Réalisation d'une aire de compostage, par Miette

En novembre 2004, je me suis lancée dans la réalisation d'une aire de compostage pour mes toilettes sèches. Je vais essayer de partager de la façon la plus exhaustive mon parcours !

Tout d'abord, j'habite en appartement et j'ai réussi à trouver un bout de terrain qu'un ami me prête.
Tous les matériaux utilisés ci-dessous sont issue de la recupération. Je les ai trouvé dans une espèce de décharge qui est juste à côté.

Je n'ai pas photographié toutes les étapes de la fabrication mais juste le résultat final.

Matériel utilisé :
   11 piquets (dont 4 plus grand que les autres (et même mieux 6) pour fixer le grillage.
   6 planches d'environ 1m sur 1m50
   1 morceau de grillage couvrant la surface totale
   un morceau de toit en fibre de verre de la même taille
   du fil de fer
   une pince coupante
   une massue
   un pic pour troué le toit

Autres matos pour le compost :
   de la paille
   un ski pour remuer le tas de compost
   un bocal en verre pour rincer le seau en inox

Fabrication de l'abris par étapes
J'ai :
   planté 6 piquets à 1m d'intervalle les uns des autres de façon à former 2 carrés collés.
   diposé 6 planches pour concrétiser les 2 carrés comme on peut le voir sur la première photo, en laissant l'un des 2 carrés ouverts pour mettre la paille, un outil pour melanger le compost (pour le moment c'est un ski ) et un recipient pour rincer le seau en inox une fois vidé sur le tas de compost.
   les planches étant simplement appuyées contre les 6 piquets, j'en ai planté d'autres, juste derrière pour les caller (les planches se trouvent prises en sandwitch entre 3 piquets)
   attaché avec du fil de fer un grillage rigide aux 4 piquets se trouvant à chaque extrémité, servant de support au toit.
   diposé un bout de toit (en fibre de verre me semble t'il) par dessus le grillage

   troué le toit de fibre de verre (il se troue facilement) en plusieurs endroits bien repartis pour le fixer au grillage afin qu'il ne s'envole pas.
   en comparant la première photo et la dernière, on voit qu'il est possible de faire glisser la porte, afin de disposer le compost un coup d'un côté et un coup de l'autre (ce qui est nécessaire car il faut que le compost reste 6 mois dans un compartiment, soit retourné, et disposé dans l'autre compartiment)
   j'ai finalement enveloppé le tout d'une laine de je sais pas quoi pour boucher les trous et les espaces entre le toit et les planches.
   suffit plus que planter quelques plantes, (pourquoi pas des grimpants comestibles !) et voilà !

Temps necessaire : 2 heures

Inconvénients et problèmes rencontrés :
   j'aurais du pré-trouer le toit avant de le poser sur le grillage (m'enfin là c'est un coup de flemme de le retirer pour le remettre !). Surtout que moi je n'avais pas de pic, alors trouer à la pince coupante un toit en lévitation, c'est pas facile ! Remarque : au moins, j'ai pu constater que mon grillage tenait bien le coup !
   lorsque je devrais transférer mon premier tas dans l'autre carré, je sais pas où est ce que je vais mettre la paille puisque l'autre compartiment devra rester libre pour acceuillir la matière fraîche (je vais pas arrêter d'évacuer pendant 6 mois !)
   il va quand même falloir que je me trouve une pelle, parce que je ne me vois pas transférer tout un tas de compost avec un ski !
   lorsque j'ai renversé mon seau de toilette sèche, il y avait un peu trop d'urine qui n'avait pas été absorbé par les copeaux de bois. J'ai donc augmenté la dose de copeaux disposé au fond du seau avant utilisation.

Voilà... la prochaine fois, je vous expliquerai comment ai je mis cela concrètement en place dans mon appartement.

Et un truc que je trouve sympa et important à spécifier, surtout pour les personnes qui se croient être des peaux molles en bricolage, et ben c'est pas dur du tout !
Moi qui pensait être une patate nouille en ce domaine et ben je me demerde pas si mal que ça ! Donc tout le monde peut le faire ! youpi !


Si vous voulez réagir à ce témoignage, cliquez sur ce lien

Lecture complémentaire :
[Ils l'ont fait] Fabrication d'une toilette sèche, par Miette
[Fiche tech.] Construction d'une Toilette à Litière Biomaîtrisée
[Fiche tech.] Toilette sèche : réaliser un bon compostage des déjections
[Info pratique] L'expérience d'Eric Viard
[Témoignage] L’homme qui tire de l’énergie des broussailles
[Fiche technique] Le compost de brousailles, par la méthode de Jean Pain

[Fiche technique] Compost et mulch de broussailles pour un jardin provencal (en bande dessinée)

[Site] Le site de Jean Pain

Cet article a été lu fois
depuis le 21/01/05
Editorial · Accueil · Articles · Ils l'ont fait ! · Infos pratiques · Fiches techniques · Le Bickel du mois · Liens utiles · Forum · Chat
Livre d'Or · Petites annonces · Historique du site · Remerciements · Contactez-nous
Onpeutlefaire.com · Reproduction et distribution autorisée sous réserve d'indiquer les sources