Aller au contenu


Photo

N’'enterrez pas les vieux frigos


  • Veuillez vous connecter pour répondre
101 réponses à ce sujet

#1 utopy

utopy
  • Localisation:La Baule
  • Intérêts:Santé au naturel, psychokinèse, TCI

Posté 10 aot 2008 - 12:43

Un frigo neuf consomme moins délectricité quun ancien et léconomie dénergie permet damortir lachat sur X années. Raisonnement juste mais primaire.

Ayant été confronté au problème, je vous narre lexpérience :

Mes produits bios avaient tendance à moisir dans le frigo. Horreur, la température, mesurée avec une sonde électronique précise, mindiquait des températures entre 9 et 13° C.
Pourtant, le thermostat était au maximum et la plaque du fond du frigo était couverte de glace.

Si le compresseur était affaibli, bien quà lévidence pas défaillant, le frigoriste mannonçait un prix de remplacement entre 500 et 1000 euros.. à voir selon le modèle (cest une marque allemande, très solide). C'est-à-dire que cest plus cher quun frigo coréen neuf (aussi bons que les allemands), qui serait amorti sur le gain de consommation.

Très bricoleur (même plus professionnellement), jai conçu que la plaque de fond de frigo à une température négative et lair trop chaud, ça pouvait sarranger : cest le froid ventilé (technique des nouveaux appareils) !

Je me suis donc procuré un petit ventilateur de table, à turbine (silencieux), payé 7,5 euros chez Auchan, plus un thermostat pour le déclancher au dessus de 5° (un thermostat dambiance mécanique de récupération, qui descend à 5° ou recalibré, avec contact inverseur). Jai viré tout ce qui ne servait à rien dans le ventilo, branché en permanence sur la vitesse basse. Le tout installé sur la clayette du haut, de façon à ce que lair lèche la plaque du fond.

Et voilà : jai la bonne température dans mon frigo, tout en ayant dû retoucher son thermostat sur 2 au lieu de 8 avant. Et jai économisé au moins 400 euros, pas recyclé, baissé ma consommation électrique.

JC



#2 FP44

FP44
  • Localisation:St genest lerpt (42)

Posté 10 aot 2008 - 13:44

super ton idée elle arrive juste une semain trop tard je vien de changer le mien pour le meme problème

il est vrai qu'au boulo pour les yaourte on a que des chambre froide ventiller et sa marche du tonner a condition de ne pas toucher la plaque du fond car la sa gèle les yaourt qui la touche

idée a garder sou le coude au cas ou

#3 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 994 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 10 aot 2008 - 13:47

… la plaque du fond du frigo était couverte de glace…

Un retour d'expérience bien utile.
La glace sur la plaque ne révèle-t-elle pas, en général, un défaut d'étanchéité du joint de porte?

Euh… je cherche aussi une solution pour renforcer l'isolation d'un médiocre frigo qui va sur ses 10 ans d'age.

#4 FP44

FP44
  • Localisation:St genest lerpt (42)

Posté 10 aot 2008 - 14:23

je dirai comme pour les himeuble des anné 70 tout en béton isolation exterrieur
ou alors se fair une chambre froide avec des mure en paille une porte en bois remplis de chanvre et un group froi récupéré sur un vieu frigo
:roll: :roll:

#5 dani de Marseille

dani de Marseille
  • Localisation:Mars

Posté 10 aot 2008 - 14:27

Salut ;

Moi j'ai un système basique pour économiser de l'énergie de mon frigo . Je place une bouteille pleine d'eau dans le congel et quand elle est glaçon (1 demie-journée) je la place en haut dans le compartiment classique .
J'utilise aussi les poches plastiques bleu qu'on se sert pour les glacières de la même façon . J'en ai 3 et lorsqu'elles sont bien glacées je les remonte dans le haut du réfrigérateur . Ca prend pas 2 secondes pour les remettre à glacer (le soir par exemple) et 2 jours aprés je les remonte dans le haut .

