Peut-on juger des criminels de guerre "sanitaire" ?

Comment appellera-t-on ceux qui seront responsables de la mort des patients du fait de leur magouille financière ? Des profiteurs de guerre "sanitaire" ?

Un flic vient de mourir du Covid-19 après avoir été mis en confinement à la suite d'une contamination... au lieu d’être traité avec le seul traitement qui a des résultats actuellement. Ce gars fait la une parce que c'est un flic.

Combien d'autres sont dans le même cas ? Combien de familles vont se retourner contre les criminels et les profiteurs une fois cette épidémie passée ?

Des plaintes ont déjà été déposées, il est à espérer qu'elles continuent de s'accumuler, qu'elles viennent de toutes parts et que ceux qui ont la rage la garde au chaud...

La France est coupé en deux d'une drôle de manière : d'un côté ceux qui ont un médecin qui suit aveuglément les recommandations d'un bureaucrate qui n'a aucun droit sur eux et de l'autre, ceux qui ont un médecin qui applique le serment d’Hippocrate et qui met tout en œuvre pour soigner ses patients...

L'Italie et l'Espagne battent des records de morts à la suite du confinement... Hong Kong et la Corée ont géré l'épidémie sans confinement et avec peu de morts.... Que fait la France ? Elle choisit la solution la plus mortifère...

A cela se rajoute les dépistages "interdits" parce que "protocole", les masques incroyablement indisponibles et le traitement "interdit" parce que "protocole"...

Quels sont les sanctions pour les criminels de guerre "sanitaire" ?

Lire ou poster un commentaire