Aller au contenu


la politique des vert..


  • Veuillez vous connecter pour répondre
694 réponses à ce sujet

#21 jaimecroire

jaimecroire
  • Genre: Femme
  • Localisation:Rhône-Alpes

Posté 16 septembre 2008 - 11:08

[quote name='ophildelo' date='Mardi 16 Septembre 2008 à 11h24']Je voudrais rebondir sur la chasse .
"Je ne suis pas chasseur et je considère qu'il faudrait une réglementation plus stricte de ce loisirs .
Il faudrait commencer par supprimer les Acca , et prendre des dispositions pour que les chasseurs ne se trouvent pas en situation d'être les seuls gestionnaires de la faune et de la nature .
Exemple : un gibier que l'on nourrit et que l'on maintient en surpopulation , pour pouvoir en justifier la chasse n'est plus un gibier."



La réglementation est déja stricte. Ce sont les chasseurs eux mêmes qui ne respectent pas comme pour le code de la route, il y a des règles et beaucoups de c.... pour se croire tout permis. Le problème du gibier qui n'est plus sauvage est un fait pour certaines espèces. Mais pas toujours de la faute du chasseur qui s'embrouille avec les agriculteurs pour le maintient des haies.

D'ailleurs, seul autre endroit ou j'entend parler écologie c'est dans un catalogue de chasse de l'Ain où cette année, la fédération a convaincu des zones rurales de planter de la moutarde à la place des étendues nues des labours pour l'hivers. :bravooo: Mais tout cela est un autre sujet.

#22 verdeter

verdeter

Posté 16 septembre 2008 - 11:44

En grand admirateur de Vélot et faisant partie des "racailles de champs" qui l'a soutenu durant sa période de problèmes, je trouve ton amalgame limite Cerisette . :bravooo:

Modifié par verdeter, 16 septembre 2008 - 11:44 .


#23 _cerisette_

_cerisette_

Posté 16 septembre 2008 - 11:54

je crois que tu ne m'as pas compris verdeter,
Je ne critique pas Velot !!!! Dis donc, je milite avec ! heu pas cool, l'autre la critique :bravooo: !
Non, parler de la politique, d'ailleurs Velot, le dit lui même : on nous cache tout, on nous dit rien ! Et oui, comme le dit la chanson !
Tiens même qu'on le soutien à donf ici et j'ai même des potes qui font partis des faucheurs volontaires.
Tu me rend triste Verdeter !
Il faut venir en Bretagne pour voir les dégats, ici nous avons même eu des champs de maïs transgéniques ! Et oui !
C'est pour ça qu'ici, les gens préfèrent l'action qu'au blabla politique ! Et puis, Velot nous a bien compris !
Cerisette

#24 verdeter

verdeter

Posté 16 septembre 2008 - 12:50

Il n'y a pas de quoi être triste Cerisette, je suis d'accord avec toi sur l'action et le blabla et je connais fort bien les dégats en Bretagne et ailleurs en France, je me bats contre... et contre les blablateurs nombrilistes. :bravooo:

#25 zadek

zadek

Posté 16 septembre 2008 - 13:02

1. 'viride', depuis le mot 'vert': qui a des reflets verts. On le trouve chez Rimbaud par exemple, in 'le bateau ivre'. C'est vrai que si j'en crois les conneries proférées de ci de là: les livres, c'est inutile; à l'école on apprend des tas de trucs qui servent à rien. Encore un effort, on retorune à avant la caverne, vitesse grand v. On a manifestement le désir. Si j'en crois un auteur allemand: "Ce n'est pas toujours la faute du livre s'il rend un son sourd en cognant une tête". Lol. T'avais pas étudié cet autre possible? Je ne suis guère étonné.

2. les associations sont-elles encadrées par l' etat? Oui ou non. Cet Etat est-il dévoyé? Oui ou non. Que je sache, nos ancêtres n'ont pas demandé la permission au roi pour lui couper la tête. Rien ne sert de danser et faire des tour de passe -passe, il apparait évident que la sortie ne passe pas par l'Etat. Il ne passe pas davantage par une révoltuion politique, mais ça c'est une autre histoire.
Ton disocurs tient en un mot: "il n'y a rien d'autre". Fatalisme, défaitisme. La réalité est autre: tu ne peux voir au-delà. Et inévitablement tu communiques ton fatalisme. Tout aussi irrémédiablement tu fais le jeu d'un système que tu dis rejeter, le confrotant et le pérennisant.