Modifié par dani de Marseille, 10 aot 2008 - 14:27 .


#6 dani de Marseille

dani de Marseille
  • Localisation:Mars

Posté 10 aot 2008 - 14:30

Euh… je cherche aussi une solution pour renforcer l'isolation d'un médiocre frigo qui va sur ses 10 ans d'age.

La solution : la pâte à joint silicone pour enforcer l'étancheité du joint de la porte du réfrigérateur notament .

#7 utopy

utopy
  • Localisation:La Baule
  • Intérêts:Santé au naturel, psychokinèse, TCI

Posté 10 aot 2008 - 14:52

… la plaque du fond du frigo était couverte de glace…

Un retour d'expérience bien utile.
La glace sur la plaque ne révèle-t-elle pas, en général, un défaut d'étanchéité du joint de porte?

Euh… je cherche aussi une solution pour renforcer l'isolation d'un médiocre frigo qui va sur ses 10 ans d'age.

Pour le joint de porte, c'est une éventualité, qui avait été éliminée. Ceci dit, l'incident est arrivé après que j'ai déménagé et habité en bord de mer, où l'air est plus chargé en humidité.

Pour renforcer l'isolation, il est possible de le faire en collant des plaques de polystyrène extrudé (pas expansé) sur les cotés, le dessus et éventuellement la façade. Ce matériau a un haut pouvoir isolant et est assez rigide, ce qui permet de l'habiller. On en trouve en plusieurs épaisseurs, en bricaillerie. De 2 à 5 cm aideront bien. C'est pas forcément super coté esthétique.....

JC

#8 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 994 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 10 aot 2008 - 19:21

J'aime bien le mot "bricaillerie" un hybride de bricolage et de quincaillerie…

La place pour mon frigo est "assez juste", mais 2x5 cm je dois pouvoir trouver.
Adhésif double-face pour coller l'isolant et film adhésif plastique blanc pour l'entretien.
Pas très écolo, mais un frigo l'est-il jamais?

Le gag: l'hiver dans la cuisine où est installé le frigo il ne fait pas assez chaud. Résultat, le thermostat ne déclenche pas le compresseur. La case congélo dégèle!

#9 nicole sa tribu et sa ménagerie

nicole sa tribu et sa ménagerie

    deux mains gauches

  • Membres
  • 1 408 messages

Posté 10 aot 2008 - 19:46

25 ans mon frigo congélateur, les joints bricolés sans arrêt...

#10 zadek

zadek

Posté 10 aot 2008 - 21:06

Un frigo est conçu comme parfait, comme une horloge, sur tous les plans.

Les frigos faisant aussi congelo ne marchent pas très bien, car deux températures distinctes doivent être atteinte avec un seul compresseur et sur un seul circuit frigorifique. Dans l'idéal, deux compresseurs distincts [et deux gaz frigorigènes différents] seraient parfaits. Les frigos ménagers sont des systèmes très sommaires:
une sonde prend la [ou les] température dans le caisson, un thermostat enclenche la marche et l'arrêt du compresseur [mise en route à 7°, coupure à 4° pe]. Il y a aussi à l'intérieur du compresseur un klixon servant à empêcher que le compresseur crame [sytème de bilame se dilatant et coupant l'alimentation électrique en cas de surchauffage; dans le cas de panne du thermostat ou de dérèglement de la sonde pe].

Un dégivrage s'effectue ou manuellement x fois par an; ou selon la mesure prise par une sonde.

Le givre vient de plusieurs manières: ou un problème d'étanchéité du caisson, en particulier d'un joint de porte défectueux. Ou bien d'un mauvais usage genre mettre de la nourriture chaude au-dedans, ou même non couverte, d'ouvertures trop fréquentes ou de laisser la porte ouverte trop longtemps. Ce givre vient de l'humidité présente naturellement dans l'air.

