Aller au contenu


Photo

Vivre ses convictions


  • Veuillez vous connecter pour répondre
13 réponses à ce sujet

#1 Ryuuzaki

Ryuuzaki

Posté 02 avril 2008 - 10:20

Bonjour,

Il n'est plus besoin de prouver que la différence est , dans notre société , plus un poids qu'autre chose , d'autant plus quand on ne l'a pas choisie.
Maintenant qu'en est-t-il lors ce que cette différence est mûrement réfléchie et choisie?Sur le coup on peut se sentir bien , puisqu'en accord avec soit même.
Seulement la société elle s'en fou pas mal que vous soyez en accord avec vous même , ce qu'elle veut c'est que VOUS soyez en accord avec elle, ce n'est plus non plus à prouver.

Je suis végétalien depuis 2 ans maintenant , par conviction profonde , pour moi cette un fait , l'homme n'est pas carnivore.
La nature t-en à prouver que toute espèce est adaptée à ses besoin.Je ne sais pas vous , mais je n'ai jamais vu un lion faire cuir sa gazelle avant de la manger , ni un animale boire le lait d'une autre espèce.

Je ne veux pas polémiquer , je respecte à 200 % les gens au régime omnivore , cependant ça ne semble pas être très réciproque.

Et si par malheur je me trompai sur toute la ligne , j'en assumerai les conséquences.

Devenir végétalien à 16 ans , imaginer la réaction de parents étroit d'esprit.Par chance ma mère n'est pas de cette catégorie et ma toujours soutenu dans mes choix.Mon père lui , totalement formaté d'esprit a bien évidemment tenu le discourt habituel :" Tu vas arrêter tes conneries" , "Tu vas pas remettre en cause la parole des scientifiques (!)" etc etc etc etc....

J'ai vu un psychologue pour d'autres raisons , et j'en suis évidemment arriver à parler de mon régime : "Crise d'adolescence" que ce connard a rétorqué avec toute la prétention du monde , il a clairement expliqué que ce n'était que pour me mettre en opposition avec la société (et alors bouffon...) et que ça passera.
Autant dire que je n'y suis plus jamais retourné.

En ce qui concerne le médecin scolaire (une cruche) de mon ex-lycée à la con , j'ai eu droit à un sermon avec également toute la prétention du monde , mais gentiment dit avec le sourire (presque moqueur) : "Je vais te dire franchement , ce n'est pas possible de vivre comme ça , l'homme est carnivore ça a été prouvé".

En ce qui concerne mes ex-amis , je n'ai jamais eu le courage de l'avouer , du bas de mes 18 ans je connais assez bien la mentalité des jeunes d'aujourd'hui , mes potes ne m'aurait pas dénigré à proprement parlé , mais m'auraient bien rie au nez en me disant "n'importe quoi , aller vient qu'on se fasse un bon kebap"

Aujourd'hui le nombres de mes potes se comptent sur les doigts d'une main (même si vous avez des doigts d'amputés il en restera assez), rien d'étonnant , qui voudrait faire des sorties avec quelqu'un qui refuse de bouffer au macdo(et pas qu'a cause de la viande croyez moi) , au kebap , au resto , qui ne boit pas et ne fume pas (qu'est ce que je vais foutre en soirée privé entre pote à par m'étouffer dans la fumer de cigarette et les regarder picoler).
Que foutre avec quelqu'un qui se fiche pas mal de la dernière paire de Requin ou d'avoir un scooter à la con , ou qui ne regarde même pas la télé.

Mes sujets se porteraient plutôt sur l'informatique en général (développement) ou le véritable esclavagisme qui sévi dans les véritables dictatures du tiers monde.
Autant sur le net y'a toujours des gens avec qui discuter de sujet qui nous intéressent , autant IRL c'est autre chose.Qu'est ce que ça peut bien foutre à la majorité des ados les répressions de moines pacifistes en Birmanie , ou des véritables boucheries au moyen-orient.Au mieux ils te dirons "ouais ça craint , bon on va chercher machin?".Qui peut leur en vouloir?Après tout , outre la société qui incite à l'égoïsme , que peut-on bien faire à part brayer et tenir des pancartes en recevant deux trois coup de matraque mal placé.

