Aller au contenu


Photo

Infos diverses concernant le monde animal


  • Veuillez vous connecter pour répondre
243 réponses à ce sujet

#1 naturelle

naturelle
  • Localisation:TOURAINE

Posté 08 aot 2007 - 00:29

Je transmets pour l'Association Vive le Chat:

NB: Le descriptif ainsi que les photos (cliquez sur le lien) des chats à sauver se trouve dans le document en pièce jointe!!!! Pour plus d'infos sur ces beaux poilus, rendez-vous sur le site internet:

http://vivelechat.free.fr/

L'association Vive le Chat subit, depuis plusieurs mois désormais, les persécutions de son voisinage: menaces d'empoisonnement, tentatives de faire embarquer les chats par la fourrière, intimidations ......

Pour ceux qui ont suivi l'affaire, c'est ce même voisinage qui a délibéremment enfermé l'un des chats de l'association dans un garage, afin de le faire mourir de faim et soif ! ("Le 20 juillet ils ont vu un chat rentrer par la fenêtre d'un garage.
Ils se sont empressés de barricader le garage afin d'enfermer le chat.
Ne voyant plus le chat depuis 2 jours et venant de s'apercevoir que
la fenêtre du garage était barricadée, la présidente a voulu récupérer le chat en retirant la barricade. Ils se sont empressé de faire venir la police nationale et ont porté plainte pour dégradation de bien) Ce chat est sauvé, 11 jours de guerre ont été nécessaires, et cette fois-ci ils ont bien failli gagner!

Aux dires de l'inspecteur de la SPA, qui suit l'affaire, et des diverses fondations et associations contactées (FBB, Asso Stéphane Lamart etc...... ) les "anti-chats" de l'entourage de Vive le Chat font preuve d'une hostilité et d'une violence INOUIES ET INVRAISEMBLABLES !!!!

C'est une spirale de nuisance qui s'est mise en place avec pour but l'éradication complète des chats de l'association!

Cette association a usé de beaucoup de moyens légaux afin de mettre en sécurité ses protégés MAIS les actions des "anti-chats" ont pris de telles proportions que LA SEULE SOLUTION POUR SAUVER LA VIE DES MINOUS DE L'ASSOCIATION EST DE DEMENAGER!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Cet appel à l'aide est un cri de désespoir pour des chats qui sont la cible quotidienne de tentatives de nuire à leur vie!

Toutes les solutions de sécurisation ont été explorées, et beaucoup de solutions juridiques........ même si Mme Nicole n'abandonne pas le combat, la priorité reste LA VIE DES CHATS!

Mme Nicole et son mari pourront emménager dans leur nouvelle maison dans 3 mois..... MAIS il est beaucoup trop dangeureux de laisser les chats là où ils sont pour le moment: en trois mois, les "anti-chats" auront leur peau, pas de doute à avoir....



Comment les aider ?



1) Faites un don pour certains d'entre-eux:

Pour les minoux les plus sauvages, des places leur sont réservées dans une" Maison de Retraite" pour chats, où ils pourront mener leur vie de matous d'extérieur en toute sécurité, avec soins, surveillance, câlins et nourriture.
Les frais sont impossibles à assumer pour l'association. Il faut 150 € par chat, et 15 € pour le test FIV et FELV. Cela concernerait environ 10 chats.

2) Devenez famille d'accueil pour les autres:


Si vous êtes en RP et pouvez accueillir l'un de ces matous pendant 3 mois, vous lui sauverez certainement la vie!!!!!!!!!!

LES FRAIS POUR CES CHATS SERONT PRIS EN CHARGE PAR L'ASSOCIATION!!!

3) ADOPTEZ l'un d'entre eux!!!!

Vous verrez que beaucoup d'entre eux attendent depuis longtemps la famille qui saura leur rendre tout l'amour qu'ils ont à donner......


******************************** ************************************************** ****************
Voici les coordonnées de l'association:
Association "Vive le chat"
Email : vivelechat@free.fr
Téléphone : 01 30 30 61 40
Adresse postale :
Association "Vive le chat"
chez Monika Ulbricht
14, avenue de l'Enclos
95800 Cergy Saint Christophe


Voici les posts sur Rescue concernant une partie des chats à sauver:

Bajou:
http://rescue.foruma...ls-et-SOS-c1/SO S-Adoptions-Urgentes-Chats-f3/Bajou-en-danger-Crem e-de-pepere-95-ou-RP-t94513.htm

Kiko:
http://rescue.foruma...ls-et-SOS-c1/SO S-Adoptions-Urgentes-Chats-f3/Kiko-4-ans-noir-et-b lanc-calin-95-ou-RP-t80536.htm

Titine:
http://rescue.foruma...ls-et-SOS-c1/SO S-Adoptions-Urgentes-Chats-f3/Titine-en-danger-tig ree-marbree-10-ans-tres-caline-95-RP-t80534.htm


Titof:
http://rescue.foruma...ls-et-SOS-c1/SO S-Adoptions-Urgentes-Chats-f3/Titof-en-danger-Mato u-noir-3-ans-95-ou-RP-t94517.htm



ILS COMPTENT SUR NOUS!
  • ronnykingfew et Lhomasvug aiment ceci

#2 naturelle

naturelle
  • Localisation:TOURAINE

Posté 08 aot 2007 - 00:51

Boycottage des produits du phoque: Ottawa montre les dents

http://www.cyberpres...259/1019/CPACTU
ALITES

Le mardi 31 juillet 2007

Boycottage des produits du phoque: Ottawa montre les dents Nadielle Kutlu
<nkutlu@lapresse.ca>

La Presse

*Le Canada entend livrer une bataille aux pays qui interdisent les produits dérivés du phoque. La Belgique est le premier ciblé. Ottawa fera ainsi appel
à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) pour remettre en cause la décision belge.*

Après l'Italie en 2005, la Belgique a interdit l'importation et la
commercialisation de tous les produits qui proviennent du phoque, en janvier dernier. Depuis, l'initiative a eu un effet domino en Europe. Il y a à peine deux semaines, le même genre de décision est entrée en vigueur aux Pays-Bas.
L'Allemagne, la France et les Pays-Bas étudient la possibilité d'en faire
autant. Un boycottage existe aussi aux États-Unis, au Mexique et en Croatie.

Pour Ottawa, cet embargo va à l'encontre des normes de l'OMC. «De concert
avec l'Union européenne et la Belgique, nous tenterons de trouver une
solution positive au problème», a déclaré hier le ministre fédéral du
Commerce international, David Emerson.

Selon le gouvernement, il faut contester la loi belge pour empêcher d'autres
membres de l'Union européenne d'adopter un boycottage semblable.
«Il est déplorable que nous ayons dû en venir là, mais le gouvernement du
Canada luttera contre les interdictions de ce type sur tous les fronts», a
ajouté le ministre des Affaires étrangères du Canada, Peter MacKay.

