Aller au contenu


Photo

Le bois comme énergie renouvelable


  • Veuillez vous connecter pour répondre
159 réponses à ce sujet

#41 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7524 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 15 juillet 2008 - 06:49

Ce que je trouve dommage aussi c'est que cette région du Morvan a perdu avec ces résineux une culture forestière judicieuse qui lui a permis d'alimenter Paris pendant 3 siècles en bois de chauffage sans mettre en péril la forêt : http://bois.volants.free.fr/
  • inetryconydot et Plitkates aiment ceci

#42 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 05 fvrier 2011 - 23:36

En forêt privée ou domaniale, on se préoccupe des risques de compactages des sols. Le débardage des grumes, des bois de chauffages, des coupes d'éclaircie, se réalise à l'aide d'engins lourds. Pneus larges ou chenilles limitent heureusement la pression exercée sur les sols. Les interventions sont interrompues dès que le sol trop frais ne supportent plus sans dommage, les passages.
La réflexion et la pratique actuelle mènent à la création de layons ou cloisonnements de 4,00m de largeur qui séparent des bandes où les engins n'auront pas à pénétrer et à circuler.

La forêt est gérée d'autant plus durablement que l'on préserve les sols.
Les forestiers indiquent qu'un sol est compacté lors de 2 ou 3 premiers passages d'engins. Il mettra des dizaines d'années, sans doute un siècle pour retrouver un état originel.

A propos de sols forestiers, on comprend facilement qu'un sol compacté ne contient plus ni air ni eau… les deux étant indispensables à la vie des racines de l'arbre.
Donc pas de "balade" en véhicule à roues en sous-bois.

Les perches qui sont exploitées lors de l'ouverture des layons partent en bois de feu…

Voilà un bref résumé de ce qui se dit lors de réunions de propriétaires, de gardes de l'ONF, d'élus locaux et régionnaux, de gestionnaires, de bucherons, de débardeurs, de marchands de bois … et de naturalistes. (Bercé février 2011)

#43 forlu45

forlu45

    Bricoleur

  • Bannis
  • 754 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:haute savoie
  • Intérêts:moteur HHO

Posté 06 fvrier 2011 - 08:37

dans les années 75 , j'ai travaillé pour l'onf ... plantation de sapin , elegages de parcelles , de sentiers , tout à pied . maintenant qu'il y a des chomeurs pourquoi ne pas recommencer ? trop penible ? pas assez glorifiant ?
pourtant on respectait plus la foret que maintenant ......
mais je trouve que la crise à du bon ... elle remet les idées en place , et bientot on verra les trottoirs cultivés , comme à cuba ........( comme dit en debut de sujet )

#44 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 06 fvrier 2011 - 15:55

L'idée de remettre du monde en forêt est une bonne idée… comme celle de débarder avec des attelages de chevaux.
Un doux rêve pour l'instant.

Le travail précaire, payé à la tâche, sans prime de panier, sans aide au transport, sans logement à prix modérés à proximité, est bien loin d'intéresser la main d'œuvre. Elle sait combien le métier est usant: il suffit d'entendre le débardeur évoquer sa prothèse de genoux, le bucheron sa dernière hernie discale et de compter les doigts des ouvriers forestiers…

Passé l'âge de 50 ans, il faut une bonne santé, la passion et de gros crédits sur le dos, pour rester en forêt à travailler. C'est ce que les pro que j'ai pu rencontrer ont laissé entendre. Eux qui étaient l'élite des métiers manuels de la forêt.

#45 forlu45

forlu45

    Bricoleur

  • Bannis
  • 754 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:haute savoie
  • Intérêts:moteur HHO

Posté 06 fvrier 2011 - 17:14

en lisant ça , pas etonnant qu'il y ai des tracteurs forestiers et plus personne pour bosser
mais c'est vrai les fonctionnaires , ils leur faut des primes .......

#46 Corpse Grinder 666

Corpse Grinder 666

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2317 messages
  • Genre: Homme

Posté 06 fvrier 2011 - 18:47

en lisant ça , pas etonnant qu'il y ai des tracteurs forestiers et plus personne pour bosser
mais c'est vrai les fonctionnaires , ils leur faut des primes .......

désolé , mais moi même je ne veux pas un boulot qui m'empire mes petits soucis de mal de dos .

Par contre encore une fos les vegetaux sont êtres vivants fantastiques et je pense que la partie que l'on produit pour nous chauffons (et seulement celle ci puisque pour le mobilier ou autre fabrication en tout genre comme les maisons et autres charpentes) je pense qu'il est possible de former les arbres pour diminuer les problemes physiques des personnes .....
Maintenant si c'est pour travailler pour un patron ... :thermo:

#47 _strychnine_

_strychnine_

Posté 06 fvrier 2011 - 19:13

Nous ici en Hongrie, il y a des équipes qui montent en forêt tous les jours pour travailler. Notre ami Mattyi est retraité en invalidité car il a des problèmes de souffle ( quand il était enfant, il était celui qui siphonait l'essence des tronçonneuses ) mais il achète tous les ans une petite concession et fait le bois. Nous lui en achetons. Ce sont souvent les charrettes à chevaux qui montent dans les endroits les plus difficiles pour transporter le bois coupé. Autre époque on dirait.

