Aller au contenu


Photo

Poutres fabrication maison possible ???


  • Veuillez vous connecter pour répondre
22 réponses à ce sujet

#1 dani de Marseille

dani de Marseille
  • Localisation:Mars

Posté 21 septembre 2008 - 16:38

Bonjour ;

Juste une question svp :

Est-il possible de fabriquer soit-même des poutres pour édifier un second étage dans la construction de sa maison ?

Voiçi à quoi j'ai pensé , dites-moi si c'est faisable :

1/ Prendre une goutière de la longueur que l'on souhaite donner à la poutre ;

2/ Poser à l'interrieur une armature chainage triangulaire métalique ;

3/ Couler le ciment dans la goutière .

Logiquement ça doit donner une poutre trés solide mais ce que je me demande c'est sa résistance sur une longueur de 5 ou 6 mètres ...

#2 verdeter

verdeter

Posté 21 septembre 2008 - 18:59

Il est possible de fabriquer ses poutres avec une tronço avec du cyprès ( région Marseille) le BA j'y touche pas :tresfache:

#3 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 11 245 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 21 septembre 2008 - 19:29

Salut Dani, une petite rechute?

Si je comprends bien tu cherches à fabriquer toi-même les poutrelles et sans doute les voutrains qui permettent de construire un plancher béton, comme sur le site suivant qui est assez bien documenté pour un site commercial:
http://www.gagnimmo....ques/index.html

La question que tu pose est à la fois très pointue… et imprécise.
Pointue parce qu'il faudrait des calculs et une batterie de tests pour prétendre donner une réponse fiable.
Imprécise parce qu'en général on fixe la résistance nécessaire et on adopte le ferraillage, les aciers, les bétons et les sections adéquates pour l'obtenir.

Un dernier obstacle, la poutrelle que tu pourrais obtenir sera très lourde, d'autant plus lourde que pas sécurité il sera tentant de surdimmensionner ferraillage et section. (gouttière comme moule pour un demi cylindre, c'est bien ça?)

Sa manipulation sera délicate, voire impossible sauf à plusieurs personnes.

Si tu peux donner plus de précisions…

#4 jaimecroire

jaimecroire
  • Genre: Femme
  • Localisation:Rhône-Alpes

Posté 22 septembre 2008 - 08:37

Dans le batiment, les pros partent de la longueur de la poutrelle, puis du poids quelle devra soutenir au final. A partir de là, un logiciel calcule pour eux la taille (grosseur - épaisseur) et la composition ( ferraillage...) de la poutrelle.

Donc possible de faire la même chose soit même mais connaître les calculs pour éviter des déconvenues qui pourraient être catastrophiques.

#5 dani de Marseille

dani de Marseille
  • Localisation:Mars

Posté 30 septembre 2008 - 17:19

Il est possible de fabriquer ses poutres avec une tronço avec du cyprès ( région Marseille) le BA j'y touche pas :tresfache:

Le cyprés est un arbre en vois d'extincion dans le sud car beaucoup utilisé en lutherie notament d'ailleur les luthiers se fournissent en cyprés Espagnol qui en réalité... vient d'Italie...

Ok donc c'est pas faisable .

Que valent les poutres bois en 3 parties ?

une barre de bois de 6cm X 12cm X 10mètres sur laquelle est collée une planche de 20cm X 2,5cm X 10mètres et encore une partie de 6cm X 12cm X 10mètres .

Dans le temps ça ne se déforme pas ou ne se décolle pas ?

#6 verdeter

verdeter

Posté 30 septembre 2008 - 17:37

Le cyprès à surtout été utilisé en charpente tradi dans le sud est, s'il est en voie de disparition, c'est que l'agriculture à changé et les haies coupe vent jamais replantées.

Tu as des poutres en I http://www.batibois....OIS/NailWeb.htm avec ames centrale en tôle comme dans cet exemple, en bois, en dérivés ( contre plaqué) qui sont très solides mais chères, tu as aussi le lamellé collé.
Tout ça tien bien dans le temps.
Mais sur des portées sans reprises de 10 m, tu as intérêt à faire appel à un bureau d'étude et à un pro pour la pose, c'est hors de porté pour un non pro, simplement pour louer un manuscopic ou autre engin de levage, il te faudra un permis particulier .
Au final, tu finiras avec du BA qui reste le moins cher sur ce type de longueur

#7 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 11 245 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 30 septembre 2008 - 17:57

En mai 2008, la poutre en I était d'actualité:
http://www.onpeutlef...=8987&hl=poutre

Je pense que l'on peut plus facilement auto-fabriquer une poutre en I en bois.
… et même qu'il est possible de la construire par morceaux que l'on assemble directement en place. Cela rend inutile tout moyen de levage lourd.

Ne pas hésiter à sur-dimensionner.

