Aller au contenu


Photo

Disparition des abeilles


  • Veuillez vous connecter pour répondre
275 réponses à ce sujet

#221 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 262 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 04 mai 2013 - 13:27

Union Européenne à interdit l'utilisation de trois pesticides appelés néonicotinoîdes......et il y a un directeur de la gestion antiparasitaire d'Agriculture d'Aberta qui dit:

 

"On a ces pesticides ici en Aberta,le canola est pas mal traité avec ces pesticides chaque année,pis on n'a pas eu de trouble partout ici avec nos abeilles"

 

http://www.radio-can...uropeenne.shtml

 

Pourquoi le dire et le répéter par les medias? 



#222 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 3 777 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 04 mai 2013 - 18:05

Ils sont interdits pour 2 ans seulement d'après ce que j'ai entendu. C'est une petite victoire mais le combat est tellement immense que ce n'est pas ça qui va nous sortir de l'abime.



#223 Gallizour

Gallizour
  • Genre: Homme
  • Localisation:Villelaure

Posté 26 mai 2013 - 09:16

La Russie réagi et mets la pression sur Obama:

http://blogs.mediapa...abeilles-menace

 

Les minutes alarmantes de la rencontre de la semaine passée entre le président Vladimir Poutine et le secrétaire d’état US John Kerry révèlent "l’extrême outrage" du dirigeant russe concernant la protection, par le régime Obama, des géants de l’agrochimie Syngenta et Monsanto face à une "apocalypse des abeilles" dont le Kremlin avertit qu’elle "mènera très certainement" à une guerre mondiale.

Selon ces minutes, publiées aujourd’hui au Kremlin par le ministère des ressources naturelles et de l’environnement de la fédération de Russie (MRNE), Poutine était si énervé du refus du régime Obama de discuter de ce sujet très grave qu’il déclina pendant trois heures de recevoir Kerry, qui avait voyagé jusqu’à Moscou pour une mission diplomatique programmée d’avance, mais se ravisa pour ne pas créer une scission encore plus grande entre les deux nations.

 


Modifié par Gallizour, 26 mai 2013 - 12:03 .


#224 ambre

ambre

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 343 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Cévennes
  • Intérêts:nature, simplicité, création, spiritualité....

Posté 28 mai 2013 - 17:11

Identification d'un nouvel insecticide mortel pour les abeilles

5848228-identification-d-un-nouvel-insec

L'Autorité européenne pour la sécurité des aliments (EFSA) a rendu lundi un avis défavorable contre le Fipronil, un insecticide fabriqué par le groupe allemand BASF, car son utilisation pour protéger les semences de maïs est cause de mortalité pour les abeilles. © Afp

BRUXELLES (AFP) - L'Autorité européenne pour la sécurité des aliments (EFSA) a rendu lundi un avis défavorable contre le Fipronil, un insecticide fabriqué par le groupe allemand BASF, car son utilisation pour protéger les semences de maïs est cause de mortalité pour les abeilles.

La Commission avait demandé cet avis à l'EFSA en août 2012. Il est incomplet, mais il relève "un risque élevé" avéré pour le traitement du maïs.

Cinq pays de l'UE seulement utilisent encore cet insecticide pour le maïs : l'Espagne, la Hongrie, la Bulgarie, la République Tchèque et la Slovaquie. Il est également utilisé en Belgique, en Roumanie et aux Pays-Bas, mais pour d'autres cultures que le maïs.

La France a interdit son utilisation en 2005.

Le groupe BASF a désormais trois semaines -jusqu'au 14 juin- pour répondre à cet avis. La Commission européenne soumettra ensuite le cas du Fipronil à un comité d'experts de l'UE pour une décision le 15 ou le 16 juillet, ont indiqué les services du commissaire chargé de la Santé Tonio Borg.

La Commission européenne a déjà restreint pendant deux ans, à compter du 1er décembre 2013, l'utilisation de trois néonicotinoides (la clothianidine, l'imidaclopride et le thiaméthoxame) utilisés dans des pesticides fabriqués par les groupes Bayer et Syngenta pour le traitement des semences, l'application au sol (en granulés) et le traitement foliaire des végétaux, y compris les céréales (à l'exception des céréales d'hiver), qui attirent les abeilles.

Les trois pesticides ont été définis par l'EFSA comme étant l'un des facteurs pouvant être responsables de la baisse du nombre des abeilles.



#225 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 262 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 22 juin 2013 - 17:23

je pense qu'ont va tous bientot partir........http://www.futura-sc...274/#xtor=RSS-8



#226 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 262 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 02 juillet 2013 - 14:09

Au Canada dans l'Oregon,

Il parle de 600 ruches qui disparaissent soit 37.000.000 millions d'abeilles mortes.... suite à la plantation de Maîs (traitement du maîs)

http://www.electrons...abeilles-mortes

 

En Belgique à Hensie,

il parle de 35 ruches...soit 1.750.000.000 millions d'abeilles mortes....suite à un pesticide (en 30 minutes) http://www.laprovinc...s-en-30-minutes


Modifié par naturel, 02 juillet 2013 - 14:13 .


