Aller au contenu


Photo

L’Agriculture bio peut-elle nous nourrir tous ?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
56 réponses à ce sujet

#41 _G.Lecolo_

_G.Lecolo_

Posté 05 dcembre 2008 - 18:46

je crois que le progrès de la mécanisation on ne reviendra pas dessus.

a mon avis c'est sur l'origine de l'énergie des outil qu'il y a travailler et sur l'optimisation de ces dernier.

la question importante n'est pas "L’Agriculture bio peut-elle nous nourrir tous ?", mais plutot comment remplacer l'agro-industrie occidentale (bio ou pas) et le mode de distribution actuelle qui vont bientôt se casser la G*** ?

Le pétrole, c'est (bientot) fini, et l'occident n'a rien pour le remplacer à équivalent de production sans catastrophe sociale.

L'agriculture actuelle ne nourrit pas tout le monde, c'est un choix de sociétéS.

Combien de "chevaux" fait un tracteur? Cela donne un élément de réponse à un avenir sans pétrole.

Pour ma part, je pense que nombre de personnes devront se nourrir SANS les agriculteurs.

(ce n'est qu'un avis)

#42 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 05 dcembre 2008 - 18:47

C'est déjà ça, si l'agriculture bio permet de nourrir les anes…
… à prendre au premier degrés… uniquement.

Donc à l'échelle de la petite agriculture de type familiale, il est déjà difficile d'utiliser l'outillage à traction animale…

Quelle surface pour une petite entreprise bio, car il faut bien envisager un volume de production sinon un rendement minimum? Pour nourrir les gens des villes…

#43 FP44

FP44
  • Localisation:St genest lerpt (42)

Posté 05 dcembre 2008 - 19:19

pour ma par sur la ferme on a actuellement un 45chv de 1975
un 75chv de 1985 et on vien d'acheter un 80chv de 2003. on est en projet de remplacer le 45chv par un 100/125chv de moin de 7ans.
on est 3 associer et un aprenti pour une ferme de moyenne montagne (600m d'alt) 112ha dont 18 de céréal et le reste en herbes. production 190 000L de lait + 50 000L de lait vente directe et 32 PMTVA (droit a prime de vache allaitente)
100% de la porduction viande est vendu en direct( actuellement 26 bete pas ans)

on se pose la question de la converstion au bio.

mais des contrainte de cahier des charge nous pose problème pour l'engraissement de bete a viande.
en effe la part d'alliment concentrer (tourteau de tournesole bétrave desydhrater, blé, .... garenti sans OGM) est trop importente. il nous faudrais la réduir et la remplacer par du maïs ensilage. hor le maïs est une culture énergivore, qui a besoin d'eau (au moment ou on en a le moin) et qui ne se prète pas du tout a nos terrain (ici il arrive frécament qu'il neige envent que le mais ne soit récolter)

donc passer en bio peut aussi pousser a des abérations

#44 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 05 dcembre 2008 - 19:33

Cette présentation très carrée, cher FP44, témoigne que tu es en train de devenir un vrai paysan.
Donc pas de traction animale non plus chez vous?
Les achats d'aliments sont si incontournables?

#45 FP44

FP44
  • Localisation:St genest lerpt (42)

Posté 05 dcembre 2008 - 19:46

a moin de passer tout en herbe et de fair 60h de foin avec un attelage non pas de traction animale mais de l'attraction animal ( notre jeune chien de troupeau est un vrai pitre et préfair ce coincer la tete dans un bidon de lait plutot que de courir après les vaches)

pour l'achat d'alliment on pouran s'en passer le jour ou on sera tout en herbe. et pour y arriver 2 solution soit on produit moin (et dans ce cas comment garder un revenu identique ???) soit on augment la surface ( matériellement dificile en proche banlieu stéphanoise)

on optera probablement pour la première solution en transformant de plus gros volume on augmentara la valeur agouter de nos production (surtout vue les accord sur le prix du lait)

#46 _ophildelo_

_ophildelo_

Posté 05 dcembre 2008 - 21:03

FP44 , on ne peut pas imaginer de solution viable sans pétrole , avec les régles du"Système" qui est par définition un "système avec pétrole".