*Après l'interdiction américaine*

L'annonce du gouvernement est survenue hier, 24 heures à peine après que la
Chambre des représentants des États-Unis eut exigé la fin de la chasse aux
bébés phoques au Canada. Et ce n'est peut-être pas le fruit du hasard.

«Les États-Unis sont un grand allié, notre plus grand partenaire commercial.
Le Canada est toujours à l'écoute des États-Unis», a d'abord souligné André
Lemay, attaché de presse de Peter MacKay, joint au téléphone.

Mais il déplore que des politiciens « mal informés » aient voté en faveur
d'une telle décision. « La chasse aux phoques au Canada a été vérifiée par
des vétérinaires indépendants. Le Canada n'a rien à cacher », précise-t-il.

La chef de l'opposition au Sénat canadien, Céline Hervieux-Payette, qui
intervient souvent dans les dossiers concernant la chasse aux phoques, était
outrée hier par la décision politique de nos voisins du Sud. « C'est encore
une victoire pour les grands lobbies américains, a-t-elle lancé. Pourtant,
on a des réglementations. On a adhéré aux conventions internationales. On
est un pays civilisé. »

Elle est cependant ravie de voir que le Canada négociera devant l'OMC «même
si la réaction, dit-elle, a pris du temps. L'initiative permettra de freiner
ceux qui salissent notre réputation pour rien».

Est-ce une façon pour Ottawa de répliquer à Washington ? «Je pense qu'il y a
une petite coïncidence. Le gouvernement étant minoritaire, ça doit jouer
aussi», répond la sénatrice.

Au Canada, la plus importante chasse aux phoques se tient à Terre-Neuve. Au
Québec, c'est aux Îles-de-la-Madeleine. Le président des chasseurs de
phoques madelinots, Jean-Claude Lapierre, considère que les États-Unis n'ont
pas à se mêler des affaires canadiennes.

Mais selon ce dernier, la décision du Congrès a au moins fait bouger le
Canada. «Ça va faire du bien à l'industrie», reconnaît-il, déplorant
toutefois la trop grande influence politique des États-Unis sur le Canada.

Près de 8000 permis de chasse sont vendus aux Îles-de-la-Madeleine. Mais il
y aurait environ 300 chasseurs actifs, souligne M. Lapierre.

L'annonce d'Ottawa réjouit aussi le cinéaste Raoul Jomphe, réalisateur de
Phoques–le film. « C'est l'occasion pour le gouvernement de s'affirmer en se
tenant debout. La chasse aux phoques est la plus surveillée au monde. Je
l'ai vérifié et observé moi-même », soutient-il.

http://www.cyberpres...0645/1019/CPACT
UALITES

Le mercredi 01 août 2007
L'image du Canada entachée

Martin Croteau
La Presse
Le pays du sirop d'érable, des Casques bleus et de Céline Dion est-il
vraiment un modèle pour les autres ? L'image du Canada est une fois de plus
mise à mal par une activité économique somme toute bien marginale : la
chasse aux phoques. Portrait d'un désastre de relations publiques aux
proportions internationales.

Depuis deux ans et demi, des centaines de restaurants aux États-Unis
boycottent les fruits de mer canadiens. Même l'importante chaîne Legal Sea
Foods a obligé ses 34 succursales à acheter du crabe ailleurs. Selon les
organisateurs, des épiciers et 400 000 Américains ont emboîté le pas. Non
pas à cause des crustacés, mais bien des phoques.

C'est l'une des conséquences inattendues d'une lutte sans merci entre les
groupes de défense des animaux et le gouvernement canadien. Puisque les
chasseurs de phoques ne sont pas très nombreux - environ 11 000 - la Humane
Society of the United States (HSUS) s'est attaquée à un bien plus gros
poisson: les pêcheurs.

Quarante ans plus tard, les défenseurs des droits des animaux -
majoritairement étrangers - n'ont toujours pas lâché prise, bien au
contraire. Et selon plusieurs, leurs efforts ont porté leurs fruits.

«L'image du Canada à l'étranger, par rapport aux phoques, est désastreuse»,
tranche Bernard Dagenais, spécialiste en stratégies de communications à
l'Université Laval.

Tout a commencé dans les années 60, lorsqu'un documentaire a mis en scène un
chasseur dépeçant un phoque vivant. Puis vinrent les images de petits
blanchons, massacrés à coups de hakapik, ces longs bâtons munis de pics.

«On a réussi au cours des années à faire du blanchon l'image de la barbarie
humaine», constate le cinéaste Raoul Jomphe, auteur d'un documentaire sur le
sujet.

Dès lors, les célébrités se sont mêlées au débat. En 1976, Brigitte Bardot
se rend elle-même sur la banquise. Les images de la star serrant dans ses
bras un bébé phoque ont fait le tour du monde. Encore aujourd'hui, la
mignonne petite bête blanche sert de tête d'affiche à une constellation
d'opposants à la chasse. Même s'il est interdit de l'abattre depuis 1987.

«On utilise l'image du blanchon parce qu'elle émeut le public, indique Raoul
Jomphe. Et le public, qui se sent coupable, va délier les cordons de sa
bourse et donner généreusement à ces groupes. Alors, ça devient une business
qui fonctionne et plus on tape sur le clou, plus on reçoit d'argent.»

Politiquement, les coups portent aussi. «Je pense que beaucoup de gens ici
aux États-Unis sont surpris d'apprendre que cette pratique persiste, et que
le gouvernement canadien ne l'a pas interdite il y a plusieurs années»,
explique Julia Hathoway, directrice de l'International Fund For Animal
Welfare. Le groupe de pression de Washington applaudit la décision de la
Chambre des représentants d'adopter une résolution s'opposant à la chasse
aux phoques.

Même son de cloche en France. «On comprend mal que le gouvernement canadien
puisse encore soutenir ce type de chasse», croit Olivier Raffin, de
l'organisme Fourrure Torture.

En 1982, la Communauté économique européenne a interdit l'importation de
peaux de jeunes phoques. L'année suivante, les chasseurs canadiens ont connu
une saison désastreuse. Ottawa a bien tenté de s'ajuster. Le gouvernement a
imposé des quotas dès 1971. La chasse aux blanchons a été bannie en 1987.
Aujourd'hui, les techniques de mise à mort des animaux sont strictement réglementées et la police surveille les chasseurs de près.

Cela n'a pourtant pas empêché l'Italie de rendre le commerce des produits du phoque illégal en 2005. La Belgique a fait de même au début de l'année. Les Pays-Bas ont suivi il y a deux semaines. Des projets semblables sont dans les cartons en France et en Allemagne.