#227 nemo32

nemo32
  • Genre: Homme
  • Intérêts:multiples : nature.sciences humaines.société. histoire . techniques . astronomie...etc..etc...

Posté 11 septembre 2013 - 20:54

je passait pat la ...

 

une petite info ...inquiétante ...

 

 

bientôt la guerre.... des abeilles ?

 

http://dailygeekshow...uerre-mondiale/



#228 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 966 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 11 septembre 2013 - 21:11

Oui et non… car les céréales ne dépendent pas des abeilles pour leur pollinisation. Et l'alimentation du monde repose assez largement sur les céréales.
Ce qu'on attribue au célèbre chevelu n'est donc pas tout à fait vrai.

#229 michmuch80

michmuch80
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 16 novembre 2014 - 00:50

Bonjour,

Il faut sauvegarder l'abeille noire

Je ne sais pas si on en a parlé dans ce sujet, mais il semble que le problème soit aussi du côté des pratiques apicoles qui nuisent à la biodiversité.



#230 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 3 777 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 16 novembre 2014 - 08:42

Ne généralise pas Michmuch. Même si on ne peut nier ce phénomène il reste malgré tout très marginal. On le retrouve chez les industriels de la ruche (peu nombreux en france) et chez les amateurs ingorants (très nombreux en terme d'individus mais faibles en terme de colonies).

 

De tous mes "collègues" je n'en connais aucun qui importe des reines ou des essaims. D'une parce que c'est très cher, de deux parce qu'on est parfaitement capables de se débrouiller tous seuls en sélectionnant sur nos propres cheptels. Parfois on élève sur de la noire, parfois pas.



#231 michmuch80

michmuch80
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 16 novembre 2014 - 10:15

Ce n'est pas moi qui  alerte, je n'y connais rien.

Je vois cela sur internet :

