Aller au contenu


Photo

Que faire de mon corps une fois décédé


  • Veuillez vous connecter pour répondre
124 réponses à ce sujet

#41 _ophildelo_

_ophildelo_

Posté 11 dcembre 2008 - 22:13

Rapidement, sur le thème des médecins et du don d'organe détourné de sa vocation : ce n'est pas parce qu'une chose est parfois (souvent ?) détourné de sa vocation première qu'il faut y renoncer. C'est ainsi qu'on donne raison aux détourneurs. Bon, soit, y participer leur donne aussi raison.

Mais le commerce gagne toujours à la fin. Comme disait Léo :
"La musique se vend comme le savon à barbe.
Pour que le désespoir même se vende il ne reste qu'à en trouver la formule.
Tout est prêt:

Je m'excuse de m'excuser ....mais si je m'oppose au dons d'organes , pour ce qui me concerne et rien que pour ce qui me concerne , les autres faisant ce qu'ils veulent en fonction de ce qu'ils croient être juste , c'est pour de tout autres raisons que les aspect éthiques et mercantiles .
Donc il ne faut pas aller trop vite en besogne pour cataloguer les choix des autres .

Je sais qu'aux Etats unis , un condanné à mort a donné son corps pour faire une sorte de carte anatomique en volume .
Ils l'ont découpés en fine tranche comme un jambon .

Les "scientifiques" ne manquent pas d'imagination .

pour info :

Comment faire pour donner son corps à la science .

Sinon Doctissimo , c'est une bonne idée.....le "cimetière des éléphants" des âmes en perdition!

Modifié par ophildelo, 11 dcembre 2008 - 22:19 .


#42 _strychnine_

_strychnine_

Posté 11 dcembre 2008 - 22:35

Ccciolll, c'est vrai que tu peux poser ta question sur Doctissimo ( je pouffe )...
J'ai un peu cherché sur le sujet, qui m'intéresse... C'est restrictif. Les 3 méthodes de funérailles en France sont l'inhumation, la crémation ( on a le choix depuis 2001 de se débarrasser des cendres) ou le don à la science, avec crémation ultérieure des restes... L'immersion en pleine mer n'est mentionnée que pour les décès en mer.
Les différentes lois visent à garantir l'hygiène de la population... Comme disait mon père : y'a pas à tortiller, à moins de feinter et de désobéir...
Ophildelo, je me considère comme un mouton noir dans ma " corporation"... Pour les toubibs, instinctivement, j'ai dû repérer les mêmes moutons noirs....

#43 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 314 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 12 dcembre 2008 - 11:27

mon souhait : déposer mes eaux en plein désert.
ou mieux, mon corps, mais je doute que ça soit faisable

:ptdrasrpt2: Il me semble pourtant que cela sera plus facile pour le corps que pour les eaux ! :aureole7:


Je crois qu'il n'y a pas sur le forum d'OPLF (ou alors je suis pas tombé dessus) de personnes qui auraient eu les mêmes questionnement que moi

Il y a quelques temps, Raffa avait lancé un autre débat plus ponctuel sur les cercueils écologiques :
http://www.onpeutlef...?showtopic=3769


Pour ceux qui veulent faire disparaître leur corps discrètement (immersion, animaux charognards, chaux vive ou autre), n'oubliez pas de léguer vos biens avant votre mort... car en cas de disparition la prescription est trentenaire, me semble-t-il.

Pour ma part j'avoue que j'aimerais assez pouvoir être enterrée dans un coin de mon jardin sous un arbre fruitier que je nourrirais.

