Aller au contenu


Photo

Disparition des abeilles


  • Veuillez vous connecter pour répondre
227 réponses à ce sujet

#1 Yoananda

Yoananda

Posté 31 aot 2007 - 09:09

edit modération : modification du titre. Merci d'inscrire des titres représentatifs du sujet abordé (1/si vous voulez que la fonction Recherche soit performante 2/ imaginons 2000 sujets avec le genre de "titre" qu'il y avait...)

http://www.futura-sc...ndonnent_12769/

J'aurais jamais pensé un truc pareil !
Pour le coup on risque de payer cher nos conneries !

Les abeilles nous abandonnent
Par Jean Etienne, Futura-Sciences

Des millions de ruches, jadis occupées par des milliards d'abeilles, se sont mises à disparaître depuis quelques mois. L'épidémie, d'une rapidité et d'une ampleur quasi-explosive, pourrait très bien ébranler les bases de notre civilisation.

Le phénomène a débuté dans un seul élevage de Floride il y a à peine un an. Puis l'épidémie s'est répandue de ruche en ruche, jusqu'à s'étendre à l'ensemble des Etats américains et du Canada, avant d'atteindre l'Europe et même Taïwan en avril 2007.

L'aspect de cette catastrophe écologique est déroutant. Aucun cadavre d'abeille n'est retrouvé, et les ruches abandonnées sont vides d'occupants. On n'y découvre même pas les parasites d'habitude si prompts à les réoccuper ensuite. Tout se passe comme si les insectes quittaient leur habitat en masse pour une destination inconnue sans jamais y revenir. En France, où les apiculteurs se remettent à peine des ravages causés par le tristement célèbre "Gaucho", un pesticide jadis répandu dans les champs de maïs et  de tournesol, les disparitions ont repris en force. Les pertes sont estimées de 15 à 95 % selon les régions, tandis qu'en Espagne, dont les 2,3 millions de ruches représentent le quart de la production européenne, la moitié est touchée.

La sirène d'alarme

Ce n'est pas une sonnette d'alarme mais une sirène que les scientifiques actionnent… ou tentent d'actionner. Car 80 % des plantes ont absolument besoin des abeilles pour être fécondées, et sans elles, il n'y a plus de production de fruits ou de légumes possible. Rien qu'aux Etats-Unis, où le nombre de ruches en "vie" s'est effondré de 2,4 millions à 900 000, 90 plantes destinées à l'alimentation humaine sont exclusivement pollinisées par les butineuses, ce qui représente une valeur annuelle de 14 milliards de dollars.

Les scientifiques, qui ont donné le nom de "colony collapse disorder" à ce syndrome d'effondrement, tentent de trouver une explication. Suivant le professeur Joe Cummins de l'université d'Ontario, "Des indices suggèrent que des champignons parasites utilisés pour la lutte biologique, et certains pesticides du groupe des néonicotinoïdes, interagissent entre eux et en synergie pour provoquer la destruction des abeilles". Selon lui, les insectes sont aussi directement ou indirectement victimes de l'efficacité sans cesse accrue des nouvelles générations de pesticides, censées protéger la nature mais dont l'effet se révèlerait particulièrement pernicieux. Il cite en exemple la pratique de plus en plus courante qui consiste à enrober les semences d'insecticide de façon à éviter l'épandage. Le produit est ainsi incorporé dans toute la plante, depuis les racines jusqu'au pollen que les abeilles rapportent à la ruche en l'empoisonnant, ce qui explique aussi l'absence d'insectes "squatteurs" dans les ruches abandonnées: ils ne survivent pas.

Phénomène de cascade

L'emploi de ce type de pesticide à base d'imidaclopride, très contesté en France et aux Etats-Unis mais pourtant autorisé par l'Union Européenne, attaque le système immunitaire des abeilles qui deviennent vulnérables aux parasites. La preuve semble en être établie par la découverte d'une demi-douzaine de virus, microbes, mais aussi de champignons parasites dans les quelques abeilles survivantes de quantité de ruches agonisantes. Ce produit est distribué par Bayer sous plusieurs appellations : Gaucho, Merit, Admire, Confidore, Hachikusan, Premise, Advantage entre autres.

L'origine de ces champignons parasites n'est pas un mystère, puisqu'ils sont eux-mêmes incorporés dans certains pesticides chimiques pour combattre les criquets, la pyrale du maïs et certaines teignes.

Il s'agit là d'un véritable effet de cascade, des agents infectieux destinés à combattre certains parasites profitant de la brèche ouverte dans le système immunitaire des abeilles et ainsi changer de cible, avec pour conséquence la destruction des cultures que ce produit était censé protéger.

