Aller au contenu


Photo

nouveau statut d'autoentrepreneur


  • Veuillez vous connecter pour répondre
16 réponses à ce sujet

#1 mathilde

mathilde
  • Genre: Homme
  • Localisation:les pieds sur terre

Posté 19 dcembre 2008 - 13:14

Ce statut paraît bien alléchant, mais je n'y connais rien. Quelqu'un peut-il m'éclairer sur les avantages et surtout les inconvénients de ce nouveau statut?
Merci d'avance

http://www.auto-entrepreneur.fr/

#2 mathilde

mathilde
  • Genre: Homme
  • Localisation:les pieds sur terre

Posté 20 dcembre 2008 - 13:51

Bon, je fais remonter le sujet, ce statut m'intéresse en parallèle de mes activités associatives, mais avant de me lancer dans le flou je cherche des conseils avisés et je sais que sur sur forum je peux en trouver...

#3 geispe

geispe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Strasbourg

Posté 20 dcembre 2008 - 14:44

on en avait parlé là :
http://www.onpeutlef...hl=entrepreneur

je ne vois pas de piège et je trouve que c'est un peu ce qui manquait : pouvoir entreprendre sans risque (de se faire piéger par de grosses cotisations sociales par exemple) et avec des formalités archi-simplifiées.

#4 mathilde

mathilde
  • Genre: Homme
  • Localisation:les pieds sur terre

Posté 20 dcembre 2008 - 14:54

Merci Geipse pour le lien

#5 Léonie

Léonie
  • Genre: Femme

Posté 21 dcembre 2008 - 09:59

Bonjour,
Le souci, c'est la TVA qu'on ne peut pas récupérer. Donc ce statut là est bien si on n'a pas de gros investissements ou d'importantes fournitures à prévoir. De même qu'on n'a pas droit à l'Accre, donc réduction de charges sociales. Et si on se lance dans l'aventure de la création c'est qu'on veut avoir un chiffre d'affaire, sinon c'est pas la peine.
Il y a vraiment un calcul à faire avant de se lancer. Je ne suis pas sûre que ce nouveau statut là soit valable pour tout le monde.
Bonne journée. :sourire:

#6 geispe

geispe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Strasbourg

Posté 21 dcembre 2008 - 12:15

il me semble qu'il n'est pas vraiment intéressant si l'on démarre une bonne affaire qui demande des investissements d'une certaine importance, qui marche et fait du chiffre et du bénef : autant prendre le chemin habituel des créations d'entreprise. mais il est intéressant lorsque l'on veut tester quelque chose pour voir si çà fonctionne, sans prendre trop de risque et sans être dans l'illégalité. il est certain que dans ce cas on ne peut pas faire de gros investissements sinon ils risquent d'être perdus si çà ne fonctionne pas...

#7 mathilde

mathilde
  • Genre: Homme
  • Localisation:les pieds sur terre

Posté 21 dcembre 2008 - 13:43

Dans mon cas l'investissement serait quasi nul puisque c'est pour vendre sur les marchés et festivals mes récoltes de ballade, un peu de légumes, et des objets fabriqués ou rétapés trouvés en déchetterie. Je cherche juste à avoir un statut qui m'empêche d'avoir des problèmes si contrôle sur un marché ou n'importe quel lieu de vente...

#8 mathilde

mathilde
  • Genre: Homme
  • Localisation:les pieds sur terre

Posté 21 dcembre 2008 - 13:56

D'ailleurs petite question: les activités agricoles ne permettent pas de bénéficier du statut d'autoentrepreneur. Mais la cueillette est-elle considérée comme activité agricole, puisque pas de surface d'exploitation???

#9 Muros

Muros

    Aquaticien passionné !

  • Membres
  • 1 087 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:sud-ouest

Posté 21 dcembre 2008 - 18:23

Bonjour tous ,

moi aussi ça m'intéresse de près, car si je suis amené à développer mes activités prochainement, c'est probablement un statut de choix pour moi, mais à comparer selon ses conditions, ses possibilités et avantages-inconvénients avec le très intéressant statut "salarié occasionnel du bâtiment" (particulier employeur) ...

nous avons demandé des infos récemment à l'URSSAF qui n'avait aucune nouvelle, que rien n'était encore "arrêté" , donc ... dans le flou ...