#44 _strychnine_

_strychnine_

Posté 12 dcembre 2008 - 11:42

Ce que je trouve d'affolant quand on parle de décès, de funérailles, c'est que les recherches gougueul nous mènent toujours vers les histoires de pognon et de biens justement... On formule et on reformule des recherches, et pour la majorité des gens "respecter les souhaits du défunt ", c'est respecter ses souhaits en matière de biens... C'est tellement plus important que de respecter l'Etre. ..
Et quand on mentionne les rituels funéraires, on parle extrêmement peu des rituels catholiques ou protestants, je trouve...
J'ai beaucoup aimé les enterrements dans ma famille lorraine. Là-bas, on pleure à la messe, sur le trajet du cimetière, et puis on va au restau ( si on en a les moyens ) ou on mange tous ensemble à la maison. On boit ( pas mal ) on mange bien, on se retrouve tous ensemble, cousins, cousines, frères-soeurs, tantes et oncles, et copains, et on discute, comme à un mariage, mais avec moins de passages imposés... On parle du défunt, on se raconte des histoires, on boit sa cave. Quand ma grand-mère est morte, mon grand-père a décidé de faire l'alcool de poire William qu'on boirait pour son propre enterrement. Il l'a fait seul, il ne voulait personne pour l'aider ( il avait déjà 80 ans ), méditation... On l'a bu 11 ans plus tard, en cercle restreint ( une vingtaine, enfants, petits-enfants ), c'était très émouvant...

#45 _ophildelo_

_ophildelo_

Posté 12 dcembre 2008 - 12:20

C'est très intéressant ce que tu dis Strychnine .
Dans notre situation , ma Compagne ( Compagnon sans être mariée , depuis une quarantaine d'années) c'est tout de même posée la question de sa succession .
Dans la réalité , j'ai participé pour une certaine part à créer son patrimoine , mais légalement nous sommes évidemment étranger .
Nous sommes donc allé voir un notaire pour comprendre un peu mieux ce que dit la loi .
Finalement à part le mariage , et le concubinage (quel joli mot) officialisé il n'y a pas beaucoup de solution .
Nous avons aussi appris des tas d'autres choses sur la réalité légale de notre situation sans statut....effarant !
Ma compagne m'a proposée le mariage...j'ai dit non ! C'est ma façon de dire <<Je t'aime>> ....ce qui ce passe entre deux êtres est une affaire intime dans laquelle personne (homme ou institution n'a à s'immiscer .

J'aime beaucoup l'histoire de ton grand-père .
Perso j'envisage d'écrire un petit texte d'adieu , car je ne veux pas que l'on dise trop de conneries sur moi...et surtout pas trop de bien .
Et puis un petit repas sympa sur mon compte ou il n'est pas interdit de rigoler .

Mais même çà c'est pas facile à faire , car une fois mort notre argent ne nous appartient plus....donc finalement ce sont les héritiers qui payent .

#46 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 314 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 12 dcembre 2008 - 12:40

Strychnine, peut-être est-il plus facile d'aborder en public les questions matérielles que sentimentales ?

Ma réflexion était juste inspirée par le regret d'avoir vu pendant des années se dégrader une très jolie petite maison bretonne. L'un des fils ayant disparu sans laisser de trace, aucun des autres membres de la famille n'a pris la responsabilité de l'entretenir ou de permettre à des locataires d'y vivre.
Avec tant de mal logés et de SDF dans notre pays, je trouve cela dommage.

Offrir ce qu'on a à ceux qu'on aime de son vivant permet aussi d'éviter des conflits odieux aux plus chagrinés.
D'après ce que j'ai vécu à diverses occasions dans ma famille et ma belle-famille, la valeur monétaire de ce qui est partagé n'est pas proportionnelle avec l'ampleur des luttes familiales lors des partages. Beaucoup de rancoeurs enfantines peuvent refaire surface à cette occasion même quand il n'y a presque rien dans l'héritage et aboutir à des luttes fratricides.