«Les Canadiens ont l'impression un peu dépassée selon laquelle nous sommes
de grands leaders sur la scène internationale. C'est faux. Non seulement ne sommes-nous pas des leaders, nous sommes de mauvais élèves!» affirme Bruce Cox, directeur canadien de Greenpeace. Il cite en exemple la dernière visite
de Stephen Harper au Chili, où il a été accueilli par des citoyens opposés à l'ouverture d'une mine, et l'abandon du protocole de Kyoto.

Malgré tout, les scientifiques s'entendent: le phoque n'est pas une espèce
menacée et la chasse ne menace pas sa survie. Les populations ont même
triplé en 30 ans. Mais face aux attaques répétées des défenseurs des
animaux, il faudra bien plus que des statistiques. Et selon Bernard
Dagenais, le pays a tout intérêt à trouver une nouvelle solution rapidement.

«Il faudrait qu'il y ait quelque part l'équivalent d'un lobby pro-phoque, et
celui-là je ne le connais pas. Il y a des chasseurs qui défendent leurs
intérêts auprès des élus. Mais il n'y a pas un «Monsieur phoque propre» qui
créerait un contre-courant face aux groupes de pression.»

Les chiffres
5,5 MILLIONS
Le nombre de phoques du Groenland, l'espèce la plus commune, en 2006

2 MILLIONS
Le nombre de phoques du Groenland en 1970

10 000
Le nombre de personnes dont l'emploi est lié à la chasse aux phoques

27 0000
Le nombre de phoques que le gouvernement a autorisé à chasser cette année

33 5000
Le nombre de phoques que le gouvernement a autorisé à chasser en 2006

40 MILLIONS
La valeur en dollars des produits dérivés du phoque

2005
La meilleure année en termes de profits pour les chasseurs

_
Daniel
Webmaster Acmsa
http://acmsa.free.fr

#3 naturelle

naturelle
  • Localisation:TOURAINE

Posté 08 aot 2007 - 01:22

Pak Bahadur, l'éléphant turque est mort, après avoir souffert durant 53 ans
dans sa prison en beton.
On ne l'oubliera jamais.

http://www.pakbahadur.com/index.html

================

http://www.dhnet.be/dhjour nal/archives_det.phtml?id=738524
Le règne des animaux (07/08/2007)

En Belgique, il y a autant de cochons que d'habitants!

BRUXELLES On l'a vu dernièrement, le Belge aime les chiens et chats. Les
données, tirées de l'enquête sur le budget des ménages, conduite par le
Service public fédéral (SPF) Économie, montrent que le nombre de chats
augmente sans cesse en Belgique. Aujourd'hui, il y aurait près de deux
millions de petits félins à l'intérieur de nos frontières.

En ce qui concerne les chiens, ça se stabilise. Le nombre de nos compagnons
à quatre pattes approche du million. Un ménage belge sur cinq est donc
propriétaire d'un chien; un sur quatre possède un chat. En Wallonie et à
Bruxelles, on recense 13 chiens pour 100 habitants. Et seulement 8 pour 100
au Nord du pays.

Certes, chats et chiens sont les animaux de compagnie les plus réputés et
les plus facilement dénnombrables. Le nombre exact de lamas ou d'animaux
exotiques est plus difficile à obtenir. Beaucoup de propriétaires ne les
déclarent pas.

Chaque année, près de 100.000 reptiles sont importés en Belgique, dont
10.000 iguanes. Quelque 25.000 d'entre eux seraient introduits
clandestinement dans le pays.

Petites coqueluches du moment, mais surtout méconnus, ces animaux ne
passent, en général, pas plus d'un hiver chez leurs propriétaires, faute de
soins appropriés.

Pour d'autres animaux aussi, la mort est certaine. Les vaches qui peuplent
les grandes étendues vertes, les moutons ou encore les cochons sont élevés
pour être mangés.

En Belgique, le nombre de 2.698.649 bovins est pointé par le SPF Économie.
Il y aurait donc une vache pour quatre Belges !

Les porcs sont trois fois plus nombreux. Reproducteurs ou à l'engrais, les
cousins du gentil Babe dépassent la barre des six millions. Un Belge et demi
pour un porc... Voilà des chiffres qui laissent perplexes !

L.C.C.

Dans notre pays, les animaux qui partent à l'abattage sont nombreux. Ainsi,
il y aurait une vache pour quatre Belges ! (DE TESSIERES)

#4 naturelle

naturelle
  • Localisation:TOURAINE

Posté 17 aot 2007 - 22:29

http://www.clicanoo...._article=162201

60 vaches meurent de faim

"La vengeance sera terrible". Dans sa circulaire du 20 juillet M. Patrick Luc Mario Hoarau menaçait : "Le conseil d'administration de la SicaLait tient à rappeler à chaque producteur qu'il fera preuve de la plus grande fermeté dès lors que les intérêts de tous les producteurs de lait et de viande seront menacés". Il tient parole. Contre vent et marée, lettre du préfet ou décision de justice, le président de la SicaLait s'est promis
d'éliminer l'élevage Ethève. Après avoir cessé de ramasser son lait, il
s'oppose à la livraison d'aliments pour le bétail. Au nom d'une situation financière qu'il a lui-même provoquée.

L’univers glace le sang. Dans la cour, une vache Prim’ Holstein à la robe noire et blanche et son veau se décomposent au soleil au milieu d’un bourdonnement incessant de grosses mouches et du beuglement effrayant des autres vaches massés dans l’étable. Les deux animaux sont morts dans la nuit de dimanche à lundi. Rapidement, le vétérinaire est venu faire l’autopsie légale.la vache est morte de fièvre catarrhale, le veau, on ne sait pas...
Hier midi, Pascal Ethève, l’éleveur attendait toujours que le camion du GRDSBR, le Groupement de défense sanitaire, la société d’équarrissage que
dirige Rubert Moutouchetty (dont le Jir a déjà raconté les arnaques et reparlera), passe enlever les carcasses. Les autres, dans l’étable, affamés, sont en sursis. Car pour elles, Pascal Ethève n’attend plus rien. La
SicaLait est intraitable. Plus d’argent, plus d’aliments. EARL Ethève
(Entreprise agricole à responsabilité limitée) est né en 2003. Depuis 1996, le père, Rock, livrait son lait à la SicaLait. Et ses fils, Emmanuel et Pascal ont décidé de le rejoindre pour développer une exploitation qu’ils souhaitaient dynamique. L’ambition alors était d’avoir 120 laitières à la traite. Pour cela, ils achètent des génisses à la SicaLait, des Prim
Holstein, mais aussi des Brunes, des Montbéliards et des Red Holstein, de haute lignée, venues d’Allemagne. Ils pensaient avoir fait ce qu’il fallait.
Mais leurs ambitions ont été revues à la baisse puisque au meilleur de l’exploitation, en 2005-2006, il n’y aura “que” 80 bêtes dans l’étable. Il en reste une soixantaine. La maladie est passée par là.

