Aller au contenu


Photo

Que faire de mon corps une fois décédé


  • Veuillez vous connecter pour répondre
124 réponses à ce sujet

#1 ccciolll

ccciolll
  • Localisation:Villeneuve d'Ascq

Posté 05 dcembre 2008 - 18:44

Comme tout un chacun (à moins que l'un de vous ait une astuce), je vais mourir un jour ou l'autre.

Et une fois mort, il faudra bien faire quelque chose de mon corps.
On ne peut pas se contenter de le mettre dans un tas de compost au fond du jardin, c'est illégal.

Comme solution légale la plus connue, l'enterrement. Autre solution légale assez connue, la crémation.

L'une comme l'autre me rebute.

Soyons clair, je suis athé, et foutrement hermétique à toute forme de mysticisme, animisme ou que sais-je encore.
Pour moi, mon "âme" ce sont des impulsions électriques dans le cerveau. Une fois que les synapses s'arrêtent, je me considère comme totalement et définitivement disparu.
Gérer le problème de mon corps, finalement, ce sera pas trop mes oignons, j'y serai plus !
Mais c'est pas une raison. Si on réfléchit comme ça, on arrête de trier nos déchets puisque c'est pas nous non plus qui allons avoir une planète pourrie.
Bref, ceci mis au point, donc, pour moi, la gestion de mon corps une fois que je suis mort c'est à peu près la même chose que la gestion des piles usagées. Il faut trouver le meilleur moyen de traiter ce déchet, de la façon la moins polluante, voir la plus utile (recyclage ?), mais également la moins coûteuse. Moins coûteuse car ça me ferait bien chier par anticipation d'enrichir ces corbeaux à peine pire que des agents immobiliers que sont les pompes funèbres (je sors de lire un article à ce sujet dans Que Choisir) et que de toutes façons, dans la famille on est pas riche et que je préfère que l'argent serve aux vivants qu'aux morts.

Bref, je me demande quelle solution légale serait la moins coûteuse ET la moins polluante pour traiter mon corps.

J'ai déjà ma carte de donneur d'organe, si je meure à l'hôpital je peux espérer être partiellement recyclé. Mais après ?
L'enterrement ? Occuper des mètres carrés qui pourraient servir à construire des habitations ou cultiver la nourriture du peuple, ça non !
La crémation ? Couper du bois pour fabriquer un cercueil qu'on va brûler 2 minutes plus tard ? Pas question. En plus, ça doit consommer un max d'énergie. Je crois que ça dure plusieurs heures, faut imaginer la température du four, le volume du four… Toute cette énergie pour me réduire en cendre.
Bon, la solution qui me dirait c'est le don du corps à la science ou la médecine, mais il parait que ça aussi c'est payant ? un don payant ! C'est la meilleure.
Est-ce qu'on peut donner son corps à l'art ? Et là encore, combien paye-t'on ?

Bref, je me pose pléthore de question. Si quelqu'un a déjà étudié le problème et approfondi la question, je veux bien entendre ses conclusions.
  • Gregorymund, LanceSox et StivenSortlaf aiment ceci

#2 ezza

ezza

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 709 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:l'Ardèche

Posté 05 dcembre 2008 - 19:01

Image IPB
:roll: :???: ;)

#3 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 994 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 05 dcembre 2008 - 19:02

33 ans, l'âge du Christ… ccciolll, tu as encore le temps de chercher.
Je partage ton analyse du problème.

ps; oupps, failli mettre la même référence!
Bon alors il y a aussi les dents de la mer… lol.

Modifié par FLOYD, 05 dcembre 2008 - 19:04 .


#4 _strychnine_

_strychnine_

Posté 05 dcembre 2008 - 19:16

Moi aussi, soleil vert... Sacrée référence... Dans ma filmographie, avec Blade Runner...
Sur le sujet, j'aime assez l'incinération, mais nourrir les poissons, c'est pas mal non plus... Le problème du don d'organes, c'est que ça m'embêterait qu'on les vende... Savez-vous qu'il y a relativement peu de problèmes pour les greffes en Suisse? Peut-être une histoire de porte-monnaie, de voisins arrangeants... Je dois être mauvaise langue...

#5 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 262 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 05 dcembre 2008 - 19:32

le moins cher serait de se faire expolser :roll:
j'imagine que si il y a un peux de restes par terre on ne va quand même pas demander à la famille de payer les gens qui se sont amuser à ramasser les restes??
Pour ce qui concerne les donts d'organes,je suis contre...l'homme ou femme n'est pas fait pour avoir un organe d'un autre.
et question si on gréffe un jour à quelqu'un une autre tête,qui est cette personne??Est-elle là tête ou le corps??

