Aller au contenu


Photo

irrigation du colon


  • Veuillez vous connecter pour répondre
54 réponses à ce sujet

#1 Kym

Kym
  • Genre: Femme
  • Localisation:Au Québec

Posté 26 aot 2007 - 16:29

Vous connaissez l'irrigation du colon? ;) C'est bon ou pas? Vous l'avez essayé?

#2 Valou14

Valou14
  • Localisation:Est

Posté 18 septembre 2007 - 09:53

Je connais très bien, ça fait 10ans que je pratique voilà comment ça se passe :

Pendant la séance tu es allongé sur le dos, et on introduit une canule dans le rectum.
Le praticien effectue des "bains" de 0.5 à 3 litres.
La séance dure en moyenne 45 minutes, mais souvent un premier nettoyage nécessite 2 à 3 séances assées rapprochées. :D

On peut faire ça aussi à domicile : j'ai acheté une planche colon net, et c'est franchement pratique : tu peux faire ça tranquillement chez toi à ton aise. ;)
apparement c'est nouveau en France, mais aux Etats Unis c'est un produit qui est assez connu.

Voilà le site internet : www.colon-net.com :)

#3 Yoananda

Yoananda

Posté 18 septembre 2007 - 10:17

Les yogi ont plusieurs méthodes pour laver le colon, sans appareillage. Le but est sensiblement le même, quoi que plus éprouvant sans l'aide de canules, mais peut-être moins agressif pour le colon ? (apparement ca reste une méthode douce).

Je serais plutot d'avis, étant donné notre mode de vie, pour au moins un gros decrassage au départ, et entretiens ensuite via différentes méthodes.

#4 Tinuviel

Tinuviel

    En route vers ailleurs

  • Membres
  • 310 messages
  • Localisation:Belgique

Posté 18 septembre 2007 - 10:36

J'ai un prof de nutrithérapie, pourtant très porté sur l'alternatif et le naturel, qui semble quant à lui assez réticent par rapport à cette pratique.

Comme je m'en étonnais, il m'a expliqué que comme notre "identité" immunitaire, propre à chacun, se situait principalement dans notre colon, au niveau de la flore bactérienne que l'on y entretenait, il n'était pas anodin d'intervenir à cet endroit.
Cette flore vraiment particulière à chaque individu commence à se former dès la toute petite enfance, et constitue notre fondement, notre "base" physiologique, voire plus.

Il semblait émettre des réserves quant au fait de risquer de faire table rase de cette flore en employant des méthodes d'irrigation du côlon, qu'il trouvaient trop radicales, avec le risque de déstabiliser notre terrain immunitaire.
Il préfère quant à lui employer des méthodes plus lentes et plus douces de détoxination par le jeune et le retour à une alimentation saine, quitte à ce que ce soit plus long, mais sans toucher au fondement immunitaire de la personne.

Ce n'est qu'un avis, mais je trouve intéressant de s'y pencher.
Quelqu'un a-t-il d'autres éclairages sur ce point particulier ?

#5 Yoananda

Yoananda

Posté 18 septembre 2007 - 10:46

Ce que j'en sais c'est que la flore se reconstruit rapidement, en quelques heures.... j'ai pas le chiffre exact.

Donc, je ne vois pas bien a quoi on "touche"... peut-être qu'elle ne se reconstruit pas a l'identique, mais ca peut pas être pire puisque le milieu est devenu plus sain ...

Ce qui est sur c'est que le mieux-être procuré par la pratique est immédiat. Sur le longterme, je pense que si le corps n'aime plus, il saura nous le dire. C'est comme pour tout, faut savoir l'écouter !

Ca n'est pas un avis d'expert, juste ce qui me semble être du bon sens.

Ceci dit, l'avis que tu nous donnes me semble être plutot une rationnalisation du refus d'essayer qu'autre chose. Moi il me faudrai plutot des arguments du style : xx% de ceux qui pratiquent ont eu des problèmes de tel ordre...

On sait que Diana qui était une fervente a eu un problème de voiture, mais je suis pas sur que ca soit relié :D

#6 _adrien_

_adrien_

Posté 18 septembre 2007 - 10:52

apparement c'est nouveau en France, mais aux Etats Unis c'est un produit qui est assez connu.

des machines (sorte d'arrosoire avec un trou en bas) pour se laver le colon ça existe depuis super longtemps!

c'est sûr il y'avait pas de site oueb pour en faire la promotion à l'époque

#7 pourriture

pourriture
  • Localisation:drome

Posté 18 septembre 2007 - 11:07

Comme je m'en étonnais, il m'a expliqué que comme notre "identité" immunitaire, propre à chacun, se situait principalement dans notre colon, au niveau de la flore bactérienne que l'on y entretenait, il n'était pas anodin d'intervenir à cet endroit.
Cette flore vraiment particulière à chaque individu commence à se former dès la toute petite enfance, et constitue notre fondement, notre "base" physiologique, voire plus.


je pense que notre organisme est equipé pour fonctionner ( en temps normal ) sans que l'on intervienne de la sorte ( ce n'est que mon avis :) ) et a part lors d'une pathologie, je ne vois pas pourquoi il faudrait y toucher.