Prétexte

Plus de 20 vaches mortes en moins d’un an, il y avait de quoi s’interroger.
Pascal Ethève l’a fait, et la SicaLait n’a pas apprécié. Pire, le bougre a osé dire “Je ne bois pas de mon lait...” Des propos insupportables pour le conseil d’administration et son président, le curieux Patrick Luc Mario Hoarau, qui décide de suspendre le ramassage du lait à l’EARL Ethève, au prétexte que le fils Pascal “n’a pas le droit de boire le lait de sa production, réservée exclusivement à la SicaLait”. Le piège est tendu sur l’éleveur, il va se refermer lentement sur lui. Car si le lait n’est pas collecté, il n’est bien sûr pas payé... Et pas de paie de lait, c’est la ruine assurée. La famille Ethève est donc sans ressource depuis le 25 mai dernier, date à laquelle la collecte du lait est effectivement interrompue.
Et elle n’a jamais repris, en dépit d’un courrier de M. le Préfet, mais
aussi d’une audience de justice du 18 juillet dernier à l’issue de laquelle, la SicaLait annonçait qu’elle allait reprendre sa tournée chez Ethève. Une paie de lait chez les Ethève, c’était un chiffre d’affaires mensuel de 33 000 euros. Là-dessus, la SicaLait, c’est elle qui tient les comptes, prélève plus de 80 % au titre des remboursements des achats de magasin (foin, paille de canne, compléments minéraux, pièces de rechange de la chaîne de traite, huile pour le tracteur, etc.) mais aussi des aliments. C’est l’Urcoopa, qui a racheté Sanders, qui livre les aliments “secs”. Mais c’est la SicaLait qui facture et retient sur la paie de lait. Ce qui fait qu’il ne reste, quand
tout va bien, qu’un peu plus de 2 000 euros à se partager entre le père et les deux fils Ethève. C’est peu, mais ça a le mérite d’exister. Depuis le 25 mai, il n’y a plus rien, ni pour les humains, ni pour les animaux. “On avait le droit à 7 000 euros de découvert. Sans rentrée d’argent, on y est vite arrivé, où presque. Il nous restait un potentiel correspondant à 800 kg d’aliment. C’est ce qu’on nous a donné, il y a une semaine, à la suite de l’intervention de SOS animaux”, explique Pascal Ethève. De quoi nourrir les
bêtes une journée puisqu’il faut environ 20 kg d’aliment par bête et par jour. Aujourd’hui, comme hier, les quatre silos vert et blanc sont vides.
Les vaches beuglent famine, meurent doucement puisque leurs défenses immunitaires baissent peu à peu. SOS animaux a une nouvelle fois tenté de trouver une solution à cette situation inextricable du moins tant que la SicaLait fera preuve d’une telle mauvaise foi et d’une telle obstination à régler son compte à Pascal Ethève.

Christian Chardon

SOS Animaux écrit au président de l’Adefar : “Cette situation est
intolérable... ”

Le 8 août, après une visite à la ferme Ethève, Sarah Delavergne, présidente
de SOS Animaux à la Réunion, écrivait à Denis Hoarau, président de l’Adefar.
Extraits. “Vous nous avez ainsi exposé que cet éleveur, M. Ethève,
spécialisé dans la production de lait, n’était plus en mesure de nourrir ses animaux de façon adaptée, le seul organisme collecteur de lait de la Réunion, refusant de lui acheter sa production, nonobstant l’existence d’un contrat clair l’y contraignant... Sur votre demande nous nous sommes donc rendues, le jour même, sur le site pour rencontrer l’éleveur concerné. Un vétérinaire et un huissier étaient également présents sur les lieux. À cette occasion l’agriculteur nous a fait part de sa situation financière critique.
Les silos à grain étaient vides depuis deux jours et il ne lui restait plus de foin. Face à cette situation de crise, pour maintenir ces animaux en vie, M. Ethève avait déjà stoppé depuis plusieurs jours la traite de lait. Il nous a exposé que tous les jours il parcourait la campagne alentour pour faucher de la canne fourragère et la distribuer à volonté à ses animaux.
Nous avons constaté que les animaux disposaient de canne fourragère fraîche en grande quantité et qu’ils étaient bien entretenus. Certains animaux montraient toutefois des premiers signes d’amaigrissement. Répondant à nos questions, le vétérinaire, le Dr Denis, nous a confirmé que cette nourriture n’était pas suffisante pour les animaux car pauvre en protéines. Il prévoyait à très court terme que les animaux allaient éprouver la faim, maigrir, perdre leurs défenses immunitaires et mourir. M. Ethève se trouve donc acculé à un choix ignoble : celui d’envoyer progressivement certains de ces animaux à l’abattoir pour continuer à faire vivre le troupeau restant et ce jusqu’à extinction du cheptel, ou laisser mourir ses animaux de faimet/ou de malnutrition. Cette situation est intolérable.”

#5 naturelle

naturelle
  • Localisation:TOURAINE

Posté 19 aot 2007 - 01:28

Souriez, un mouton vous regarde

Affligé d’un caquètement exaspérant et d’une démarche grotesque, le poulet, avec ou sans tête, est considéré comme l’un des êtres les plus stupides au monde. A tort : cet animal est plutôt malin, révèlent de récentes recherches. L’humble poule peut réaliser des tours difficiles qui feraient la fierté de tout propriétaire de chien. C’est là la conclusion de l’une des très nombreuses études présentées fin mars à Londres, lors du plus grand congrès jamais organisé sur l’intelligence animale. Les résultats sont formels. Certains animaux que l’on croyait aussi bêtes que leurs pieds ressentent des émotions généralement associées à l’homme, telles que la jalousie, l’amour et le chagrin.
Quelques-uns sont même capables d’ourdir des projets machiavéliques.

Les moutons, dont on ridiculise l’instinct grégaire, sont en fait très
physionomistes. Ils peuvent se rappeler au moins dix personnes et
cinquante autres moutons pendant au moins deux ans. Les chercheurs du Babraham Institute, à Cambridge, ont aussi découvert que les moutons sont sensibles aux expressions du visage et que, comme les êtres humains, ils préfèrent les sourires aux grimaces.


D’autres études viennent confirmer l’idée que les moutons nous
ressemblent davantage que nous ne le pensions. Certains tests ont
notamment montré qu’ils se languissent de leurs compagnons absents.
Pour les spécialistes, ces conclusions ébranlent sérieusement la
croyance selon laquelle ces animaux n’ont pas de “conscience
d’eux-mêmes” et pourraient avoir des conséquences importantes sur les pratiques d’élevage.


Les cochons, quant à eux, auraient un quotient intellectuel largement supérieur à l’intelligence qu’on prête d’ordinaire à un animal de basse-cour. Des chercheurs de l’université de Bristol ont en effet découvert que les cochons sont des faux jetons accomplis et n’hésitent pas à tromper leurs congénères pour pouvoir se goberger.