à suivre ..

Salutations :sourire:

#10 landreveur

landreveur
  • Localisation:cevennes

Posté 23 dcembre 2008 - 10:46

D'ailleurs petite question: les activités agricoles ne permettent pas de bénéficier du statut d'autoentrepreneur. Mais la cueillette est-elle considérée comme activité agricole, puisque pas de surface d'exploitation???

oui et non :cpasmafaute:

les cueilleurs font des pieds et des mains pour etre affiliés a la MSA, mais par contre leur produit releve AMHA de la TVA agricole, donc là ce n'est pas bon.
Reste que agriculteur à titre solidaire est un statut tres interessant...

#11 kidamdam

kidamdam
  • Localisation:paris

Posté 23 dcembre 2008 - 17:15

Il mes semble que c'est intéressant si on fait commerce de marchandises et/ou de récup ceuillette comme le prévoie Mathilde.
Ou qu'on est un accro des ventes en ligne aucquel cas ne pas avoir à collecter la TVA est sûrement un avantage. Si c'est le cas... Geispe faut-il la collecter ou non avec ce statut?

#12 mathilde

mathilde
  • Genre: Homme
  • Localisation:les pieds sur terre

Posté 23 dcembre 2008 - 18:03

mais par contre leur produit releve AMHA de la TVA agricole


Moi pas tout comprendre...

Pourquoi le statut agriculteur solidaire est intéressant? Par rapport à la surface cultivée???
Je me suis vaguement renseignée à la MSA, ça ne m'a pas beaucoup parlé. Les cot-cotisations ne dépendent pas du chiffre d'affaire mais sont fixes, me-tromp'je?
Et si je veux en plus vendre de la récup, en quoi ça peut être mieux que le statut d'autoentrepreneur?
C'est quoi la TVA agricole? Pour les cueilleurs?

Merci!!!

#13 geispe

geispe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Strasbourg

Posté 23 dcembre 2008 - 19:00

je n'en sais pas beaucoup plus que vous... mais le cueilleur est en général employé par un agriculteur et donc relève du régime agricole.
du coup un cueilleur de plantes sauvages destinées à la vente, doit également relever de l'agriculture.
mais... si j'achète des plantes sauvages pour les revendre je suis commerçant.
à mon avis il doit y avoir moyen de jongler entre les deux : profiter de l'activité vente de récup et y adjoindre la vente des plantes cueillies...
il serait étonnant que cela pose problème, sauf à respecter la liste des plantes interdites parce que réservées aux pharmaciens...
il pourrait encore se poser la question de savoir si on est artisan pour la cueillette de plantes puisqu'il s'agit d'une création de quelque chose qui n'a pas nécessité d'achat. la marge est donc plus importante que si l'on achète un produit pour le revendre...
faudrait peut-être poser la question sur leur forum...
pour la tva j'ai cru comprendre qu' il n'y en a pas et qu'on verse un pourcentage unique sur le chiffre que l'on déclare.
il faut donc inclure cela dans ses prix.

#14 landreveur

landreveur
  • Localisation:cevennes

Posté 23 dcembre 2008 - 19:28

4 niveaux de cotisation à la MSA

moins de .2 smi : Cotisant a titre solidaire : CSG et RDS
moins de .5 smi : cotisant à titre solidaire : CSG, RDS et accident du travail
plus de 0.5 smi, mais une autre activié plus remuneratrice : cotisant titre secondaire environ 2 000€, voir plus selon revenus
plus de 0.5 smi, agriculture en revenu principal; cotisant a titre principals, entre 3 et 4 000€ de cotisation de base, c ta couverture sociale complete

#15 mathilde

mathilde
  • Genre: Homme
  • Localisation:les pieds sur terre

Posté 23 dcembre 2008 - 20:00

Petit apparté la liste des plantes autorisées s'est considérablement élargie...

#16 landreveur

landreveur
  • Localisation:cevennes

Posté 23 dcembre 2008 - 21:19

oui, mais prends garde a ne point citer une vertue medicinale..

#17 mathilde

mathilde
  • Genre: Homme
  • Localisation:les pieds sur terre

Posté 23 dcembre 2008 - 23:10

Oui je sais merci :cpasmafaute: