Aller au contenu


Photo

Faux et usages


  • Veuillez vous connecter pour répondre
67 réponses à ce sujet

#1 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 05 juin 2008 - 08:29

Largement temps de préparer l'outillage pour faire les foins.
La faux est la reine des outils pour la coupe des herbes, des pailles et des légumineuses.
Comme toute les reines il faut l'entretenir; sur l'enclumette pour la battre, avec une pierre de grès fin pour l'affuter.

Sur la toile, peu d'information en langue hexagonale.
Mais qui fauche encore?
Quels tours de main, quels matériels pour bien travailler?

Si le sujet interesse, partageons nos savoir-faire.

#2 _strychnine_

_strychnine_

Posté 05 juin 2008 - 09:33

Pour l'affutage, je les donne à un copain qui m'affute tout...
Sinon, pour le coup de main, ça vient, avec quelques soucis de précision parfois. En fait, c'est beaucoup plus sympathique que passer la débroussailleuse, et puis c'est silencieux et ça ne pue pas. Quel bonheur dans le jardin!

#3 Moxaline

Moxaline
  • Localisation:Soignies (Hainaut)

Posté 06 juin 2008 - 11:01

Suis pas une pro mais depuis un mois, j'ai emprunté la faux à orties de mon père et je débroussaille les coins inaccessibles pour la tondeuse...
Pour ce que j'en sais, la faux à orties a une lame plus courte et s'utilise plus droite que la faux à moissonner (mais je ne m'avancerai pas trop)
Cela ressemble à ceci :
afc390ab89042a12422d9b908aa1-faux2.jpg

Je l'affûte très régulièrement (plusieurs fois en cours de fauche si nécessaire) avec une pierre à aiguiser allongée en pierre naturelle comme les deux premiers modèles sur l'image ci-dessous :

pierre.gif

Et je me suis jamais posé la question de savoir comment faire :-o Euh... c'est un mouvement du poignet très souple de façon à vraiment faire "voler" la pierre le long du fil. Il n'est pas nécessaire d'appuyer. Quand le glissement est assez rapide, on entend "chanter" la lame.
Personnellement, j'aiguise toujours une face après l'autre mais j'ignore si tout le monde pratique ainsi. Je me contente d'imiter ce que j'ai toujours vu faire par mon père... J'emploie la pierre à sec.
Quand la lame est aiguisée, elle présente un bord étroit et brillant, régulièrement et finement striée en surface avec un fil sans creux et ni bosses (dans l'idéal :roll: )

Actuellement, il faudrait rebattre la lame de la faux car elle a pris plusieurs méchants coups impossible à récupérer à l'aiguisage... mais je ne sais pas comment faire. J'envisage de la porter à un copain pour voir s'il s'en sort mieux que moi :oops:

Pour faucher, je confirme aussi qu'on trouve tout seul le mouvement parce que si on la tient mal, cela ne coupe rien ! :sourire:

Au vrai débutant, je dirais :
- ne jamais ramener la lame vers soi (cela coupe vraiment!), essayer de garder l'oeil sur la pointe de la lame
- accompagner le mouvement de fauche en avançant le pied droit et en pivotant légèrement (que le poids du corps donne la force plutôt que les bras)
- pour couper, la lame doit toujours être parallèle au sol. Pour les herbes couchées, il faut les prendr e à rebrousse-poil le plus près possible de la souche.
- gare aux pierres, bordures et branchages perdus dans les hautes herbes, cela ébrêche la lame!

Pour l'entretien, il suffit d'essuyer la lame avant de ranger la faux. Et comme tous les outils, un coup de chiffon huilé protège de la rouille ;)

Ceci dit, mon absence de technique ne me permettrait pas de faucher un champ en obtenant une belle rangée d'herbes toutes couchées dans le même sens... ce que sait faire un vrai faucheur!

moiss4.jpg

1450685836.jpg
http://www.blackinkp...loaded/3994.jpg



#4 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 06 juin 2008 - 21:43

La pierre à faux est en grès schiteux, sa forme est un long losange.
On utilise les petits cotés de la pierre après trempage dans l'eau contenue dans le coffin, ici une corne de bœuf.
Le geste du poignet tout en souplesse permet d'alterner "dessus et dessous". Ne pas laisser sécher la pierre pendant l'affutage

1472761210.jpg

Battre la faux permet de rattraper les cassures infligées au tranchant par la rencontre inopinée avec pierres, piquets, maçonneries
L'enclumette est plantée dans le sol, je préfère en bordure d'un fossé ce qui est plus confortable. La lame est démontée, retournée et appliqué sur le sommet de l'enclumette. Le battage, de la pointe vers le talon, consiste à écraser l'acier du tranchant sur un ou deux millimètres, le plus régulièrement possible avec le marteau spécial. Son manche est court, pour un maniement aisé.
0806061025573571871.jpg

On procède au battage dès que l'affutage devient difficile ou à chaque fois que le tranchant abimé l'exige.