A terme, ce givre nique le frigo car il se met sur la tuyauterie de l'évaporateur et se comporte comme un isolant. La sonde prend la mesure de la température dans le caisson et ordonne la marche du compresseur, mais du fait de la tuyauterie givrée, l'échange de chaleur est incorrect. Conséquemment, le frigo va tourner en surconsommation, etc, etc.

L'autre manière de formation du givre est un problème lié au condenseur [la grille noire derrière le frigo]. Dans un frigo, contrairement à ce qu'on pourrait croire, on ne fait pas du froid mais on ôte la chaleur d'un caisson étanche. Cette chaleur est rejetée au dehors via cette grille noire [le gaz frigorigène à ce niveau est sous forme liquide tandis que dans l'évaporateur il est sous forme vapeur]. C'est pourquoi il faut toujours que cette grille noire soit maintenue propre, dépoussiérée, et qu'il ne faut pas coller un frigo contre un mur: de façon à ce que l'échange de chaleur avec l'air ambiant soit optimal.

Lorsqu'il fait très chaud, la différence de température n'est pas assez importante entre l'air ambiant et la température du condenseur. L'échange de température n'est donc pas assez efficace; du fait qu'un circuit frigo soit clos et vertueux, cela se ressent sur le fonctionnement de l'appareil entier et notamment au niveau de l'évaporation. Du givre peut se faire alors, il disparait naturellement lorsque la saison chaude est passée. Le mien perd de l'eau par exemple; c'est un combiné frigo/congelo et tous les étés, il "suinte ".

#11 dani de Marseille

dani de Marseille
  • Localisation:Mars

Posté 11 aot 2008 - 01:41

Le mien perd de l'eau par exemple; c'est un combiné frigo/congelo et tous les étés, il "suinte ".

Il doit être enrubé ? Moi mon frigo a + de 10ans et il suinte pas ni rinditout et je surveille beaucoup le gel .

#12 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 994 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 11 aot 2008 - 07:44

…Lorsqu'il fait très chaud, la différence de température n'est pas assez importante entre l'air ambiant et la température du condenseur. L'échange de température n'est donc pas assez efficace…

Salut Zadek,
Merci d'être passé sur le topic avec autant d'informations.
Peux-tu encore nous raffraichir la mémoire en conseillant quelques solutions pour aider au rendement de la machine frigorifique par forte température ambiante?

#13 Corpse Grinder 666

Corpse Grinder 666

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 317 messages
  • Genre: Homme

Posté 11 aot 2008 - 09:38

allez une petite experience facile et sans être un expert avec calcul d'energie avant et après et calcl de la température avant et après .

J'avais un p'tit frigo ancien : pour éviter de racheter un joint (puisqu'il y avait une ouverture dans un coin de la porte) parceque cher , mais il est possible pour certain introuvable car la boite ne le produit plus .

j'ai mis 2 vis : une sur la tranche de la porte et l'autre à quelque centimetres sur le frigo lui même .
Lorsque je fermais j'avais 2 trombones depliés qui me servait à serrer la porte contre le frigo .

RESULTAT : diminution de la T°C de 9° à 5-4°C et de ce fait baisse de l'energie qui partait dans la piece .

Ensuite ce fut le tour de la réisolation avec ..... du carton .
Une plaque de carton sur toutes les faces (avec du scotch) même la porte et le bas du frigo , SAUF à l'arriere la où il y a la grille .
Il y a moyen de peindre les plaques afin de faire joli .

RESULTAT :
j'étais deja au plus bas avec le reglage (chiffre 1) car j'avais placé mon frigo dans la salle de bain (la piece la plus froide à l'epoque) donc je n'ai pas baissé , par contre comme j'avais arreter le frigo donc j'ai calculé la consommation d'energie dès le depart de la creation du froid (la plus energivore) .
C'est hélas peu de changement concernant la consommation , PAR CONTRE la T°C est descendu à 0°C j'ai gagné environ 4 à 5°C .
Ce qui veut dire que quelqu'un qui a un frigo "merdique" qui est sur un chiffre de reglage au dessus de 1 peut diminuer sa consommation d'energie tout en gardant une température convenable (4-5°C) grace à du carton : un nouveau frigo moins energivore , avec un prix de l'ordre de 0 € voir quelques cents (dû au scotch) .