Mais selon Joe Cummins, cet effet de cascade jouerait aussi entre ces champignons parasites volontairement répandus et les biopesticides "naturellement" produits par les plantes OGM. Il vient en effet de démontrer expérimentalement que les larves de pyrale du maïs infectées par le champignon Nosema pyrausta sont 45 fois plus sensibles aux infections que les larves saines, une constatation qui est à mettre en parallèle avec l'effondrement du système immunitaire des abeilles. "Les autorités chargées de la réglementation ont traité le déclin des abeilles avec une approche étroite et bornée, en ignorant l'évidence selon laquelle les pesticides agissent en synergie avec d'autres éléments dévastateurs", ajoute-t-il en guise de conclusion.

L'importance des abeilles dans l'écosystème est telle qu'il y a un demi-siècle déjà, Albert Einstein avait estimé que si cet insecte venait à disparaître du globe, l'espèce humaine disparaîtrait au bout de quatre années. La sirène d'alarme pourrait se transformer en tocsin.



#2 Yoananda

Yoananda

Posté 31 aot 2007 - 09:25

http://fr.wikipedia...._la_disparition

#3 _kidu_

_kidu_

Posté 31 aot 2007 - 09:51

Yoananda

J'aurais jamais pensé un truc pareil !


C'est souvent comme ça que les trucs partent en vrille , par un quelquechose d'innatendu auquel on n'avait pas pensé, un grain de sable qui fait avalanche. Et quand l'avalanche est là , il n'est pas question de trier le bon grain de l'ivraie , c'est tout le monde dans le même bain et les "sauve ta peau camarade" qui priment.

C'est pour ça que je suis sceptique avec toutes formes de scénario de ce que sera demain. Personne n'en sait rien et tout le monde esquisse ce qui l'arrange, ainsi quelqu'un qui n'a pas de terre espèrera que demain lui en apportera et gratos en plus...

Mais bon pour les abeilles je pensais que ça allait mieux depuis l'interdiction du gaucho. Faut croire que non...

Une bonne grippe aviaire par dessus et on se retrouve avec un monde sans oiseaux et sans fleurs. Pour ceux qui auront échappé aux désastre et qui ne se seront pas suicidés il restera les pommes de terre. Super!!!

Le mur, c'est pas qu'on y va tout droit , c'est qu'on y est déjà, c'est une question de perception de l'impact. Et on y est depuis le jour où l'Homme a eu la capacité de foutre la planète en l'air, avec sa grande sagesse , il n'y a aucune raison qu'il ne le fasse pas.

#4 Bilouga

Bilouga

    Confirmé

  • Bannis
  • 186 messages

Posté 31 aot 2007 - 09:54

Cela ne m'étonne pas vraiment , je lisais dernièrement dans le livre que j'ai en signature que l'Homme est la sommité de toute les espèces et que si une seule disparaît, c'est toute l'humanité qui suivrai ensuite.
Je crois que L'Homme aura besoin d'une leçon cuisante pour prendre en considération la réalité de notre nature et que nous sommes réellement en train d'en prendre le chemin d'une façon inévitable, c'est un fait! ;)

#5 Deepfield

Deepfield
  • Genre: Homme

Posté 31 aot 2007 - 10:05

Une couche de plus?

Allez, au tour des chameaux...

C'est l'ascension, ces espèces migrent dans les vaisseaux d'Ashtar... ;)

#6 pitibonom

pitibonom

    Apprenti décroisseur.

  • Membres
  • 376 messages
  • Genre: Homme

Posté 31 aot 2007 - 10:28

quand j'etais mome....

yavait plein d'abeilles sur les fleurs. c'etait chiant, car on ne pouvait pas sentir une fleur
sans avoir une de ces petites saletés qui pique me veuzouner aux oreilles... pas
content la bestiole que je lui perturbe son casse-dalle...

Maintenant.... j'ai un grand et beau jardin. Tout plein de fleurs. j'aime les fleurs. Leur beauté
n'a d'égale que leur courte vie et la subtilité de leurs fragrances. Mais il manque quelque-chose
aujourd'hui aux fleurs....
ya plus d'abeilles... Ca fait longtemps que j'en ai pas vu. Su la menthe, ya des bourdons, sur
la lavande aussi... des mouches bizarres qui ressemblent a des abeilles....
mais plus de veuzounage de ces p'tites bestioles a qui on supprime le casse-dalle le temps de
se remplir le pif de parfums agréables....

