Aller au contenu


Photo

muscu et énergie


  • Veuillez vous connecter pour répondre
6 réponses à ce sujet

#1 Noëlmh

Noëlmh
  • Genre: Femme
  • Localisation:Moselle

Posté 21 janvier 2008 - 07:53

Bonjour.
Une réflexion m'est venue ce week-end car j'ai pris conscience que les lampes des vélos fonctionnaient avec des piles. J'en était resté à la dynamo. Que devient toute cette énergie gaspillée ?
Et de fil en aiguilles me voici à cogiter sur l'énergie générée dans une salle de musculation, et la récupération de l'humidité aussi !!! Un peu délirant, mais bon si l'on reliait toutes les machines à une batterie et la chaleur et l'humidité à une serre que pourrait-on faire et est-ce possible ? Je n'y connaît absolument rien en électricité ni en physique, mais rien n'empêche la reflexion n'est-ce pas ?
La salle de musculation est une pièce aux fenêtres souvent embuées, où règne une ambiance un peu tropicale, parfois lourde quand l'aération n'est pas parfaite, alors pourquoi pas ? Pourrais -on par exemple produire l'électricité utilisée pour éclairer.
Transformer le futile (pas forcément) en utile.
Voilà bonne journée.
  • Valentiskex et ronnykingfew aiment ceci

#2 Atlantis

Atlantis

    unlike a *normal* person

  • Membres
  • 717 messages
  • Localisation:Oise (60)

Posté 21 janvier 2008 - 13:00

récupérer la chaleur de l'humidité (et l'eau) tout en ventilant : VMC2F (selon comment la salle est dimensionnée d'ailleurs il y a possibilité de ne pas la chauffer du tout)

récupérer l'énergie : ben oui c'est largement faisable avec bcp d'appareils, mais ça demande un peu de conception et les gens ne sont généralement pas enclins à y voir un gain (paresse oblige)

#3 nicole sa tribu et sa ménagerie

nicole sa tribu et sa ménagerie

    deux mains gauches

  • Membres
  • 1408 messages

Posté 26 fvrier 2008 - 20:18

Noëlmh j'en suis arrivée à la même reflexion que vous.
Je suis sure que j'aurais de meilleurs résultat avec une dynamo branchée sur un appareil de muscu, qu'avec le solaire.
Dans un lycée: une heure de muscu ou d'exercices cardio-vasculaires par semaine et par classe: chauffage assuré des bâtiments.
Même dans de toutes petites classes, trois vélos fixes pour les enfants ayant besoin de bouger (ou pour l'adulte plutôt que de craquer).
Les salles de kiné, rééducation fonctionnelle, pour le troisième âge.

Un appareil par maison: rouleaux de marche, vélo, rameur...En fonction de l'âge et des goûts...Pour la consommation familiale.

Là on aurait de l'énergie...

Science fiction:
Chaque personne quel que soit son âge a une carte personnelle qu'il peut mettre sur n'importe quel appareil fabriquant de l'électricité...et subventionnée pour aide collective au développement durable et des points à offrir aux oeuvres d'intérêt général , mais avec interdiction de dépasser un certain temps, il ne faudrait pas que ça tourne à l'esclavage.

Bon d'accord les hamsters sur leur roue n'ont pas de cartes, les chevaux qui tournent au dressage non plus...

Avec un engrenage on peut démultiplier les mouvements...

Conséquences inattendues:
plus besoin de régimes, moins d'appareils électriques qui nous pompent de l'énergie, tout le monde pense aux ampoules à économie d'énergie et à éteindre les lumières...Plus besoin d'anxiolitiques les endorfines nous laissent zen.
On entre en décroissance sans pression extérieure...
Tout le monde se sent important, même le troisième et 4eme âge sont revalorisés par la marche sur tapis incliné et qui se musclent.

les ados n'arrêtent pas de se défier...En pédalant, il existe des concours nationaux.


Gros problème: que faire du surplus dénergie: le vendre pour rêgler seulement les problèmes écologiques du passé, pour la recherche, les projets collectifs...En faire don aux pays en difficulté...
plus de handicaps physiques des sommes faramineuses ont été débloquées...chercheurs, écoles et tout adulte ont planché non stop sur le sujet jusqu'à la réussite...Vous savez bien quand des intérets financiers sont en jeu ça va plus vite...

maintenant on a gardé l'habitude de pédaler un minimum pour le plaisir...Parce que la décroissance est un art de vivre à la mode: pédaler moins pour vivre mieux....(hi,hi)

Je sais on peut toujours rêver

Moins de violence, faut pédaler...

Par contre grosses dépressions chez les patrons d'edf et confrères...L'énergie se gère au niveau communal ...La poisse...

#4 Noëlmh

Noëlmh
  • Genre: Femme
  • Localisation:Moselle

Posté 27 fvrier 2008 - 08:01

Ouah, c'est vraiment génial. Tu as été encore plus loin. mais ce n'est pas de la science-fiction cela pourrai devenir vrai. Bonne journée Noëlmh

#5 Stag

Stag

Posté 14 mai 2015 - 21:35

Très bon scénario et je crois qu'il a de l'avenir proche vu les avancées dans le domaine :) en tout cas en l'espérant

 



#6 l'ombre

l'ombre

    Summum jus, summa injuria.

  • Membres
  • 2179 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Summum jus, summa injuria.

Posté 14 mai 2015 - 22:32

Pour compléter le tableau faut aussi penser a la quantité d'eau qui sera dépenser aux douches et a la nutrition et c'est pour une frange de la population car il y a des domaines ou passer sa soirée a transpirer est inconnu :

Enfin des domaines ou l'effort du quotidien prime



#7 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 6661 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 06 mars 2018 - 20:14

Peut-on ressentir ce qu’est 1 kWh ?

En France, la consommation énergétique annuelle par habitant est environ 240 fois supérieure à celle qu’un humain peut produire pendant la même durée avec sa seule puissance musculaire.

 

Article interessant (helas incomplet mais ya tjrs moyen de recuperer un vieux monde ;) pas loin) :

 

http://www.lemonde.f...ir_1_kwh&xtcr=1

 

31 01 2018