Aller au contenu


Photo

pesticides agricoles


  • Veuillez vous connecter pour répondre
139 réponses à ce sujet

#1 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 513 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 06 septembre 2008 - 12:35

Un agriculteur (chauffeur de bus retraité) pratiquait l'épandage d'un produit jaune citron (odeur comme celle des produtis de traitement anti insecte du bois), sur un champ nu ou trois herbes essayaient de pousser. Il a ensuite passé la herse ves 13 h, le vent soufflait et re-épandage vers 14 h 30.


Le post de Noëlmh mérite des réponses dans un topic particulier.

Concernant ce "chauffeur de bus retraité" la première question serait de savoir s'il est bien agriculteur. Les produits de traitement à usage professionnel ne peuvent être délivrés à un amateur même monté sur son tracteur.

Une piste, voir si le dit tracteur possède une plaque minéralogique, type classique pour véhicule, voiture ou camion. Dans ce cas, l'engin ne serait pas rattaché à une exploitation agricole et son propriétaire ne serait pas inscrit à la mutualité sociale agricole (MSA) comme chef d'exploitation.

Il n'aurait donc pas accès au "produit jaune citron".

Sol nu + hersage, ce doit être un produit insecticide, mais pouquoi deux applications?
A l'inverse, on ne passe jamais la herse après un herbicide…
Bizarreries que tout ça.
  • Alliepymn et Lhomasvug aiment ceci

#2 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 513 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 07 septembre 2008 - 19:19

http://e-phy.agriculture.gouv.fr/
site officiel pour connaitre les "…cides" et voir ceux nombreux et interdits d'usage.

#3 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 513 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 21 mars 2017 - 17:22

 

L’emploi par l’homme de substances destinées à éloigner des cultures les organismes nuisibles est très ancienne. Dès l’Antiquité, on a ainsi reconnu le pouvoir insecticide des huiles, du sulfure d’arsenic ou des vapeurs de soufre. Certains extraits végétaux toxiques (scille, laurier rose...) étaient aussi employés comme rodenticides. Mais il n’existe pas d’utilisation régulière en agriculture avant le XVIIIe siècle, période où s’accroît l’usage de l’arsenic, de la chaux ou du salpêtre pour enrober les semences de blé avant le semis afin de prévenir la carie. Vers 1840, l’emploi de produits chimiques pour la défense des cultures se limite encore pour l’essentiel à la chaux vive, au soufre, au chlorure de sodium, à la décoction de tabac et aux sels d’arsenic, plus particulièrement en horticulture. Tout change après 1845, avec l’arrivée calamiteuse de fléaux inconnus auparavant: mildiou de la pomme de

terre, oïdium, mildiou et phylloxéra de la vigne, doryphore de la pomme de terre et invention du désherbage sélectif des céréales.  

http://www.forumphyt...14JLBernard.pdf

 

 

Jean-Louis BERNARD, Membre de l’Académie d’agriculture de France, nous présente l’évolution des substances utilisées pour protéger les cultures. Le focus sur les cinquante dernières années doit en surprendre plus d'un.



#4 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3 568 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 06 mai 2017 - 15:27

Petition :

 

 

https://www.pure-san...des-cancer-pre/



#5 michmuch80

michmuch80
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 06 mai 2017 - 15:58

Elle est fondée sur quelles études cette pétition, car en réalité il y a moins de cancers chez les agriculteurs et agricultrices que dans le reste de la population http://www.sante-et-...1105_55549.html

Et puis le danger des pesticides est relatif, comme les autres dangers http://ecologie-illu...ir-humanite.htm

#6 _Jouffray_

_Jouffray_

Posté 06 mai 2017 - 16:16

vous nous prenez pour une bille, michmuch ? le danger des pesticides est relatif...on est où, là ? chez Bayer ...

#7 Eric...

Eric...
  • Genre: Homme
  • Localisation:Lyon

Posté 06 mai 2017 - 18:16

floyd et mimuch font la promo de " bayer et monsanto " dès qu'ils le peuvent, dans quel but, pourrir le site ?

 

Dommage qu'il n'y ai plus de modération, ce forum est devenu une vraie passoire...

 

 

Elle est fondée sur quelles études cette pétition, car en réalité il y a moins de cancers chez les agriculteurs et agricultrices que dans le reste de la population

 

il faut rappeler que ces agro-industriels ne mangent pas leurs productions, ils savent qu'elles sont hyper toxiques...



#8 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 3 329 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 06 mai 2017 - 18:21

La modération est là pour faire respecter la charte, pas pour dicter les avis des uns et des autres.

 

Au demeurant on a aussi pu constater que quand elle était plus présente beaucoup de voix s'élevaient pour qu'elle le soit moins. Il semble que le contraire soit aussi parfaitement exact.

