Aller au contenu


Photo

Calcul de la pente d'une toiture


  • Veuillez vous connecter pour répondre
16 réponses à ce sujet

#1 dani de Marseille

dani de Marseille
  • Localisation:Mars

Posté 19 avril 2009 - 10:42

Bonjour ;

je voudrais savoir comment on prend le calcul de la pente d'une toiture ?

Es-ce le degrés de l'angle celui de la pointe du toit ou celui pris sur l'angle côté goutière d'une charpente (ou fermette) ?

Admettons que je choisisse une valeur , par exemple 40° , comment calcule t'on la hauteur d'un pignon pour une maison de 6mètres de côté ???
Pour une maison de 6m X 12m par exemple , combien de fermettes faut compter ?

Excusez moi je ballance tout d'un coup , ça me trotte dans la citrouille ces choses... :roi2:

Merçi d'avance .

Modifié par dani de Marseille, 19 avril 2009 - 10:44 .


#2 ezza

ezza

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 641 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Les Vans

Posté 19 avril 2009 - 11:22

salut

un calcul en ligne ..........."calculer la hauteur d'un pignon de toit en fonction de sa pente ou inversement de calculer la pente d'un toit en fonction d'une hauteur de pignon"
http://p.rozet.free....nte-pignon.html
(attention au type de tuile (ou autre) utilisé ....% de pente minimum )

pour le reste ........."combien de fermettes faut compter ?" ........il y a un bûcheron dans la salle :roi2:

A+

#3 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 11 257 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 19 avril 2009 - 13:56

C'est fou ce qu'on trouve sur la toile… merci ezza.

Dani, si les calculs même assistés par ordinateur t'embarassent, tu peux dessiner. Pour quelques euros tu fais l'acquisition d'un rapporteur, d'une règle graduée et d'une équerre.

Voilà tu es aussi équipé qu'un architecte. Tu trace la base de ton pignon de 6 mètres, repère le milieu, trace la perpendiculaire, construit l'angle de 40° à l'une des extrémité.
Mesure la hauteur, si ton dessin représente 1 mètre en vrai par 1 centimètre sur le papier, autant de centimètres autant de mètres.

Quant au nombre de fermettes ou de chevrons, il dépend de l'entraxe qui est habituellement de 0,60m. Pour une façade de 12m, en otant les pignons je compte 19 fermettes, et toi?

Même motif, même lien:
http://p.rozet.free....te-toiture.html

#4 dani de Marseille

dani de Marseille
  • Localisation:Mars

Posté 26 mai 2009 - 23:04

:boire : Merçi FLOYD là c'est clair !!! c'est vrai j'avais pas pensé à ce calcul de 1cm = 1m ...

#5 verdeter

verdeter

Posté 27 mai 2009 - 11:15

Les toitures c'est plus souvent en % , par rapport aux tuiles , la canal , c'est dans les 30% soit 30 cm pour 100 cm= 1m , après , c'est de la trigo.

Avec un dessin, c'est de la règle de trois :puni:

Le calcul de fermettes est plus complexe que une tous les 0.60cm, il y a aussi les sections de bois et ça ce fait en bureau d'étude en fonction des charges à supporter:
- fixe : poids du bois, de la couverture....
- ponctuelles vent, pluie, neige....

Mais se construire une maison et couvrir en cagette :cogite:

#6 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 11 257 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 27 mai 2009 - 13:40

Ne soit pas si pessimiste verdeter.
Bien avant la charpente dite traditionnelle, les granges et autres grands volumes étaient couverts à chevrons porteurs.
Image IPB
http://www.savoirs.essonne.fr

et se renseigner auprès d'un pro, on peut le faire aussi.

#7 jah

jah
  • Localisation:calvados
  • Intérêts:sports canins

Posté 27 mai 2009 - 17:59

FRANCHEMENT, c'est super beau comme chaRpente,
V'LA LE TAFF POUR METTRE ÇA EN OEUVRE

Salut,
JAH

#8 verdeter

verdeter

Posté 27 mai 2009 - 19:41

Ca c'est déja plus sympa.

En " cagette" , je préfère le chevillée collé, voire le vissé collé, ça utilise de manière agréable à l'oeuil des petites sections http://www.restaurba...es/origines.htm

Mais faire des fermes est aussi facile que de la cagette moderne .... "sur laquelle je chie" ( pour citer un morceau de musique, peut être Gogol et sa horde???)