#6 Ludmilla

Ludmilla

Posté 05 dcembre 2008 - 19:43

Bonsoir cccioll et à vous tous,


Juste à titre indicatif, il existe aussi une autre possibilité moins connue, mais tout à fait l'égale.
Je ne me rappèle plus le nom exact, mais il s'agit de la "destruction du corps par le froid" après la mort à un certain nombre de degrés (je ne peux préciser car je ne sais pas).

Le corps se retrouve ensuite sous forme de poussière comme dans la crémation, mais d'une autre façon et tu peux décider d'être disséminé ensuite dans la nature.
Une dame avait disséminé par cette méthode les restes de son père dans son jardin.

Désolée de ne plus me rappeler le terme exact, mais peux-être trouveras-tu sur le net ce dont il s'agit.
A vrai dire, j'hésite moi-même entre la crémation et cette autre possibilité.

Il faudra bien que je me décide...cela n'est pas évident, et je comprends que tu puisses te poser ce genre de questions.

#7 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 262 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 05 dcembre 2008 - 19:53

En tous cas la crémation n'est pas du tous écologique,même si ils bradent les prix..
et puis ont n'est même pas sûr d'avoir prit le bon corps,sais peut-être le voisin qui est insinéré à la place.

#8 _strychnine_

_strychnine_

Posté 05 dcembre 2008 - 20:12

Sinon, très intéressant, les rites funéraires tibétains : http://fr.wikipedia....g/wiki/Obsèques
Nous allions très régulièrement au musée Alexandra David Neel à Digne-les-Bains ( nous habitions par là-bas... ) et les photos étaient vraiment impressionnantes.
Donc, une caste spéciale dépèce les corps avant de les offrir aux vautours qui nettoient tout, en gros... C'est hygiénique...

#9 syl20

syl20
  • Genre: Homme
  • Localisation:Terre
  • Intérêts:La Vie

Posté 05 dcembre 2008 - 20:26

salut,

Il m' est venu immédiatement la même idée. SOLEIL VERT. Qui sait? peut-être un jour viendra ou ....

Je ne me rappèle plus le nom exact, mais il s'agit de la "destruction du corps par le froid" après la mort à un certain nombre de degrés (je ne peux préciser car je ne sais pas).


Tu ne parle pas de déshydratation ou de liophylisation par hasard Ludmilla?

Je ne ma pose pas encore cette question, d' ici là, peut être qu' i y aura autre chose ou qu' il y aura eu des évolutions. Enfin, déjà qu' en France on ne dispose pas de notre mort alors pour après ...

#10 FP44

FP44
  • Localisation:St genest lerpt (42)

Posté 05 dcembre 2008 - 20:46

ma répons est peut e^tre un peut cru, elle peut en choquer certain , mais pourquoi ne pas donner les corp a des cochons?

sauvage ou non ils nous dévoreraient sans aucun souci car le cochon mange de tout. un ami dont le père est chasseur nous araconter que 'lors du'ne battue ils on retrouver des trace de sanglier a un enroit ou il y avais des vettement. la seul chose qu'il on retrouver du corp c'est un bout de pied dans un chaussur de sécuriter que les sanglier n'avais pas réussi a dépesser.

après du poinn de vue légale ??? je ne sai spas comment sa peut se passer

#11 Ludmilla

Ludmilla

Posté 05 dcembre 2008 - 20:59

Bonsoir Syl20,

En effet, il pourrait s'agir de lyophylisation, mais la déssication est poussée au point que le corps est transformé en poussière après avoir subi congélation et dessication.

J'ai cherché sur le net, le terme exact et s'il y avait des entreprises funéraires spécialisées dans cette méthode. Mais, je n'ai pas trouvé.

