Accueil » Infos pratiques » Agir au quotidien

Le compost

Avantages du compostage ménager individuel

Faire son compost ménager soi-même présente de nombreux avantages :

  • Pour l'environnement
    Tout d'abord, cela permet de réduire la production d'ordures ménagères nécessitant un traitement collectif. Moins de volumes de déchets, moins de camions-poubelles sur les routes, moins de déchets incinérés ou mis en décharge... Si les ménages français avaient le réflexe de composter les tontes d'herbes, les déchets de cuisine et les feuilles mortes, la quantité totale de déchets serait réduite de 20%
  • Pour son jardin
    Faire son compost ménager, c'est aussi produire soi-même un amendement naturel et l'utiliser directement dans son jardin, ce qui procure une vraie satisfaction personnelle.
    Vous prenez conscience du cycle de vie des aliments et de la transformation utile de leurs déchets. Le compostage permet de produire un amendement de qualité pour votre terre. Il renforce le stock d'humus dans le sol et améliore sa fertilité. Résultat : il favorise la vie du sol.

Quels éléments et aliments peuvent être valorisés par compostage ?

Pratiquement tous les déchets organiques produits par une famille, y compris les effluents issus d'un toilette à compost :

  • déchets de repas : épluchures, coquilles d'œufs, marc de café, filtres en papier, pain, laitages, croûtes de fromages, restes de viande, fanes de légumes, fruits et légumes abîmés…
  • déchets de jardin : tontes de gazon, feuilles mortes, fleurs fanées, mauvaises herbes…
  • déchets de maison : mouchoirs en papier, essuie-tout, cendres de bois, sciures, copeaux, papier journal, plantes d'intérieur…
  • déchets plus difficiles à composter : les déchets très ligneux : tailles, branches… les os, les noyaux, les trognons de chou, certaines mauvaises herbes...

Où composter ?

Il est possible de réaliser à moindre coût un silo à compost très simple dans son jardin à l'aide de quatre palettes trouvées dans la rue, attachées ensemble avec du fil électrique ou du fil de fer. On peut disposer le silo à un endroit où le sol sera creusé sur 10 centimètres.
En ce qui concerne les volumes que cela représente, il est bon de savoir que les micro-organismes qui travaillent pour vous dans le tas de compost consomment des matières pour leur métabolisme, et au final, le tas sera réduit au bout d'un an à environ 1/3 de son volume initial.