#8 Gallizour

Gallizour
  • Genre: Homme
  • Localisation:Villelaure

Posté 30 septembre 2008 - 18:03

Fabriquer une poutrelle tu sera moins efficace que si tu l'achetes toute faite ce n'est pas si cher. Tu ne pourras jamais les vibrer correctement et tendre les cables à l'intérieur ... Pour les grandes portée le mieux serait le lamelle colles et cela résiste mieux au feu que le béton mais très cher;

J'ai chez moi en provence une maison ou les poutres sont en résineux ont plus de 100 ans sans problème et des linteaux de fenêtres en peuplier qui était coupé sûrement l'hiver et à la bonne lune !!!

Un arbre nouveau et peut être facile à trouver vers marseille le robinier ou faux accacia .

#9 dani de Marseille

dani de Marseille
  • Localisation:Mars

Posté 30 septembre 2008 - 18:43

En mai 2008, la poutre en I était d'actualité:
http://www.onpeutlef...=8987&hl=poutre

Je pense que l'on peut plus facilement auto-fabriquer une poutre en I en bois.
… et même qu'il est possible de la construire par morceaux que l'on assemble directement en place. Cela rend inutile tout moyen de levage lourd.

Ne pas hésiter à sur-dimensionner.

Je pensais aussi pour des poutres de 6mètres de long .
(pour une maison de 6m X 10m)

Tu dis qu'on peu les fabriquer sur-place ? es-ce-que les 3 parties de la poutre en I doivent forcément être d'un seul élément chacune ou alors on peut les compléter pour arriver à la bonne longueur ? je demande ça car on trouve façilement du 5mètres de long dans les magasins de bricolage mais pas du 6mètres ...

Modifié par dani de Marseille, 30 septembre 2008 - 18:46 .


#10 christian ardèche

christian ardèche

    Bricoleur autonome

  • Bannis
  • 1 548 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:ardèche
  • Intérêts:autoconstruction, autonomie alimentaire, autolimitation face à la technologie et la consommation .Travail autour de "la pauvreté conviviale des espaces vernaculaires" dans la vigilance et la lucidité

Posté 30 septembre 2008 - 19:02

J'ai chez moi en provence une maison ou les poutres sont en résineux ont plus de 100 ans sans problème et des linteaux de fenêtres en peuplier qui était coupé sûrement l'hiver et à la bonne lune !!!

D'une manière étonnante, par ici, on fait le meilleur bois d'euvre de chataignier en coupant les arbres à la vieille lune d'aout cad vers la fin aout, mais on laisse le feuillage en place sur l'arbre, et on fait cette coupe avec le vent du nord.
Le résultat est parfait pour des siècles.

#11 djeck49

djeck49

    Expert en Revendication

  • Membres
  • 578 messages
  • Localisation:SEGREEN

Posté 30 septembre 2008 - 19:23

salut!

Voilà ma façon de faire dans de tels circonstances...

Je regarde chez quelqu'un une configuration assez similaire... Je constate les dimensions de la poutre. je vérifie bien que les efforts concernés par la poutre sont bien du même type que la future configuration. Je vérifi aussi s'il ne sagit pas de poutre précontrainte (poutre arquée à l'aide de cable à l'intérieure visant à reprendre sa forme parfaitement horizontale après répartition des forces prévues sur elle même :tresfache: ).

Une fois que j'ai tout ca, je dimensionne une poutre plus grosse... S'il s'agit d'un élément petit, tu peux coffrer et poser plus tard. Sinon, ca sera coffrage in-situ. Ca coute plus chere de fair plus gros me dirait-on? oui, mais c'est pas pour ce que coute le béton...

Pour le ferraillage, j'en ai déja dimensionnée des poutres. Et je ne mettais pas de ferraille triangulaires ou peu. ils 'agissait de barre normales avec des cintrage particuliers et des diamètres particuliers. C'est compliqué le béton finalement...

Mais attention tout de même, ce genre de chose peut se réalisé que si l'on a un minimum de perception je veux dire, suffisantes pour sentir les résistances, les efforts, les faiblesses.

Voilà!

Bonne soirée!

#12 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 11 245 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 30 septembre 2008 - 20:16

Salut Dani,
Le post de djeck49 démontre que ce n'est pas si simple de fabriquer une bonne poutre en béton.
La construction d'une poutre en bois sera plus simple; une scie, une perceuse, de la colle, des serres joints, des tiges filetées et des écrous.
Si j'avais à faire une poutre de 6 mètres, j'assemblerais des morceaux de chevrons 50x70 de 1m de 2m et de 3m, en les croisant sur au moins 1 mètres avec l'ame constituée de plaques de 40x240 en contreplaqué de 22mm. Boulons tous les 25 cm.
Ceci dit, tout cela est "intuitif", mais vois-tu, du coté maternel, on connait 6 générations de charpentiers. Ce qui n'est pas une garantie!
Par précaution je ferais une maquette au 1/10, histoire de valider le principe.