Ce qui est sur c'est que le mieux-être procuré par la pratique est immédiat

de quel mieux etre parles tu? a quel niveau ? ( physique, psychologique?) je demande en toute simplicité, sans ironie aucune ( les propos sont si souvent interpretés, je veux juste signaler mon serieux en la question)


La séance dure en moyenne 45 minutes, mais souvent un premier nettoyage nécessite 2 à 3 séances assées rapprochées

pour quelles raisons faut il nettoyer le rectum? n'est il pas fait pour etre en bon etat avec les matieres qu'il transporte? n'est ce pas une idée de ce qui devrait etre plutot qu'une neccessité?
merci pour vos reponses :D

#8 Yoananda

Yoananda

Posté 18 septembre 2007 - 11:19

pour quelles raisons faut il nettoyer le rectum? n'est il pas fait pour etre en bon etat avec les matieres qu'il transporte?

parceque on ne se nourrit plus de manière a lui permettre de fonctionner optimalement.

Je sais que certaines personnes se font des cures de fruits par exemple. Ca leur file une bonne chiasse, et je pense que c'est le moyen naturel qu'a le corps pour se nettoyer de temps a autre.... mais qui le fait ?

Je ne pense pas perso que ca soit un moyen "naturel" au sens propre, mais un moyen quasi naturel pour compenser le "non naturel" du reste de notre mode de vie sédentaire industriel.

#9 Yoananda

Yoananda

Posté 18 septembre 2007 - 11:21

de quel mieux etre parles tu? a quel niveau ? ( physique, psychologique?) je demande en toute simplicité, sans ironie aucune ( les propos sont si souvent interpretés, je veux juste signaler mon serieux en la question)


ben le mieux c'est que tu essayes par toi même, non ?
c'est un mieux être global, mais, pour lui donner un "nom", pour savoir comment toi tu qualifiera ca ???
moi je dirais : holistique :D lol

#10 barounet

barounet

Posté 18 septembre 2007 - 11:22

pour quelles raisons faut il nettoyer le rectum? n'est il pas fait pour etre en bon etat avec les matieres qu'il transporte? n'est ce pas une idée de ce qui devrait etre plutot qu'une neccessité?


je me suis posé la même question et la seule réponse que j'ai pu imaginer c'est qu'aujourd'hui on mange très mal et beaucoup trop et que le dernier maillon de la digestion c'est le colon et qu'il se retrouve donc forcé d'accumuler toutes les saloperies qui ne sont pas sensées transiter par lui.

j'ai pas mal lu les infos du site donné par Valou14 : www.colon-net.com et les deux planches de photos sont spectaculaires bien qu'un peu gerbantes...

je ne connaissais pas cette pratique d'irrigation du colon, j'avoue ne pas savoir quoi en penser, j'oscille entre "toutes les maladies viennent du colon, il faut le laver de temps en temps" et "laissons faire la nature, pourquoi pas se laver les poumons aussi !"

:D

#11 Yoananda

Yoananda

Posté 18 septembre 2007 - 11:32

A ma connaissance c'est une pratique qui comporte très peu de risque. Alors le mieux ca me semble d'essayer et de s'en faire une idée propre, sans mauvais jeu de mot.

#12 Neige

Neige

    On the road

  • Bannis
  • 136 messages
  • Localisation:Gaia

Posté 18 septembre 2007 - 13:11

Salut,

pour quelles raisons faut il nettoyer le rectum? n'est il pas fait pour etre en bon etat avec les matieres qu'il transporte?

parceque on ne se nourrit plus de manière a lui permettre de fonctionner optimalement.

Je sais que certaines personnes se font des cures de fruits par exemple. Ca leur file une bonne chiasse, et je pense que c'est le moyen naturel qu'a le corps pour se nettoyer de temps a autre.... mais qui le fait ?

Je ne pense pas perso que ca soit un moyen "naturel" au sens propre, mais un moyen quasi naturel pour compenser le "non naturel" du reste de notre mode de vie sédentaire industriel.


Et pourquoi ne pas remettre en question son alimentation, plutôt ?
Au lieu d'avoir des pratiques non naturelles (au sens strict) qui se contentent de tenter de réparer...