:roll:

Modifié par Corpse Grinder 666, 11 aot 2008 - 09:40 .


#14 utopy

utopy
  • Localisation:La Baule
  • Intérêts:Santé au naturel, psychokinèse, TCI

Posté 11 aot 2008 - 10:49

Salut ;

Moi j'ai un système basique pour économiser de l'énergie de mon frigo . Je place une bouteille pleine d'eau dans le congel et quand elle est glaçon (1 demie-journée) je la place en haut dans le compartiment classique .
J'utilise aussi les poches plastiques bleu qu'on se sert pour les glacières de la même façon . J'en ai 3 et lorsqu'elles sont bien glacées je les remonte dans le haut du réfrigérateur . Ca prend pas 2 secondes pour les remettre à glacer (le soir par exemple) et 2 jours aprés je les remonte dans le haut .

Bonjour

Le problème, c'est que ça n'économise rien : les frigories utilisées pour congeler l'eau sont ensuite utilisées pour rafraichir la partie frigo. Le bilan mathématique est nul, il n'y a aucun gain en KW.

#15 utopy

utopy
  • Localisation:La Baule
  • Intérêts:Santé au naturel, psychokinèse, TCI

Posté 11 aot 2008 - 10:57

allez une petite experience facile et sans être un expert avec calcul d'energie avant et après et calcl de la température avant et après .

J'avais un p'tit frigo ancien : pour éviter de racheter un joint (puisqu'il y avait une ouverture dans un coin de la porte) parceque cher , mais il est possible pour certain introuvable car la boite ne le produit plus .

On trouve quand même du joint élastomère cylindrique avec un méplat adhésif vendu en rouleau dans certaines bricailleries. Cela permet de remplacer n'importe quel joint de frigo (ou de porte ou autre...). C'est pas forcément très beau vu qu'en général la couleur est marron.
D'autre part, il faut quelquefois en mettre 2 côte à côte parce que le diamètre est insuffisant comparé à celui d'origine, et en plus coller une cale d'épaisseur pour compenser aussi la différence de diamètre (par exemple un profilé plastique creux de la bonne épaisseur, ou une baguette de bois, collé avec du double face)

Si en plus le joint était magnétique, il faut aussi compenser par une fermeture magnétique ajoutée sur le bout de la porte, ou un crochet...

On bricole ou on bricole pas.....

JC

#16 zadek

zadek

Posté 11 aot 2008 - 13:55

@ floyd

Tu ne peux améliorer le rendement d'une machine frigo car elle est vertueuse: en fonction du volume du caisson et du résultat escompté [température souhaitée], tout le matériel est calculé pour: càd la puissance du compresseur, la section et longueur des différentes tuyauteries, le détendeur, la masse de gaz frigorigène qui se trouve dans les tuyaux, la quantité d'huile, etc.
Par exemple, si tu voulais mettre un compresseur plus puissant sur une installation, tu ferais moins de performance. Si tu mattais trop ou pas assez de gaz idem, etc.
C'est pour la même raison que l'on ne peut changer aucune pièce, modifier les sections de tuyauterie, etc: cela change le comportement du gaz qui se trouve selon les points du circuit tantôt sous forme liquide, tantôt sous forme vapeur. conséquemment cela change la production de froid [sic], ou pour parler justement l'efficacité de la machine. C'est une sorte d'horloge.

Le problème du givre en cas de chaleur est fréquent, en particulier dans les supermarchés ou avec les clims [les évaporateurs prennent en glace] du fait de la grosseur des machines et de leur installation dans des endroits peu adaptés [les condenseurs sont souvent sur le toit, ou sur le parking et si la température monte trop, des problèmes ponctuels apparaissent].
La seule solution est de favoriser l'échange de chaleur en refroidissant mécaniquement le condenseur: par arrosage ou par ventilation [les condenseurs des grosses installations sont ventilés].

