Aller au contenu


Photo

Disparition des abeilles


  • Veuillez vous connecter pour répondre
275 réponses à ce sujet

#41 geispe

geispe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Strasbourg

Posté 16 septembre 2007 - 12:23

j'ai vu hier des abeilles qui rampaient tout le long du court de tennis en terre battue. c'est clair qu'elles sont pas bien  :ptdrasrpt2:

nous sommes en fin de saison et il va y avoir beaucoup d'abeilles qui meurent naturellement à ce moment là puisque ne survit qu'une grappe qui va entourer la reine et rester dans la ruche dès qu'il fait froid. Il en est de même de beaucoup d'autres insectes qui disparaissent à l'arrivée des premiers froids.
D'ailleurs les abeilles, en bonne saison, meurent après environ trois à cinq semaines, leur durée de vie normale, ce dont il faut aussi tenir compte.

#42 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 337 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 16 septembre 2007 - 13:59

Toujours est-il que je n'ai vu qu'une dizaine d'abeilles en tout un été dans mon jardin alors que les années précédentes j'en voyais des centaines par jour.
Les plantes mellifères ayant pourtant fleuri normalement.
Je suis dans une région théoriquement exempte d'OGM, mais il y a dans le voisinage de grandes parcelles de céréales traitées chimiquement et beaucoup de jardins potagers.
De plus ma commune est malheureusement désherbée avec des pesticides (sans qu'aucune précaution ne soit prise). Cette année il y a eu un orage quelques heures après le traitement et le produit a ainsi pu se dissiminer partout.

Qu'en est-il chez vous ?

#43 Madame Irza

Madame Irza

    mirza 2.0

  • Bannis
  • 355 messages
  • Localisation:Provence

Posté 16 septembre 2007 - 15:35

Ici autant d'abeilles que les années précédentes, pas de baisse à déplorer.
Pareil dans le Verdon.

#44 Atlantis

Atlantis

    unlike a *normal* person

  • Membres
  • 717 messages
  • Localisation:Oise (60)

Posté 16 septembre 2007 - 16:27

J'ai bien dit ramper et non "marcher" ou "circuler". Et j'en ai vu une dizaine dans cet état semi comateux en l'espace d'un match (elles y étaient au début et encore à la fin si on les avaient pas écrasé). Pour l'un d'elle je me suis même demandé si elle essayait pas de se gratter par terre ou un truc dans le genre. Et j'en ai jamais vu qui fasse avant :ptdrasrpt2: , si elle vont mourir elle le font discrètement en temps normal :ptdrasrpt2:
Pendant tout le printemp/été d'ailleurs j'en ai pas vu des masses, malgré le fait que les tilleuls aient été bien en fleur. J'ai du voir plus de bourdons que d'abeilles au total cet année.

#45 geispe

geispe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Strasbourg

Posté 16 septembre 2007 - 19:39

effectivement, et il peut y avoir pas mal de choses : des traitements faits par des particuliers (qui souvent n'économisent pas la chimie)dans les alentours, mais aussi par exemple des traitements (herbicides et autres) faits dans les espaces publics... sportifs ou autres...

#46 verdeter

verdeter

Posté 16 septembre 2007 - 20:03

J'ai bien dit ramper et non "marcher" ou "circuler". Et j'en ai vu une dizaine dans cet état semi comateux en l'espace d'un match (elles y étaient au début et encore à la fin si on les avaient pas écrasé). Pour l'un d'elle je me suis même demandé si elle essayait pas de se gratter par terre ou un truc dans le genre. Et j'en ai jamais vu qui fasse avant ;) , si elle vont mourir elle le font discrètement en temps normal :ptdrasrpt2:
Pendant tout le printemp/été d'ailleurs j'en ai pas vu des masses, malgré le fait que les tilleuls aient été bien en fleur. J'ai du voir plus de bourdons que d'abeilles au total cet année.