En matière d’alimentation, les poulets, en revanche, sont des modèles de self-control : ils peuvent renoncer à une gratification immédiate s’ils pensent pouvoir obtenir une portion plus copieuse par la suite.
Ces volatiles ont en outre une plus grande conscience de l’espace que les jeunes enfants.

Les tests ont notamment montré qu’ils pouvaient apprendre à ouvrir des portes et à s’orienter dans un labyrinthe avec une rapidité que l’on croyait réservée aux chiens et aux chevaux.
Ginger, la poule qui dans Chicken Run ouvre à ses congénères les portes de la liberté, n’est peut-être pas aussi loin de la réalité que
l’imaginaient ses créateurs.


Les résultats qui risquent le plus d’émouvoir les associations de
protection des animaux sont ceux démontrant que les poulets sont
sensibles à la douleur. Lors des expériences, les poulets souffrant
d’une gêne ou d’une blessure quelconque optaient toujours pour les
aliments auxquels on avait ajouté de la morphine. Les poulets en bonne santé choisissaient les aliments sans analgésique.

Les scientifiques et délégués des gouvernements de quarante-trois pays venus discuter de la façon dont la société doit traiter les animaux ont appris, entre autres choses, que les mulots sylvestres fabriquent leurs propres panneaux indicateurs en utilisant des petites branches et des cailloux pour marquer les endroits où la nourriture abonde et qu’ils prennent des raccourcis pour regagner leur trou.


Le perroquet, lui, s’est montré à la hauteur de sa réputation : un
perroquet gris a assimilé 1 000 mots et a appris à communiquer avec une aisance qui ferait honte à certains adultes britanniques. Les
perroquets auraient une intelligence comparable à celle d’un enfant de 5 ans.
Mark Townsend The Observer, Londres



:neutre:

#6 naturelle

naturelle
  • Localisation:TOURAINE

Posté 25 aot 2007 - 01:34

Message de Soph, Présidente de Coup d'Coeur Coup d'Pat. A diffuser au maximum.

MERCI.

Bonjour

je viens de recevoir un courrier postal, d'une dame qui me demande de l'aide pour une amie a elle qui a acheter un enclos pour y mettre une trentaine de chats (y a 3 ans...) tout est fermé a clef, mais cette dame n'a plus d'argent pour acheter des croquettes. a cause de divers depense dont l'apparition de renards !!!! bref cette personne se trouve à 90 kms de chez moi, elle n'a meme pas le telephone.

Je recherche des personnes dans le coin entre chatelleraut et Loches.qui pourraient aller voir sur place l'etat de ces pauvres chats...cette dame donne 2 kg de croquette par jour.

dans le courrier on ne me dit pas si les SPA des alentours sont au courant de cette histoire.
cela se passe : le petit pressigny 37350, c'est limitrophe du 86/37/36

Contact pour adresse complète: jesssoph@free.fr
06 98 44 08 79

Etant moi meme dans une mouise pas possible, je ne peux pas faire grand chose pour le moment sauf donné des sacs de croquettes, mais peut pas me deplacer.

Pouvez vous transmettre s'il vous plait, merci

#7 doris

doris
  • Localisation:France

Posté 25 aot 2007 - 14:02

pour avoir des infos sur l'absurdité des expérimentations animales, Zara, l'égérie des anti-corridas, vient de faire un article très intéressant sur son blog, ave des liens édifiants :

http://zara-ecolo.ov...e-11963148.html

#8 naturelle

naturelle
  • Localisation:TOURAINE

Posté 26 aot 2007 - 01:32

http://www.20minutes...puis-bouffe.php



Le chameau était en chaleur... Bourré puis bouffé...


R. MARCHANTE / REUTERS ¦ Un chameau se repose près de Marrakech, Maroc, le 17 juin 2007.


Karl Rove, plutôt faucon

Karl Rove, le cerveau démissionnaire de George W. Bush, n'en finit plus de se faire des ennemis. Son dernier en date : Ingrid Newkirk, la présidente de la puissante PETA, principale association de défense des animaux. Que lui reproche-t-elle? Ses vacances. Le conseiller a en effet déclaré qu'il partait en week-end dans le sud du Texas à la chasse à la colombe. Une destination pas très écolo qui a poussé la responsable associative à prendre sa plume et lui reprocher de tuer un oiseau, «symbole de la paix dans le monde». «Vous avez constamment prouvé que vous vous préoccupiez moins du bien être des animaux que Alberto Gonzales [ancien ministre de la Justice] de l'habeas corpus». Et de conclure : «Je n'ai qu'une suggestion à vous faire : prenez Dick Cheney avec vous lors de vos parties de chasse». Un conseil pas très sympa quand on se souvient que le vice-président américain a blessé l'un de ses amis, Harry Whittington, en taquinant le col vert.

Plus de fish & chips pour Médor

Les Britanniques également se soucient de nos amis les bêtes. La Société Royale de Prévention contre la Cruauté à l'égard des Animaux lance une campagne de communication afin de promouvoir les régimes animaliers. La moitié des chiens et des chats outre-manche souffrent en effet de surcharge pondérale.

L'amour, ça se bosse

La preuve que les animaux trop lourds peuvent d'ailleurs être dangereux. Une Australienne de 60 ans aurait été tuée dans le Queensland par un chameau de près de 160 kilos - qu'elle avait reçu pour son anniversaire - alors que le camélidé, visiblement en chaleur, lui aurait sauté dessus et l'aurait écrasée. La police a noté que le suspect serait multirécidiviste et serait déjà monté à califourchon à plusieurs reprises sur la chèvre de la famille.

Bière qui roule n'amasse pas ours

Il était bourré, il s'est fait bouffer. Un Serbe de 23 ans a été retrouvé mort et à moitié dévoré dans la fosse aux ours du zoo de Belgrade, durant le week-end dernier, où avait eu lieu dans la capitale serbe la fête annuelle de la bière. La victime était nue, ses vêtements intacts à l'intérieur de la cage. «Il y a de bonnes chances que l'homme était ivre ou drogué. Seul un idiot sauterait dans la fosse aux ours», a réagi le directeur du zoo. A l'intérieur de la fosse aux ours, la police a retrouvé plusieurs téléphones portables, ainsi que des briques, des pierres et des canettes de bière.

Des DVD truffés d'odeur

Mais tous les animaux ne sont pas si méchants. En Malaisie, des chiens servent ainsi à retrouver des DVD piratés . Lucky et Flo, deux labradors noirs, ont ainsi appris à renifler des produits chimiques qui entrent dans la composition des produits culturels vendus illégalement. Un apprentissage qui a d'ores et déjà permis l'arrestation de 26 personnes.

#9 naturelle

naturelle
  • Localisation:TOURAINE

Posté 30 aot 2007 - 23:20

Grèce: Incendies: Bilan partiel des pertes en vies humaines et animales

Selon la radio 102FM de Thessaloniki (29.8/20h), 44 personnes et 20 000 animaux domestiques et d'élevage ont péri dans les incendies qui ont ravagé le département d'Ilia, l'un des plus touchés de la Grèce.

