Accueil » Infos pratiques » Naître, grandir & apprendre

La naissance à domicile

Bien que la médecine hospitalière s'oppose à l'accouchement à domicile en arguant des taux de risques et de morbidité important, aucune donnée scientifique ne vient confirmer ces arguments (voir l'article "L'accouchement à domicile : mythes et réalités" de H. Goer).

L'accouchement est un acte naturel qui, par définition, ne nécessite pas de médicalisation outrancière comme c'est le cas actuellement en milieu hospitalier. Des problèmes peuvent se présenter et nécessiter des actes médicaux mais ce n'est pas une généralité. Or la pratique médicale actuelle est de médicaliser au maximum "au cas où", ignorant de fait, une approche individualisée de la grossesse et de l'accouchement.

De nombreux médecins et sages femmes se sont penchés sur l'accouchement et ont mis au point des protocoles d'accouchement en Maison de Naissance ou à domicile, afin de permettre aux parents de se ré-approprier cet événement.
Cette démarche n'est pas aussi simple qu'il peut paraitre : en effet, que ce soit au niveau médical ou au niveau social, la pression est forte pour que cet acte naturel reste un acte du domaine hospitalier. Les sages femmes accompagnant les naissances à domicile subissent aussi de nombreuses pressions, que ce soit de leurs assureurs ou du corps médical en général.

Pourtant de plus en plus de femmes s'intéressent à ce système et souvent se trouvent en butte à de l'incomprehension et/ou à des difficultés techniques, comme simplement le fait de trouver une sage femme pratiquant la naissance à domicile dans leur région. En fait, cette possibilité existe mais n'est pas présentée comme un choix possible par les médecins : c'est aux futurs parents de faire les démarches et de se renseigner. Pourtant la caisse primaire d'assurance maladie rembourse les frais d'accouchements à domicile !

Lire ou poster un commentaire