Pareil!
Mais je suis en pleine région monoculture mais, le 82 est la seconde sura :ptdrasrpt2: fce en OGM de france derriere le 31, soit 5 km de chez moi. Ca fait quelques années que les abeilles diminuent, mais je ne prends pas le temps de passer chez les apicultuers en discuter avec eux.

#47 tut56

tut56
  • Localisation:cléguérec (morbihan)
  • Intérêts:Construction économique bio-logique, petites éoliennes, nouvelles techniques de jardinage, anarchie, décroissance, alternatives, maisons en paille et en terre, AUTONOMIE anti-autarcie.

Posté 16 septembre 2007 - 20:49

bonjour à tous
je veux signaler par rapport au derniers messages : les abeilles mourantes ne sont aps forcément un signe d'intoxication. Un fait très fréquent est celui des abeilles mâles dont la seule fonction dans la société des abeilles est de féconder la reine lors du vol nuptial, quand c'est terminé, les abeilles femelles, ouvrières, finissent par chasser voir tuer les mâles devenus envahissants et inutiles. De plus une ruche peut compter 50 000 abeilles donc si vous en apercevez certaines agonisantes c'est bien triste par les temps qui courent mais c'est aussi tout a fait naturel.
maintenant j'ai une question. j'habite en centre-bretagne, qui a aussi le droit à sa dose chimique annuelle, et les châtaigniers, très nombreux, sont de plus en plus mals en point, alors que c'est pourtant un arbre très bien acclimaté ici. Je ne crois pas qu'on puisse mettre en cause l'été pourri. Je me suis demandé s'il n'y avait pas un rapport avec la disparition des abeilles. En effet à la fin de l'hiver, les abeilles aiment commencer leurs premiers travaux en récoltant le pollen des châtaigniers, alors si un connaisseur en sait quelque chose ?...

A moins que ceci n'ai déjà été dit, je tiens à rappeller une étude d'Einstein. Il disait que si un jour les abeilles en venaient à mourir, presque toute formes de vie disparaîtrait. Il disait qu'il ne resterait que 5 ans exactement à vivre pour les hommes. Il ne fauit pas être catastrophiste mais quand même réfléchir à nos actes.

#48 _Lohey_

_Lohey_

Posté 16 septembre 2007 - 20:56

A moins que ceci n'ai déjà été dit, je tiens à rappeller une étude d'Einstein. Il disait que si un jour les abeilles en venaient à mourir, presque toute formes de vie disparaîtrait. Il disait qu'il ne resterait que 5 ans exactement à vivre pour les hommes. Il ne fauit pas être catastrophiste mais quand même réfléchir à nos actes.

http://www.onpeutlef...ic.php?p=118419 :ptdrasrpt2:

#49 verdeter

verdeter

Posté 17 septembre 2007 - 08:05

bonjour à tous
je veux signaler par rapport au derniers messages : les abeilles mourantes ne sont aps forcément un signe d'intoxication. Un fait très fréquent est celui des abeilles mâles dont la seule fonction dans la société des abeilles est de féconder la reine lors du vol nuptial, quand c'est terminé, les abeilles femelles, ouvrières, finissent par chasser voir tuer les mâles devenus envahissants et inutiles. De plus une ruche peut compter 50 000 abeilles donc si vous en apercevez certaines agonisantes c'est bien triste par les temps qui courent mais c'est aussi tout a fait naturel.
maintenant j'ai une question. j'habite en centre-bretagne, qui a aussi le droit à sa dose chimique annuelle, et les châtaigniers, très nombreux, sont de plus en plus mals en point, alors que c'est pourtant un arbre très bien acclimaté ici. Je ne crois pas qu'on puisse mettre en cause l'été pourri. Je me suis demandé s'il n'y avait pas un rapport avec la disparition des abeilles. En effet à la fin de l'hiver, les abeilles aiment commencer leurs premiers travaux en récoltant le pollen des châtaigniers, alors si un connaisseur en sait quelque chose ?...

A moins que ceci n'ai déjà été dit, je tiens à rappeller une étude d'Einstein. Il disait que si un jour les abeilles en venaient à mourir, presque toute formes de vie disparaîtrait. Il disait qu'il ne resterait que 5 ans exactement à vivre pour les hommes. Il ne fauit pas être catastrophiste mais quand même réfléchir à nos actes.