Pour que l'on puisse changer de modéle agricole , et que les paysans puissent s'adapter à cet autre modèle , il faut en même temps changer les régles du "Système".

Ce n'est pas seulement le modéle agricole qui sera a revoir , mais le système de valeur et de société .

L'un sans l'autre , çà n'est évidemment pas possible .

Modifié par ophildelo, 05 dcembre 2008 - 21:05 .


#47 FP44

FP44
  • Localisation:St genest lerpt (42)

Posté 05 dcembre 2008 - 21:15

je me doute bien que c'est toute la copie qui est a revoir
mais je ne suis pas sur que les grandes pontes de ce monde soit pret a le fair

#48 _ophildelo_

_ophildelo_

Posté 05 dcembre 2008 - 21:42

je me doute bien que c'est toute la copie qui est a revoir
mais je ne suis pas sur que les grandes pontes de ce monde soit pret a le fair

C'est sur que la première condition pour que cela puisse se faire , c'est de ne pas leur demander leur avis .

#49 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 05 dcembre 2008 - 21:55

:roll: je ne connais pas suffisamment le sujet, mais je pense que la politique agricole européenne doit changer et vite
les subventions devraient aller en priorité aux petites exploitation et à ceux qui se convertissent au bio, donner aux plus gros producteurcéréaliers qui jouent leur récolte en bourse me semble(est!) aberrent!!!
avec ces aides, ça permettrais de passer au bio en douceur....alors qu'aujourd'hui, à cause des contrainte et du temps d'attente pour la labelisation...il faut être hyper militant ou avoir les reins très solide (en gros 3 ans de trésorerie!!!)

la question n'est pas tant, avons nous assez de terrain pour passer tout en bio, mais si on maintien cette agriculture productiviste de qualité moindre et avec des produits qui ont un impacts sur la qualité même des spermatozoïdes des tout le règne animal, du crapaud en passant par l'homme, on a guère le choix, si on ne change pas, on vas finir par disparaitre de la planète...(50% de spermatozoïde en moins en 50 ans......l'échéance peut être très brève...50 ans encore et couic....)
alors la question est plutôt: vite, on s'y met....
et j'ose encore faire du racolage, mais plus de verts et d'écolo il y aura à l'europe, plus les bonnes questions auront une chance d'être sur le tapis de la pac.....l'agriculture se gère au niveau de l'europe et c'est à ce niveau qu'il faut changer.....

néothé

#50 verdeter

verdeter

Posté 05 dcembre 2008 - 22:08

:
et j'ose encore faire du racolage, mais plus de verts et d'écolo

Continue à parler sperme ( et avec la diminution, ça fait en bouffer 2 fois plus pour les mêmes vitamines :roll: ) , c'est plus rigolo que les amalgames douteux verts/ecolos.
Je vais finir par adhérer au PNFE ;)

je ne connais pas suffisamment le sujet

Donc je fais juste ma propagande de merde sans rien apporter au sujet cpasmafaute: , j'aime faire chier mon monde ;-)

Désolé , je voulais apporter au sujet mais l'autre conne m'a gonflé le mou :???:

Modifié par verdeter, 05 dcembre 2008 - 22:10 .


