Accueil » Articles » La santé, le bien-être et l'alimentation

La dentisterie holistique

Une autre approche de la santé de vos dents

Quelques dentistes ont découvert que les dents ne sont pas des organes neutres pour le reste de l'organisme ; il semblerait que les dents soient en liaison avec les différentes parties du corps et que des problèmes dentaires puissent se répercuter sur le fonctionnement des différents organes.
Ainsi, si vous avez des problèmes de santé (fatigue...), une des premières choses est de procéder à un examen dentaire. La dentisterie classique a été de plus responsable de nombreuses maladies (fatigue, paralysie, sclérose en plaque...) par l'utilisation de métaux toxiques (mercure des plombages...), par création de micro-courants dans la bouche ou par un mauvais équilibrage des dents. L'utilisation du mercure a, par ailleurs, provoqué la mort précoce de nombreux dentistes, et les autorités suédoises ont, du reste, interdit le mercure dans les amalgames.

Grâce aux travaux du Dr Béguin, pédiatre suisse, il est possible de démontrer de manière empirique l'influence des différents sucres sur la santé dentaire.
Pédiatre dans la petite ville de la Chaux-de-Fonds dans le Valais suisse, le Dr Béguin cherchait une alimentation plus saine pour ses concitoyens et patients.
Sa réflexion partait de plusieurs constats :

  • nos ancêtres se nourrissaient d'aliments naturels et conservaient de bonnes dents ;
  • pendant la période de 1939 à 1945 les caries dentaires des écoliers ont diminué de moitié en Suisse, à la suite du rationnement du sucre et de la farine blanche. La population consommait surtout du pain complet ;
  • dans les hautes vallées du Valais, l'ouverture des routes et des voies ferrées a permis d'observer le lien direct entre l'arrivée d'aliments raffinés et celle de la «carie des civilisés» chez les populations isolées.

Une enquête approfondie

De 1973 à 1986, le Dr Béguin a systématiquement noté dans son cabinet, à l'aide d'un questionnaire précis, les habitudes alimentaires des enfants et leur santé dentaire. En tout 3517 enfants entre 2 et 20 ans ont été répertoriés, la plupart ont été examinés plusieurs fois, ainsi le Dr Béguin dispose de 9547 observations. L'Institut Mathématiques de l'Université de Neufchâtel a analysé toutes ces données, et ses travaux permettent une lecture claire de ce travail de longue haleine. Il s'en dégage quelques constats bien clairs :

  • les enfants ne consommant que du sucre blanc ont en moyenne 4,7 dents cariées ;
  • les enfants qui ne consomment dès leur sevrage que du sucre complet ont en moyenne 0,07 dents cariées ;
  • l'ampleur de la carie dentaire diminue, si le sucre complet remplace progressivement le sucre blanc, de manière linéaire ;
  • l'influence de la tablette de fluor est largement surestimée : les enfants ne consommant que du sucre blanc ont en moyenne 4,7 dents cariées, ceux qui prennent des tablettes de fluor en plus en ont 3,16. Une amélioration de 1,5 dent, certes, mais beaucoup moins qu'en remplaçant le sucre blanc par le sucre complet ;
  • l'influence des céréales complètes, notamment du pain complet, dépasse celle du fluor : le pain complet, consommé seul, donne en moyenne 2 dents cariées de moins que le pain blanc.

Bannir les aliments raffinés

La carie est une maladie relativement récente (300 ans) mais aujourd'hui tellement répandue qu'elle semble «normale». Or, l'homme n'est nullement prédisposé à perdre ses dents. Il peut garder intacte sa dentition jusqu'à un âge avancé.
La consommation d'aliments raffinés (sucre blanc, farine blanche) qui sont très pauvres en vitamines, sels minéraux et oligo-éléments, est la principale responsable de la carie dentaire. Le sucre complet contient toutes les vitamines du jus de canne et 1.500 à 2.900 mg de sels minéraux pour 100g. Il agit dans la bouche lors de la consommation : les cations alcalins comme le potassium, magnésium et calcium sont importants pour limiter l'acidité de la salive. Or il est connu que la carie se développe dans un milieu acide. Et il agit surtout dans l'organisme ; les dents contiennent, comme les os, du calcium et du phosphore. Le sucre complet fournit une partie des besoins du corps tandis que le sucre blanc en est dépourvu.
La prévention proposée est relativement facile : l'étude du Dr Béguin démontre qu'une alimentation avec du sucre complet et des céréales complètes - tous les deux riches en sels minéraux, vitamines et oligo-éléments - permet de garder des dents parfaitement saines.

Le Dr Béguin a présenté son étude au premier congrès mondial de prévention bucco-dentaire à Paris en 1987, voici les dernières phrases de son exposé : "Une grande étape du chemin reste à faire : convaincre les mamans, dans tous les pays du monde, pour qu'elles nourrissent leurs enfants d'aliments non abîmés par le raffinage. Il faut conserver les sels minéraux, les oligo-éléments et les vitamines dans tous les aliments que la nature nous donne, et l'humanité à venir retrouvera les bonnes dents prévues dans le plan de la création".

Le sucre complet cité dans cet article n'est pas le sucre roux, mais le sucre marron-foncé et collant que l'on appelle aussi "suc de canne" ou "sève de canne" que l'on trouve dans les commerces biologiques.
Dans tous les pays où la canne à sucre est cultivée, le sucre de canne complet existe, comme "sucre des pauvres". Il est le sucre des pauvres car sa fabrication est simple : les cannes à sucre, nettoyées de leur feuillage, sont pressées, le jus est filtré afin d'enlever les dernières fibres et d'autres impuretés. Ce jus clair est concentré jusqu'à l'obtention d'un sirop. Le jus clair coule dans des chaudrons dans lesquels il s'épaissit jusqu'à obtenir une consistance sirupeuse. Pendant son refroidissement, le liquide gluant est battu. Il en résulte la formation de gros grumeaux, qui sont ensuite râpés et tamisés pour obtenir une poudre fine. Il s'agit d'un véritable "suc de canne".

Lire ou poster un commentaire

Sources :

  • Guide des Alternatives, Editions du Fraysse
  • "Aliments naturels et dents saines" du Dr Béguin aux éditions de l'Etoile