http://partagerprote...u-charente.html

http://www.lachained...ille-noire-1285



#232 erwen

erwen
  • Genre: Femme
  • Localisation:france limousin

Posté 16 novembre 2014 - 10:58

Que penser de l'intérêt de Monsanto pour les abeilles ? comme que penser de la confisquation des essaims tous les essaims de Terence Ingram qui depuis 20ans étudiait les effets du round up "...En 2011, la multinationale rachète Beeologics, une entreprise spécialisée dans la recherche et la production de solutions pour améliorer la santé des abeilles. « Notre mission est de devenir les gardiens de la santé des abeilles partout dans le monde », indique son site internet. Dans un communiqué de presse la firme américaine justifie ce rachat : « Monsanto sait que les abeilles sont une composante clé d’une agriculture durable dans le monde. » Beeologics a développé un produit à base d’ARN (une sorte de copie de l’ADN qui permet aux cellules de fabriquer les protéines dont elles ont besoin) pour lutter contre certains virus : « Une copie d’une séquence d’ARN du virus est introduite dans la nourriture des abeilles et leur organisme le perçoit comme un signal pour détruire le virus » explique Jay Evans, chercheur spécialiste de la génétique des abeilles au ministère de l’agriculture des Etats-Unis. Ce traitement, appelé Remebee, « réduit le syndrome d’effondrement des colonies », promet Beeologics. « La technologie à l’air sûre et c’est un succès, c’est pour cela que Monsanto a racheté Beeologics », poursuit le chercheur, joint au téléphone. Mais Christoph Then, vétérinaire, spécialiste des biotechnologies et ancien expert pour Greenpeace, ne partage pas cet enthousiasme : « Le procédé utilisé a été découvert il y a seulement quelques années. On ne connaît pas encore tous ses effets, il y a débat dans la communauté scientifique. » Surtout, Beeologics a testé les conséquences de son produit sur les abeilles, mais qu’en est-il sur d’autres organismes ? « L’ARN utilisé n’est pas stable et peut passer d’un organisme à l’autre, poursuit cet expert. Donc à ce stade, cette technologie n’est pas assez sûre pour être utilisée dans l’environnement. »..... Surtout, remarquent les apiculteurs, l’apparition du syndrome d’effondrement des colonies coïncide étrangement avec la mise sur le marché d’une nouvelle classe de pesticides à partir des années 1990 : les néonicotinoides.. Produits par Bayer ou Syngenta (par ailleurs producteurs, eux aussi, de semences transgéniques), ils enrobent aussi les semences de Monsanto, notamment les graines de maïs. Leur action consiste à attaquer le système nerveux central des insectes. Chez les abeilles, une étude a ainsi montré, pour un néonicotinoide couramment utilisé, qu’il désoriente les abeilles : elles ne retrouvent plus la ruche. « Cela entraîne un risque de disparition de la colonie », indiquent les chercheurs. Ces pesticides affaibliraient aussi les défenses imunitaires des abeilles, indique une autre publication scientifique, les rendant plus sensibles aux parasites, aux maladies, ou au manque de nourriture quand la saison n’est pas clémente... Bref, ils seraient l’élément déclencheur, davantage que tous les autres facteurs responsables du syndrome d’effondrement des colonies.... Monsanto rachète une firme stratégique du royaume des abeilles Le congrès de Chesterfield a également été l’occasion pour l’entreprise de se faire des contacts intéressants. Autre « co-organisateur », le Honey Bee Advisory Council ou Comité de conseil sur les abeilles. C’est une organisation créée par Monsanto, qui se vante d’y réunir « des membres de l’industrie apicole, des experts et des membres du monde académique ». On y trouve notamment un ancien président de l’Association américaine des apiculteurs, mais aussi Gus Rouse, propriétaire de Kona Queen, la plus grosse entreprise de production de reines d’abeilles aux Etats-Unis. Une firme qui mérite la plus grande attention. Située à Hawaii, Kona Queen produirait plus de 200 000 reines par an - le chiffre exact reste secret. Car ce marché ne compte que trois grands producteurs qui, pour des raisons de concurrence refusent de les dévoiler. Même avec les statistiques officielles, Danielle Downey, représentante du ministère de l’agriculture américain auprès des apiculteurs d’Hawaii ne peut faire que des estimations : « Environ 25 % des reines des Etats-Unis et 50 % des reines au Canada viennent d’Hawaii »....La production de reines est donc un secteur économique qui pourrait s’avérer de plus en plus rémunérateur, même s’il ne dépasse pas là pour l’instant quelques millions de dollars. Se rapprocher du principal producteur de reines des Etats-Unis permet aussi à Monsanto de mettre un pied dans la sélection génétique des abeilles, une des pistes aujourd’hui privilégiées par les chercheurs pour améliorer leur santé.... Alors Monsanto envisage-t-il de créer des abeilles transgéniques ? La question a été débattue au Congrès mondial des apiculteurs en septembre dernier. « Monsanto a bien manipulé le colza pour qu’il résiste à leur propre désherbant et maintenant ils peuvent vendre à la fois les semences et le RounUp, rappelle Gilles Ratia, président de la Fédération Internationale des apiculteurs Apimundia. Alors on les soupçonne de vouloir comprendre le métier d’élevage de reines pour les rendre résistantes aux graines enrobées de néonicotinoides, ou à leur maïs OGM sécréteur d’insecticides. Ils déposeraient un brevet, puis ils vendraient à la fois les semences et les abeilles pour les polliniser ! » Un étrange événement, survenu en mars 2012, vient renforcer ces soupçons. Aux Etats-Unis, les ruches d’un célèbre naturaliste, Terrence Ingram, ont été saisies par le ministère de l’agriculture de l’Illinois. Il travaillait depuis plus de quinze ans sur les effets du RoundUp, l’herbicide mondialement connu de Monsanto, sur les abeilles. Après des années de sélection génétique, trois ruches et leurs reines avaient résisté plus d’un an, malgré les épandages de RoundUp. Au début du printemps, les inspecteurs du ministère ont débarqué « sans aucun avertissement, raconte Terrence Ingram, joint par Reporterre. Ils ont pris trois ruches, et tué les reines des deux autres. Ils ont déclaré que mes ruches étaient contaminées par la loque américaine. Ce qui est faux, j’avais les preuves qu’elles étaient saines mais je n’ai pu les présenter que trois semaines plus tard au tribunal, c’était trop tard. Tout était déjà détruit. »...Le travail de Terrence Ingram avait de quoi gêner Monsanto. « Il est certain que le RoundUp tue mes abeilles : en 1996, mes 250 ruches ont été exposées au RoundUp et toutes sont mortes. Depuis, chaque année je rachète des essaims, chaque année le RoundUp est répandu, et chaque année ils meurent... Sauf celles qui avaient enfin développé une résistance. Aujourd’hui, je ne sais toujours pas où sont les ruches que l’on m’a prises, si elles ont été vraiment détruites. » Certaines associations environnementales des Etats-Unis soupçonnent Monsanto d’avoir volé les ruches, pour mener des recherches. « Je n’ai aucune preuve qu’ils soient derrière cela », tempère le naturaliste." http://www.reporterr...php?article5614

#233 michmuch80

michmuch80
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 16 novembre 2014 - 11:33

Je peut aussi citer cet article de reporterre http://www.reporterr...php?article6217

Voilà « le petit coin de paradis à une heure de Paris » de Lionel Garnery, en plein cœur de la forêt de Rambouillet...Chercheur du CNRS (Centre national de la recherche scientifique),..