Si quelqu'un connaît une telle entreprise, ou le teme exact de la méthode, merci de laisser un lien. Cela pourrait nous être utile, mais le plus tard possible!! :???:

Heureusement, je ne suis pas encore trop vielle, j'ai encore un peu de temps devant moi pour chercher, mais, bon.... :roll: ;)

#12 _ophildelo_

_ophildelo_

Posté 05 dcembre 2008 - 21:39

ma répons est peut e^tre un peut cru, elle peut en choquer certain , mais pourquoi ne pas donner les corp a des cochons?

sauvage ou non  ils nous dévoreraient sans aucun souci car le cochon mange de tout. un ami dont le père est chasseur nous araconter que 'lors du'ne battue ils on retrouver des trace de sanglier  a un enroit ou il y avais des vettement. la seul chose qu'il on retrouver du corp c'est un bout de pied dans un chaussur de sécuriter que les sanglier n'avais pas réussi a dépesser.

après du poinn de vue légale ??? je ne sai spas comment sa peut se passer

Dans mon ancien travail de famille d'accueil , j'ai recueilli un jour les confessions d'une personne qui faisait parti d'un clan de "marginaux" .
Il m'a raconté qu'ils s'étaient un jour débarassé du corps d'un des membres du clan qui avait (selon leurs régles ) gravement fauté , en le donnant à manger au cochon aprés l'avoir trucidé .
Renseignement pris auprés des services sociaux , l'histoire était plausible ....la dite personne étant portée disparue depuis cette date.

Personnellement , et contrairement à la plupart d'entre vous , j'ai pris mes dispositions pour qu'aucun de mes organes ne soit utilisés à quelque fin que ce soit .
je suis inscrit sur le registre nationnal des refus de prélèvement d'organe .

Je perçois aussi tout le mercantilisme qu'il y a autour de la mort comme quelque chose d'assez ignoble .

Mais si nous ne sommes pas capable de gérer nos morts tout seul en acceptant la main mise des croque-morts , c'est bien que nous sommes des cons .
Car quelques brindilles , plus deux stères de bois et la crémation est faite....coût de l'opération 60 euros maxi .
Une pioche , une pelle et quelques bras musculeux et l'enterrement est réalisé....coût de l'opération 0 euro

La méthode tibétaine décrite par A D N est trés économique et écologique , mais interdite en france .

Strychnine

Nous allions très régulièrement au musée Alexandra David Neel à Digne-les-Bains


Tu connais peut être Marie Madeleine , dit Tortue , qui tenait la maison d'Alexandra après sa mort ....sympa , mais quelle pipelette !

Modifié par ophildelo, 05 dcembre 2008 - 22:08 .


#13 Atlantis

Atlantis

    unlike a *normal* person

  • Membres
  • 717 messages
  • Localisation:Oise (60)

Posté 05 dcembre 2008 - 21:57

mon souhait : déposer mes eaux en plein désert.
ou mieux, mon corps, mais je doute que ça soit faisable

#14 _strychnine_

_strychnine_

Posté 05 dcembre 2008 - 22:08

oh oui, la Tortue est pipelette... Elle a une tendresse particulière pour nos filles...
Notre ami Sikh, mort en Inde, a pu bénéficier de la crémation traditionnelle, au bûcher...
Quand Papa était mourant, il a bien fallu parler un peu de l'après... Papa était tellement habitué à défier la mort depuis sa naissance qu'ilne l'envisageait carrément plus, alors l'après... Il nous a dit qu'il n'avait pas envie de cramer, qu'il aurait aimé être avec sa maman, mais que comme la tombe avait été revendue pendant qu'il était à l'orphelinat ( on leur fait pas de cadeau, aux orphelins ), et que sa soeur, religieuse, était enterrée au couvent, il ne lui restait plus que sa tante...
Maman m'a beaucoup surpris en disant tout de go : pour moi crémation!, et vous me mettrez avec votre père. Sachant qu'elle y avait échappé de justesse à Buchenwald...

#15 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 05 dcembre 2008 - 22:13

:???: malheureusement, nous avons été confronté à cette situation plus tôt qu'on aurait aimé avec le décès de 2 personnes proches de la famille et avec mon beau père, j'ai du m'occuper des démarches....

l'incinération c'est pas mal, mais écologiquement c'est pas top (énergie dépensée, fumée...et pas beaucoup de copropriété qui accepte de récupérer la chaleur pour le chauffage...)
c'est moins cher...pour le moment....

enterrement en cimetière "classique" au lieu d'avoir "sa" concession, accepter de reprendre une vielle sans pour autant avoir de droits sur le long terme (arrangement avec le maire car petit village)

il y a toujours au cimetière aussi, un carré pour les nécessiteux, qui se nomme la fosse commune, quand les gens n'ont vraiment pas de sous....

autre économie, prévoir à l'avance son cercueil fait en planche de sapin mal dégrossi, peint, ça devient une ouvre d'art dans lequel on peu exiger d'être enterré (avais lu un article à ce sujet, à vérifier)
pour ceux qui sont adepte du recyclage, ou musulman, remplir le cercueil de terre avec son corps, ça vas plus vite...