#26 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 16 septembre 2008 - 13:48

:bravooo: heu zadec, pas compris à qui tu répond exactement...

sinon moi aussi j'ai des potes faucheurs, dont un est encore en procès...

et j'étais assise à 3 place de bové à l'université des verts cet été...

l'état est ce pour qui on a voté majoritairement...

au lieu de faire tout "contre" et de rêver à une révolution bien sanglante(rarement pour les nantis depuis louis 16...)(qui est l'exeption qui fait la règle...) je préfère convaincre et faire basculer une majorité ou au moins lui mettre du plomb dans l'aile...
ce qui n'exclu pas une fois de plus la nécessaire action de terrain et de communication...

une fois de plus, ce n'est pas ceci ou cela mais ceci ET cela...

quand à parler de nombrilisme, se pencher sur les actions possible au niveau d'une collectivité c'est justement s'éffacer devant l'intéret général


moi ici mon intéret serait que le gare TGV d'allan se construise, à 10 minutes de chez moi, cool si j'en ai besoin (1 fois par an peut être) et je pourrais remercier nos élus PS et UMP mains dans la mains pour tout faire pour nous l'offire...
hors je regarde ça du point de vue collectif, est ce raisonable que seul les départements ardèche drôme finance cette usine à gaze en pleine campagne? ou dois je soutenir l'actions d'élus verts qui réouvre la voie sur l'ardèche qui permet l'intensification des lignes TER pour une meilleurs désserte des gare TGV déjà existante...
voilà encore un exemple concret de la difference à soutenir des élus écolo contre des élus PS ump qui vont dans le même sens libéral et ubuesque(wouah, ça serait trop classe d'avoire NOTRE gare TGV!!!)sans se préocuper d'étude de faisabilité de rentabilité etc....
néothé

#27 zadek

zadek

Posté 16 septembre 2008 - 14:06

"l'état est ce pour qui on a voté majoritairement...": c'est faux. Au premeir tour de la prsidentielle, on vote pour un parti; au second tour pour celui le mieux à même de représenter l'interêt général, ie ses partisans et ceux qui ont été déçus au premeir tour. Ce ne sont pas des citoyens de seconde zone, la politique n'est pas un jeu.

De surcroît, l'interêt général n'est pas la tyrannie d'une majorité sur une minorité, il n'est de même pas à géométrie variable. "général" n'est pas synonyme de "majoritaire": une majorité a une marge de manoeuvre circonscrite par l'interêt général. Ex: une majorité de merde a voulu Pétain contre l'interêt général, contre la France.

"sinon moi aussi j'ai des potes faucheurs, dont un est encore en procès...
et j'étais assise à 3 place de bové à l'université des verts cet été...": c'est de l'argument-massue, ça.

Au sujet de la Révolution: tu méconnais gravement les institutions et pourtant fais la leçon politique, c'est déjà amusant. Mais ce genre de propos est consternant: la Révolution ayant été captée, empêchée d'arriver à son terme, nous n'allons plus faire de révolution. On m'a volé, mais ce n'est pas grave. C'est le "sanglant" qui explique tout: tu as peur pour tes petites fesses, tu es lâche et pour sauver tes petites fesses tu n'hésites pas à séduire et entraîner autrui. Tu es le système perverti, cette dégueulasserie qui flatte les mauvais penchants de l'individu, l'égoïsme, la faiblesse, etc.

L'Etat est l'incarnation du Peuple, les truqueurs en costard sont les représentants du Peuple. T'as qu'à lire les textes, ils n'ont pas été faits pour les chiens. Si tu t'étais donné la peine de les compulser, la société ne serait pas ce qu'elle est aujourd'hui. C'est comme ça, les choses on les fait vivre ou elles crèvent; c'est comme les plantes.

Au fait, est-ce que les Verts ont approuvé cela: l'abandon de la notion d'interêt général pour la subsister par "politique utile à la nation"?

#28 zadek

zadek

Posté 16 septembre 2008 - 16:16

Oui, tiens, expliquons:

Le peuple vote mais ne vote pas comme il faut. M***, il fait acte de liberté. Il ne vote pas de façon positive, il n'a rien à proposer, il vote juste pour dire "non". Lol. Ca te rencarde déjà sur le degré d'exaspération en son sein: il ne croit plus en rien.

Bon, on passe par dessus la volonté du peuple grâce à de la jonglerie institutionnelle. Légalement [apparence, vraisemblable] ça a l'air raccord; sur le plan de la légitimité [le vrai], c'est du crime de lèse-majesté: le peuple s'est fait chourer la couronne.

Bien, là-dessus par un tour de passe-passe tout aussi retors, auquel met la patte la canaille dite socialiste et bien sûr le délinquant à col blanc et bagouse ump, l'interêt général devient l'intérêt de la Nation.

Qu'est-ce que l'interêt de la Nation si la volonté du peuple y'en a plus rien à battre? L'interêt de la Nation, c'est l'interêt des puissances financières. Voilà ils ont volé l'Etat et ils ont la force, le flic, le bidasse et même la bombe à neutrons, gentiment abrités derrière le paravent de la légalité. A se livrer sans doute à leurs turpitudes, ils osnt si désabusés pouvant totu acheter vu que tout se vend.

Voilà ce que font tes Cadavéreux, à quoi ils participent, ce qu'ils veulent. Ne le leurre pas: à cette heure, ils sont dans les antichambres en train de pleurer après les maroquins, les places et les salaires et avantages afférents, en train de gratter les burnes de Delanoé, être chargé de missions et s'empiffrer de petis fours. Pendant que toi tu grattes, pendant que tes gniards qui n'ont rien demandé sont transformés en bêtes à concours pour l'industrie libérale et le bénéfice de mafieux. Et ça sort le vélo quand il y a la caméra.

Une révolution est toujours spontanée, ça se joue dans l'inconscient. La pression devenant trop vive, le couvercle saute. Ca n'est pas prévisible. On va à la Bastille défiler, on la fout en l'air; ce n'était pas écrit sur le programme mis ça fait du bien, ça défoule.
Elle se joue en deux temps, celui de l'exutoire: Le peuple est la bête qui voit rouge, il a besoin d'exulter; quand il est rassiasié du sang il s'arrête. Dans un second temps, il y a une lutte de factions pour prendre le pouvoir. Mais quoi qu'il en soit ton petit bonheur de vaudeville, le petit appartement acheté à crédit, boîte à compost ou pas, il sera réduit en cendres. Ce n'est que justice, tu récoltes ce que tu as semé.

#29 ambel

ambel
  • Localisation:Diois

Posté 16 septembre 2008 - 19:32

"l'état est ce pour qui on a voté majoritairement...  ?

Le système ne serait donc qu'un gros bluf ?
La démocratie ne serait-elle qu'une dictature déguisée, exercée par une petite partie de la population sur une autre ?
Un hold up ? :bravooo:

Pour ce qui est du langage politique actuel, que penser du remplacement du mot "écologie" (science de la vie) par "développement durable" ?
:D ;) :bravooo:

Tous les programmes n'y changeront rien. Hélas...
Et, comme je ne me sens pas l'âme violente et en attendant la révolution "paresseuse", je continuerai surement à courir la forêt le jour des deuxième tours.

Alain

Modifié par ambel, 16 septembre 2008 - 19:38 .


#30 _ophildelo_

_ophildelo_

Posté 16 septembre 2008 - 22:39

http://www.francesoi...a-surprise.html

C'est çà que vont nous proposer les Verts...un bavasseur qui s'écoute parler , un faiseur de bons mots , qui nous empoisonne depuis 40 ans avec ces discours pompeux .
Quelle fraicheur , quelle nouveauté.....mais quelle espèrance peut porter ce genre de personnage exhibitionniste ?

Le choix de supporter Dany , est un choix de calculateur , de maguouilleur politicien .
D'ailleurs ils mettent la barre à 10% ....parfait pour ne rien changer , suffisant pour profiter des avantages de la situation .
Quand on veut changer les choses , on joue gagnant .