#48 forlu45

forlu45

    Bricoleur

  • Bannis
  • 754 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:haute savoie
  • Intérêts:moteur HHO

Posté 06 fvrier 2011 - 20:04

mais moi même je ne veux pas un boulot qui m'empire mes petits soucis de mal de dos


je suis d'accord , mais quand on est jeune , je prefere cela que de mendier et d'attendre le bon vouloir des gens ou la soupe des restos du coeur . je l'ai fait ( le travail en foret ) pour améliorer mes fins de mois et j'en suis pas mort . et je connais des bucherons qui ont 80 berges et toujours vivants et bien portants - de ceux qui travaillaient et montaient les cables pour descendre le bois en tirelienne ( tous d'origine italienne ) et pas des fenéants ........mais on sait bien que la majorité des français ont des poils dans la main .........
toujours est il que travailler le bois est pénible , je le reconnais et j'ai arretté de faire des coupes afffouagères en 92 .... ( je n'ai plus besoin de bois )

#49 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 06 fvrier 2011 - 20:38

Est-ce bien utile de faire un tel amalgame entre prime de fonctionnaire, poil dans la main des français, exploitation de la main d'œuvre expatriée et refus de la mécanisation???

En forêt bien gérée, aujourd'hui, il faut des gens qualifiés, formés, expérimentés. Tomber un chêne de 35 mètres dans un couloir étroit demande compétence et sang froid. Manier les engins mécanisés n'est pas aussi simple qu'un jeu vidéo.

Les retours d'info que je vous livre, datent de vendredi après midi… pas d'il y a 25 ans. Les gens qui parlaient de leur métier étaient des pro, des passionnés, des gens lucides. Ni des assistés ni des rêveurs. Le débardeur (50 ans) est entré dans la carrière après son père et son grand-père. Pour travailler il doit investir et rentabiliser une machine à 180 000 euros.

Forêt domaniale ou forêt privé, le constat est bien le même.

#50 Corpse Grinder 666

Corpse Grinder 666

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2317 messages
  • Genre: Homme

Posté 06 fvrier 2011 - 20:58

je dis ce n'est pas aux chomeurs de bosser , mais aux politiciens , PDG , actionnaires et autres banquiers : ce qui permettrait justement qu'ils puissent avoir une réalité sur le travail .

Modifié par Corpse Grinder 666, 06 fvrier 2011 - 20:59 .


#51 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 06 fvrier 2011 - 21:19

Tous ces gens savent…
Leur job c'est d'obtenir à bas coût des matières premières afin de réaliser par la spéculation une grosse plus-value. Mais on sort une peu du sujet.

#52 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7524 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 07 fvrier 2011 - 08:25

Pour en revenir au sujet, l'hôpital de Limoges s'est équipé d'une chaudière à biomasse qui lui permet de réduire des 2/3 sa consommation de gaz et de fioul lourd tout en économisant 500.000 € par an. Consommant environ 3 camions de copeaux par jour pour 2000 lits, cela a permis en outre de créer 10 emplois.

http://web.reseau-chu.org
http://www.lepopulaire.fr

Modifié par Tis, 07 fvrier 2011 - 08:28 .


#53 Corpse Grinder 666

Corpse Grinder 666

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2317 messages
  • Genre: Homme

Posté 07 fvrier 2011 - 09:51

Tous ces gens savent…
Leur job c'est d'obtenir à bas coût des matières premières afin de réaliser par la spéculation une grosse plus-value. Mais on sort une peu du sujet.

exact on sort du sujet , mais ils ne connaissent que des chiffres issu de ce travail et non le travail ce qui fait une importante nuance ;)

Tis : effectivement sur du collectif cela devient intéressant maintenant si on prend l'energie de toutes la filière pour la production de ce combustible : qu'en est il ? C'est surtout cela qui est intéressant car l'argent économisé n'est valable qu'a temps X car les prix sont valable qu'au temps X et non pas après .
D'où l'intérêt de comparer en energie (gain - energie d'amont ) : je sais pas si je suis clair ? ;)

Modifié par Corpse Grinder 666, 07 fvrier 2011 - 10:43 .


#54 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7524 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 07 fvrier 2011 - 10:19

Très clair Corpse.
Il me semble que si l'on pouvait comparer avec l'extraction du gaz ou du fioul il n'y aurait probablement pas photo. Mais je ne sais pas où trouver des données fiables.
Ce qui est certain c'est que là c'est une filière de proximité, qu'on peut contrôler facilement et qui à priori ne devrait pas entraîner de conflits majeurs avec les populations locales comme il y en a trop souvent dans les régions d'extraction des hydrocarbures.