Salut
d'accord avec toi mais on parle de ça

  En 2007, le taux de ruches abandonnées ou presque désertées atteignant 70 % voire 80 % dans les régions et pays les plus touchés. Un quart du cheptel des ruchers des USA auraient disparu rien que durant l'hiver 2006-2007 et 35 états ont été touchés selon un rapport du Congrès américain[11] de juin 2007.
En Europe, de nombreux pays ont annoncé des pertes importantes (France, Belgique, Italie, Allemagne, Suisse (de 2003 à 2007), Espagne, Grèce, Pologne, Pays-Bas), dès l'an 2000. Dans les ruchers les plus touchés, jusqu'à 90 % des abeilles sont supposées mortes, car non rentrées à la ruche.

Tu as depuis quelques années des maladies sur les chataigner. http://www.itab.asso...he...îgnier.pdf

#50 bonobo

bonobo

    Décroissant 100 beurre & 100 reproche

  • Membres
  • 132 messages
  • Localisation:rhône-alpes

Posté 07 novembre 2007 - 18:20

En effet à la fin de l'hiver, les abeilles aiment commencer leurs premiers travaux en récoltant le pollen des châtaigniers, alors si un connaisseur en sait quelque chose ?...


Tut56, Je ne pense pas que la floraison des chatons de châtaigniers diffèrent en centre Bretagne par rapport aux autres régions... http://www.pommiers....belle-epine.htm Tu dois confondre c'est sur les chatons de noisetiers puis de saules meursault, d'aulnes, etc que les abeilles vont chercher leur premier pollens...

Il est inévitable que les abeilles meurent, et les observations que vous avez pu faire peuvent autant être des mortalités naturelles qu'accidentelles. Jusqu'à fin septembre nous sommes dans une période de décroissance de la colonnie et les abeilles d'été s'éteignent à la cadence de 2000 par jour et par ruche. La plupart s'effectuent au alentours du rucher, mais vous pouvez être témoin d'abeilles errantes qui non pas pu rejoindre la ruche, de faux bourdons refoulés, d'essaims tertiaires qui n'ont pas d'abris et de réserves pour l'hiver...

Cela dit il est certain que le cheptel fond comme peau de chagrin.

Hors mis les intoxications par enrobage des graines (gaucho, régent, puncho,... la parade des labos, c'est de changer de nom commercial à chaque fois qu'ils perdent un procès) Les sulfatages sur cultures et arbres fruitiers (une palme d'or en France) la suppression des haies, le fauchage précose des prairies, le moissonnage mécanisé des lavandes, la varroase, la loque, les prédateurs, il y a d'une part la restriction de l'habitat de l'abeille domestique "sauvage". Trés peu de trou dans la roche, ou dans les arbres coupés dès qu'ils font 30cm de diamètre. Des constructions modernes qui ne peuvent plus accueillir des essaims, dessous de toit, creux de mur, etc...
D'autre part la dispariton alarmante des apiculteurs amateurs. Avant chaque fermier avait 3 à 5 ruches au fond du jardin et du coup occupaient le territoire pour la pollenisation.
Actuellement le peu d'apiculteurs pro en France (4%) concentrent leurs ruches sur une culture afin d'obtenir un miel monofloral. Que va-t-il devenir du prix d'un miel transhumé avec un barril à bientôt 100$.
Je pense qu'il va falloir se contenter du miel toute fleurs de l'apiculteur local, car l'importance du circuit cours dans la filère miel n'a jamais eu autant d'importance. Ce n'est pas L'abeille du Mexique, de Turquie, de Roumanie, de Chine (principaux pays fournisseurs de miel en France) qui va venir butiner vos parterres de fleurs, vos fruits et vos légumes pour leur donner une bonne forme et un bon goût et assurer leur prosperité...
Tis, outre les pratiques culturables critiquables, ce n'est pas parce qu'il y a quelques ruches à 2 km s que les abeilles vont venir chez toi même si elles sont venues l'année dernière. Ce n'est pas suffisant, tout ce joue dans les 500 m. Il faut qu'il y ait disette de nectar, pollen, eau, propolis pour que l'abeille parcoure 2 à 3 kms.