Tout cela est dramatique ! On fait croire qu'il se passe quelque chose , on phagocyte les énergies de ceux qui y croient ....mais la réalité c'est que ces gens sont justes des noyauteurs de l'écologie au service du Système .
Non seulement ils n'oeuvreront pas dans le sens d'une vraie prise en considération des valeurs écologiques.....mais surtout , et cela est pire , ils occupent la place de ceux qui pourraient avoir cette volonté d'action écologique .

Modifié par ophildelo, 16 septembre 2008 - 22:46 .


#31 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 17 septembre 2008 - 06:20

:D le dany , tout personnage qu'il est, a une expérience de gestion d'une ville en allemagne...il s'est frotté à la réalité...il part d'un principe de réalité....et il est à la fois allemand et français...bref, un vrai européen...mais encore une fois, je ne pratique pas le culte de la personalité


il dit que 10% ce serait déjà pas mal avec tout les mal embouché qui snob le système et laisse les sarko au pouvoir, ce serai effectivement pas mal, et au lieu d'aller courir, si on votait on pourrait faire plus...

je vais déjà me faire plaisir avec ce pretit message matinal d'hier sur france inter...

France Inter
L'édito politique
par Thomas Legrand
du lundi au vendredi de 7h46 à 7h48

mardi 16 septembre 2008

La galaxie écolo

En France, le pôle écologiste est en train de naître.

Il se passe en ce moment chez les Verts exactement l?inverse de ce qui
se passe au PS et, il faut bien l?avouer, exactement l?inverse de ce qui
se passe d?habitude chez les verts depuis des années, puisque dans le
mouvement écologiste français, l?amateurisme politique disputait le
pointillisme idéologique. Aujourd'hui, la galaxie écologiste est en
train de se réunir avec les élections européennes comme horizon. Daniel
Cohn-Bendit revient avec son charisme un peu foutraque mais aussi avec
cette capacité à agréger des écologistes séparés depuis longtemps :
l?alter mondialiste José Bové, le médiatique Nicolas Hulot, des
responsables de Greenpeace et même l?austère Eva Joly qui travaille
depuis plusieurs années sur les questions d?aide au développement. Ce ne
serait qu?une affiche étoilée de plus s?il n?y avait pas en même temps
l?amorce d?une réflexion de fond.

Ces derniers temps, beaucoup d?idées écologistes ont été reprises,
notamment par le gouvernement.

Mais les responsables écologistes, les responsables d?associations,
qu?ils aient participé au Grenelle de l?environnement ou qu?ils l?aient
boudé, ont évolué ces derniers mois. D?abord, avant le Grenelle et avant
que les principaux candidats à l?élection présidentielle ne défilent
devant Nicolas Hulot pour se faire apposer une pastille verte sur le
front ; les écologistes étaient considérés comme de doux rêveurs ou des
gauchistes mal dégrossis. Les différents ministres verts qui se sont
succédés sur le pauvre marocain rabattable de l?environnement se
bagarraient avec leur maigre budget. Aujourd?hui, la cause
environnementale ?c?est vrai - est reconnue par tous. Le ministre de
l?environnement est le seul ministre d?Etat, mais le terme
"développement durable" est tellement galvaudé qu?il désigne même
l?action de prendre un Vélib?ou de fermer le robinet quand on se lave
les dents.

Il se trouve que devant ce qui peut apparaître comme leur victoire
idéologique, les écologistes sont nombreux à penser que l?urgence
environnementale n?est pas réellement prise en compte. Nicolas Hulot,
qui est très silencieux en ce moment, laisse parler ses amis. Ces
derniers - comme Jean-Paul Besset - se sont rapprochés des verts et de
Daniel Cohn-Bendit. Nicolas Hulot rejoint ceux qui estiment que la
régulation écologique se heurte au laisser-faire du marcher. Celui qui
voulait convaincre les libéraux de promouvoir une croissance dite
soutenable met maintenant -dit un de ses proches- : « de plus en plus en
avant l?incompatibilité entre les mesures nécessaires à l?écologie et le
libéralisme ».

Est-ce cette évolution marque un virage à gauche du mouvement écologiste ?