Dans la tuyauterie, il se passe ça: le compresseur surchauffe le gaz qui est sous forme vapeur; arrivant au condenseur [grille noire], il passe de vapeur à liquide; arrivant à l'évaporateur, il passe dans un détendeur [sur un frigo ménager, c'est une simple réduction de tuyauterie, le gaz passe brusquement dans un trou d'aiguille et de ce fait se vaporise]; dans l'évaporateur, il est sous forme vapeur.
Comme tout s'y passe de façon mécanique, tout a été pensé de façon à ce que le comportement du gaz se comporte idéalement; la longueur de tuyauterie, c'est-à-dire le nombre de coudes sur le condenseur par exemple puisque dans cette partie il doit se transformer de vapeur à liquide.

De ce fait - le côté vertueux du système - ça n'a rien d'écologique de bricoler des vieux frigos, bien au contraire. Par ex, parvenir à la température de 5° avec un frigo rafistolé ne signifie rien si le compresseur tourne deux fois plus longtemps qu'à l'état originel. On consomme plus d'électricité, tout simplement.
Quant au côté mécanique, les gaz et huiles sont nocifs pour l'environnement. C'est le gaz frigorigène d'autrefois, que l'on trouvait dans les aréosols également [même système de détente que le frigo par ailleurs], qui a fait le trou de la couche d'ozone, un composé de fluor, de chlore et de carbone.

#17 christian ardèche

christian ardèche

    Bricoleur autonome

  • Bannis
  • 1 548 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:ardèche
  • Intérêts:autoconstruction, autonomie alimentaire, autolimitation face à la technologie et la consommation .Travail autour de "la pauvreté conviviale des espaces vernaculaires" dans la vigilance et la lucidité

Posté 11 aot 2008 - 16:11

@ floyd

Tu ne peux améliorer le rendement d'une machine frigo car elle est vertueuse: en fonction du volume du caisson et du résultat escompté [température souhaitée], tout le matériel est calculé pour: càd la puissance du compresseur, la section et longueur des différentes tuyauteries, le détendeur, la masse de gaz frigorigène qui se trouve dans les tuyaux, la quantité d'huile, etc.

Bonjour,
J'ai mis du temps pour comprendre ce que pouvait être une machine "vertueuse".
Ceci étant (peut-être ) fait, je me demande si une idée ancienne n'est pas entrain de tomber à l'eau....mais j'ai encore un peu d'espoir....
Et comme tu as l'air d'être le spécialiste qu'il faut, zadec, je te pose la question:

- Supposons qu'à partir d'un vieux frigo ayant une caisse de, disons, 100L, je récupère toute la "mecanique", cad, compresseur, tuyauterie, évaporateur, condenseur, etc.. mais que je parvienne à adapter cette "mécanique" sur une autre caisse, disons de 1000L, trés trés bien isolée, avec un ventilateur sur le condenseur, ce dernier éventuellement placé à l'air libre, (et puis tien puique j'ai envie d'une réponse positive) à l'ombre, et si j'ai la générosité de ne plus demander à cette vieille machine de descendre ses 100L à 5° mais que je lui demande poliment (parce que maintenant je sais qu'elle est vertueuse...) de bien vouloir maintenir ma nouvelle caisse de 1000L, particulièrement soignée pour elle, à 10° environ, est-ce que j'ai une chance qu'elle accepte? .

#18 christian ardèche

christian ardèche

    Bricoleur autonome

  • Bannis
  • 1 548 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:ardèche
  • Intérêts:autoconstruction, autonomie alimentaire, autolimitation face à la technologie et la consommation .Travail autour de "la pauvreté conviviale des espaces vernaculaires" dans la vigilance et la lucidité

Posté 11 aot 2008 - 16:19

J'ai oublié de préciser : sans modifier d'aucune manière l'ensemble compresseur tuyauterie etc..