Effectivement aujourd'hui ( et ca fait deja pas mal de temps ) il manque quelque chose aux fleurs.

esperons que le point de non retour n'est pas encore franchi ;)

Dans tous les cas, quoi que l'on (l'humanité ) fasse, la terre s'en remettra toujours...
mais peut etre pas l'espèce humaine.

bon courage a tous

#7 verdeter

verdeter

Posté 31 aot 2007 - 11:44

Ca fait déja quelque temps que les anti OGM tirent la sonnette d'alarme mais les pouvoirs publics préfèrent écouter les transgeniculteurs qui disent que le pollen de maïs est tellement lourd qu'il tombe au pied du maïs en faisant " Boum" d' où pas de risques de dissémination du pollen et comme le pollen est aussi lourd qu'une boulle de pétanque, les abeilles ne viennent pas sur le maïs.....
En réalité les abeilles crëvent et ce WE à Verdun sur garonne ( 213 hectares de maïs insecticide Mon 810), on étais 200 personnes pour une rencontre nationnale.
Que faisaient les 80% de la population qui sont contre?
Onpeutlefaire, qu'attendons nous pour arrêter de pleurer et commencer à agir?
En face les agri managers étaient env. 200 soit la presque totalité car eux, ils arrivent à agir pour nous polluer.

#8 syl20

syl20
  • Genre: Homme
  • Localisation:Terre
  • Intérêts:La Vie

Posté 31 aot 2007 - 12:05

Salut,

on étais 200 personnes pour une rencontre nationnale.
Que faisaient les 80% de la population qui sont contre?
Onpeutlefaire, qu'attendons nous pour arrêter de pleurer et commencer à agir?


Ben ouais, je suis ok avec ce que tu dis verdeter!

Dans le même genre, le 27 fevrier 2007, lors du vote sur les ammendements (au parlement europeen) pour les OGM dans le "bio" (berk, j' aime pas ce mot) il n' y avait pas plus de 200 personnes à essayer de se faire entendre. Au fait, vous savez que 0.9% d' OGM son autorisé dans le "bio" (depuis cette date) comme dans le conventionnel d' ailleurs!!!!! Allez, bon bio.....

@+

#9 verdeter

verdeter

Posté 31 aot 2007 - 12:17

Tu as oublié de dire qu' en dessous de .9% rien n'oblige de noter la présence d'OGM détectée à 0.1%. ;) .
Pour info, le miel est pollué par le Mon 810 , comme les maïs à destination humaine ( waxy, pop vcorn, maïs doux) or le Mon 810 n' a jamais été testé sur l'homme donc on peut porter plainte à la DGRrF pour mise sur le marché de produit frelaté ou autre, on peut le faire mais on reste face à l'écran a se masturber l'intélect

#10 syl20

syl20
  • Genre: Homme
  • Localisation:Terre
  • Intérêts:La Vie

Posté 31 aot 2007 - 12:38

Salut,


comme les maïs à destination humaine ( waxy, pop vcorn, maïs doux) or le Mon 810 n' a jamais été testé sur l'homme donc on peut porter plainte à la DGRrF pour mise sur le marché de produit frelaté ou autre, on peut le faire mais on reste face à l'écran a se masturber l'intélect


Tu as raison, il y en a qui se masturbe l' intellect, d' autre qui agissent. KOKOPELLI m' a envoyé cette année des graines de maïs doux non OGM (bien entendu) et reproductible (normal). Le but est de les semer, de recolter quelques grains et de les envoyer au ministere de l' agriculture en demandant une analyse "ad hoc" pour savoir si mon maïs est polué genetiquement ou pas!
l' association KOKOPELLI espere un effet de masse.
Une lettre type nous a été fourni à envoyer avec les grains de maïs.

Alors, on agit ou on se branle encore?!!

#11 _adrien_

_adrien_

Posté 31 aot 2007 - 12:51

ce week end j'ai eu la chance de croiser une abeille!

#12 verdeter

verdeter

Posté 31 aot 2007 - 12:56

Pas de blème pour l'opération Kokopelli, je le fais aussi, mais comme j'avais mes semences, j'ai pas la lettre.
Sur ce type d'action, si les analyse sont faites, le ministère de l'agriculture te dira ton maïs est ou n'est pas contaminé, et fin de l'histoire.
J'espère juste que 50% de la pop., pas 80%, coupe un pied de mai¨s, et fini les 21 000 hectares d'OGM français.
Ne nous plaignons pas, les OGMistes se sont rendu compte que le peuplier OGM était une connerie, les essais sont arrêtés ;)

#13 verdeter

verdeter

Posté 31 aot 2007 - 12:59

ce week end j'ai eu la chance de croiser une abeille!

