Accueil » Infos pratiques » L'habitat

Toilettes sèches, toilettes à litière, toilettes écologiques

La mise en oeuvre est simple : il faut démonter les toilettes à eau, boucher le trou d'évacuation avec un tissu et une brique (pour éviter les remontées d'odeurs des égouts) et l'arrivée d'eau avec un bouchon de plomberie spécial acheté en grande surface de bricolage.
Il faut ensuite réaliser une sorte de caisson en bois. On peut utiliser une structure de chaise/tabouret sciée en deux et une planche de contre-plaqué de 2 centimètres d'épaisseur, lasuré avec une lasure écologique type Biofa. Mais on peut aussi réaliser la structure entièrement en planches. L'avant peut être fermé par un tissu.
Le récipient est une poubelle de 50 litres en plastique.
Conseil : acheter le récipient avant de construire le caisson, pour adapter la hauteur.
Une poubelle de 50 litres est un peu haute (50 cm) mais assure une autonomie d'une semaine à 10 jours pour une famille de 2 adultes et 2 enfants. Il faudra la vider lorsqu'elle sera aux 2/3 pleine. Elle pèsera alors près de 20-25 kilos, c'est donc plus aisé de la manipuler à deux.

Budget pour une réalisation simple :

  • Contre plaqué : 16 Euros
  • Bouchon : 4 Euros
  • Poubelle : 6 Euros
  • Copeaux 3 m3 : gratuit
  • Sciure 2 m3 : gratuit

Total : 26 Euros

Pour démarrer, il faut disposer une litière de copeaux de bois ou de sciure dans le fond de la poubelle, sur une couche de 7 à 10 centimètres environ.
Ensuite, il faut verser deux louches de copeaux de bois ou de sciure après chaque passage.
Pour ce faire, il est nécessaire de disposer une poubelle de 30 litres remplie de copeaux ou de sciure et une autre petite poubelle destinée à recueillir les papiers toilette (c'est facultatif, ils peuvent être compostés) dans l'enceinte des toilettes.
La sciure "fonctionne mieux", il en faut moins en quantité et elle absorbe mieux.
Les copeaux sont plus agréables et plus faciles à manipuler pour de jeunes enfants.
Contrairement aux toilettes de nos grands parents, l'utilisation d'une litière de copeaux et/ou sciure permet d'obtenir un rapport Carbone/Azote favorable au compostage et à la décomposition rapide des matières en milieu aérobie humide (avec de l'oxygène).

Les copeaux neutralisent toute odeur.
Joseph Orszagh donne des explications scientifiques à ce sujet (voir l'article Toilette sèche : une question de cohérence).
La poubelle est vidée sur le tas de compost dans le jardin une fois par semaine environ.
Les volumes générés peuvent paraître importants, mais les micro-organismes, de par leur activité et leur métabolisme, consomment beaucoup de matières et réduisent énormément le tas qui ne fait plus, au bout de quelques mois, qu'un tiers de son volume initial.
Ce compost peut être utilisé au jardin potager.

Source :