#19 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 994 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 11 aot 2008 - 17:43

:roll:
Que voilà un humour bien rafraichissant.

#20 zadek

zadek

Posté 11 aot 2008 - 17:49

@ christian ardèche:

"Vertueux", "parfait": ça signifie que tous les points se conditionnent les uns les autres et que le changement d'une seule chose aboutit au dysfonctionnement de l'ensemble:
ex: compresseur surdimensionné = vapeur trop surchauffée = gaz qui ne se condensera pas comme il le faut, qui conséquemment ne se vaporisera pas comme il faut = mauvais "refroidissement".
Idem de la section de tuyauterie, etc.

Ton affaire ne peut marcher, je pense, car ton matériel va être sous-dimensionné et concrètement ce qui va se passer, c'est ceci: tout va fonctionner correctement sur le plan électrique, mécanique et frigorifique [tout sera bien raccordé, etc] mais le compresseur va devoir travailler énormément. Au bout d'un moment, il va chauffer et à l'intérieur le klixon [le bilame] va jouer son rôle [afin d'éviter que le compresseur ne grille car c'est la pièce la plus chère]. Tu ne pourras donc jamais atteindre la température souhaitée et à terme le compresseur cassera*. Idem évidemment si tu shuntes le klixon. Sans parler de la consommation électrique puisque le compresseur sera toujours en route et se coupera non parce qu'il a effectué le travail mais par sécurité.
C'est comme si tu mettais une motorisation deux-chevaux dans une carcasse de porsche au fond.
[il se cassera à terme car il y a à chaque démarrage un phénomène de sur-tension dans le compresseur].

Un problème de gaz frigorigène peut également se poser car on n'emploie pas les mêmes gaz selon le travail demandé. Il en existe des dizaines. Il existe aussi des systèmes froid particulier, avec de l'eau saumurée ou glycolée p. e.,etc.



De surcroît, et au cas où, tu ne peux en tant que particulier découper la tuyauterie et la rebraser ensuite pour ces raisons:

- normalement, du fait de la dangerosité de ces gaz, il faut un matériel spécial pour le récupérer ainsi que l'huile, afin qu'il ne soit pas déversé dans l'atmosphère. Il n'y a qu'un peu plus de 100 gr de gaz dans un frigo ménager et pourtant c'est cette saloperie qui a fini par nuire à la couche d'ozone;
- si tu perds de l'huile, il faut en remettre; c'est une huile spéciale, à la viscosité particulière, qui ne se vend pas dans le commerce;
- il faut en théorie de l'azote pour nettoyer le circuit si ouvert; puis le tirer au vide car l'humidité présente dans l'air corrompt le gaz et fait que celui-ci nique les parties mécaniques du compresseur en se transformant; idem si tu coupes le tuyau et laisse des paillettes de cuivre, celle-ci arrivent au compresseur via l'huile et le flingue; [c'est pourquoi le système est étanche et quel'on évite dans la mesure du possible les raccords à visser, préférant la brasure].
- de façon générale le matériel froid [outils, boulonneries] est en mesure pouces [et non mètres, différent de la plomberie]. Idem du cuivre qui est un cuivre spécial.
- normalement, avec les nouveaux gaz, il est impératif de braser avec de la baguette argent et sous azote. De surcroît, il ne faut pas faire rougir ce cuivre en brasant car cela le rend poreux et les molécules des gaz étant très fines, elles parviennent à s'échapper. Certaines, car ces gaz étant des composés, ils sont instables, ce pourquoi on les charge en phase liquide et non vapeur.
- il faut enfin mettre du gaz neuf, on ne peut re-utiliser l'ancien.

En fait, il faudrait que tu fasses ainsi: calculer le nombre de frigories nécessaires [ce sont des calories négatives], ce qui te donne la puissance frigorifique nécessaire. Et choisir le matériel en fonction de cela.