Moi c'est des mobiles, ouf!!! le pastaga n'est pas OGM. ;)

#14 geispe

geispe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Strasbourg

Posté 31 aot 2007 - 13:24

tout çà a commencé il y a un bon moment... je me souviens étant petit qu'on ne pouvait pas rouler en voiture sur un long trajet sans s'arrêter pour essuyer le pare-brise parce qu'on avait écrasé plein d'insectes.
faisons le calcul : des dizaines d'années d'automobiles, qui roulent jour et nuit ratissant tout l'environnement à hauteur de vol des principaux insectes : aujourd'hui plus rien ou à peine sur les calandres et pare-brises... nous en sommes arrivés à bout...
rajoutons encore à la chimie - arme de destruction massive - l'éclairage permanent nocturne où les insectes se brûlent où meurent épuisés ou en s'y cognant ... çà fait de sacrés dégats tout çà... mais c'est le progrès... enfin, plus pour longtemps...

#15 _loulie_

_loulie_

Posté 31 aot 2007 - 13:28

Pour le coup on risque de payer cher nos conneries !


chers toutes et tous...

ça fait déjà bien longtemps que d'autres créatures paient pour les conneries des hommes......mais les hommes sont ainsi fait que la souffrance d'une autre créature pénètre peu son propre esprit, encore moins son propre corps et donc sa compréhension...

Le Jésus de Kazantzaki pleure dans le jardin et appelle un papillon "mon frère"...

Ahimsa et amour toujours
loulie

#16 Daman

Daman
  • Localisation:Alsace
  • Intérêts:Des tas.

Posté 31 aot 2007 - 13:40

Geispe, mon verger où pullule le carpocapse et où les pommes sont quasiment toutes attaquées semble recéler d'importantes colonies de rescapés. Je te les cède volontiers. ;)

#17 geispe

geispe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Strasbourg

Posté 31 aot 2007 - 14:36

ben oui, c'est le résultat de l'opération... pullulation des indésirables, du fait d'une sélection qui se fait naturellement à l'envers : ce qui est attaqué réagit, se défend et on obtient l'effet inverse après un moment... prolifération et résistance aux produits...
les autres trinquent accessoirement...
faut aussi voir quelles variétés de pommes... car il y en a qui ne sont pas viables sans insecticides et autres... le nouveau climat va probablement aussi nous contraindre à revoir notre agriculture...

Modifié par geispe, 31 aot 2007 - 15:08 .


#18 Nexus11

Nexus11
  • Localisation:chez moi

Posté 31 aot 2007 - 20:02

En plus des effets logiques des insecticides (ils tuent les insectes après tout), il reste de moins en moins de nature sauvage où les plantes à fleur peuvent se dévellopper pour les nourrir, il faudrait laisser plus de jachère, y compris dans un coin de son jardin (10 à 20% dans chaque jardin).
Certains ont aussi parlé de la taille des alvéoles fabriquées par les humains, trop grandes et fixes, alors que les abeilles savent varier leur diamètre en fonction de la récolte et de la saison, elles ont peut-être simplement abandonné leurs fausses ruches...
Hélas, ça serait trop simple, car les abeilles domestiques ne sont pas les seules insectes pollinisateurs à disparaitre, voilà un article encore plus alarmant :
http://www.lefigaro....inisateurs.html

Sinon, juste avant l'été, nous avons "subi" un essaimage dans notre quartier (résidentiel, typiquement breton). Tous les soirs notre jardin était envahir d'abeilles qui tournaient autour du moindre truc ressemblant à un arbre, impossible de sortir dehors sans être entouré d'abeilles qui nous frôlaient de la tête aux pieds, impressionnant !

Modifié par Nexus11, 31 aot 2007 - 20:03 .


#19 geispe

geispe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Strasbourg

Posté 31 aot 2007 - 20:23

Sinon, juste avant l'été, nous avons "subi" un essaimage dans notre quartier (résidentiel, typiquement breton). Tous les soirs notre jardin était envahir d'abeilles qui tournaient autour du moindre truc ressemblant à un arbre, impossible de sortir dehors sans être entouré d'abeilles qui nous frôlaient de la tête aux pieds, impressionnant !


si à ce moment là tu as installé une ruche vide elles sont éventuellement fort contentes d'y emménager ;)

#20 Nexus11

Nexus11
  • Localisation:chez moi

Posté 31 aot 2007 - 21:32

C'est une bonne idée, mais pas dans mon petit jardin ;) (avec mon chien qui essaye de toute les attrapper et les enfants qui jouent autour), par contre il y a un grand terrain non constructible juste derrière... en tout cas je contacterai un apiculteur local la prochaine fois.