C'est un comportement symptomatique de la société moderne : essayer de réparer plutôt que de prévenir.
On prend des médicaments, mais on vit dans des milieux de plus en plus préservés. Et la moindre maladie entraine des milieux de plus en plus préservés et asseptisés.

On mange de la merde, alors on fait des cures pour rétablir un bon équilibre dans l'organisme.

En fait, ces pratiques n'ont rien d'"alternatives" : elles ne font que s'inscrire, justement, dans une démarche tout à fait classique de la société moderne.

Qu'on ne me fasse pas dire ce que je ne dis pas : tout ça, c'est quand même mieux que de manger de la merde (ou pire, MacDo) et de ne rien faire.

#13 verdeter

verdeter

Posté 18 septembre 2007 - 13:50

Ca fait bien pub, peut être c'est une pub :D
Non seulement j'ai des doutes sur les "arguments", mais en plus, 25 l d'eau, ça doit salement récurer.
Il n'y a pas un mucus qui protège les intestin, que devient il après ces 25 l de flottes.
Pour nettoyer le plat de lasagnes, on peut aussi frotter energiquement. :) ;)

#14 Tinuviel

Tinuviel

    En route vers ailleurs

  • Membres
  • 310 messages
  • Localisation:Belgique

Posté 18 septembre 2007 - 14:03

Ce que j'en sais c'est que la flore se reconstruit rapidement, en quelques heures.... j'ai pas le chiffre exact.

Donc, je ne vois pas bien a quoi on "touche"... peut-être qu'elle ne se reconstruit pas a l'identique, mais ca peut pas être pire puisque le milieu est devenu plus sain ...

Ce qui est sur c'est que le mieux-être procuré par la pratique est immédiat. Sur le longterme, je pense que si le corps n'aime plus, il saura nous le dire. C'est comme pour tout, faut savoir l'écouter !

Ca n'est pas un avis d'expert, juste ce qui me semble être du bon sens.

Ceci dit, l'avis que tu nous donnes me semble être plutot une rationnalisation du refus d'essayer qu'autre chose. Moi il me faudrai plutot des arguments du style : xx% de ceux qui pratiquent ont eu des problèmes de tel ordre...

On sait que Diana qui était une fervente a eu un problème de voiture, mais je suis pas sur que ca soit relié icon_wink.gif

Si la flore se reconstitue assez rapidement, et s'il est facile de réensemencer le côlon avec des pré et probiotiques "standard"et une alimentation saine, ça ne veut pas dire que l'on reconstitue son identité immunitaire.

Je crois que ce que mon prof voulait exprimer, et là je le suis assez bien, c'est que nous avons chacun un équilibre particulier au niveau de notre flore intestinale, qui est la résultante de toute notre "histoire" immunologique depuis notre plus petite enfance et qui nous caractérise et influence l'ensemble du fonctionnement de notre organisme. Toucher à cette flore, même si c'est pour nettoyer de la m****, risque d'induire un déséquilibre dans le fonctionnement global dont il est difficile de prédir eles conséquences, bonnes ou mauvaises.

C'est un peu la même principe que les écosystèmes : on touche à quelque chose, et c'est une réaction en châine qui s'installe, avec des répercussions sur l'ensemble du système.

Ca peut ne pas avoir trop de conséquences, mais ça peut aussi s'avérer très violent au final.

Donc je reste assez circonspecte, même si au départ l'idée est séduisante de se "récurer" l'intérieur en quelques séances.
Mais ça ne correspond pas trop à l'idée que je me fais des processus "d'assainissment" du corps, que je vois plutôt dans le durée et l'amélioration progressive, pas dans le miracle immédiat d'une cure express et du "tout tout de suite". Le corps et l'esprit ont besoin de temps pour s'adapter, pour changer.
"Mon" bon sens à moi, il sent plutôt les choses comme ça, tu vois :D

Mais pourquoi pas ?

#15 verdeter

verdeter

Posté 18 septembre 2007 - 14:09

C'est vrai que je n'avais pas pensé à ça .
Si tu n'as plus de flore normale, tu laisse la place aux bactéries pathogènes, un peu comme ça arrive avec les infection génitales fémines chez lez femmes qui se karcherisent le vagin. :D

#16 _Lohey_

_Lohey_

Posté 18 septembre 2007 - 14:10

Ce qui est sur c'est que le mieux-être procuré par la pratique est immédiat.

J'ai peu d'expérience sur le sujet, juste j'ai plusieurs amis qui ont essayé. Certains ont adoré et quelques uns ont eu une expérience post-irrigation douloureuse, qui a perdurée pas mal de temps après, plusieurs semaines jeu crois me souvenir. J'ai pas plus de détails mais mon constat simple est que le mieux-être est tout sauf absolu.

Modifié par Lohey, 18 septembre 2007 - 14:18 .