Je ne comprenais pas la position du second faucheur en train d'affuter il est gaucher et sauf erreur sa faux est standard



#5 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 07 juin 2008 - 08:43

Image IPB

Ce n'est qu'un schéma, l'idée à retenir c'est que l'acier du tranchant de la lame devient très fin.

Le marteau écrase sur un peu plus de un millimètre de large la bordure épaisse du tranchant et produit un "nouveau fil" que l'affutage à la pierre vas rendre coupant, régulier et assez résistant.

#6 _G.Lecolo_

_G.Lecolo_

Posté 07 juin 2008 - 16:23

Salut à tous et merci, en particulier à Floyd pour ces explications,
je bosse dans les espaces naturels et nous n'avons pas une faux ; je pense qu'elle peux remplacer la débroussailleuse (pétro-chimique) dans un grand nombre de situations. Reste à convaincre la hiérarchie... :bravooo:

(sinon, je peux en trouver une moi-même..., j'ai bien ammené mes protections pour l'ouïe) :bravooo:
Merci. :bravooo:

#7 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 07 juin 2008 - 17:44

Un argument à développer, l'accidentologie…
Les débroussailleuses thermiques doivent être maniées avec les plus grandes précautions. Le "harnachement" casque, protection auditive, de la face, des yeux, des jambes est nécessaire pour éviter les blessures consécutives à l'éjection et aux rebonds d'un projectile, bois, pierre, verre, métal…

J'ai renoncé à passer un petit coup de tondeuse le long de la route pour cause de canettes et de bouteilles en verre larguées par de sympathiques auto-consommateurs qui prennent de plus en plus les fossés pour des corbeilles de propreté!

L'argument "bobologique" est important; la débroussailleuse, outre le bruit, est un engin dont les vibrations et le poids imposent des efforts et des sollicitations pour l'ossature et la musculture. Les fameux troubles musculo-squelettiques dont il est actuellement question ne sont pas un vain mot.

Un dernier argument positif;
La faux travaille plus proprement, elle ne nuit pas aux écorces des troncs d'abres quand il s'agit de nettoyer au près.

#8 geispe

geispe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Strasbourg

Posté 07 juin 2008 - 18:12

juste faire attention de ne pas se couper le pouce en l'affûtant avec la pierre, ni d'éventrer son chien qui arrive de derrière en courant... (çà s'est vu)...

#9 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 07 juin 2008 - 18:41

Pour le chien, doter son collier d'une petite clochette.

Pour le pouce, toujours utiliser une pierre entière, jamais une pierre cassée, ou alors prévoir une sorte de manche afin d'éloigner les doigts du tranchant.
… et rester concentré surtout en fin de journée.

#10 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 09 juin 2008 - 22:35

Une faux ancienne que j'ai trouvé dans troc-tout.

Le systeme d'emmenchement comprend un coin métallique, un tronçon de courroie en tissu, une pièce cylindrique. L'extrémité du manche est biseauté pour donner un angle précis à la lame.
1472761431.jpg

La lame est très effilée mais l'ensemble est complet. Le manche est une perche de sapin issu d'un boisement trop dense; leger, résistant, flexible.
0806091118133610172.jpg

La poignée intermédiaire tient en place grace à un coin métallique qui serre le cylindre métallique sur le manche;
0806091119313610188.jpg

L'extrémité qui se fiche en terre lors de l'affutage est protégé par une pièce métallique en forme de cone.
0806091120363610206.jpg

Tout cela est démontable, ajustable, réglable avec le marteau à battre. La longueur totale est égale à la hauteur de la main du faucheur, bras tendu vers le haut bien sur!



#11 pierre_t

pierre_t
  • Localisation:Bretagne

Posté 10 juin 2008 - 10:41

Pour les broussailles, ronces, orties, petites brances, j'utilise cet outil polyvalent qui est le croissant :

Image IPB

Il permet de couper les broussailles, les mettre en tas et le transporter sans changer d'outil. Il peut aussi élaguer les branchages pas trop gros, pour avoir des buissons de ronces bien taillés par exemple. Avec ça et la faucille les fossés sont bien entretenus ! Un des premiers outil de coupe à avoir à mon avis.