Ce serait trop simple de le qualifier ainsi. Ils constatent simplement
la limite du concept de croissance soutenable. Le projet de plate forme
du pôle écologiste, qui est en train de naître s?oppose à «
l?organisation productiviste, libérale, consumériste portée par
l?idéologie de la croissance ». Donc, la notion de croissance soutenable
est caduque. Les écologistes se rapprochent des théories établies dans
les années 70 par l?économiste Nicholas Georgescu-Rogen, développées
aujourd?hui par Serge Latouche. L?idée c?est que la croissance, qui a
longtemps permis l?enrichissement et la répartition est maintenant plus
un problème qu?une solution, surtout qu?elle se heurtera bientôt à la
raréfaction des matières fossiles. Alors c?est vrai que ce concept
séduit plus facilement des électeurs de gauche que de droite puisqu?il
implique une certaine régulation par l?Etat. Mais, en même temps, il
parait incompatible avec le programme des socialistes qui se donne
toujours comme but la redistribution de richesses produites dans le
cadre du marché et d?une croissance maximum. Bref, nous sommes à la
veille, à gauche d?un débat de fond qui n?a eu d?équivalent que celui
entre communistes et sociaux démocrates après guerre.



encore une fois, qu'il est difficile de se mouiller et tellement plus facile de tout rejeter en bloc...
pourtant moi je garde l'espoire, sans angélisme, mais quand même une possibilité d'avancer plus et mieux...etb pour ça il faut arriver à travailler ensemble avec plein de gens différents, pourvu que l'on parte du principe que le libéralisme et croissance ne sont pas adapté aux respects des droits de l'homme ni à la sauveguarde de la planète....c'est peut être ce qui à l'origine à bouzillé le communisme qui sonnait pas mal sur le papier..

néothé :bravooo:

#32 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 17 septembre 2008 - 06:36

au fait zadek, je n'ai jamais pris de crédit, ça m'a pris 20 ans de retaper ma maison à mesure....mais je le dois à mes mains et à mon système D et à ma patience....

et ce post était à l'origine, dans la ligné de "on peu le faire", un endroit où on partage des idées de réalisation par des communes ou des collectivité...car au lieu de cracher dans la soupe, je préfère changer la recette...

je donnerais une réponse global aux attaques des uns et des autres qui font une histoire de peronne dans un prochain post, mais ensuite je bvoudrais que celà revienne à l'origine de l'utilité de cet endroit que je n'ai pas choisie perso de faire car tout le monde est assez grand pour aller voir lui mêzme localement ce que font les verts, voir même d'améliorer le truc en participants...ou de consulyter leur site...

moi je défends en générale les élus écolos, et en particulier les verts parce que j'en vois pas beaucoup d'autre, mais toujours pour ce qu'on peu faire et pour ce qui a déjà été fait positivement, pas pour stigmatiser l'un ou l'autre, j'ai déjà dit que aucun humain n'était à l'abris d'erreur, et chaque groupe est composé de gens plus ou moins égocentrique et/ou à l'ocase profiteur...ça reste à vérifier dans la façon ou vous le orésentez...

en tout cas, de manière global,(vous ais je dit qu'il ne fallait pas lacher le local pour autant...je me répète car les réaction négatives à répétitions aussi m'oblige à chaque fois à ressortir mes arguments...) je ne vois personne proposer quelque chose de constructif et de réalisable, donc celà conforte un peu plus dans l'envie de soutenir comme je peux ce mouvement.....encore une fois sans angélisme mais pour le principe de réalité et pour l'urgence des réponses à apporter en écologie, encore 10 ans et on atteindra un point de non retour.....il faut qu'on s'organise dans un autre champ que les propositions des partis classique, toujours bornés dans leurs problèmes franco français..., et baisser les bras chez nous ou on peu espérer reprendre tant que faire ce peu l'outil politique pour enfin le mettre au service de tous c'est plus constructif que de cracher dessus...z'avez qu'a monter au crénaux pour remplacer ceux que vous jugez mal au lieu de battre des bras....

néothé :bravooo:

#33 verdeter

verdeter

Posté 17 septembre 2008 - 06:38

et au lieu d'aller courir, si on votait on pourrait faire plus...

Et si au lieu de jeter un petit papier dans une boite une fois de temps en temps, on agissait au quotidien?

Et ce système, nous le perpétuons par le vote , je préfère agir et ne pas croire au Père Noel.