#17 Yoananda

Yoananda

Posté 18 septembre 2007 - 14:13

Oui je pense que j'avais compris ton argument.
Mais essayons d'avancer concrètement et pas seulement en confrontant nos croyances.

Comment peut-on faire pour savoir si notre "identité immunitaire" a changé ? et si oui, dans quel "sens" ?
Parceque je dit que j'étais assez d'accord qu'elle puisse changer, en précisant que peut-être elle s'améliorait...

Alors comment on s'y prends pour comparer deux identités immunitaires ou même pour en caractériser une. Je suppose que si ton prof parle de ca, c'est parceque il existe des moyens de la "mésurer".

Et puis pose lui la question, pourquoi ca serait dans le sens d'une dégradation ?
Je touvais mon argument plutot pertinent : que la nouvelle identité qui se construit est plus saine puisque le milieu de "culture" est lui même plus sain. Mais tu ne semble pas l'avoir pris en compte ! déception :D

#18 Yoananda

Yoananda

Posté 18 septembre 2007 - 14:16

C'est vrai que je n'avais pas pensé à ça .
Si tu n'as plus de flore normale, tu laisse la place aux bactéries pathogènes, un peu comme ça arrive avec les infection génitales fémines chez lez femmes qui se karcherisent le vagin. :D

Bien vu !

Ceci dit... a ma connaissance c'est l'emplois régulier du karcher qui fou le binz ...
peut-être que c'est seulement le rythme élevé de la pratique qui joue.
Ca signifirai qu'il faut surveiller, comme je le disais plus haut les messages du corps.
Est-ce qu'il "demande" le lavement. Est-ce qu'il n'a pas envie ? ...

#19 barounet

barounet

Posté 18 septembre 2007 - 14:17

Si la flore se reconstitue assez rapidement, et s'il est facile de réensemencer le côlon avec des pré et probiotiques "standard"et une alimentation saine, ça ne veut pas dire que l'on reconstitue son identité immunitaire.

Je crois que ce que mon prof voulait exprimer, et là je le suis assez bien, c'est que nous avons chacun un équilibre particulier au niveau de notre flore intestinale, qui est la résultante de toute notre "histoire" immunologique depuis notre plus petite enfance et qui nous caractérise et influence l'ensemble du fonctionnement de notre organisme. Toucher à cette flore, même si c'est pour nettoyer de la m****, risque d'induire un déséquilibre dans le fonctionnement global dont il est difficile de prédir eles conséquences, bonnes ou mauvaises.

C'est un peu la même principe que les écosystèmes : on touche à quelque chose, et c'est une réaction en châine qui s'installe, avec des répercussions sur l'ensemble du système.

Ca peut ne pas avoir trop de conséquences, mais ça peut aussi s'avérer très violent au final.

Donc je reste assez circonspecte, même si au départ l'idée est séduisante de se "récurer" l'intérieur en quelques séances.


bon alors faut pas se brosser les dents non plus :)

le colon est la partie terminale de l'appareil digestif, je comprends tes hésitations et je m'y associe car je n'ai aucune connaissance dans ce domaine et il vaut mieux prévenir que guérir, mais il ne s'agit pas de brosser l'estomac ni de récurer l'intestin grêle !

ceci dit, après consultation d'une planche sur l'anatomie digestive, je me demande si les irrigations du colon préconisent de laver tout le colon qui , je l'avais oublié, fait tout le tour du "bide" : colon droit + transverse + gauche...

Image IPB

Je suis tout de même convaincu que ces irrigation du colon sont des pratiques correctives : on bouffe n'importe quoi, on a un mode de vie antinaturel, et du coup on se lave les boyaux pour pas crever trop vite et pour continuer à nous encrasser.
Une pratique préventive consisterait à adopter une alimentation saine (facile à dire ... :D )

#20 Yoananda

Yoananda

Posté 18 septembre 2007 - 14:25

J'ai pas plus de détails mais mon constat simple est que le mieux-être est tout sauf absolu.

J'espère que la plupart de lecteurs du forum ont suffisament de discernement pour ne pas prendre tout ce que je dis au pied de la lettre. Donc : dans les cas que je connais moi, le mieux être a été immédiat (et non pas absolu) ... est-il utile de préciser systématiquement que je parle seulement de ce que je connais ?

Ca serait bien que tu précises ton retour d'expérience.
Est-ce que le mal-être est temporaire ? est-ce qu'ils ont bien respecté le "protocole" ? et inversement, est-ce que le mieux-être a été temporaire ? est-ce qu'ils ont respecté le "protocole" ?

le protocole ici c'est a minima : ne pas se renourrir tant que la flore n'est pas reconstitué, sinon ca fou un merdier encore pire qu'avant la pratique.