Bon je dévie un peu, mais aujourd'hui j'ai vraiment envie de tout lâcher , aller bouffer un kebap en buvant une bierre (quelle horreur) et en fumant une clope (idem) en crachant par terre et en discutant du scooter de machin , et que l'autre elle serait bien bonne à baiser....................................................................................................................

Je serai peut être honteux , et j'aurai sûrement honte , mais bordel , au moins j'aurai une place quelque part.

Bonne journée.

PS : Désolé pour les fautes d'orthographes et si ce n'est pas la bonne section pour ce sujet.

#2 Jahwic

Jahwic

Posté 02 avril 2008 - 11:28

Mon conseil?

Attend un peu. Je vais d'abord te raconter l'histoire d'un étudiant et d'un vieux chaman. Celui-çi l'a accepté comme disciple et lui a montré toute une règle de vie, une ascèse. Lever tôt, méditer, ne boire que de l'eau avant le lever du soleil et un bolde riz ou de maïs pour déjeuner. Travail de la terre dans la prière, méditation au zénith, contemplation de la nature, petit bol de salade germée, des rituels et des chants à apprendre en soirée, et coucher avec le soleil. Le disciple avait un passé tenace d'alcoolo et de coureur de jupon. Il était là pour s'en libérer. Il devait passer dix ans sans faillir. Mais au bout d'un an, d'un mois, il succombait sans arrêt. Après dix années de tentatives, et dix autres années d'ascèse et d'austérité, il va voir le vieux sage et lui dit ça y'est, ça m'a pris 20 ans en tout, mais j'ai enfin passé mes dix années en suivant les règles. Le vieux est encore plus vieux qu'il y a 20 ans. Il lui dit, parfait! Allons en Ville, je vais t'initier à l'éveil spirituel. Rendu en ville le vieux met des lunettes fumées, se mets à danser le tango, le ska, la salsa, avec les meilleures danseuses, il boit les meilleurs drinks, fume les meilleurs cigars, devient le roi du party, et finit par bouffer des viandes à 4 heures du mat avec des prostituées complètement saoules!! Quand il voit ça, le disciple reçu un choc terrible. Le choc qu'il avait besoin pour se détacher complètement, non seulement des tentations de cette vie de luxe et de consommation, mais aussi pour se détacher des obligations qu'il se faisait violence de respecter à la lettre.



Mon conseil donc, c'est de trouver des sources sûres pour tes protéines (s'assurer de combiner pour avoir les 20 acides aminés) tes acides gras (lin, chanvre), tes gras saturés (huile coco) ta B-12 (levure alimentaire) ton fer (à combiner avec une source de vitamine C) tes minéraux. Si tu te renseignes bien tu peux éviter les carences.

Personellement, j'ai cessé d'acheter et de choisir de la viande à 17-18 ans environs ; j'ai arrêté d'en manger à 19 peu avant d'aller en appart, je suis devenu véganisant pendant 2-3 ans, puis, j'ai arrêté de calculer. C'était supposé être un trip d'ado, mais depuis 8 ans je n'ai jamais avalé une bouché de viande industrielle. Je mange maintenant parfois du poisson ou des invertébrés marins, et quand on me l'offre et que j'ai le goût (3 ou 4 fois par année), une viande qui a été chassée ou élevée dans les règles de l'art.

L'important, c'est que je me prive pas. Si j'avais le goût, je mangerais du mcdo, mais je trouve ça juste dégueux, point. Il faut aussi se laisser vivre, et c'est la morale de mon histoire du début.

J'ai été chanceux, j'ai vécu dans une communauté vegan et j'ai travaillé un peu dans un restaurant végétalien; j'ai vu des enfants, après le seuvrage, avoir une alimentation végan parfaitement équilibrée et saine, j'ai des amis qui ont vécu toute leur vie comme ça. J'ai vécu aussi dans une réserve amérindienne (je suis du Québec) avec des chasseurs anishnabés qui connaissent par coeur leur forêt, les troupeaux, qui donnent toujours une chance à l'animal (en fait il attendait que l'animal fige et "sache" avant de tirer, en lui laissant la possibilité de fuir, ce qui arrivait souvent, sinon, il disait "meeguitch" (merci) et l'animal se "sacrifiait"). Les chasseurs s'en servent pour faire des pommades, de l'artisanat, du linge, des cordages, et bien sûr de la nourriture.