#51 FP44

FP44
  • Localisation:St genest lerpt (42)

Posté 06 dcembre 2008 - 03:04

elle a pas tors il est vrais que la pac doit changer c'est d'ailleur un des sujet du manifeste d'anncy de la confédération paysane. la PAC est malade changeons de cap changeons de PAC

:roll:

la question n'est pas tant, avons nous assez de terrain pour passer tout en bio, mais si on maintien cette agriculture productiviste de qualité moindre et avec des produits qui ont un impacts sur la qualité même des spermatozoïdes des tout le règne animal, du crapaud en passant par l'homme, on a guère le choix, si on ne change pas, on vas finir par disparaitre de la planète...(50% de spermatozoïde en moins en 50 ans......l'échéance peut être très brève...50 ans encore et couic....)
alors la question est plutôt: vite, on s'y met....
et j'ose encore faire du racolage, mais plus de verts et d'écolo il y aura à l'europe, plus les bonnes questions auront une chance d'être sur le tapis de la pac.....l'agriculture se gère au niveau de l'europe et c'est à ce niveau qu'il faut changer.....

néothé


je ne polémiquerais pas la dessu et me fout bien de savoir que est a l'europe car sa change tout les 6 mois. et pour moi peut importe que ce soit des écolo intégriste du bio, militant WWF greenpeac et tout le tintouin ou des gens de droite
tent qu'il se pose les bonne question. et pour l'instant il y en a pas un qui se les poses.

et c'est le genr de propos que je trouve facil a dire quand on ne prend pas le risque financer surtout que l'on vien de nous emputer de 20% de notre revenu ( le prix du lait vas baisser de 55€ d'ici a mars pour passer de 280€pour 1000L a 230€/1000L de lait)

si le prix a payer pour passer en bio est de fair un repas par jour et que celui ci ce compose de patate a chaque fois je dit non en matière agricol bien des personne sur se fourm sont loin des réaliter économique d'une esploitation.

je vais avoir 25 ans en juillet au moment ou je m'installerais sur l'esploitatoin on je travail actuellement. a ce moment la c'est plus de 50 000€ que je mettrait pour intégrer le capitale exploitation (ce qui est très peut bien souvent c'est entre 110 000 et 150 000€) pour esperer un salair de 1 500 mensuel avec une moyenne de 2 temps plein par semain (70H quoi). avec ce salair je doit vivre (me nourrire et me loger) et rembourser les empruts lier au capital.

il y en a combien sur le forum qui sont pret a claquer 50 000€ pour bosser 70H par semain + un week-end sur 3, prendre 3 semain de vacance dans l'année (et jamais 2 de suite) toucher un salair de 1500€ avec un niveau d'étude entre bac+2 et bac + 5 ( bas oui les paysan c'est plus les bouseu dernier de la classe)??????

je veux bien être utopic (vache n° 7037 de mon troupeau et elle est d'une mollesse imprésionnate)et voir toute la planet en culture bio sans guerren ni famine. mais sa empeche pas qu'il est nécéssair d'avoir un minimume les pied sur terre

bon je vais me coucher il est 3 h du mat et le réveil sonne a 5H30 comme tout les jour ( meme un dimanche sur 3)

#52 verdeter

verdeter

Posté 06 dcembre 2008 - 12:57

Je crois FP qu'il faut être utopique pour une seule raison, quand il n'y aura plus de pétrole, il n'y aura plus de tracteurs, plus d'intrants, donc plus d'agriculture.

Les copains qui sont paysans en polyculture à tendance maraichage ne s'en portent pas plus mal par rapport au tracteur.
C'est sur que pour les mecs qui en Beauce ou dans la plaine de la garonne travaillent sur 500 ou 1000 hectares , sans tracteurs, ils sont morts.
J'ai un copain qui fait du lait bio, il le vend en direct à 1 euro le litre.
Il fait de la transformation ( yaourts, flans, crême...) .
Ca fait un poste entier consacré à la transformation, mais en contre partie, il a moins de vaches et produit tout sur l'exploitation.
Mais il bosse autant car bien qu'il ai hérité de la ferme et du troupeau, il a fallu qu'il s'équipe en labo.... et là ya bobo :roll: en labo animal

Est ce être utopique que de prôner moins de production mais vendue plus chère car de meilleure qualité, je n'en parle que généralement , pas dans le cas de ton exploitation.