#12 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 10 juin 2008 - 11:36

Tout à fait Pierre-t, merci. J'avais mis quelques mots sur cet outil à lire sur le sujet au combien piquant des orties, en mai 2008:
http://www.onpeutlef...?showtopic=6967

Une question subsidiaire; le tranchant doit-il être affuté avec 2 biseaux ou un seul?
2 biseaux comme le fer d'une hache, ou un seul comme la lame d'une tondeuse à gazon…

Je me contentais d'un seul biseau, mais un "ancien" m'a dit affuter les deux bords…

limite hors sujet:
La question se pose pour le greffoir, pour lequel un seul biseau est requis. Il y a donc des greffoirs pour droitier ou pour gaucher. En fait les pros ont deux greffoirs, un gauche et un droit qu'ils utilisent selon le besoin précis qu'ils en ont.

#13 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 13 juin 2009 - 09:48

La pierre naturelle à aiguiser

C’est au pied des Pyrénées Ariègeoises, dans la vallée de Saurat, que se trouve la dernière fabrique de pierres à aiguiser naturelles.
Créée au début des années 1900 par la famille Cuminetti, cette exploitation a été reprise en 2006 par M. SOUCILLE de THIERS, connu jusqu’alors par son entreprise de produits abrasifs et de polissages.
L’exploitation de ce grès schisteux, dont la finesse du grain et la pureté minéralogique permettent un aiguisage rationnel et parfait, donne naissance à une gamme complète d’outils.


http://pierre-a-aigu...om/spip?lang=fr

le site est très bien ilustré, les pierres irremplaçables.

#14 _vibe_

_vibe_

Posté 14 juin 2009 - 08:07

hello! deux petites remarques, ayant une certaine pratique de la faux. pour l'herbe, le mouvement de retour permet, avec le dos de lame de prêter l'herbe à la coupe. pour les céréales cela ne doit pas être possible :( . une cassure du mouvement circulaire sur la fin de course en "ramenant " légèrement permet il me semble de faire de beaux andains de fauches à écartements régulier.
:D j'aime le beau travail...
sinon, par expérience, il semblerait que les abeilles n'aiment pas du tout le bruit de l'affutage de la lame à la pierre.étant en train de refaire le fil à 5 mètres de ruches, je me suis fait aussitôt attaqué et ai dû déguerpir promptement avec un ou deux aiguillons dans la peau: aï
et attention: une faux à foin, une à regains, une faux à céréales, un fauchet pour les orties et chardons et un différent pour les fossés. croissant et serpe avec gros gants de cuir et même tout un anarchement digne des gladiateurs. faut dire, un taillis de vénérables épines noires emmêlé de ronces, ben ça laisse des souvenirs cuisants.
bon courage au faucheurs volontaires :ptdrasrpt2: et tout mon soutient :ptdrasrpt2:

#15 geispe

geispe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Strasbourg

Posté 14 juin 2009 - 09:54

j'ai aussi autant de faux... mais quand on n'a pas envie de chercher la faux adéquate on ébrêche quand même :D
les abeilles attaquent après un petit moment parce qu'on se tient debout et on gesticule à proximité : me suis plusieurs fois fait attaquer en fauchant même 20m devant une ruche. apparemment c'est le va et vient ou le balancement de la silhouette qui les inquiète et leur donne l'impression d'une menace... à présent je fauche cet endroit uniquement le soir ou le matin lorsque les abeilles sont rentrées.

#16 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 14 juin 2009 - 11:49

Merci pour ces infos qui tombent à pic.

Quelle longueur a été donnée aux manches de vos faux? Les manches du commerce paraissent toujours trop courts.
Image IPB
www.leboutte.be

#17 geispe

geispe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Strasbourg

Posté 14 juin 2009 - 13:39

sur les manches métalliques on peut régler les poignées, il me semble... çà dépend alors de la taille de la personne.
les manches en bois du commerce ne peuvent pas être modifiés ou difficilement. perso je préfère les manches en bois.

#18 Marci

Marci
  • Localisation:Nancy
  • Intérêts:Jardinage, énergies renouvelables, émancipation des êtres humains...

Posté 15 juin 2009 - 14:22

Idem mon manche de faux du commerce me paraît trop court, même avec les poignées réglables

#19 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 11 juillet 2009 - 08:40

Pour Nicole qui envisage l'acquisition d'une faucille et d'une paire de gants…

Je me souviens avoir vu procéder avec un baton fourchu qui aide à démêler ce que la faucille va couper.
L'intérêt est double:
- éloigner la main de la lame, des petites bêtes et des épines
- préserver les gants!

Vu également, une sorte de manchette en cuir résistant qui venait protéger la main serrée autour de la poignée de la faucille. La manchette est un "tube" de cuir serré entre la lame et le manche, au niveau de la soie.

#20 FP44

FP44
  • Localisation:St genest lerpt (42)

Posté 11 juillet 2009 - 10:45

en haute loir tout les ans il y a la fe^te de la faux domage pour cette année c'est passer

http://www.leprogres...?iurweb=1729103

le site de l'association organisatrice