Aller au contenu


Photo

pesticides agricoles


  • Veuillez vous connecter pour répondre
167 réponses à ce sujet

#141 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 651 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 13 fvrier 2019 - 06:53

Et voilà, le lobbyiste Veillerette et ses complices ont encore frappé ! Ils influencent même les scientifiques !

 

Les insectes pourraient disparaître de la planète d’ici 100 ans.
Les scientifiques mettent en garde contre un « effondrement catastrophique des écosystèmes naturels ». L’agriculture intensive pointée du doigt.
« Si nous ne changeons pas nos méthodes de production alimentaire, les insectes dans leur ensemble s’engageront sur la voie de l’extinction dans quelques décennies », écrivent les chercheurs, pour lesquels l’agriculture intensive est la cause principale du déclin des populations d’insectes, en particulier la forte utilisation des pesticides.

https://www.lemonde....22018_3244.html

 


Modifié par DzC, 13 fvrier 2019 - 06:54 .


#142 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 963 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 22 fvrier 2019 - 12:30

Un message clair, sous forme d'une BD amusante:

https://osez-agroeco...e.org/index.php



#143 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 651 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 27 fvrier 2019 - 18:27

Les ecologistes du Monde continuent de repandre leurs calomnies sur les pesticides ! Scandaleux !  ;)

 

Le lien entre la maladie de Parkinson et les pesticides officiellement reconnu.

Un décret reconnaît cette pathologie comme maladie professionnelle chez les agriculteurs. Une avancée majeure dans un domaine où règne l'omerta.

 

https://www.lemonde....sxechB6Ttkc3JnA


Modifié par DzC, 27 fvrier 2019 - 18:28 .


#144 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 963 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 27 fvrier 2019 - 19:56

 

Le ministre de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l'aménagement du territoire est chargé de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

 

Fait le 4 mai 2012.

François Fillon

Par le Premier ministre :

Le ministre de l'agriculture, de l'alimentation,

de la pêche, de la ruralité

et de l'aménagement du territoire,

Bruno Le Maire

tiré du site officiel legifrance.

 

Merci François…



#145 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 651 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 03 mai 2019 - 07:06

Nous voulons des coquelicots, rassemblement à Paris

https://reporterre.n...quelicots-17240



#146 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 651 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 19 mai 2019 - 09:11

Pesticides : liste des fruits et légumes les plus contaminés

https://www.notre-pl...umes-pesticides



#147 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 963 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 19 mai 2019 - 10:59

Bien lire tout, pour remarquer que durant la période 2012/2016, seuls 2.6% des échantillons dépassent la Limite Maximale en Résidus. (LMR)

On peut tout faire dire aux chiffres, sauf que cette donnée est bien dans le document validé par FV de génération future lui-même.

 

Dans l'attente des données actualisées, sur un nombre toujours plus significatif d'échantillons, et si possible pris sur le marché national, en distinguant selon les origines et les modes du culture.

 

Et on peut toujours discuter de la pertinence des valeurs retenues des LMR…



#148 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 342 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 13 septembre 2019 - 15:39

Les doses limites ayant été fixées sous de hautes pressions des lobbies agro-industriels pourraient bien être amenées à être fortement diminuées.

Un exemple récent avec le blé dur canadien exporté en Italie où la dose maximum admissible dans les pâtes a été divisée par 100 :

 

En Saskatchewan, des agriculteurs aspergent leurs vastes champs de blés de glyphosate pour hâter et uniformiser la moisson. Cette pratique non homologuée fait en sorte que le produit se retrouve dans les aliments que nous consommons, même si les niveaux dépassent rarement les limites permises.

 

Les Italiens, longtemps 2es plus gros acheteurs de blé dur canadien au monde, ne veulent pas de glyphosate dans leurs pâtes. Depuis un an, les importations de blé dur canadien ont chuté de quelque 70% en Italie. Le glyphosate est-il en train de ruiner la réputation du blé canadien à l’étranger?