 

Alors ?


  • Panthera Pardhus aime ceci

#9 Eric...

Eric...
  • Genre: Homme
  • Localisation:Lyon

Posté 06 mai 2017 - 18:28

Ils ne font pas de la pub déguisée pour la chimie et les ogm ?...

 

Relis la charte :

 

 

23 La publicité, déguisée ou pas - et d'une manière générale tout lien commercial profitant de près ou de loin au membre qui le poste - n'est pas tolérée sur le forum.

 

Nous vous rappelons que l'utilisation des forums vaut acceptation de la charte.



#10 Arkenstone

Arkenstone

    Doux rêveur..

  • Membres
  • 243 messages
  • Genre: Non spécifié

Posté 06 mai 2017 - 18:38

Ils ne font pas de la pub déguisée pour la chimie et les ogm ?...

 

Pendant que d'autres illuminés font de la pub pour des trucs mystiques new-age, je pense que ça équilibre un peu la donne ! À chacun/chacune de faire la part des choses ensuite.


  • michmuch80 aime ceci

#11 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 513 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 06 mai 2017 - 18:48

"l'information un préalable à l'action"… si faire connaitre des éléments historiques et réglementaires concernant les produits phytopharmaceutiques équivaut à faire de la pub, je crois que nous n'avons pas la même définition de la publicité.

Dans mes interventions, les occurrences des noms des sociétés ou des spécialités commerciales sont très rares. J'indique à chaque fois le nom de la molécule dans le but de ne pas faire de publicité de marque.

 

Ce que souhaitait Michmuch, c'est de connaitre les études toxicologiques et épidémiologiques les plus récentes et les plus sérieuses, qui peuvent étayer le discours des lanceurs d'alarme.

 

Quant à moi, je vais regretter que soit encore utilisée une image datant des années 78/80, pour alerter sur les pratiques des années 2010.

C'est nier les progrès réalisés en matière de matériel d'application, sans dérive, sans sur-dosage, à volume de bouillie réduite, contrôle informatisé, etc…

 

Je veux bien que l'on nous parle du cuivre, du pyrètre, de l'huile de neem, de la roténone… et même de l'efficacité des purins et décoctions, de toutes ces PNPP d'emplois si délicat.


  • michmuch80 aime ceci

#12 michmuch80

michmuch80
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 06 mai 2017 - 19:29

Ils ne font pas de la pub déguisée pour la chimie et les ogm ?...

 

Relis la charte :

J'essaie seulement de rechercher la vérité sur des chasses aux sorcières modernes sans fondement, en n'excluant aucune source d'information, du moment qu'elle est sourcée et vérifiable.  Et d'ailleurs, je n'ai fait aucune publicité commerciale, c'est clair.

 

Lancer des scuds comme ça, au hasard, préjugé, sans vérifier, c'est beaucoup plus facile.



#13 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 168 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 06 mai 2017 - 19:31

Bis repetita : Les agriculteurs, premières victimes des pesticides



#14 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 3 329 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 06 mai 2017 - 20:51

Ils ne font pas de la pub déguisée pour la chimie et les ogm ?...

 

Relis la charte :

 

Non, puisqu'à priori ni l'un ni l'autre ne sont actionnaires de ces sociétés.

 

Libre à eux de se réjouir de retrouver des résidus de ces fameuses "spécialités" dont ils parlent dans leur eau de boisson ou ailleurs.



#15 Arkenstone

Arkenstone

    Doux rêveur..

  • Membres
  • 243 messages
  • Genre: Non spécifié

Posté 06 mai 2017 - 22:06

Je serais curieux de savoir qui ici est réellement en lien avec l'agriculture ? Je trouve pour ma part que les interventions de FLOYD sont toujours bien construites et argumentées, même si j'ai des points de désaccord avec ce dernier.



#16 michmuch80

michmuch80
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 07 mai 2017 - 08:04

J'ai fait ma carrière comme électrotechnicien, mais mon père, mes grands parents, mes oncles, un frère, 2 sœurs mariées à des agriculteurs, une troisième à un ouvrier agricol. 

 

Gamin, je voyait ça comme corvées de passer toutes les vacances scolaires à turbiner, nettoyer poules, lapins, cochons, jardin, travaux aux champs ...

 

Je me suis jamais occupé de leurs affaire. Je ne peux pas parler pour eux.

 

J'ai connu toute l'évolution dont parle Ronot mais sans cette idée de bons et de méchants. Il en fait une image très décalée de la réalité.



#17 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 168 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 07 mai 2017 - 09:43

Arkenstone, penser que seuls les gens proches du monde agricole puissent s'exprimer à juste titre sur les pesticides me semble extrêmement réducteur. A partir du moment où tu bois, tu manges et tu respires tu es concerné et ton avis et tes connaissances sur la question sont toujours bons à connaître.