autre info macabre, il parait que les corps ne se décomposent plus aussi bien, trop de conservateur dans la bouffe....

en même temps, prévoir son cercueil d'avance....faut avoir la place de le remiser...ou le glisser dans la déco de la maison en attendant....mais si il a un look sympa et coloré...pourquoi pas??, ;) ;-)
néothé :roll:

#16 _ophildelo_

_ophildelo_

Posté 05 dcembre 2008 - 22:27

Strychnine,

Je comprends bien ce que tu dis à propos de ton père , quel monde entre leur vie et la vie de nos enfants !

Pour moi la solution retenue en cas de mort accidentelle , c'est crémation et dispersion ....je ne veux pas qu'il reste la moindre trace physique visible .

Tant que je vis , je vis à fond ....une fois mort , c'est à fond aussi .

Modifié par ophildelo, 05 dcembre 2008 - 22:30 .


#17 _loulie_

_loulie_

Posté 05 dcembre 2008 - 22:40

mon plan A c'est un lieu secret à l'abri des regards et des passages humains où je m'endormirai au moment choisi ...

les autres plans sont multiples... ça dépendra du moment et de comment, de Destinée et ses surprises...on peut pas gagner à tous les coups ! ^_^
mes dernières volontés si elles sont appliquées par un tiers; crémation dans une boîte de carton, zéro salon funéraire ni embaumement...

#18 _strychnine_

_strychnine_

Posté 05 dcembre 2008 - 22:55

L'avantage d'être une petite dernière très tardive, c'est, à défaut d'avoir connu mes parents jeunes et en bonne santé, d'avoir pu discuter de choses essentielles de la vie, de l'enfance qui remonte, du manque cruel d'amour quand on se retrouve seul ( dans les années 20 ), de l'oppression, de l'enfermement et de la peur, et de la mort. On les voit tous tomber comme des mouches, les grands parents nés avant le 20ème siècle, les oncles et tantes...
Finalement, mourir, pour soi-même, ce n'est pas si grave, ni dramatique, mais pour ceux qui restent, c'est une souffrance qui ne part jamais, à la mesure de l'amour qu'on a pu porter au défunt. En ce sens, les rituels funéraires sont importants pour eux, pour qu'ils puissent dire au-revoir spirituellement au corps physique... Le don ducorps aux vautours a cette portée symbolique d'offrir aux cieux, le feu aussi, et finalement la terre aussi.
Quand je vais sur la tombe de papa avec les filles, elles aiment bien lui ramener des galets de la plage, et elles lui dessinent des fleurs, des coeurs avec ces cailloux, après avoir bien lavé la pierre...
Pour les 100 ans de mon beau-père, nous lui avons ramené de la terre hongroise dans une petite fiole en terre...
C'est l'avantage de la tombe, un lieu de rencontre encore un peu "tactile"...

#19 doris

doris
  • Localisation:France

Posté 05 dcembre 2008 - 23:01

en France : pas de boite en carton ... obligés d'en passer par le bois ! même pour la crémation!... :roll:

La mort, tout comme la vie doit absolument rapporter... sauf à mourir seul dans la rue sans laisser trace de descendants ... :???:

#20 _ophildelo_

_ophildelo_

Posté 05 dcembre 2008 - 23:27

mon plan A c'est un lieu secret à l'abri des regards et des passages humains où je m'endormirai au moment choisi ...

les autres plans sont multiples... ça dépendra du moment et de comment, de Destinée et ses surprises...on peut pas gagner à tous les coups ! ^_^
mes dernières volontés si elles sont appliquées par un tiers; crémation dans une boîte de carton, zéro salon funéraire ni embaumement...

En france , on ne peut guére demander à un tiers de se mettre hors la loi , pour assurer nos dernières volontés ...sauf à vouloir lui créer des ennuis judiciaires sérieux .

J'avais en 1996 , période ou ma survie était incertaine envisagé une auto-crémation .

Si j'ai le temps de voir venir ma mort , j'essaierai de m'organiser pour gérer cela seul ....cela sera pour moi une continuité dans ma trajectoire de vie .

Stchrynine,
Je comprends aussi ce que tu veux dire à propos des lieux de recueillement , mais cela n'est pas dans ma nature .
Dans ce domaine , comme pour le reste , l'essentiel c'est que chacun puisse s'organiser à sa convenance .