Aller au contenu


Photo

Association légumineuse et céréale


  • Veuillez vous connecter pour répondre
7 réponses à ce sujet

#1 Garlique

Garlique
  • Localisation:Auvergne

Posté 13 aot 2008 - 21:20

Bonjour,
Quelqu'un connait les bonnes associations légumineuses et céréales ? Quoi va avec quoi ?
Merci d'avance :bravooo:

#2 constance est calme

constance est calme
  • Localisation:Paris

Posté 13 aot 2008 - 22:18

salut plein de topic sur cette simple question tu pourras trouver sur le forum...(recherche)

Moi j'adore les conserves (c'est plus adapté à mon rythme de vie, plus rapide, et plus simple) de haricots blancs ou rouge avec du riz.

En gros c'est le chili con carne sans carne
y a le couscous sans poulet dans le genre, poids chiche et semoule
L'hummous sur du pain c'est le falafel

Toutes les cultures ont une recette trad hyper complète.

Ils vendent les lentilles avec la quinoa...

Toujours des légumes, et des crus et des fruits.

Et surtout douze noisettes par jour...

une courgette un ognon une carotte six noisettes 60 haricots et 400 grains de riz. Sel sauce soja curry huile d'olive...et un repas de célibataire, un!

enfin bienvenue chez les végétariens.

#3 kristaldawn

kristaldawn

Posté 19 septembre 2008 - 17:14

Je n'écris pas souvent, mais pour une fois, j'ai quelque chose à dire lol

voici :

Protéines végétales
base des régimes végétariens

Par exemple :

- riz + soja,
- semoule de blé + pois chiches dans le couscous,
- maïs + haricots rouges
- pâtes et haricots


Quelques conseils de préparation

Les lentilles et pois cassés ne nécessitent pas de trempage et cuisent comme les pommes de terre et le riz.

Pour les haricots, les pois chiches et les fèves, un trempage de quelques heures est recommandé. Mais une première cuisson d'une dizaine de minutes peut le remplacer. Jeter l'eau et faire cuire dans une deuxième eau.
Plongés dans l'eau froide, accompagnés d'aromates, ils cuisent à petit feu. Le salage est réalisé en fin de cuisson et pour une meilleure digestibilité ajouter à l'eau de cuisson des plantes carminatives : sauges, fenouil ou romarin.

Protéines végétales : elles sont présentes dans les :

- légumes secs : lentilles, haricots, pois chiches, fèves

- céréales : blé (et tous les aliments qui en contiennent : pâtes, pain, biscottes),

- quinoa,

- épeautre, riz

- pommes de terre.


Inconvénient

Aucune de ces différentes sources de protéines végétales ne peut à elle seule couvrir tous vos besoins ; il manque à certaines des acides aminés essentiels que votre organisme ne peut pas synthétiser.

Avantages

C’est parmi les végétaux que se trouve l’aliment le plus riche en protéines. Il s’agit du soja, bien sûr !

Cas exceptionnel pour un végétal, ses protéines ont une valeur nutritionnelle très proche de celle de la viande.

Les aliments riches en protéines végétales contiennent aussi des glucides complexes et des fibres.
Les premiers apportent de l’énergie, les seconds facilitent le transit intestinal

Les légumes secs


Les légumes secs ont souvent préservé nos ancêtres de la famine.
Un simple séchage naturel suffit pour les conserver des mois en gardant intactes leurs qualités nutritionnelles : protéines, amidon et sels minéraux.

Atouts nutritionnels

Les légumes secs sont constitués de 60 % de lucides, principalement de l'amidon. Ils contiennent très peu de lipides et environ 20 % de protéines.

Ce sont de bonnes sources de magnésium, en particulier les pois chiches. Ils renferment aussi du calcium et du fer. Enfin, ils sont très riches en fibres : de 8 % pour les lentilles crues à 13 % pour le pois chiche et 25 % pour la graine de haricot sec !


Les protéines

Les légumes secs sont d'excellentes sources de protéines.
En association avec les céréales, on obtient des protéines bien équilibrées, de bonne qualité nutritionnelle.