#47 _strychnine_

_strychnine_

Posté 12 dcembre 2008 - 13:19

Tis, rassure-toi, je n'ai pas écrit en réaction à ce que tu mentionnais, mais juste par rapport à mes recherches google, dans une recherche de réponses objectives à Cccioll. J'ai trouvé seulement quelques livres pdf, belges pour la plupart, qui expliquent l'histoire du décès, des funérailles, les lois... C'est très intéressant d'ailleurs... Il est toujours plus facile de parler de l'argent que des sentiments, en effet...
Les biens abandonnés pour déshérance sont très nombreux et effectivement, il n'y a rien à faire...
Très peu nombreuses sont aussi les personnes qui arrivent à parler de la mort, à même accepter d'envisager la leur, comme si en parler allait leur porter la poisse...
Le premier livre que j'ai lu, offert par papa, s'appelait : la légende de la mort chez les Bretons armoricains, d'Anatole Le Braz ( il est enterré à Tréguier dans le bois du poète )...
Si vous avez l'occasion de le trouver, il est extraordinaire, ce livre ( réédité chez Terre de brume, bibliothèque celte ), il explique le Breton par rapport à la Mort... Le Breton par rapport à la Vie...
Tu sais Ophildelo, même en étant mariés, l'époux n'est pas de la famille... Pas de lien de sang... Il n'y a qu'un contrat de mariage qui assure au conjoint survivant la propriété de tout ce qui appartenait au couple, ça s'appelle la Communauté Universelle, et c'était le contrat de mes parents. Quand Papa est mort, maman est devenue seule propriétaire de tout, sans droits de succession à payer, juste les mutations ( mettre les biens à son seul nom devant notaire ). Nous hériterons à son décès à elle. Papa trouvait que c'était très sain, que si les enfant avaient à se disputer pour des cuillères, autant que cela se fasse sans eux... Et il voulait à tout prix protéger Maman ( ils avaient 11 ans d'écart ), parce qu'il la connaissait, elle, qu'il l'aimait, elle, et que nous n'étions pas nés, et que nous ferions, au pire, notre vie en partant de zéro, comme lui et maman, pour notre plus grand bien... Et c'est très bien comme ça, nous sommes tous les 3 indépendants et très autonomes depuis très jeunes...

#48 ccciolll

ccciolll
  • Localisation:Villeneuve d'Ascq

Posté 12 dcembre 2008 - 14:50

Ophildelo : en effet, à la relecture il s'avère que tu n'as pas fait le lien entre don d'organe et trafic. Il y a juste confusion car quand tu en as parlé (de ton refus), tu as parlé de mercantilisme dans la phrase suivante. Les deux phrases n'étaient pas liées, mais juste l'une après l'autre. Cela dit, d'autres l'ont fait dans la discussion.
Le coup du prisonnier en tranche j'en avais aussi entendu parler. Là encore, pour un résultat aussi médiatique, il doit y avoir des candidats.
Merci pour ton lien sur le don à la science/médecine qui est relativement complet. Mais alors si je comprends bien ce qu'il disent, il n'est pas prévu que le corps puisse être disponible aux proches le temps de lui rendre visite. C'est un peu dommage.
Bon, le corps est quand même brûlé, on économise pas sur le plan écologique, mais au moins aura-t'il servi à quelque chose une dernière fois et le coût sera-t'il pris en charge par la faculté. C'est déjà ça.

Strychnine, : Tu conclues de tes recherches qu'il n'existe que les 3 options que j'ai données en début de discussion, et pas d'alternative. As-tu vu des textes qui disent ça sans équivoque ? Ils détaillent peut-être d'autres trucs, ces textes.

#49 _ophildelo_

_ophildelo_

Posté 12 dcembre 2008 - 15:08

Tu sais Ophildelo, même en étant mariés, l'époux n'est pas de la famille... Pas de lien de sang... Il n'y a qu'un contrat de mariage qui assure au conjoint survivant la propriété de tout ce qui appartenait au couple, ça s'appelle la Communauté Universelle, et c'était le contrat de mes parents.


Ce n'est plus comme cela depuis quelques années en france ....même sans contrat de mariage le conjoint béncifie automatiquement de droits accrus, notamment de l'usufruit de la part de sa compagne qui revient légalement aux enfants .


http://droit-finance...-survivant.php3

Modifié par ophildelo, 12 dcembre 2008 - 15:08 .


#50 _strychnine_

_strychnine_

Posté 12 dcembre 2008 - 15:38

Au sujet des textes relatifs aux obsèques, on peut trouver tout ce qu'on veut sur légifrance :
http://www.legifranc...ature=null&g=ls
Tout ce que j'ai lu de détaillé était au sujet de ce qu'on veut faire des cendres: on a le droit de les disséminer, maintenant. Mer, terre, air...
Je ne suis pas encore tombée sur une faille quelconque à exploiter... En même temps, je reste rarement plus de 10 mn d'affilée devant mon ordinateur en ce moment... Ca aide pas pour les recherches de fond :ptdrasrpt2:
Ophildelo, je sais qu'il y a eu des changements récemment, même si je n'ai pas creusé vraiment. Je parlais surtout d'un contrat de mariage que les gens ne connaissent pas et qui laisse pour une fois au conjoint survivant la propriété totale de ce qui était au couple. Pas juste l'usufruit. Et surtout pas d'histoire de droits de succession qui sont souvent très lourds à porter pour un conjoint pauvre.
Mais aujourd'hui, il est vrai que peu de personnes se disent qu'elles vont se marier pour la vie avec quelqu'un... Et puis on a tendance à surprotéger nos enfants au lieu de les aider et de les pousser à devenir indépendants et autonomes ( moi la première )... J'aime bien aussi ce non-contrat, très chanson de Brassens : "j'ai l'honneur de ne pas te demander ta main...", mais c'est sûr que lorsqu'on ne part pas en même temps, ça peut être raide pour le survivant, s'il n'y a pas d'enfants ( la famille du conjoint ne fait pas toujours de cadeaux ), ou si les enfants ne sont pas réglos...