Ça m'a fait voir les deux facettes, et que les deux peuvent être en harmonie et en écologie. Pour un inuit qui vit dans le grand nord, il est impossible de se nourrir se légumes crus, la saison verte dure un mois seulement.

Pour ce qui est du régime ancestral, il est logique que l'homme a commencé à manger d'autres animaux à cause des glaciations présentes pendant tout le Quaternaire. Il est évident aussi que pour des raisons de justice sociale, d'environnement, d'efficacité, de toxicité, de démographie et de consommation, le régime végétarien est à privilégier et est une issue de secours pacifiste face à la crise des ressources qui s'en vient tôt ou tard.

Bref, garde ça en tête, ne renie pas ce qui a pour toi beaucoup de sens, mais ne reste pas coincé non plus, va voir tes amis, mange un kebab ou un falafel, une bière si tu veux et laisse toi vivre sans honte ni sans culpabilité, mais sans perdre tes convictions non plus.

Modifié par Jahwic, 02 avril 2008 - 11:49 .


#3 coulemelle

coulemelle
  • Localisation:LIMOUSIN
  • Intérêts:ECOLOGIE MEDECINES DOUCES ALIMENTATION

Posté 02 avril 2008 - 12:23

Ryuuzaki,

Le végétarisme c'est bien et c'est un choix pas toujours facile à mettre en oeuvre, l'essentiel c'est que toi tu sois bien dans ton corps et dans ta tête, par contre ne soit pas trop rigide. Il peut être préférable quelquefois de partager un repas avec viande avec des personnes formidables que de rester seul. Tu risques de passer à côté de personnes qui sont très certainement intéressantes même si ce sont des carnivores. Même sans manger de viandre tu participes à un repas sympas.

Ce qui ne t'empêche pas de parler de tes choix, de partager cette e xpérience avec ceux qui t'entourent. Il est vrai qu'il y aura toujours des "formatés" intolérants et agressifs, qui eux savent mais sont complètement obtus à toute différence. Pour ceux là laisse tomber tu vas y perdre ton énergie.

Sinon je te rejoins totalement dans l'idée que les premiers humains étaient totalement végétariens.

#4 moimaime

moimaime
  • Localisation:france

Posté 02 avril 2008 - 12:30

Je pense que tu es en conflit avec toi même.

Autrement j'admire la force de caractère, j'ai fait un peu le même parcours.

Pour ce qui est de mcdo kebab etc, ce n'est de toute façon pas acceptable ne serais ce que d'un point de vue écologique, également du point de vue de l'élevage industriel, des conditions de travail des employés.

Bref c'est de la pure folie.(sans meme aborder le probleme sanitaire).

Apres s'il s'agit de produits animaux tels que mentionnés par Jahwic, ça ne me semble pas forcément problématique.

Pour le reste, je pense qu'il serai bien que tu te trouve une place. Il y a toujours des groupes de gens à rencontrer avec qui tu pourra échanger.

Probablement de quelques années de plus que toi (ou pas!) ce qui n'est pas bien grave.

Il suffit de trouver les bonnes adresse, se rendre sur les bons lieu(conférences, salon bios ou que sais je encore)

#5 moimaime

moimaime
  • Localisation:france

Posté 02 avril 2008 - 12:31

Sinon je te rejoins totalement dans l'idée que les premiers humains étaient totalement végétariens.

ah bon tu y étais?

:tresfache:

#6 Ryuuzaki

Ryuuzaki

Posté 02 avril 2008 - 12:45

Bonjour,

Merci à tous pour vos remarques, je pense peut être y voir un peu plus clair.

Peut être n'est-t-il pas bon de rester coincé dans ses convictions quel quelles soient , sans pour autant les rejeter.

Dans ce genre de situation je ne peux m'empêcher de penser au passage de la vie de bouddha à propos de la corde de l'instrument qui ne doit être ni trop tendu ni trop souple.Je pense qu'on devrait mettre cette image en pratique plus souvent.

J'essaierai de m'y atteler.

Si vous avez d'autres remarques à faire partager.

Merci à vous :tresfache:

Modifié par Ryuuzaki, 02 avril 2008 - 12:49 .