 

Les vidéos sont édifiantes : https://ici.radio-ca...re-ble-prairies


  • flanar l'ancien et FLOYD aiment ceci

#149 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 651 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 13 septembre 2019 - 17:41

Pour une fois qu on nous demande notre avis ça vaut peut être le coup de le donner :

 

https://agriculture....n-des-riverains

 

parce que là on se fout du monde :

 

Les distances minimales à respecter, sont ainsi fixées de la manière suivante :

  • 10m minimum pour l’épandage des substances les plus dangereuses ;
  • pour les autres produits phytosanitaires, 10m minimum pour les cultures hautes (viticulture, arboriculture notamment) et 5m minimum pour les cultures basses (céréales par exemple).

5 metres !!! pourquoi pas 1 metre aussi !!!



#150 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 963 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 13 septembre 2019 - 18:01

Pour information, les zones non traitées (dans le jargon les ZNT) sont actuellement de 5 mètres en bordure des cours d'eau. Les pêcheurs ont obtenu ça et veillent jalousement au respect de cette contrainte.

 

10 mètres c'est le double et pour  1 kilomètre de longueur, c'est une ZNT d'un hectare, où les risques de mauvaises herbes, de maladies et de ravageurs ne seront pas nuls.

Si l'on poursuit les calculs, une ZNT de 150 mètres x 1000 m c'est 15 hectares d'incertitude agricole. Probablement les exploitants auront tendance à sur-traiter le centre de la parcelle pour garantir la récolte.

Un effet pervers, mais un risque certain de surdosage…



#151 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 651 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 13 septembre 2019 - 18:17

Pour information, les zones non traitées (dans le jargon les ZNT) sont actuellement de 5 mètres en bordure des cours d'eau. Les pêcheurs ont obtenu ça et veillent jalousement au respect de cette contrainte.

 

j appelle pas ça une contrainte mais bon...

 

10 mètres c'est le double et pour  1 kilomètre de longueur, c'est une ZNT d'un hectare, où les risques de mauvaises herbes, de maladies et de ravageurs ne seront pas nuls.

 

pfff... je passe..

:triste2:



#152 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 963 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 13 septembre 2019 - 19:35

Pour tenter de convaincre les agriculteurs du bien fondé des demandes sociétales, il n'est pas inutile de comprendre quelles sont leurs préoccupations et leurs sentiments face à ce qui véritablement pour eux des "contraintes".

Après, on leur apprendra à éviter/réduire/compenser.  Aller on se donne encore une ou deux générations de "paysans productivistes" et ils devraient avoir compris.



#153 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 651 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 13 septembre 2019 - 19:43



 Aller on se donne encore une ou deux générations de "paysans productivistes" et ils devraient avoir compris.

 

là c est toi qui est optimiste ! Encore 1 ou 2 generations de produits

19091308431422889.png

et on sera tous à l hopital ou au cimetière...

Ce n est plus l heure de louvoyer, tergiverser, negocier. Deja mettre les lobbies au pas mais c est mission impossible apparement. Money talks / business as usual...

Une lueur d espoir :

https://pouruneautrepac.eu/


Modifié par DzC, 13 septembre 2019 - 19:46 .


#154 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 963 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 12 octobre 2019 - 18:28

J'en avais entendu parlé, c'est mieux de l'avoir vue. Voici une vidéo courte et  croustillante qui tend à démontrer que le test glyphosate n'est pas ce que beaucoup de pisseurs-volontaires et de gentils coquelicots soutiennent.

Avant de me massacrer, même avec seulement des mots, je vous jure que je ne suis pas payé par les méchants lobbys de l'agrochimie mortifère pour vous désinformer. ça on me l'a déjà fait.

 

 

Comme toujours, je ne demande qu'à prendre connaissance des faits, études, statistiques, etc… qui viendraient contredire les propos repris par la vidéo.