Tu votes, ça fait quoi en plus?
Rien

#34 ambel

ambel
  • Localisation:Diois

Posté 17 septembre 2008 - 06:53

8)ce serai effectivement pas mal, et au lieu d'aller courir, si on votait on pourrait faire plus...

D'accord avec toi Néothé.
Je ne boude pas tant le système bien que je pense qu'il soit perfectible (proportionnelle - votes blancs)
Mais quand le système laisse le choix entre la peste ou le choléra... je ne suis plus là pour cautionner.
Au niveau local, je ne baisse pas les bras et je trouve important de faire émerger des idées qui vont à l'encontre du libéralisme ambiant.
Et là, je trouve que ça marche plutôt bien dans ma commune. L'eau est encore une régie municipale. La gestion des déchets a fait quelques progrès. Le tourisme et l'aménagement du territoire sont abordés de manière humaine et sans "grosse tête". etc, etc ...
Ca marche donc plutôt bien pour une commune de 200 âmes, mais je trouve que nous n'avons pas les mêmes armes quant aux décisions nationales.

Alain

Modifié par ambel, 17 septembre 2008 - 06:58 .


#35 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 17 septembre 2008 - 06:56

:bravooo:
verdeter, tu veux jamais prendre mles arguments dans leurs ensemble...
je ne coinnais pas de verts qui ne soient pas mouillé (décidément ils aiment sde mouiller :D ) dans 2 ou 3 association en même temps, s'appliquant également à eux même à la mison divers pratique, favorisant le rail ou la co voiturage....etxc, etc, tu n'as aucune leçon à donner à ces "voteux" qui vote EN PLUS de faire plein de chose banane!!! toi comprendre que c'est possible aussi??? que le vote n'est pas une caution pour tout déléguer???


c'est bien cette vision de la politique qu'il faut proscrire, la politique à la degaulle papa, je vote, je délègue tout et après je me fait entuber...

moi j'ai choisie non seulement de voter mais de m'engager localement chez les verts pour arrêtre de critiquer de l'extérieur , mais de construir de l'inntérieur....

voter n'exclu pas d'être actif, ni de pratiquer la démocratie participative tous seul sabns obligatoirement qu'on l'encadre (ex si un truc me plait pas j'écris au député, c'est une goutte d'eau, mais si chacun se mouillait un peu plus à ce sujet, peut être que les politique ne traiterait pas leur administré par dessu la jambe....

et la démocratie participative c'est dans les 2 sens, critiquer oui, mais aussi PROPOSER


quand tu vois des mecs (et des nana) qui défendent nos positions faire des chiffre ridicule parceque les abstentionistes sont rarement des mec du FN ça te fait quoi???

néothé

#36 mathilde

mathilde
  • Genre: Homme
  • Localisation:les pieds sur terre

Posté 17 septembre 2008 - 09:53

Je suis d'accord, on devrait tous s'impliquer dans la vie politique d'une manière ou d'une autre. La vie politique c'est d'ailleurs très vaste, c'est pas forcément faire partie d'un parti (que de fractionnement!), mais participer à la vie collective.
Perso, mon expèrience: j'ai pas voté pendant plus de dix ans, j'ai voté non pas pour, mais contre aux dernières présidentielles. Donc rien de très glorieux... J'avais une idée très noire de la politique, style c'est tous des pourris...

Comme je monte un projet en ce moment, on est parti à la rencontre des élus pour les subventions. Mon constat est très bête: tiens, ces politiciens sont des êtres humains comme moi. Un prof de math, un agriculteur... Des gens comme toi et moi qui dirige la commune, ça fait peur mais aussi ça rend mes rêves plus accessibles et le dialogue possible!

Alors bien sûr, même à petite échelle, on voit quand les interêts personnels passent avant l'intéret collectif. C'est humain. Là je me suis dit: la politique manque vraiment de femmes.

Tout ça pour dire qu'au sein d'un petit village, les élus ont réellement la capacité de faire bouger une commune; de faire naître des projets; de classer des zones...

On est pas du tout aussi impuissants qu'on pourrait le penser, quand on se décide à bouger un peu.

Après, le fonctionnement de la politique est à revoir: un tout petit nombre qui décide pour l'ensemble. Mais encore une fois, si on reste en retrait à bougonner, c'est pas comme ça qu'on va faire passer ses idées.