Modifié par Tis, 07 mai 2017 - 09:48 .

  • Shivaya aime ceci

#18 _Jouffray_

_Jouffray_

Posté 07 mai 2017 - 09:55

Arkenston, j'ai été ouvrier agricole une paire d'années ...je refuse de cautionner ce système qui va droit dans le mur, j'espérai trouver sur ce site une autre façon, moins conventionnelle, de se comporter avec la nature . La réalité dont parle michmuch est générale dans le monde rural, seuls des éléments extérieurs peuvent apporter une autre vision quant aux pratiques agricoles . L'adage qui veut que pour être agriculteur, il faut être né dans ce milieu est dépassé : nous sommes tous concernés par cette terre ( toutes les 5 minutes nous bétonnons l'équivalent d'un terrain de foot ?) ...Heureusement, que sur le terrain de plus en plus de jeunes s'investissent et se regroupent dans des projets de retour à la terre, malheureusement on ne les lit pas beaucoup sur le net ? (trop de travail , manque d'intérêts, partage aléatoire, ..)

#19 Arkenstone

Arkenstone

    Doux rêveur..

  • Membres
  • 243 messages
  • Genre: Non spécifié

Posté 07 mai 2017 - 10:24

C'était une question juste par pure curiosité, n'y voyez aucune malice. Bien évidemment que nous sommes tous concernés par l'agriculture ! Mais parfois ce qu'on peut lire semble tellement en décalage avec la réalité du terrain. Oui évidemment que nous avons toutes et tous nos mots à dire sur la question. Mais putain, quand lors d'un échange un parfait citadin qui n'a jamais mis les pieds dans une ferme me vante une "technique de culture révolutionnaire qui sauverait le monde si les lobbys industriels n'étouffaient pas la vérité" (exemple vécu plusieurs fois) je me dis qu'on a encore du chemin à faire.

 

Je suis plutôt bien placé pour constater que beaucoup de jeunes (sur)diplômes cherchent à s'installer, cette vision nouvelle de voir la paysannerie est pour moi porteuse de beaucoup d'espoir.


  • FLOYD aime ceci

#20 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 513 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 07 mai 2017 - 18:22

Libre à eux de se réjouir de retrouver des résidus de ces fameuses "spécialités" dont ils parlent dans leur eau de boisson ou ailleurs.

Bis répétitas moi aussi,  non seulement "je ne réjouis pas", mais dans mes activités pro et associatives je soutiens la charte "jardiner au naturel ça coule de source".

Je multiplie les articles, les interviews et les causeries où j'invite les citadins, les jardiniers, les vendeurs-conseils en jardinerie à adopter d'autres comportements, car ils sont fondés sur l'état actuel de la science.

… pas sur le calendrier lunaire, pas sur les recettes glanées sur internet.

 

Concernant l'usage des pesticides par le monde agricole, dès avant les années 60 des messages de prudence, des conseils techniques étaient diffusés. Mais les jeunes agriculteurs de l'époque, qui n'avaient peur de rien et qui n'entendaient pas les alertes, se sont précipités sur les phytosanitaires, utilisés largement et sans aucun soucis, ni de leur santé ni de celles de leurs proches, ni de l'état de l'environnement.

 

Comment distinguer dans les causes possibles/probables des maladies incriminées, ce qui relève de l'activité pro, à distinguer des addictions (tabac, alcool…), des traitements médicamenteux ( l'anti-poux  bébé à base de DDT ou de lindane), ou des traitements des bois de construction (à base de DDT ou de lindane).

 

Ceci dit, les pratiques d'aujourd'hui sont autrement encadrées, les molécules sont différentes, les connaissances encore meilleures, les précautions encore mieux prises.

Le niveau de risque a donc très sensiblement baissé et l'attention est réellement portée sur les dangers qui subsistent.

 

Il s'agit donc bien d'une agriculture dont cette jeune femme agricultrice peut parler sans devoir plaider coupable pour les imprudences commises par les gens de la génération de ses grands-parents.

 

J'entends bien, Joufray, qu'il y a des individus, des groupes, qui sortent de la ville, s'essayent aux cultures maraichères et vivrières, tentent parfois l'élevage ou la culture des céréales.

Combien s'en sortent, combien peuvent démontrer que leur pratique est exemplaire, qu'elle peut devenir un modèle parmi d'autres?

 

Enfin, personne pour réagir quand je cite roténone, huile de neem, pyrètre, cuivre… produits autorisés en bio dans certains pays, mais qui sont tous des produits phytosanitaires non sans danger, non sans effets indésirables..

Le changement de paradigme n'est toujours pas acquis dans le monde du bio…