Ce que j'ai pu également observer à mon niveau, c'est que les apiculteurs bio ont moins de pertes que les conventionnels. Il faut dire que le GDSA (contrôle vétérinaire)nous conseille fortement un traitement chimique à l'intérieur de la ruche pendant la période hors couvain. C'est une hérésie pour combattre le varroa qui développe des résistances aux molécules depuis 20 ans.
Personellement je n'ai jamais traité mes ruches, j'ai quelques pertes, mais les souches restante sont beaucoup plus fortes car elles développent une propre immunité. Et cela fait partie de l'évolution et de l'adaptation depuis des milliers d'années. Pour ma part le traitement des ruches favorise la non-combativité de labeille et la perpétuation de la maladie.
Cette saison a été plutôt bonne dans la région, mais sous prétexte d'avoir trouvé une crysomèle sur le maïs, la région a organisé en 3 jours un épandage phyto massif (par hélicoptère) sur des centaines d'hectares sans prévenir les apiculteurs qui auraient pu éloigner leurs ruches. Les syndicats locaux appellent à faire des courriers aux pouvoirs publics!!!


Par contre il y a eu beaucoup de casse en hiver 2005/06.
L'explication personnelle, c'est que l'hiver étant trés long il y a eu des carences en pollen, car des ruches complètes sont mortes avec des réserves de miel. L'abeille n'a pas pu sortir pour récolter le premier pollen, le couvain s'est réduit ainsi que les abeilles d'hiver qui vivent 4 à 5 mois. Les anciens avaient l'habitude en tel cas d'apporter de la protéine sous forme de lait en poudre appater avec du sucre glace pour sauver les colonies. Mais de telle pratiques se perdent par le manque d'observation, de transmission de savoir...

Pour finir une vidéo trés intéressante sur ce nouveau fléau de maïs OGM en plein champ qui fabriquent leur propre insecticide. Depuis 10 ans l'on se bat pour faire reconnaître que l'abeille va bien sur le pollen du maïs. Les firmes pro-OGM sont trés fortes dans la désinformation...

http://www.blip.tv/file/347281/

#51 Nexus11

Nexus11
  • Localisation:chez moi

Posté 08 novembre 2007 - 10:55

En plus des pesticides et des autres problèmes environnementaux, il y a le problème des antennes relais GSM, il est prouvé que des abeilles soumises à des champs électromagnétiques et notamment des micro ondes ne savent plus revenir vers leur ruche, de plus les abeilles retrouvées sont en général dans un piteux états de multi-infection bactériennes, mycosiques et virales, leur système immunitaire semble détruit par quelquechose et les expositions chroniques aux CEM (champs électro magnétiques) sont capables de provoquer ce genre de dégats sur le système immunitaire de la plupart des êtres vivants, mammifères, oiseaux et insectes...
http://home.scarlet...... abeilles.pdf
http://www.noe.org/h...-t2i3477p1.html

#52 Lafé

Lafé
  • Localisation:Finistère

Posté 08 novembre 2007 - 17:48

Pas de panique !

La technoscience arrive avec de jolies abeilles chromées prêtent à butiner jusqu'à ce qu'un de leur boulon pète.

Vive la technologie ! Vive les nécrotechnologies !

#53 bonobo

bonobo

    Décroissant 100 beurre & 100 reproche

  • Membres
  • 132 messages
  • Localisation:rhône-alpes

Posté 09 novembre 2007 - 22:58

Ca pourrait également ressembler à ça!!!