#51 _ophildelo_

_ophildelo_

Posté 12 dcembre 2008 - 17:58

Je parlais surtout d'un contrat de mariage que les gens ne connaissent pas et qui laisse pour une fois au conjoint survivant la propriété totale de ce qui était au couple. Pas juste l'usufruit. Et surtout pas d'histoire de droits de succession qui sont souvent très lourds à porter pour un conjoint pauvre.

J'ai entendu parler de çà il y a bien longtemps....mais le notaire a catégoriquement infirmé ce genre de chose .
Le conjoint survivant , contrat ou pas n'a droit qu'à l'usufruit total ou à une part de l'héritage (selon son choix)
Impossible de déshériter les enfants .
Le problème des enfants était d'ailleurs le principal soucis de ma Compagne , qui trouvait que ce n'était pas forcément un cadeau que de laisser à une enfant "non encore stabilisée dans la vie" , un capital trop important (notre fille à 20 ans).

Nous avons aussi appris chez le même Notaire , que le Fisc pouvait éventuellement éplucher notre comptabilté sur 5 ans (voir plus) .
Possédant un compte joint et n'étant pas marié , nous sommes tenu de l'approvisionner chacun à hauteur de nos dépenses .
La différence est légalement considérée comme une donnation déguisée et imposée à hauteur de 80% .
Etant donné que c'est surtout moi qui s'occupe de la comptabilité et qui signe les chéques ...souvent même pour ses propres achats....je dois dire que finalement çà fait une belle petite somme .
Aujourd'hui je suis potentiellement redevable à l'état de plusieurs milliers d'euros.

Je me suis désolidarisé du compte joint....mais tout cela est assez effrayant , d'autant plus que nous en sommes la plupart du temps complétement ignorant .

Modifié par ophildelo, 12 dcembre 2008 - 18:01 .


#52 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 866 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 12 dcembre 2008 - 18:17

On dit les lois compliquées, au point que l'étude du droit peut décourager (n'est-ce pas ted), mais quelle chance d'avoir des amis qui ont cette fibre de juriste.
J'ai appris que le droit d'aînesse existe toujours…

#53 _strychnine_

_strychnine_

Posté 12 dcembre 2008 - 19:27

Le régime de la Communauté universelle existe toujours, mais il est contracté au moment du mariage, car dès le moment où il y a des enfants... Ca coince... On ne déshérite pas au moment du mariage, il n'y a pas d'enfants... C'était un contrat pris en général quand aucun des deux époux n'avait de biens au départ...
http://droit-finance...niverselle.php3
Les enfants ne sont pas déshérités, ils doivent juste attendre le décès des deux parents. Et ils payent alors les droits de succession des deux parents aussi :ptdrasrpt2: Pas con, l'Etat...
Nous nous sommes mariés pour nous éviter tous ces soucis que tu décrits, un jour... Mais comme nous n'avions pas de pognon à cette période, nous n'avions pas envie d'engraisser un notaire et avons laissé le contrat de base s'appliquer, soit la communauté réduite aux acquêts ( ce qui nous vient par héritage familial ne se partage pas, en gros ).
Je n'ai plus fait de droit privé depuis longtemps, mais c'est un domaine intéressant, surtout historiquement... (le droit d'aînesse, quelle pirouette ! )

#54 _ophildelo_

_ophildelo_

Posté 12 dcembre 2008 - 19:28

J'ai appris que le droit d'aînesse existe toujours…

Le législateur crée sans cesse de nouvelle loi ....en oubliant souvent d'abroger celles plus anciennes qui les contredisent .
Il me semble à cette égard , que la loi interdisant à une personne de prendre le nom d'une autre n'a jamais été abrogée....ce que font pourtant de bonne foi la plupart des femmes mariées !