Je sais que vous ne manquez ni d'esprit critique ni d'intérêt pour débattre rationnellement.


  • michmuch80 aime ceci

#155 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 342 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 14 octobre 2019 - 17:01

Agriculture : cultiver en bio serait aussi rentable qu'avec des pesticides selon l'Inra

Publié le 20/08/2018

Produire bio c’est produire moins ? « Faux » selon l’Inra (Institut national de la recherche agrochimique). L’Institut a regroupé 177 études sur le sujet et vient d’établir une conclusion plutôt surprenante. Une production bio peut être tout aussi efficace et rentable qu’une production conventionnelle qui utilise des pesticides.

Pour Adrien Rusch, chercheur à l’Inra, L’agriculture bio permettrait de mieux lutter contre les parasites : « Les systèmes de culture conduits en agriculture biologique sont moins infestés par des agents pathogènes comme les champignons ou les bactéries que les champs cultivés en agriculture conventionnelle qui utilisent notamment des fongicides de synthèse ».

Cependant, les pesticides permettent de lutter plus efficacement contre les mauvaises herbes qui poussent dans les champs. Mais pour l’Inra, ce n’est pas toujours un avantage. La présence de ces herbes peut être bénéfique pour la culture. En effet, elles attirent des espèces animales et amènent de la biodiversité dans les cultures. Certaines espèces présentes telles que les insectes ou les oiseaux peuvent jouer un rôle important de régulation au sein des cultures. Pour Adrien Rusch, conserver ces herbes « permet d’avoir moins d’insectes ravageurs ou moins de maladies ».

 

Revenir à une culture paysanne

Pour l’Institut, cette étude permettrait d’évoluer vers une culture plus respectueuse de l’environnement. L’étude se termine en affirmant que ces conclusions « ouvrent des perspectives d’intérêt pour réduire l’utilisation de fongicides ou d’insecticides de synthèse sans pour autant augmenter les niveaux d’infestation des pathogènes et des ravageurs ».

Pour Adrien Rusch, « Au lendemain de la guerre, l’agriculture chimique a été considérée comme la réponse la plus efficace pour avoir de bons rendements sans maladies ni insectes ravageurs. Mais on a malheureusement oublié le savoir-faire de la culture paysanne ». Les défenseurs de l’agriculture biologique ont donc de quoi se réjouir. Il pourrait s’agir d’un argument de poids dans le débat sur le modèle agricole.

https://www.ladepech...selon-inra.html



#156 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 963 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 14 octobre 2019 - 18:19

Je me réjouis avec toi de l'arrivée de cette nouvelle génération de chercheurs. 

J'espère qu'ils sauront passer de l'hyper-spécialisation de leurs sujets de thèses à l'application à grande échelle, en parvenant à intégrer la complexité du vivant.

 

Quant à savoir la rentabilité de l'une ou l'autre forme d'agriculture, une chose est certaine, c'est que les prix payés aux producteurs ne sont pas assez rémunérateurs. 

 

L'entretien d'un paysage riche et diversifié a un coût avant de pouvoir produire des aménités positives, comme disent mes amis écolos.   (La notion d'aménité évoque les aspects agréables de l'environnement ou de l'entourage social, qui ne sont ni appropriables, ni quantifiables en termes de valeur monétaire.)


  • michmuch80 aime ceci

#157 Bill Imbi

Bill Imbi

    Fan de K. Rott et de Raves Party

  • Membres
  • 1 114 messages
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lyon pour l'instant, mais ça va pas durer

Posté 07 novembre 2019 - 20:09

Pesticides : « Avec les SDHI, nous sommes à l’aube d’une potentielle catastrophe sanitaire »

 

https://www.20minute...rophe-sanitaire

 

Extrait :

 

Qu’est-ce qui ne va pas avec ces fongicides ?