La deuxième vague d'incendies en Grèce a causé au total la mort de 64 personnes et d'un nombre encore inconnu d'animaux domestiques et d'élevage.
D'autre part, on estime que plusieurs dizaines d'animaux sauvages ont aussi perdu la vie.

#10 naturelle

naturelle
  • Localisation:TOURAINE

Posté 01 septembre 2007 - 00:30

http://www.lematin.c...?contenu=292422

Des chats sont tués en Suisse pour leur fourrure!

Sandro Campardo
Lorsque Tomi Tomek a appelé le magasin dans les Grisons, le patron lui a annoncé qu'il avait une centaine de peaux en stock et lui a même proposé de choisir la couleur et la longueur du poil... Quelques jours plus tard, la cofondatrice de SOS Chats a reçu les trois peaux commandées par la poste.
L'étiquette sur la marchandise précise le pays de provenance: la Suisse (petite photo).

«Depuis onze ans, on se bat pour faire interdire l'abattage des chats à l'étranger. Mais ce n'est que maintenant que l'on trouve un exemple en Suisse!» Tomi Tomek s'en doutait, mais cela n'a rien enlevé à son écoeurement. Prévenue par une membre de SOS Chats, dont elle est la cofondatrice, elle a découvert qu'une tannerie de Coire (GR) vendait par correspondance des peaux de chats provenant de Suisse. Un commerce choquant,
mais pour l'instant tout à fait légal.

C'est par hasard qu'une membre de SOS Chats tombe dernièrement sur des peaux de chats vendues dans une mercerie de Bienne. Alertée, Tomi Tomek prend alors contact avec la tannerie Rätische Gerberei SA, à Coire, fournisseur de la mercerie. «Je me suis fait passer pour une cliente, raconte Tomi Tomek.
J'ai demandé s'il n'était pas possible d'acheter des peaux de chats pour ma mère malade.» La réponse va la tétaniser. Au bout du fil, le patron lui annonce qu'il a actuellement une centaine de peaux en stock et lui propose même de choisir la couleur et la longueur du poil. Comme il n'a pas de prospectus, il accepte de lui envoyer trois peaux, tout en précisant, selon Tomi Tomek: «J'envoie 10 000 paquets par an. Alors, si vous ne payez pas
celui-là, ce n'est pas bien grave.»

«Les chats proviennent, m'a dit le vendeur, de tirs de gardes-faune ou de paysans, en hiver, lorsque le pelage est bien épais. Mais, si c'est le cas, où sont les blessures des balles?»

Tomi Tomek, cofondatrice de SOS Chats

«Pas un thème pour nous»
A Coire, où «Le Matin» s'est rendu pour enquêter, la tannerie Rätische Gerberei SA se compose en fait d'un bureau accolé à un magasin, situé à deux pas de la gare. Pas trace de fabrique centrée sur le traitement des peaux.
Le directeur, Jürg Flütsch, se met immédiatement sur la défensive: «Les peaux de chats ne sont pas un thème pour nous. Nous vendons des milliers de peaux de mouton par an contre quatre à cinq peaux de chats pendant la même période.» Sur l'origine géographique des peaux, il refuse de répondre, insistant sur le fait que la Rätische Gerberei «commercialise les peaux de chats, mais ne les tanne pas».

Une réaction qui fait bondir Tomi Tomek: «Au téléphone, ce monsieur m'a dit que ce n'était ni des chats morts, ni des chats trouvés, ni encore des chats d'appartement: ceux-là n'ont pas le poil assez beau. Les chats proviennent, m'a-t-il dit, de tirs de gardes-faune ou de paysans, en hiver, lorsque le pelage est bien épais. Mais, si c'est le cas, où sont les blessures des balles?» demande-t-elle en tendant les peaux intactes. Un témoignage étayé
par celui de Jocelyne Joly, sympathisante française, qui a également pris contact avec la tannerie de Coire: «La secrétaire m'a dit qu'il s'agissait de chats sauvages que l'on attrapait dans les jardins. Lorsque j'ai demandé de quels jardins il s'agissait, elle a coupé court. Je suppose qu'ils disposent des pièges.»

Commerce pas illégal!
A l'Office vétérinaire fédéral, on n'exclut pas l'existence d'un tel
commerce. «On nous parle régulièrement d'un commerce de peaux de chats, confirme la porte-parole Cathy Maret. Mais, s'il existe, il n'est pas illégal.» En Suisse, le Parlement a modifié en 2005 la loi sur la protection des animaux, interdisant «l'importation de peaux de chats ou de chiens et de produits fabriqués à partir de telles peaux.» Cette modification doit entrer en vigueur dans le courant de l'année 2008. Mais pourquoi uniquement l'importation? «C'est une décision du Parlement qui a réagi aux images épouvantables de l'écorchement à vif des chats dans d'autres pays, explique
Cathy Maret. De telles pratiques ne sont pas connues en Suisse et le législateur ne s'imaginait pas un commerce de fourrure de chats ici.»

;) ;)

#11 naturelle

naturelle
  • Localisation:TOURAINE

Posté 01 septembre 2007 - 01:10

La France a le plus grand nombre de pêcheurs de "loisirs" en Europe

Malgré la constante diminution du nombre de ses pêcheurs depuis 20 ans, la France est le pays qui posséde le plus grand nombre de pêcheurs au sein de l'Union européenne.

Selon les chiffres donnés par l'Office national de l'eau et des milieux
aquatiques (ONEMA - l'ancien Conseil supérieur de la pêche), la France compte environ 3,5 millions de pêcheurs de "loisir". Ce chiffre comprend les pêcheurs qui pêchent en eau douce libre, ceux qui pêchent en eau close et privée ainsi q mer. Ce nombre représente 10% des pêcheurs de "loisir" en Europe!

La pêche de "loisir" a la réputation d'être un passe-temps pacifique et tranquille. Rien n'est moins vrai! Il s'agit d'une activité des plus
cruelles et des plus mortifères en ce qui concerne l'appât et le poisson, qui sont des êtres vivants sensibles.

#12 naturelle

naturelle
  • Localisation:TOURAINE

Posté 01 septembre 2007 - 01:19

je retransmet info antidote europe :

Communiqué de presse

Les Etats-Unis vont-ils cesser de tester les produits chimiques sur des
animaux ?

Paris, 30 août 2007 - Le Conseil national de la recherche (NRC) des
Etats-Unis a récemment publié un rapport intitulé "Tests de toxicité au
XXIe siècle : une vision et une stratégie", dans lequel il dénonce les
failles des tests actuels sur des animaux et propose de mettre au premier
plan les tests réalisés sur du matériel humain. L'industrie chimique et
pharmaceutique en a pris bonne note, cette dernière étant déjà bien
engagée dans cette voie. Un rapport qui serait particulièrement opportun
en Europe, où vient d'entrer en vigueur le règlement REACH :
Enregistrement, évaluation et autorisation des substances chimiques.