#53 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 06 dcembre 2008 - 15:25

Moindre rendement et moindre volume produit, il n'y a pas besoin d'être le premier économiste de France pour savoir que les prix vont s'envoler.
Comme au temps des Beurre/Œufs/Fromage lorsque la France était occupée.

G. Lecolo souligne avec raison plusieurs points fondamentaux, et je me permets d'ajouter:
- l'agriculture actuelle ne nourrit pas tout le monde. Ni ici ni ailleurs, là où elle pille sans vergogne les ressources.
- la puissance fiscale d'un tracteur agricole est très inférieure à sa puissance en chevaux vapeurs. Investir dans un haras de Percherons est sans doute une bonne idée!
- se nourrir SANS les agriculteurs. Je n'en suis pas certain. Par contre il sera possible de bosser 12 heures par jour pour une maigre pitance… Les centres de gym vont devoir fermer, dommage…

#54 verdeter

verdeter

Posté 06 dcembre 2008 - 20:17

Moindre rendement et moindre volume produit, il n'y a pas besoin d'être le premier économiste de France pour savoir que les prix vont s'envoler.

C'est même pas certain, ce qui va changer, c'est les façons de consommer.
La farine T80 en bio en 5 kg, je la paye moins cher que la farine de marque au super marché en non bio...; et c'est de la varièté de blé à petit rendement.
Tu sais qu'une partie de la production de blé ( je dirai de tête 80 %) est totalement impropre à la conso humaine et passe au mieux pour nourrir des animaux au pire dans des chaudières.
Avant la révolution industrielle, l'humain français bossait pour assurer ses besoins vitaux. Avec le charbon puis le pétrole , on a pu produire et donc travailler moins pour acheter plus de conneries, on a gaspillé.
Plus de pétrole, on reviens à la case de départ avec quelques connaissances en plus et donc plus de facilités mais de plus en plus, il faudra se garder la valeur ajoutée due au travail pour soi plutôt que de la donner à d'autres.
Un exemple la pizza, ça vaut rien si tu la fait, regardes le prix de la pizza déja faite.
La différence, elle est pour celui qui la fait et c'est pas la même qualité

#55 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 06 dcembre 2008 - 21:47

C'est même pas certain, ce qui va changer, c'est les façons de consommer.

A propos du "blé impropre à la consommation humaine qui passe au mieux pour nourrir des animaux au pire dans des chaudières", il s'agit des blés fourragers ou blés tendres, précisément cultivés pour fournir de l'amidon à des animaux ruminants fait pour manger de la cellulose. Là est effectivement une anomalie du système.
Les blés panifiables et les blés durs ont des rendements moindres.

Avant la révolution industrielle, "l'humain français bossait pour assurer ses besoins vitaux". C'est certain, il bossait même 7 jours sur 7 souvent 12 heures par jour, sauf s'il était du bon coté du manche.


Dans le prix de vente de la pizza et de tous les produits sortis des usines et labos de l'agro-alimentaire, un pourcentage minime rémunère la matière première, un peu plus pour la façon, beaucoup pour l'emballage, le marketting et le transport, et bien sûr la marge des distributeurs.
Sans énergie bon marché tout cela et les habitudes de gaspillage vont vite être oubliés.

Si les prix mondiaux des céréales sont à nouveaux redescendus, il ne faut pas oublier la "tension" qui avait fait bondir le prix de la tonne l'an passé.

#56 FP44

FP44
  • Localisation:St genest lerpt (42)

Posté 07 dcembre 2008 - 07:14

Sans énergie  bon marché tout cela et les habitudes de gaspillage vont vite être oubliés.


d'ou l'intéret d'une taxe carbonne sur ces énergie on économiserai ainsi la ressource ( pour des utilisation médicale par exemple) et on réduirais la polution
d'ailleur cette taxe devrais plus e^tre un bonnus malus je consomme du carburtent par exemple je paye, je stocke du CO² ( maison OSB remplissage paille ) on me donne de l'argrent