Accueil » Infos pratiques » Agir au quotidien

Respecter l'eau

L'épuration des eaux usées est coûteuse et ne permet pas de tout éliminer. Les déchets et restes (liquides et solides) ne devraient donc pas être évacués par les canalisations, c'est-à-dire ne pas être jetés dans les lavabos, ni dans les éviers, baignoires ou WC.
Chaque commune de Suisse tient à disposition de ses administrés une brochure vous informant des moyens existants pour l'évacuation et la récupération des déchets ménagers et industriels.

Ne pas évacuer par les égouts

  • Les cheveux, coton-tiges, bas, protections périodiques, le coton, les tampons, protège-slips, langes jetables, slips, tubes, étuis, fils, feuilles de papier, restes et déchets alimentaires, feuilles de thé, le marc de café, le sparadrap, la litière pour chat, le sable, la terre, les fleurs, lames de rasoir, cendres, pinces, trombones, etc...
  • Les huiles et graisses usées vont au point de collecte de la commune ou peuvent être évacuées avec les ordures ménagères, en petites quantités et dans des récipients bien clos.
  • Les restes de peinture, vernis, solvants, produits de protection du bois, produits anti-rouille, décapants et nettoyants spéciaux, produits chimiques de laboratoire ou de développement des photos, acides et bases, restes de produits phytosanitaires et antiparasitaires, médicaments et produits toxiques doivent être remis au point de collecte des produits toxiques ou, dans certains cas, retournés au point de vente.

Laver

La plupart des poudres ou liquides de lessive prêts à l'emploi vendus en grandes surfaces sont des produits complets comprenant (entre autre) un mélange de détergent, d'agent de blanchiment, d'agent anti-calcaire et éventuellement de revitalisant textile. La maison ECOVER vous propose toutefois un système modulaire vous permettant de mélanger et doser vous-mêmes les différents composants en fonction de vos besoins réels.

  • N'utilisez que des quantités appropriées de produits de lessive. Le dosage de ces produits doit être approprié à la dureté de l'eau.
  • Pour les programmes de lavage jusqu'à 60°C, il n'est pas nécessaire d'employer d'agent de blanchiment ni d'azurant optique. Dans la mesure où la plupart des lessives toutes températures contiennent ces substances, il est souhaitable d'utiliser des lessives pour lavages jusqu'à 60°C ou des lessives pour textiles délicats, qui ne contiennent pas de substances de ce type, comme l'indique leur composition (elle doit figurer sur l'emballage).
  • Le prélavage ne se justifie que pour du linge très sale.
  • Les assouplisseurs et produits de vaisselle "rince-éclat" contiennent généralement des substances difficilement dégradables (dérivés tensio-actifs cationiques). L'assouplisseur pour le linge peut par exemple être remplacé par 1 dl de vinaigre.
  • Les vêtements et textiles lavables en machine (vérifier sur l'étiquette) ne devraient pas être nettoyés chimiquement. Ce type de nettoyage nécessite du perchloréthylène (PER) ou des chlorofluorocarbures (CFC). Les CFC attaquent la couche d'ozone de l'atmosphère, et le perchloréthylène est difficilement dégradable, il s'accumule dans les tissus humains et est déjà présent dans pratiquement tous les domaines de l'environnement, comme l'air, l'eau et le sol.

Nettoyer

  • Utilisez de petites quantités de produits d'entretien.
  • Frotter un peu convient mieux à notre environnement que l'emploi de nettoyants spéciaux agressifs, lesquels ne s'imposent d'ailleurs que pour des cas particuliers, comme leur nom l'indique.
  • Les produits de nettoyage facilement dégradables, comme le vinaigre, le savon mou, les nettoyants universels doux sans phosphates, les paillettes de savon et le savon au fiel (en droguerie), suffisent la plupart du temps.
  • Contentez-vous d'un assortiment réduit, chaque tache ne requiert pas un produit de nettoyage différent. On peut par exemple nettoyer les objets en argent en les plaçant sur une feuille d'aluminium ou dans une poêle en aluminium, puis en ajoutant de l'eau chaude salée. Retirer au bout de 15 minutes, rincer et polir.
  • Demandez-vous si vous avez vraiment besoin d'un bloc WC (désodorisant), d'un nettoyant sanitaire et d'un nettoyant WC. En effet, deux heures après la désinfection (et les bloc WC ne désinfectent rien du tout) il y a autant de germes qu'après un nettoyage à fond à l'eau et au savon.
  • Le tartre peut être dissous à l'aide de vinaigre, qui n'affecte pas la partie biologique de la centrale d'épuration, contrairement aux désinfectants.

Attention, les nettoyants WC et sanitaires ne doivent pas être employés en même temps, car cela pourrait dégager un dangereux mélange de gaz chlorés.