La Commission européenne a estimé à plus de 100.000 les substances
présentes dans notre environnement et de plus en plus de publications
scientifiques suggèrent ou démontrent un lien entre notre exposition
permanente à un cocktail de ces substances et de nombreuses maladies
graves dont l'incidence ne cesse d'augmenter : cancer, maladies
neurologiques (Alzheimer, Parkinson...), allergies, etc. Pourtant, les
effets précis de la majorité de ces substances sur notre santé, ainsi que
leurs mécanismes d'action, sont mal connus, et pour cause : le Professeur
Thomas Hartung, directeur d'ECVAM et, donc, conseiller scientifique de la
Commission européenne, qualifie les actuels tests de toxicité sur des
animaux de "tout simplement de la mauvaise science."

Il était donc grand temps de se tourner vers des méthodes véritablement
scientifiques. Les résultats obtenus sur des animaux n'étant pas
transposables aux humains, c'est avec grande justesse que le rapport du
NRC annonce : "Les progrès en toxicogénomique, bioinformatique, biologie
des systèmes, épigénétique et toxicologie modélisée sur ordinateur
pourraient transformer les tests de toxicité d'un système fondé sur des
tests sur l'animal entier vers un système fondé principalement sur des
méthodes in vitro qui évaluent les changements dans les processus
biologiques en utilisant des cellules, des lignées cellulaires ou des
composantes cellulaires, de préférence d'origine humaine." et aussi : "Il
est attendu du changement prévu que soient générées des données plus
robustes sur les risques potentiels posés aux humains par l'exposition à
des agents présents dans l'environnement et que l'on dispose d'une plus
grande capacité de tester des substances chimiques de façon plus
efficace."

Un article paru début août dans la revue Chemical Engineering News, très
diffusée dans le milieu concerné, présente le rapport du NRC et souligne
la différence de stratégie entre l'industrie pharmaceutique, qui a recours
depuis longtemps à des tests sur du matériel humain (bien que non
exclusivement) et l'industrie chimique où la toxicologie demeure largement
fondée sur les tests sur des animaux.

Pourtant, l'industrie chimique européenne a tout intérêt à se tourner vers
les nouvelles méthodes, ne serait-ce que parce que REACH impose désormais
des tests dont le coût sera prohibitif (en particulier pour les PME) s'ils
doivent se faire sur des animaux.

Antidote Europe et ses partenaires européens ont obtenu que REACH
encourage la toxicogénomique, la première méthode citée par le rapport du
NRC. Les chercheurs d'Antidote Europe ont apporté une contribution majeure
à cette méthode, en développant une approche qui permet de tester des
centaines de substances en parallèle, de façon automatisée, en moins d'une
semaine (alors qu'un test de toxicité "classique" dure deux ans) et pour
un coût d'environ 10.000 euros par substance (contre plusieurs centaines
de millions de dollars pour la toxicologie du XXe siècle... qui n'avait
pas beaucoup évolué depuis le XIXe !).

Antidote Europe félicite donc le NRC et incite vivement les autorités
européennes à adopter, elles aussi, la toxicologie du XXIe siècle, dans
l'intérêt de notre santé, de l'environnement, mais aussi de la
compétitivité et de l'image de marque de l'industrie chimique. Antidote
Europe est une association à but non lucratif, créée par des chercheurs
issus du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), oeuvrant
pour une meilleure prévention en matière de santé humaine. Plus
d'informations sur http://www.antidote-europe.org

Contact : Claude Reiss (33 (0)1 60 12 14 54) ; André Ménache (44 1892 526
326 ou 44 7906 446 889 (portable))

#13 lejardinero

lejardinero
  • Localisation:sudportugal

Posté 01 septembre 2007 - 06:30

pas loin d'ici,un chien a été opéré par un vétérinaire ,500€ ,le propriétaire offre le chien à qui le veut ,pour 500€,le smig ici est à moins de 500€,choisit ton camp camarade

#14 naturelle

naturelle
  • Localisation:TOURAINE

Posté 02 septembre 2007 - 00:39

Au Japon, des touristes traquent les pêcheurs de baleine


Jéréy Nieckowski
Un film tourné lors d'une excursion touristique témoigne de la
brutalité de la chasse à la baleine.
Par MICHEL TEMAN (TEXTE) ET JÉRÉMY NIECKOWSKI (PHOTO ET VIDÉOS)
LIBERATION.FR : samedi 1 septembre 2007

http://www.liberatio...e/275482.FR.php

Au large des cotes du nord-est du Hokkaido, dans le nord du Japon,
les navires pêcheurs de baleine et les bateaux d’observation des
cétacés en mer, toujours plus nombreux, se chamaillent les océans.
Tandis qu’on pêche ici des baleines depuis des siècles, les
navires d’écotourisme organisant des sorties en mer pour aller les
observer n’hésitent plus, visiblement pour gêner leurs
activités, à voguer tout près des navires de pêche. Pro et anti-
chasse se jalousent ainsi en mer, au large de la péninsule de
Shiretoko, un site naturel classé au Patrimoine mondial de l’Unesco
depuis l’été 2005.

Vendredi dernier, à l’extrémité de la Mer d’Okhotsk, Jeremy
Nieckowski, un journaliste français indépendant, et son épouse,
embarqués avec 18 touristes japonais à bord du Evergreen, un bateau
d’écotourisme, vivent un pur bonheur. Ils viennent d’observer une
dizaine de baleines. Soudain, leur commandant leur signale qu’à 3
kilomètres, un bateau chasse une baleine. Avec l’accord de tous à
bord, le Evergreen se rapproche. Les touristes à bord sont témoins
de la capture d’une baleine à bec de Baird (le plus gros rorqual à
bec, de la famille des dauphins: 12 mètres et 10 tonnes en moyenne).

Sa pêche par les navires nippons est tolérée par la Commission
baleinière internationale (CBI) mais dénoncée par nombre d’ONG
pour sa cruauté. Selon l’Agence de défense de l’environnement,
«un canonnier tire sur la baleine avec un harpon non explosif puis la
baleine est traînée jusqu’à la cote jusqu’à ce qu’elle se
vide de son sang.» Le Evergreen assiste à la capture à cent
mètres. Jeremy, lui, filme. «J’ai pensé qu’avec des images, on
connaîtrait mieux la brutalité des méthodes», argue-t-il.