Image IPB

#54 bonobo

bonobo

    Décroissant 100 beurre & 100 reproche

  • Membres
  • 132 messages
  • Localisation:rhône-alpes

Posté 24 novembre 2007 - 12:08

Bonjour

Je vous invite à lire la rubrique
de Mathieu Jahnich
sur "Le déclin des populations d’abeilles et ses conséquences"

http://www.ecologie....?id_article=329

Extrait :

Les conséquences de la disparition des abeilles pourraient être catastrophiques. En effet, la reproduction de plus de 80 % des espèces végétales dans le monde dépend directement des insectes pollinisateurs (principalement des abeilles et dans une moindre mesure des guêpes, papillons, mouches…). Les abeilles assurent donc la survie de ces espèces et de tout le cortège de vie sauvage qui leur est associé (oiseaux, rongeurs, mammifères…).


Plus précisément, la plupart des cultures fruitières (pommes, cerises, fraises…), légumières (courgettes, tomates, poivrons, choux…), oléagineuses (colza, tournesol) ou protéagineuses (féverole) dépendent des abeilles pour se reproduire. Les autres plantes cultivées (notamment les céréales comme le blé, le maïs et le riz) dispersent leur pollen grâce à l’action du vent, de la pluie… Rapportée au tonnage, c’est 35% de la production mondiale de nourriture qui est menacée par la raréfaction des abeilles.



#55 mokozore

mokozore
  • Localisation:Poliénas
  • Intérêts:plein!!

Posté 24 novembre 2007 - 12:37

Pas de panique !

La technoscience arrive avec de jolies abeilles chromées prêtent à butiner jusqu'à ce qu'un de leur boulon pète.

Vive la technologie ! Vive les nécrotechnologies !


comme tu dis oui je cite

    Les MAVs ou Micro Air Vehicles
    JP.Baquiast 13/02/07

    Les Israéliens étudient des micro-robots volants, de la taille d'un frelon, capables de réaliser de nombreuses tâches, depuis la reconnaissance jusqu'à la "délivrance" de micro-explosifs ou de produits chimiques incapacitants sur le corps-même des combattants ennemis. D'ores et déjà, les Forces Spéciales britanniques en Afghanistan utilisent des MAV de quelques centimètres nommés WASP pour l'observation. Ceux-ci coûtent 3.000 dollars, sont presque silencieux et sont dirigés par l'équivalent d'une console de jeu. Une version offensive, dotée d'une tête explosive, est destinée à neutraliser les snipers. Les Etats-Unis, de leur côté, fomentent des plans ambitieux dans ce domaine, comme le confirme Fred Davis, directeur technique de la Assessment and Demonstrations Division à l'"Air Force Research Laboratory Munitions Directorate de la base d'Eglin. Il s'agira, là encore, de s'en prendre aux personnels ou aux points faibles des véhicules, tels les pneus.

    On voit que la guerre technologique n'est pas proche de s'arrêter, même si les "insurgés conventionnels" multiplient les procédés permettant de neutraliser les senseurs sophistiqués. Le progrès est en marche, des deux côtés. On voit bien que la guerre reste le meilleur agent du progrès technologique. C'est une banalité de rappeler que sans la guerre de 1914-18, nous en serions peut-être restés au dirigeable.

    NB: les images présentées montrent des systèmes déjà anciens, non équipés d'intelligence robotique évoluée. Le web est riche en sources sur ces sujets.


    Pour en savoir plus
    Article de Wired : http://www.wired.com...l?tw=wn_index_1
    Article de Micro robots israéliens : http://abcnews.go.co...tory?id=2660621



ça provient de là: http://www.admiroute...9/actualite.htm

Modifié par mokozore, 24 novembre 2007 - 12:38 .


#56 Dagda

Dagda

    Passager de la terre...

  • Membres
  • 143 messages
  • Localisation:Liberté ....

Posté 30 novembre 2007 - 18:19

Bonjours à vous ..