#55 Corpse Grinder 666

Corpse Grinder 666

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2317 messages
  • Genre: Homme

Posté 07 fvrier 2011 - 10:43

Très clair Corpse.
Il me semble que si l'on pouvait comparer avec l'extraction du gaz ou du fioul il n'y aurait probablement pas photo. Mais je ne sais pas où trouver des données fiables.
Ce qui est certain c'est que là c'est une filière de proximité, qu'on peut contrôler facilement et qui à priori ne devrait pas entraîner de conflits majeurs avec les populations locales comme il y en a trop souvent dans les régions d'extraction des hydrocarbures.

je suis d'accord avec toi concernant le lien que l'on entretient avec les population du Sud (je généralise sur le Sud, mais tu comprendras ;) ) et l'energie , mais malgré tout le chiffre est toujours mieux cela permet d'avoir quelque chose de concret, sauf si le calcul est foireux ;).
Par contre il y a sérieux coup à porter à 'isolation du parc immobilier en France : pour que la France soit autonome en bois de chauffage pour TOUS les logements : ca va être dur ! :sourire:

#56 forlu45

forlu45

    Bricoleur

  • Bannis
  • 754 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:haute savoie
  • Intérêts:moteur HHO

Posté 07 fvrier 2011 - 13:28

l'hôpital de Limoges s'est équipé d'une chaudière à biomasse


dans le village de 1700 habitants , il y a une chaudière à bois dechiqueté qui chauffe le hlm , les locaux des medecins et des appartements locatifs , ainsi que la salle des fetes , et celà depuis 20 ans . c'est très bon pour ce qui est collectif mais au niveau individuel si l'on calcule l'investissement par rapport aux gains , il n'est pas sur de rentrer dans les frais ,car les installations sont chères à entretenir
ce qui serait le plus rentable serait de faire du chauffage collectif et supprimer l'individuel pour entre autre faire la filtration des fumées et leur traitement pour l'acidité . là je suis sur qu'il y aurait des gains réels

#57 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7524 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 08 fvrier 2011 - 10:19

Corpse, si je suis d'accord avec toi sur l'effort majeur d'isolation (et de récupération de chaleur) à faire je ne pense pas, par contre, que ce soit une bonne idée de vouloir chauffer tous les logements au bois.
Développer le chauffage collectif dans ce domaine serait en effet déjà pas mal, Forlu, mais à condition de ne le faire que dans les régions où le bois est abondant et sous-exploité.
La solution la plus cohérente serait d'utiliser plus largement toutes les alternatives renouvelables.
Et quand on constate par exemple la part du solaire thermique dans notre pays on se dit que là aussi il y a du boulot !

1477627932.gif
http://www.insee.fr/..._id=NATTEF11335



#58 forlu45

forlu45

    Bricoleur

  • Bannis
  • 754 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:haute savoie
  • Intérêts:moteur HHO

Posté 08 fvrier 2011 - 10:35

oui , quand on "descend " dans le midi et que l'on voit le peu de chauffage solaire en usage , je me dis qu'il y a du boulot ....
mais si l'on doit commencer par le debut , c'est evidemment l'isolation
ensuite , dans les bois ,lorsque l'on dit "laisser sur place le bois mort , oui pour les branches non exploitées , mais non pout les arbres entiers couchés qui pourrissent sur place .. ça c'est du gaspillage . de nombreuses parcelles privées ne sont pas exploitées du tout . on devrait au moins exploiter ce bois là et obliger les proprétaires soit à l'utiliser ,soit a le "donner" a exploiter .......

#59 _G.Lecolo_

_G.Lecolo_

Posté 08 fvrier 2011 - 10:49

ensuite , dans les bois ,lorsque l'on dit "laisser sur place le bois mort , oui pour les branches non exploitées , mais non pout les arbres entiers couchés qui pourrissent sur place .. ça c'est du gaspillage . de nombreuses parcelles privées ne sont pas exploitées du tout . on devrait au moins exploiter ce bois là et obliger les proprétaires soit à l'utiliser ,soit a le "donner" a exploiter .......


Oui et non Forlu (ce n'est pas une réponse de Normand)
Le bois pourrissant à son intérêt dans le cycle de la vie, dans celui de la décomposition, par l'intermédiaire de la décomposition de la lignine (le bois) par les champignons.
Mais, je pense être d'accord avec toi, être pour une meilleur répartition des richesses, des surplus... ;-)

#60 forlu45

forlu45

    Bricoleur

  • Bannis
  • 754 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:haute savoie
  • Intérêts:moteur HHO

Posté 08 fvrier 2011 - 11:03

d'accord avec toi , mais si l'on laisse ce bois pourrir alors que certains n'ont pas les moyens de se chauffer , on est à coté de la plaque . faire comme en suisse , un terrain non exploité est cedé à une autre personne ....