« On doit conserver la diversité génétique : car aujourd’hui, les apiculteurs veulent des abeilles qui font beaucoup de miel. Mais peut-être que demain, ce sera du pollen. Parmi ces ruches, on doit donc trouver le maximum de caractéristiques. »

La tâche est difficile, car le conservatoire doit aussi préserver la pureté de la sous-espèce abeille noire. « La majorité des apiculteurs du coin travaillent avec des abeilles importées », rappelle Lionel Garnery

. Les bourdons des ruches d’abeilles caucasiennes ou italiennes peuvent facilement féconder les reines du conservatoire.

Tout le monde n'est apparemment pas aussi vertueux que chez toi, TRX


Modifié par michmuch80, 16 novembre 2014 - 11:34 .


#234 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 966 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 16 novembre 2014 - 12:47

La prolifération des frelons asiatiques et le nombre croissant des nids annoncent la disparition accélérée des essaims de nos ruches.

Un problème en soi.

 

Mais les producteurs et les amateurs persistent à repeupler leurs ruchers. Ils sont à la recherche d'essaims et de reines.  Ce seront des importations souvent mal tracées, mais à portée d'un clic internet.

On s'inquiète dans les ruchers-écoles de voir revendues par des importateurs méridionaux, au prix fort,  de vieilles reines non marquées.

Qu'elles achèvent leur vie dès la première saison n'a rien d'étonnant.

 

Ces deux soucis graves feraient presque oublier le varroa.



#235 nemo32

nemo32
  • Genre: Homme
  • Intérêts:multiples : nature.sciences humaines.société. histoire . techniques . astronomie...etc..etc...

Posté 27 mars 2015 - 08:59

avez vous vu cette vidéo ?

http://www.youtube.c...h?v=V4F-3zNVHfs



#236 michmuch80

michmuch80
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 27 mars 2015 - 10:38

Un documentaire objectif comme je les aime, quoique pour les ondes j'ai des doutes.

 

Conclusion : L'interaction et la persistance des pesticides est le principal problème, la biodiversité la solution.

L'interdiction des pesticides, à cause des intérêts économiques actuels n'est malheureusement pas près d'arriver

 

La survie des butineurs (pas seulement les abeilles) est entre les mains de tous.

 

Une initiative qui va dans le bon sens :

 

Monsanto s'intéresse maintenant aux bio-contrôles. Ne nous y trompons pas, c'est une autre façon de dérégler les écosystèmes.


Modifié par michmuch80, 27 mars 2015 - 11:48 .

  • Libertysyn aime ceci

#237 nemo32

nemo32
  • Genre: Homme
  • Intérêts:multiples : nature.sciences humaines.société. histoire . techniques . astronomie...etc..etc...

Posté 27 mars 2015 - 13:07

Un documentaire objectif comme je les aime, 

 

merci ça fait plaisir que ce documentaire soit apprécié et considéré comme objectif !   :roi2:

 

quoique pour les ondes j'ai des doutes.

 

j ai un ami apiculteur , un jour j ai cru lui ai parlé de ce problème et lui ai demandé son avis .

 

il a eu un large sourire et m as confié que pour sa part il n allait jamais voir ses ruches avec un téléphone portable dans la poche 

il laissait celui ci dans la voiture car il avait constaté (observation => conclusion empirique ) 

que cela perturbait les abeilles !!


Modifié par nemo32, 27 mars 2015 - 13:09 .


#238 Libertysyn

Libertysyn
  • Genre: Non spécifié

Posté 27 mars 2015 - 16:51

Très sympa ton lien Michmuch80 ! J' ai beaucoup apprécié Hervé Coves, et du coup je suis en train de regarder ses autres interventions, celles sur les limaces et le phosphore par exemple...



#239 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 662 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 28 juillet 2016 - 07:48

Interdiction des insecticides « tueurs d’abeilles » : Dégelée « ROYAL » !

La pression du lobby agricole a une nouvelle fois payé. Erigeant la procrastination en mode de gouvernance, ce gouvernement a une nouvelle fois pris une décision qui revient à simuler une interdiction qui dans les faits n’adviendra que dans quatre longues années. La ministre de l’Ecologie semble avoir inventé un nouveau concept, celui de « développement durable de la pollution » !

 

http://www.agirpourl...elee-royal-3986

 

+

 

Une majorité de sénateurs s’est opposée à l’interdiction totale des insecticides néonicotinoïdes, dits « tueurs d’abeilles » :
 


#240 gunday

gunday

Posté 28 juillet 2016 - 08:26

En même temps, les sénateurs s'opposent un peu à tout ce qui est évolué.

Que ce soit l'interdiction des pesticides, le refus de l'esclavagisme (heu parait que ça s'appelle loi Travail), ...

Donc bon, rien de bien surprenant