Les SDHI ont pour principe de bloquer la respiration des cellules des champignons, en inhibant l’activité de l’enzyme SDH (la succinate déshydrogénase). Ces fongicides bloquent alors la chaîne respiratoire de ces cellules, un processus qui, résumé à l’extrême, consiste à prendre l’oxygène pour le transformer en énergie. Sans celle-ci, les cellules meurent. Et donc le champignon aussi. Sur le papier, il n’y a rien à dire. Les SDHI sont redoutables pour venir à bout de ces nuisibles.

Le problème est que la SDH est une enzyme présente dans presque la totalité des êtres vivants. Et les SDHI s’attaquent à toutes, pas seulement celles des champignons et moisissures. Des scientifiques l’ont montré en laboratoire : ces SDHI bloquent très efficacement la SDH des êtres humains. Le 15 avril 2018, après avoir tenté au préalable d’alerter les pouvoirs publics, neuf chercheurs, cancérologues, médecins et toxicologues de l' Inserm, du CNRS et de l' Inra, spécialistes des maladies mitochondriales, ont publié une tribune dans Libération , dans laquelle ils pointent les risques pour la santé humaine que fait courir l’utilisation de plus en plus massive de ces fongicides. Des anomalies de fonctionnement de la SDH peuvent entraîner, chez l’homme, la mort de cellules et causer de graves encéphalopathies. Ou, au contraire, une prolifération incontrôlée de cellules et être à l’origine de cancers.


Modifié par Bill Imbi, 07 novembre 2019 - 20:10 .


#158 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 963 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 07 novembre 2019 - 22:15

Merci Bill Imbi. Et à part cette source, qu'as tu trouvé comme informations sur cette "nouvelle" et les effets potentiellement catastrophiques annoncés?

 

Ces alertes ont les mêmes origines, des sites, des médias et des lanceurs d'alerte toujours les mêmes, véhiculant le même discours anxiogène, conjuguant approximations et désinformations.

Comme les glypho-tests  allemands sur les urines sont de plus en plus suspects, visiblement il était plus que temps pour ces gens là d'ouvrir un nouveau front!

Mais, même "Le Monde" commence à revenir à plus de prudence dans ces derniers articles…



#159 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2 760 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 08 novembre 2019 - 08:48

 

Mais, même "Le Monde" commence à revenir à plus de prudence dans ces derniers articles…

 

Pas vraiment, non: https://www.lemonde....obox=1573155209

 

Il n'y a que l'ANSES qui dit qu'il n'y a pas de problème!

 

Pourtant, ce sont tes "copains" qui ont lancé l'alerte: INRA, INSERM, CNRS...

 

"De fait, l’exposition aux SDHI sur les organismes non cibles pourrait se révéler un problème majeur, et, parmi d’autres facteurs, jouer un rôle capital dans la perte de biodiversité déjà observable dans une grande partie du monde. "


Modifié par flanar l'ancien, 08 novembre 2019 - 08:50 .

  • Tis aime ceci

#160 michmuch80

michmuch80
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 08 novembre 2019 - 19:59

les glypho-tests  allemands sur les urines sont de plus en plus suspects...

Le secret de polichinelle enfin levé :  Des journalistes ont fait le test décisif

 

« Dix jours plus tard, le verdict est tombé. D’abord avec les résultats de BioCheck : 0,90 ng/ml de glyphosate ont été trouvés dans les urines de Laure [Le Fur] et 2,48 ng/ml dans celles de Thomas [Woloch].
 
 Puis, sont arrivés les résultats du CHU de Limoges. Et là, soulagement. Les collègues se sont retrouvés tous deux en dessous du seuil de détection du labo fixé à 0,05 ng/ml ! Comment deux organismes certifiés peuvent-ils donner des résultats si différents ? » http://seppi.over-bl...u-morbihan.html
 Biocheck n'est pas certifié pour des analyses médicales (humaines).ob_d97487_capture-glyphosate-3.PNG#width
 
Faut être con quand même pour être pisseur volontaire   :roi2:

Modifié par michmuch80, 08 novembre 2019 - 20:01 .