#13 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 01 octobre 2008 - 09:30

le lamellé collé était pas mal...sauf que les colles craignaient un max...

le charpentier qui construit dans mon coin des maison ossature bois utilise le boulonnage de section plus fine...

sinon, nous on a placé des poutres au 1er étage avec des portées de 7 mètres..commandé à la scierie...(transporté sur le toit d'une DS breack :tresfache: (mais moi je restait tapi au fond de la voiture, j'avais peur que les montant s'applatissent!!!)
le plus simple est donc la solution floyd, mais je suis sur que sur internet on doit pouvoir trouver en fonction de la portée leds normes minimales...


fabriquer une poutre en béton...faut la lever après!!! déjà nous monter 4 poutres en bois dont 2 7m de long par la fenêtre on c'est amusé!!!

néothé

#14 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 11 245 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 01 octobre 2008 - 14:22

Image IPB
juste un schéma pour illustrer mon "intuition".

#15 dani de Marseille

dani de Marseille
  • Localisation:Mars

Posté 01 octobre 2008 - 15:34

Merci Floyd et les autres .

C'est justement ce genre de poutre qu'il y a chez un client de mon patron chez qui je bosse mais tout est collé , aucune visserie (apparente du moins) . J'ai pris les mesures , elles sont espacé chacune de 35cm mais au second étage ça travaille car j'ai remarqué que le carrelage de la salle de bain était tout fendu .

J'ai déja essayé de décoller deux morceaux de bois collés avec de la colle à bois , c'etait indécollable ça arrachait même le bois .

#16 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 11 245 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 01 octobre 2008 - 16:02

Pour l'amateur, la colle vinylique ou la colle polyuréthane se trouvent et s'utilisent facilement. La tige filetée et les écrous servent de "presse" le temps du durcissement de la colle. Les écrous peuvent être noyés et dissimulés par un mastiquage.

La pose d'un carrelage sur un plancher bois, suppose quelques précautions; une chappe dite "flottante" je crois, déssolidarisée du plancher.

#17 verdeter

verdeter

Posté 02 octobre 2008 - 11:16

Pour l'amateur, la colle vinylique ou la colle polyuréthane se trouvent et s'utilisent facilement.

Pour coller une chaise , je suis d'accord.
Pour faire une poutre de portée entre 7 et 10 m ( ça change, pourquoi?, la maison grandi ou diminue?) destinée à supporter un étage , sans calcul des charges ( bureau, pièce de vie, musée de l'enclume et du marteau pillon???)
Tu donnes un dimensionnel Floyd, c'est courageux.
As tu pensé à ce qu'il peut arriver si la poutre se décolle parce que le collage est mal fait ou le dimensionnement est mal calculé, que la collec' de marteaux pilons et d'enclumes écrase 10 gamins lors de l' anniversaire de junior, l'assurance va pas être contente d'apprendre que tu as conseillé dani :tresfache:

Sur la pose de carrelage sur plancher bois, la première chose à voir, c'est si le plancher supportera la surcharge

#18 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 11 245 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 02 octobre 2008 - 11:39

Sur ce topic et bien d'autres, et comme sur tous les forums, il n'est jamais question de prescriptions, de projets, ni même de conseil au sens de l'activité spécifique d'un professionnel compétent, reconnu et assuré en responsabilité civile pour ses prestations.
Si quelqu'un a le moindre doute sur son utilité dans le seul cadre du forum, je demanderais la suppression immédiate du dit "schéma pour illustrer une intuition"
Quant au "collage de la chaise" un défaut de soin peut également conduire à une fracture du crane. lol.
Faudra-t-il indiquer sur tous les tubes de colle la mention légale" Bricoler peut nuire gravement à la santé"

#19 dani de Marseille

dani de Marseille
  • Localisation:Mars

Posté 02 octobre 2008 - 16:58

Je suis habitué à travailler le bois et je vous garanti qu'une fois collé avec la colle-à-bois ça ne bronche plus . On peut consolider par mortaises également en + de la colle . Le tout c'est de laisser sous presse toute une nuit pour permettre à la colle de fixer définitivement .

#20 christian ardèche

christian ardèche

    Bricoleur autonome

  • Bannis
  • 1 548 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:ardèche
  • Intérêts:autoconstruction, autonomie alimentaire, autolimitation face à la technologie et la consommation .Travail autour de "la pauvreté conviviale des espaces vernaculaires" dans la vigilance et la lucidité

Posté 02 octobre 2008 - 17:27

La réponse de dani devrait te rassurer, verdeter..... Mais floyd et toi posez bien, avec un humour pédagogique parfait, le problème de la responsabilité du bricoleur et de l'autoconstructeur. Et surtout la question de l'assurance dans l'autoconstruction. Sur ce point je me suis entendu répondre par un assureur qu'il ne pouvait assurer mes bâtiments autoconstruits qu'aprés passage d'un expert pour vérifier la qualité de la construction...Bien sûr je n'ai rien fait vérifier et je me suis bien gardé de parler d'autoconstruction à l'assureur contacté ensuite qui n'a posé aucune question à ce sujet.
La responsabilité civile doit sans doute couvrir ce genre de risque. Non ?

Pour ce qui est de travailler à "l'intuition", je partage volontier la méthode. D'une manière moins sérieuse on dirait "au pif"... mais sa demande souvent pas mal d'expérience de réflexion et de documentation malgré tout.