#15 naturelle

naturelle
  • Localisation:TOURAINE

Posté 02 septembre 2007 - 02:03

la commission europeenne reconnait que les animaux sont des
etres sensibles


Pour info, quelques ressources :

<http://ec.europa.eu/...re/index_fr.htm>

La Commission européenne fonde ses actions en matière de protection animale
sur le principe selon lequel les animaux sont des êtres sensibles.
L'objectif principal est de faire en sorte que les animaux n'aient pas à
endurer de souffrances évitables. Il s'agit également à travers cette
législation d'obtenir de la part des éleveurs ou propriétaires d'animaux le
respect d'exigences minimales de bien-être animal.

<http://ec.europa.eu/...al/index_fr.htm>

#16 Sidoine

Sidoine
  • Localisation:paris
  • Intérêts:Nature, equilibre et Vie

Posté 02 septembre 2007 - 03:26

Merci Naturelle, je fais suivre les infos a tous mes contacts, ca me degoute franchement, des gens qui meritent vraiment de souffrir jusqu'a en mourir, ya de quoi devenir mysanthrope quand on voit ca, puisse la Déesse me preserver de la haine, mais la c'est mal barre.
Et puissent ces pauvres etres demeurer en paix dans l'autre monde;loin de la cruauté et de la cupidité des hommes...

#17 Madame Irza

Madame Irza

    mirza 2.0

  • Bannis
  • 355 messages
  • Localisation:Provence

Posté 02 septembre 2007 - 06:28

des gens qui meritent vraiment de souffrir jusqu'a en mourir,

Oui enfin bon bof-bof...
http://www.liberatio...e/275610.FR.php

Modifié par Madame Irza, 02 septembre 2007 - 06:28 .


#18 Sidoine

Sidoine
  • Localisation:paris
  • Intérêts:Nature, equilibre et Vie

Posté 02 septembre 2007 - 14:06

Oui je connais l'"ecoterrorisme, c'est a prendre avec des pincettes mais je les comprends tout a fait quand on voit que rien ne change on agit et toute la colere se deverse d'un coup, au moins on en parle et il y a des resultats...du concret, de la casse ok mais on s'en tape car c'est merité et des vies sont sauvées.
Il y a des extremistes partout, mais faut pas tout melanger des causes sont justes, d(autre ne le sont pas, eux font parti de la premiere categorie...Facile de s'offusquer de ca mais nous on fait quoi pour defendre les animaux?
C'est parceque presque personne bouge son .... qu'ils en sont rendus la.
Ils ont tout mon soutient...
Mais bon la on derape, on va pas poluuer le post de Naturelle. :D

Modifié par Sidoine, 02 septembre 2007 - 14:08 .


#19 _Lohey_

_Lohey_

Posté 02 septembre 2007 - 15:00

Mais bon la on derape, on va pas poluuer le post de Naturelle. :D

Un fil de discussion n'appartient à personne ! A la limite, son affichage appartient à Ecliptux !

Oui je connais l'"ecoterrorisme, c'est a prendre avec des pincettes mais je les comprends tout a fait quand on voit que rien ne change on agit et toute la colere se deverse d'un coup, au moins on en parle et il y a des resultats...du concret, de la casse ok mais on s'en tape car c'est merité et des vies sont sauvées. [...] Ils ont tout mon soutient.

En soutenant explicitement le terrorisme, tu montres un comportement qui, à mon sens, est exactement le même que celui des personnes qui ont des actes violents contre des animaux. Pour moi, il est excessivement grave de valider le fait qu'une personne au hasard pourrait avoir les yeux détruits sous prétexte que tu généralises les non-écoutes de certains ! Surtout lorsque jeu vois ta propension à déformer ce que tu lis, jeu me permets de douter de ton aptitude à évaluer l'écoute ou la non écoute des autres !

A mon sens, le respect de la vie est important ! Mais le respect "des animaux" n'a aucun sens pour moi et comme vous le démontrez très bien, toi et Naturelle sur ce forum, ça aboutit souvent à cette haine et cette violence, exactement la même que celle contre laquelle vous prétendez lutter alors qu'en fait vous en soutenez une autre forme et vous avez la même violence en vous-mêmes ! Certains vont psychologiquement l'orienter vers les chiens, d'autres les chasseurs, d'autres les noirs, d'autres les communistes, d'autres les patrons, d'autres les italiens, d'autres les femmes, d'autres les animaux, d'autres les humains, ... A chaque fois, il y a une violence individuelle, toujours causée par une blessure personnelle, le déni de ceci, et la rationalisation de cette violence envers une cible abstraite : une généralisation quelconque.

Au final, la prétendue cause devient une bonne excuse pour être violent, un exutoire pour des haines égotiques ! Tout violent trouve une excuse pour ses actes, une forme que lui jugera "juste" (sic) !

J'adorerais que la charte de OnPeutLefaire cadre une alternativité d'être plus précise, qui évite ce genre de banalité violente et autre entourloupe rhétorique pour défendre au final ni plus ni moins que le terrorisme. Jeu me demande ce qu'elle apporte sur un site alternatif. Alternatif en quoi ? Dans la créativité à détruire les méchants ? Un alter-terrorisme ? On peut le faire : rationaliser nos violences de façons alternatives, en trouvant de nouvelles formes de destructions ! Yeaaaaaah !!!

Vive la guerre sainte ! Vive les causes justes ! Cramons les yeux des méchants, des "pas-justes"™ !

J'avais l'impression d'avoir entendu ça beaucoup beaucoup depuis au moins 2000 ans... mais bon... :glissant:

Jeu souligne au final la folie (là, c'est à ce niveau) qui considère, sans rire, que "des vies sont sauvées" quand les faits sont exactement le contraire. Jamais aucun animal n'a été épargné parce qu'un inconnu a eu les yeux détruits !

Modifié par Lohey, 02 septembre 2007 - 15:50 .


#20 Madame Irza

Madame Irza

    mirza 2.0

  • Bannis
  • 355 messages
  • Localisation:Provence

Posté 02 septembre 2007 - 15:04

Oui je connais l'"ecoterrorisme, c'est a prendre avec des pincettes mais je les comprends tout a fait quand on voit que rien ne change on agit et toute la colere se deverse d'un coup, au moins on en parle et il y a des resultats...du concret, de la casse ok mais on s'en tape car c'est merité et des vies sont sauvées.

Quelles vies sont sauvées ?

Personnellement je ne les comprends pas. Je ne vois pas du tout en quoi est-ce que ça pourrait changer quoi que ce soit. A part calmer leur propre haine pour quelques temps, avant de recommencer.

Il y a des extremistes partout, mais faut pas tout melanger des causes sont justes, d(autre ne le sont pas, eux font parti de la premiere categorie...Facile de s'offusquer de ca mais nous on fait quoi pour defendre les animaux?

Pour défendre les animaux on peut faire plein d'autres choses. A commencer par ne pas utiliser des produits dont on sait qu'ils sont testés sur les animaux, par exemple.

Le discours que tu tiens va tout à fait dans leur sens. Personnellement je ne suis pas du tout d'accord avec ça. Aller trop loin, quelle qu'en soit la raison, ça reste aller trop loin.