J'espère ne pas trop vous faire bondir , mais il y a une disparition en masse de l'abeille domestique ,
dans les ruches c'est certain !! mais nous avons peut etre une chance de sauver notre flore
en continuant de nous battre ..
il existe autant d'abeille solitaire (toute especes comprisent) que de domestica !!
et elles souffrent moins de cette extinction en masse ..

je ne dit pas que l'on doit se rassurer !! ni que c'est gagné !!
mais il reste une chance car la nature à toujours, le dessus !!

dénonçons les drames que vit notre planète , mais n'oublions pas de l'aider à surmonter
les erreurs commisent par nos proches cousin primate ( Homo -industriatus )
qui pourront par la sensibilisation ,évoluer de manière significative ,ver un comportement
plus (humain) si cela veut encore dire quelque chose !! si ce n'est son contraire !

avançons ,avançons ...

#57 coulemelle

coulemelle
  • Localisation:LIMOUSIN
  • Intérêts:ECOLOGIE MEDECINES DOUCES ALIMENTATION

Posté 14 avril 2008 - 08:34

Entre deux averses et un gros orage je suis partie en promenade hier dans la nature et j'ai voulu voir plus précisémment un endroit perdu où depuis des années une dizaine de ruches très vielles sont posées dans un sous bois. je ne sais pas à qui elles sont mais quand je passe par là j'ai toujours aimé faire une petite visite à ses courageuses abeilles.

Apparemment il y a eu du passage donc j'en déduis que le propriétaire y vient de temps en temps.
Mais je constate qu'il n'y a plus qu'une seule ruche d'occupée et par très peu d'habitantes. Malgré le temps affreux elles allaient et venaient, besogneuses et courageuses.

Comme à chaque fois j'en repars attristée et démoralisée. :nonnonnon:

Bonne journée à tous.

#58 geispe

geispe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Strasbourg

Posté 14 avril 2008 - 11:49

à force d'y réfléchir je suis un peu plus réservé lorsqu'on me parle de la disparition des abeilles...
elles sont artificielles et manipulées chez nous puisque ce sont des insectes importés et qui nécessitent que l'on s'en occupe.
mais (j'ai quelques ruches) je me rends compte que par leur présence et leur activité elles concurrencent voire évincent les insectes pollinisateurs naturellement présents dans nos contrées (hyménoptères, coléoptères, mouches et papillons pour ne citer qu'eux) en prélevant assidûment le nectar dans le seul but, souvent, de remplir notre tirelire.
si comme actuellement en raison du mauvais temps le nectar est rare... on pourrait considérer que la faune locale se trouve en très forte concurrence (déloyale puisque les abeilles sont nourries et élevées pour proliférer) avec une "armée d'envahisseurs"... :nonnonnon:

#59 ghp

ghp

Posté 14 avril 2008 - 21:02

à force d'y réfléchir je suis un peu plus réservé lorsqu'on me parle de la disparition des abeilles...
elles sont artificielles et manipulées chez nous puisque ce sont des insectes importés et qui nécessitent que l'on s'en occupe.
mais (j'ai quelques ruches) je me rends compte que par leur présence et leur activité elles concurrencent voire évincent les insectes pollinisateurs naturellement présents dans nos contrées (hyménoptères, coléoptères, mouches et papillons pour ne citer qu'eux) en prélevant assidûment le nectar dans le seul but, souvent, de remplir notre tirelire.
si comme actuellement en raison du mauvais temps le nectar est rare... on pourrait considérer que la faune locale se trouve en très forte concurrence (déloyale puisque les abeilles sont nourries et élevées pour proliférer) avec une "armée d'envahisseurs"... :calin:

Ca se tient uniquement pour les milieux restés intouchés par l'homme. A par certains coins de l'Europe de l'Est, en Europe, on a plus !
Nos contrées étant totalement modifiées par l'homme, la présence de l'abeille n'est pas vraiment une invasion.

#60 bonobo

bonobo

    Décroissant 100 beurre & 100 reproche

  • Membres
  • 132 messages
  • Localisation:rhône-alpes

Posté 21 avril 2008 - 19:09

Dans une region de Chine ou, conséquence d'un usage intensif de pesticides, les abeilles ont disparues, des centaines d'ouvriers agricoles fécondent eux-mêmes les fleurs des poiriers...

http://reopen911.onl...Anti-OGM/?p=128