#9 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 11 257 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 27 mai 2009 - 21:39

Le principe du "chevron porteur" à un double intérêt:
- dégager un comble utilisable
- assembler des éléments assez légers pour être manipuler par un dani seul.

Quoique un Dani averti en vaut deux.

Pour une fabrication et un montage simplifiés je préfèrerais un système à goussets en contre-plaqué, collés et vissés pour solidariser des chevrons de 50x70.

Image IPB

ça vaut la peine d'acheter une petite scie radiale.

Modifié par FLOYD, 27 mai 2009 - 22:17 .


#10 verdeter

verdeter

Posté 28 mai 2009 - 06:34

- assembler des éléments assez légers pour être manipuler par un dani seul.

Waouw, c'est superman pour monter seul un entrait de 6m :cogite:

Même la cagette , il faut être deux :puni: et ce même avec engin de levage.
De toutes façons sur un toit, il vaut mieux être deux, ça évite d'agoniser seul dans ton coin si tu te splashes

ça vaut la peine d'acheter une petite scie radiale.

Pas assez polyvalent par rapport à la circulaire qui rainure, coupe, défonce droite , tu peux pas faire d'assemblages de charpente ....
Le seul intérêt , de faire des coupes d'angle, pour ça , il y a la scie circulaire, c'est moins cher .
J'ai bossé en charpente, menuiserie en pro, on n'en avait pas, mais on avait 3 circulaires

#11 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 11 257 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 28 mai 2009 - 07:23

Un problème, plusieurs solutions: restons positifs et optimistes!

Suis pas pro, mais pour couper proprement des chevrons je préfère, vraiment, une scie radiale. As-tu essayé?

#12 verdeter

verdeter

Posté 28 mai 2009 - 12:10

Oui, c'est plus propre que la tronço mais c'est plus long.

Pour les chevrons, on tirait un coup de bleu une fois posés et on coupait d'en haut à la petite tronço

#13 dani de Marseille

dani de Marseille
  • Localisation:Mars

Posté 29 mai 2009 - 14:33

Admettons que mon projet se concretise , je me vérais bien constriure moi-même mes fermettes .

Bon je sais que certains disent qu'ils "chient" sur les fermettes pourtant à la porté de mon porte feuille contrairement à une charpente traditionnelle mais je me disait qu'en 22° de pente ça ne fait que 1m20 de haut pour 6m de long donc pas besoin de prévoir une quelconque comble aménageable , ça sera comble perdu (avec tout le cablage électrique qui passera d'une piece à l'autre...) , alors si je fabrique tout ça en collé-cloué ou collé-vissé ??? je veut dire je prends une défonceuse pour faire les emboitements de chaque barre , je les emboite , les colle et je visse ou clou mais en général avec la colle à bois c'est indécollable ... je voyais ça comme ça .

Bon bref , merçi pour vos suggestions , pour le momment je prends un maxium de renseignement .

Modifié par dani de Marseille, 29 mai 2009 - 14:38 .


#14 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 11 257 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 15 juin 2009 - 12:46

Le terme exact de "charpente à chevrons formant ferme" ne date pas d'hier…
… en tout cas d'une époque ou les greniers servaient au stockage du grain (etymologie)
sinon à loger les personnes.


Une pente à 22° correspond aux toitures provençales, non?
Dommage à mon avis de "perdre le comble" d'autant que l'accès pour "raison de service" sera particulièrement pénible.

#15 dani de Marseille

dani de Marseille
  • Localisation:Mars

Posté 15 juin 2009 - 16:28

Oui c'est bien ça , à 33° ce sont les habitations de montagne .

#16 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 11 257 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 18 juin 2009 - 08:57

Dans nos régions à grains et à foins, les greniers sont pentus pour créer du volume et pour évacuer facilement l'eau du ciel. Pente entre 42 et 45°.
Les manoirs ont des toitures encore plus pentues, vers 60°

Détail, mais détail d'importance à bien prendre en compte selon la région où ton projet prendra forme, Dani.

#17 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 22 juin 2009 - 20:11

oui, mais si la région le permet, une pente faible, c'est aussi un accès facile sur le toit avec un risque de chute minoré...par contre, en 1970, quand il y a eu 1m de neige dans la Drôme (si! si!) la plupart des charpentes on craquées...par le poids de la neige qui ne pouvait pas facilement glisser, à cause de la pente et aussi les tuiles romaines qui accroche...
la pente choisie indique aussi le type de revêtement, des tuiles romaines sur une pente à 45°...pas glop!!! :cogite:
néo, le retour...