#7 Reno

Reno
  • Localisation:Auvergne

Posté 02 avril 2008 - 13:04

Bonjour,

Je suis en Ecosse actuellement et depuis quelques mois deja. Ici c'est tres commun d'etre vegetarien/lien et toute la vie sociale (repas de groupe, sortie,...) tient compte des differences de regimes alimentaires de chacun. Et d'ailleurs tous les restaurant, snacks... proposent des repas totalement vegetariens/liens.
Peut etre que ca viendra aussi un jour en France...

#8 Krishnamurti

Krishnamurti

Posté 02 avril 2008 - 17:03

Ryu, n'essaie pas de te "trouver une place" . Rentrer dans des cases c'est sécurisant, mais je suis sur que tu préfères ta vérité à leur sécurité.

Ca veut pas dire frequenter tout le monde, ca veut pas dire être solitaire, juste ne prend pas comme un but accompli le fait de trouver un mode de vie particulier avec uniquement des gens qui le partagent.

j'ai des parents comme ton père, comme le dit si bien coulemelle : " Il est vrai qu'il y aura toujours des "formatés" intolérants et agressifs, qui eux savent mais sont complètement obtus à toute différence. Pour ceux là laisse tomber tu vas y perdre ton énergie".

Moi j'ai à peine eu la force d'exposer mon point de vue que je men suis pris la figure en passant des parents par le frère et la soeur et tout le monde.

Alors fait ce qu'il te plait avant tout, et ne perd pas ton temps à essayer de changer les gens, ils se changent tout seul ou pas...

#9 elven42

elven42

Posté 02 avril 2008 - 17:10

Bonjour Ryuuzaki,

Peut-être que je me trompe, mais à te lire, j'ai l'impression que ton problème n'est pas vraiment la nourriture, mais le manque de sensibilité à ton égard de ton entourage.

Il me semble qu'avoir à lutter pour être soi-même n'est pas une obligation. On peut aussi aller vers les gens qui ne jugent pas nos choix de vie. Si sur le net tu arrives à trouver des gens avec qui discuter des sujets qui t'intéressent, dis toi bien que ces gens là ne sont pas virtuels, qu'ils existent aussi dans la vraie vie.
Tu es jeune, tu peux choisir un mode de vie ou tu seras entouré de ce genre de personnes :tresfache:

Sinon pour ce qui est du régime végétalien, comme dit Jahwic, fait attention aux protéines et aux minéraux, et à tous les manques possibles (j'ai manqué de B12, le résultat n'est pas fun).
Les végétaux actuels sont élevés sur des terres appauvries et sont certainement moins riches que ceux de nos ancêtres. Préférer l'agriculture bio peut aider aussi à résoudre en partie ce problème.

Bon courage

#10 scorpion bleu

scorpion bleu

Posté 11 avril 2008 - 00:02

En ce qui me concerne j'ai été végétarien durant une quinzaine d'années.j'ai eu un passage végétalien puis végan.
Je suis devenus végétarien a l'adolescence suite a un reportage sur les abatoirs.Ce reportage m'a fait réaliser la souffrance animale avec ce qu'il y avait dans mon assiette.Aimant les animaux et par "pur logique"je pris donc la décision de ne plus manger de viandes.
Puis je pris connaissance du végétalisme,il était donc normal pour moi,toujours par compassion envers le monde animal de supprimer aussi les oeufs et le lait.
Et j'ai découvert ce qu'on appelle végan. Alors j'ai commencé a enlever ma ceinture en cuir (pas en public rassurez vous)et tout ce qui provenait du monde animal.
A partir de la la roue commenca a s'inverser,en effet il était impossible d'etre AUTHENTIQUEMENT végan.De plus sportif je ressentais bien plus vite et bien plus concretement des problemes de manques alimentaires.Je réintégrais donc dans mon alimentation le lait,puis les oeufs et le poisson par crainte de m'abimer la santé.
Mais pas seulement.Car ayant réellement été au bout de la réflexion sur ce mode de vie végan,j'en avais saisis le non sens.
Une discussion que j'ai eu aussi m'a fait réaliser qu'il n'y a pas que la souffrance animal sur terre,mais aussi celle végétal.
Car les plantes souffrent elles aussi,cela est meme prouvé scientifiquement.Et en réffléchissant un minimum,on se rend compte que l'on ne peut pas vivre sans prendre la vie.
Donc la vraie authenticité,c'est en effet de se faire hara kiri....ou bien de manger avec gratitude.

#11 celine17071977

celine17071977
  • Localisation:auvergne
  • Intérêts:nature, rando ,ballade

Posté 11 avril 2008 - 09:35

Moi je ne suis pas végétarienne,mais,je pense que tu souffres que les gens qui t'entourent ne te prennent pas au sérieux,d'un coté tu es ado, et les parents pensent à chaque coup de gueule que c'est la crise d'adolescence ,parcequ'on n'est pas d'accord avec eux,çà je le comprends on a tous été en porte à faux à un moment donné de notre vie, avec les parents;et d'un autre coté tu voudrais etre comme tes potes sans l'etre,tu peux rester pote avec eux sans etre extrème non plus du style,ils vont au mcdo tu suis et tu prends un jus de fruit,sinon,c'est sure que si tu veux etre vraiment sur la meme longueur d'onde,il faut que tu te trouves des gens comme toi avec les memes convictions,et çà c'est pas évident!!!!Nous on est écolo/bio,mais mes bo parents meme à 31ans nous" rigolent au nez",on sait qu'on n'est différent d'eux donc on prend du recul,et on se fréquente au minimum!!!!Quand on est financierement indépendant forcément c'est plus facile de prendre du recul!!!Tu apprendras avec l'expérience que parfois assumer ses convictions c'est d'accepter d'etre "à part"et donc de ne pas avoir bcp d'amis,et de devoir faire le tri dans son entourage,alors çà arrive à tout age,mais il faut avoir une force de caractère qui n'est pas donné à tous!!!Moi je l'ai,et j'ai du aussi me battre contre moi meme,parcequ'il y a des moments tu voudrais avoir tes parents pour te soutenir et ce soutient,ben tu t'asseois dessus,et çà, faut le digérer!!!!C'est un choix,soit tu assumes envers et contre tout et tous,soit tu assumes mais tu mets de l'eau dans ton vin :D et c'est pas facile de mettre de l'eau dans son vin tout le temps surtout si tu as un caractère tétu,parceque dans ce cas,tu tiendras pas trés longtemps!!! :nonnonnon:

#12 scorpion bleu

scorpion bleu

Posté 11 avril 2008 - 10:28

Merci pour la psychanalyse,mais je me suis mal exprimé étant donné que nous avons le meme age.
Je suis désolé que tu souffres de l'attitude de tes beaux parents sur tes choix de vies mais je pense que c'est une erreur d'éviter de les fréquenter pour ces petits détails...
Quant aux relations cela fait un moment que je ne me soucis plus de ce que pense les autres.
Pour ce qui est de l'amitié,la vraie question n'est pas de savoir qui est notre ami,mais plutot de savoir si on est vraiment l'ami de quelqu'un.
Une petite histoire.....

Un jeune couple en lune de miel faisait un tour en floride du sud;ils s'aretèrent au bord de la route dans une ferme ou on élevait des serpents a sonnettes.Après avoir regardé les lieux,ils engagèrent une petite conversation avec l'homme qui s'occupaient des serpents.
"Mon dieu",s'exclama la jeune épousée"vous avez un travail trés dangereux!Est ce que vous ne vous faites jamais mordre?"
"Si,cela m'arrive" répondit le responsable.
Elle insista,"bien,que faites vous quand vous etes mordu par un serpent?"
"J'ai toujours un couteau bien aiguisé dans ma poche;dès que je suis mordu,je fais une grande croix dans la morsure et je suce le poison."
"Quoi? que se passerait- t'il si vous vous asseyiez accidentellement sur un serpent?" insista- t-'elle.
"Madame" répondit- il,"ce jour là,je saurai qui sont mes vrais amis."

#13 Livy-Dagore

Livy-Dagore
  • Genre: Homme
  • Localisation:France
  • Intérêts:L'écologie,les écovillage,la permaculture,la spiritualité,Le Yoga,et les alternatives éducatives.

Posté 18 juillet 2017 - 14:48

Bonjour Ryuuzaki,je réponds à ta discussion,car moi aussi je veux vivre sans condition.



#14 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 4361 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 18 juillet 2017 - 17:36

Dans 9 mois ça fera 10 ans que Ryuuzaki ne s'est pas connecté Livy...

 

Le temps passe.


  • gunday aime ceci