#55 _ophildelo_

_ophildelo_

Posté 12 dcembre 2008 - 21:20

Le régime de la Communauté universelle existe toujours, mais il est contracté au moment du mariage, car dès le moment où il y a des enfants... Ca coince...

Cela existe bien en effet....il semble bien , au premier coup d'oeil , qu'on puisse quand même se marier sous ce régime en présence d'enfants .
Bon , j'ai pas trop fouillé....de toute façon notre choix est fait ...vivre libre !

#56 christou

christou
  • Localisation:sud ardèche

Posté 15 dcembre 2008 - 10:51

Bref, ceci mis au point, donc, pour moi, la gestion de mon corps une fois que je suis mort c'est à peu près la même chose que la gestion des piles usagées. Il faut trouver le meilleur moyen de traiter ce déchet, de la façon la moins polluante, voir la plus utile (recyclage ?), mais également la moins coûteuse. Moins coûteuse car ça me ferait bien chier par anticipation d'enrichir ces corbeaux à peine pire que des agents immobiliers que sont les pompes funèbres (je sors de lire un article à ce sujet dans Que Choisir) et que de toutes façons, dans la famille on est pas riche et que je préfère que l'argent serve aux vivants qu'aux morts.


Si on regarde les textes de lois, le corps avant d'être inhumé doit être mis en bière = cerceuil
(voir sur les sites spécialisés sur les obsèques) mais je sais que les moines à Aiguebelle dans la Drome ont une dispense, et ils sont inhumés à même le sol dans un linceul... recyglage intégral!
Tu as encore le temps de devenir moine ??? :ptdrasrpt2:

Modifié par christou, 15 dcembre 2008 - 10:53 .


#57 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 866 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 15 dcembre 2008 - 11:46

Pendant les périodes troublées les protestants étaient enterrés sur leurs propriétés. Un pin était souvent planté à leur coté.
Au delà de cette anecdote historique que je connais mal, a-t-on le droit aujourd'hui de pratiquer ainsi?

#58 christou

christou
  • Localisation:sud ardèche

Posté 15 dcembre 2008 - 15:57

oui, c'est toléré quand c'est une tradition continue et d'autre part, sur une propriété privée, c'est possible aussi, avec certaines contraintes (distance du voisinage...)
Beaucoup de gens parlent de se faire incinérer pour laisser de la place pour les vivants...
C'est beau et généreux mais quand on voit ce que font les vivants actuellement de la terre disponible : des parkings de supermarché, je me demande s'il ne vaut pas mieux laisser des (beaux) cimetières...
Mais hélas, les plantations sont interdites dans les cimetières actuellement car les racines risquent de déplacer les tombes, il parait ! Popurquoi ne pas choisir les végétaux qui 'n'ont que des racines superficielles ??

#59 _strychnine_

_strychnine_

Posté 15 dcembre 2008 - 16:20

Pour des cercueils en carton : http://www.arbres-de...presse.html#JDD
Au sujet de l'inhumation: http://vosdroits.ser...rs/F14935.xhtml
Les exceptions à une inhumation au cimetière sont donc possibles par dérogation et sous certaines conditions... Comme d'habitude, si on a une grande propriété, c'est plus facile, surtout si on connaît bien le préfet...

#60 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 866 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 15 dcembre 2008 - 16:41

De nombreuses villes ou communes ont des cimetières paysagés. Nantes, Paris, ont et mènent un véritable projet…

Il y a déjà 10 ans j'ai conçu et fait réalisé un jardin du souvenir dans une commune proche de chez moi. Avec l'arrivée aux affaires des nouvelles équipes municipales, des haies qui adoucissaient le gris des tombes ont encore été arrachées. Dommage…

D'autres lieux plus visibles, comme les rond-points, ont fait l'objet de dépenses autrement somptuaires.

Seules les associations crématistes et de libre-pensée, soutiennent en général, l'idée d'un jardin du souvenir, quand les autres pensent en terme d'alignement et de gabarit pour pelleteuse.

Merci christou et strychnine pour les infos.
  • Gaueca aime ceci