Cette association céréales et légumes secs, c'est aujourd'hui la base des régimes végétariens - se retrouve dans de nombreuses alimentations traditionnelles.

Par exemple : riz + soja en Asie,
semoule de blé + pois chiches dans le couscous,
maïs + haricots rouges en Amérique latine.

Oui mais ……
.
Malgré ces atouts et la qualité des produits proposés, nous consommons trop peu de légumes secs en France.

Leur temps de préparation semble incompatible avec notre rythme de vie. Alors, l'astuce consiste à les préparer la veille ! Les laisser mijoter tranquillement au four par exemple . Et n'avoir qu'à les réchauffer le moment venu.

Puis, leur bonne tenue à la cuisson fait qu'ils sont excellents en conserve. Idées : petit salé aux lentilles, cassoulet, salade de pois chiche…….Délicieux !

Pour une bonne digestion

Evidemment, si vous n'avez pas l'habitude de consommer des légumes secs, allez-y en douceur.
Commencez par les lentilles, la purée de pois cassés, les flageolets verts, qui sont les plus digestes.

Pour éviter les problèmes de ballonnements et autres gargouillis, ajoutez à l'eau de cuisson du romarin, de la sauge ou du fenouil. Vous pouvez aussi saupoudrer le légume cuit de basilic, mélisse, sauge ou sarriette ( aussi appelée " herbe aux haricots " ). Dans tous les cas, les légumes secs sont déconseillés aux enfants de moins de 2 ans.


LE SEITAN

La «viande» de blé

Quelle est la céréale la plus riche en protéines ? Réponse: le blé. Il peut en contenir jusqu'à 14% de son poids! Ces protéines proviennent du gluten que l'on isole par extraction du son et de l'amidon : une fois cuite, la boule de pâte portera alors le nom de seitan.

Les végétariens américains, aguerris en substituts végétaux des plats carnés, l’ont tout de suite adopté et surnommé «la viande de blé» (wheatmeat).

En effet tout contribue à le placer comme le meilleur substitut culinaire de la viande : sa couleur, sa consistance, sa densité, son goût fort. Il se prête à toutes les préparations : steaks, pots-au-feu, hachis, farces, fondues

Ses protéines ne contiennent pas de purines.
Cuisiné avec du tamari et des algues kombou, le seitan se charge de minéraux de haute qualité. On peut vanter sa grande digestibilité et le recommander régulièrement comme aliment reconstituant. Ne convient pas aux personnes allergiques au gluten.


Sources : Mes recherches personnelles prises sur le net, donc, j'en ai fait un fichier perso et je n'ai plus les sources de base....

#4 Garlique

Garlique
  • Localisation:Auvergne

Posté 19 septembre 2008 - 17:18

Mille milliards de milliards de mercisssssssssssssss

:tresfache:

#5 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 11 626 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 19 septembre 2008 - 19:48

Pour les éleveurs de chèvres et de moutons, un semis combiné de vesce et d'avoine donne un fourrage qui peut être ensilé en début d'été.

Quant à l'association maïs+haricot, ma chèvre adore.

limite hors sujet, mais il n'était pas précisé dans le titre pour quel consommateur. lol

#6 Joss

Joss
  • Localisation:Médoc

Posté 21 septembre 2008 - 18:05

Je viens de lire une recette avec une céréale que je ne connaissait que sous forme de farine: Le Sarrazin.
Qu'elle est votre expérience en la matière?

Modifié par Joss, 21 septembre 2008 - 18:05 .


#7 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 11 626 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 21 septembre 2008 - 18:38

C'est le blé noir dont les bretons font autre chose que les galettes.
http://www.cadour.ne...ine/blenoir.htm
Ceci dit c'est une polygonacée…
http://www.inra.fr/h...ES/3c---085.htm

#8 kerryn

kerryn
  • Localisation:rp

Posté 22 septembre 2008 - 08:31

la bretonne a decouvert le kasha a Paris au supermarche bio.
C'est du sarrasin grillé. je le cuis à l'eau mais ca devient pateux et il perd le petit goût de grillé.

j'ai fait des petites galettes avec cette purée.

sinon on a pris l'habitude de le croquer comme les cacahuetes avant le repas