Ce qui me gêne dans l'idée de parti politique, c'est justement cette idée de partition; il y a les pour, les contre, il y a division. Les nouvelles listes qui se disent sans parti clairement affiché sont pour moi une bonne évolution, à condition que ce soit un vrai melting-pot et pas un parti caché sous cette enseigne. On devrait pouvoir tous discuter, tous bords confondus, sans voir en l'autre un adversaire.

Comme sur ce forum d'ailleurs... :bravooo:

#37 _strychnine_

_strychnine_

Posté 17 septembre 2008 - 10:08

J'ai l'impression surtout que nous sommes sur des rails. La Vème république ne me paraît tout simplement plus adaptée. A force de l'amender, de la tronquer, ça ne ressemble plus à rien, sauf , bien sûr à un vieux pneu plein de rustines.
C'est, comme l'a expliqué Zadek quelque part, un système bipartite, tout est fait pour empêcher de plus petits courants de s'implanter, et je ne pense pas qu'un greffage de proportionnelle y change quoi que ce soit. Tout est noyauté, fonctionne par copinage. Un élu vert, ou orange, ou rouge est littéralement ecrabouillé par les autres. A force d'éviter les chausse-trappes, il perd 80% de son énergie au bas mot. Et sur les 20% qui restent, on bloque encore... Quel gâchis!
La VI ème république, pas mal...

#38 _ophildelo_

_ophildelo_

Posté 17 septembre 2008 - 10:54

Justement , vous pourrez constater qu'aucun parti ne propose une vrai remise à plat des régles du jeu pour parvenir à un système dont l'individu serait le centre .
Même les verts sont contaminés par les concepts socialistes.
Le socialisme , pas plus que le capitalisme , n'oeuvre à l'épanouissement de l'individu puisqu'il l'infantilise .
Le rôle de l'état ne devrait être ni d'exploiter les individus , ni de leur dire comment vivre....mais juste de contrôler les abus de pouvoir des uns envers les autres ....et de légiférer (voir d'interdire ) les comportements individuels ou collectifs qui sont nuisibles au particulier .
Cela serait un vrai changement , une vraie révolution .
Par exemple , boire , picoler , manger n'importe quoi et se ruiner la santé est un droit ....en faire assumer les conséquences aux autres , en revendiquant le droit à la sécurité sociale est un comportement d'infantilisation .
Exploiter son prochain en faisant des bénéfices sur son travail est un abus de pouvoir ....chacun doit s'assumer seul ....et les échanges s'ils sont utiles devraient être équitables .
Est ce qu'il y a un parti qui propose la suppression pure est simple de la thésaurisation , et d'une monnaie d'échange indexé sur une valeur stable du temps de travail ?

Le problème de notre monde , bien avant d'être un problème écologique , est un problème de respect de l'individu et de la Vie en lui et autour de lui.....et tout le reste en découle .

On ne résoudra rien non plus par une approche démocratique....car la démocratie est une manière , la plus sournoise qui soit , de nier l'individu .
Le bien , le bon , le beau , le juste , le vrai , etc , etc.....ne sont pas affaire de nombre .

#39 mathilde

mathilde
  • Genre: Homme
  • Localisation:les pieds sur terre

Posté 17 septembre 2008 - 11:35

Justement , vous pourrez constater qu'aucun parti ne propose une vrai remise à plat des régles du jeu pour parvenir à un système dont l'individu serait le centre .


C'est peut-être à nous, en tant qu'individus, de le proposer au sein d'un "parti" (décidément je n'aime pas ce mot), ou d'un groupe, ce qui est le point de départ, non? (L'individu)

#40 _ophildelo_

_ophildelo_

Posté 17 septembre 2008 - 11:48

C'est peut-être à nous, en tant qu'individus, de le proposer au sein d'un "parti" (décidément je n'aime pas ce mot), ou d'un groupe, ce qui est le point de départ, non? (L'individu)

Perso je suis disponible pour participer à un groupe de reflexion , pour jeter les bases d'une société respectueuse de l'individu .
Je tente d'ailleur de le faire . Et je pense que malgré tout , ce que j'écris n'est pas vain , la graine n'est pas mauvaise , ici ou là elle germera , et quand le temps sera venu elle portera des fruits .