Aller au contenu


Photo

Circuit de production d'eau chaude


  • Veuillez vous connecter pour répondre
21 réponses à ce sujet

#1 yellow

yellow
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Ariège

Posté 10 mai 2013 - 20:25

Bonsoir à tous, 

je cherche une réponse à une question qui certainement est très basique pour quelqu'un qui s'y connait un peu... Malheureusement pour moi, je n'ai que la théorie...
Les faits : je suis sur un site isolé électriquement, j'ai des panneaux PV pour la lumière, machine à laver,l e son et un peu d'ordi, mais pour l'eau chaude je voudrais faire installer un bouilleur sur mon tuyau de poêle pour l'hiver et trouver/acheter/fabriquer un panneau solaire thermique pour l'été !

J'ai lu qu'il était indispensable (?) de poser un vase d'expansion, un clapet anti-retour, une soupape de sécurité, un thermovar, un circulateur sur le circuit du bouilleur avant le ballon d'eau chaude. Apparemment l'installation du panneau solaire demande le quasi-même circuit. 

La question : Dois-je obligatoirement avoir 2 circuits distincts et un ballon à double échangeurs ou est-il possible d'avoir un ballon avec simple échangeur, un seul circuit (avec purge et vanne de remplissage) que j'alterne selon l'été ou l'hiver sur mon bouilleur ou mon panneau solaire? 

Merci pour vos réponses


  • Lorrinepr aime ceci

#2 l'ombre

l'ombre

    Summum jus, summa injuria.

  • Membres
  • 2179 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Summum jus, summa injuria.

Posté 10 mai 2013 - 21:21

il y va de la sécurité de ton  installation 

l'eau se dilate " donc le vase + la soupape sont vitale " et garantie la sécurité quand au clapet c'est aussi la sécurité pour éviter des retours de liquide

il te faut deux circuits qui inter-réagissent l'un a l'autre sans avoir de soucis de sécurité c'est a ce prix que tu auras les résultats les meilleurs

un lien avec des détails a lire

http://www.pearltree...60&N-fa=3372594



#3 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 4302 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 11 mai 2013 - 07:04

Tu peux par contre avoir le même cumulus pour les deux systèmes mais à conditions d'avoir un double serpentin dedans.



#4 _movaizerbe_

_movaizerbe_

Posté 11 mai 2013 - 07:46

bonjour,

j'ai commencé à étudier le même système que toi, production d'eau chaude avec poëlle bouilleur et panneaux solaire, et c'est quand même très compliqué. Il faut un ballon spécial, tous les systèmes de vases d'expansion et balon tampon traditionnel, des vannes diverses, mais je bloque actuellement sur les circulateurs.

Difficile de faire reposer le système sur du thermosyphon uniquement, et les consomations sur pv deviennent vite très importante.

C'est possible, mais ça demande beaucoup de réflexions, et j'espère que tu auras des aides plus précieuses.

cordialement



#5 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 4302 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 11 mai 2013 - 10:47

Vous pouvez adapter un cumulus classique de récup avec résistance HS mais cela demande une bonne pratique de la plomberie.



#6 fam

fam
  • Genre: Homme
  • Localisation:Belgique et Cantal

Posté 11 mai 2013 - 11:05

Bonjour,

 

Oui tu pourrais travailler avec un seul circuit, et il faut un vase d'expansion.

 

Il faut travailler avec un circulateur car le principe du thermo-syphon est difficile à réaliser à coup sur et ne s'accommode pas des anti-retours et du thermovar (qui n'est qu'une vanne à 3 voies thermostatique..)

 

Là ou je suis plus réservé c'est sur le "bouilleur" sur un tuyau de poêlle... La surface d'échange va être trop réduite pour le gain.

 

Le principe de la vanne à 3 voies (éventuellement motorisée ) peut-être utilisé pour commander la sélection partie du circuit avec panneaux solaire ou bouilleur; à défaut de simple vannes à ouvrir ou fermer manuellement peuvent faire l'affaire)

 

Je travaille sur mon système, mais pour diverses raisons, j'opte pour avoir d'un coté l'ECS sur du solaire et de l'autre un poëlle à bois pour le chauffage avec bouilleur et radiateurs.

Le point commun sera un ballon tampon qui récupérerait l'excès du solaire et servirait de stockage de chaleur pour le chauffage.

 

Une alternative/complément à ton installation serait  de se passer du bouilleur et d'utiliser un chauffe-eau instantané à gaz, après le ballon tampon.

 

Cordialement



#7 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 4302 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 11 mai 2013 - 11:11

Un seul ballon mais 2 circuits ou alors cela implique, si l'on en fait qu'un, de laisser circuler de l'antigel y compris dans le bouilleur du poele ce qui n'aurait pas vraiment de sens.



#8 Al26

Al26
  • Localisation:Mayenne

Posté 11 mai 2013 - 12:16

Je suis aussi sur un site isolé. Donc j'ai installé PV, éolienne, pour la production électrique, et concernant l'eau chaude j’ai décidé d'utiliser un chauffe eau solaire à thermosiphon. Donc ca marche 6 mois de l'année. pour le reste de l'année je réfléchis aussi à récupérer l’eau chaleur du conduit du poêle pour chauffer un ballon. Comme cette situation date depuis 1 an, je n’ai pas encore eu le temps de la mettre en place.

Voici les caractéristiques de mon chauffe eau :

- ballon de 100 litres

- tubes sous vide pour le captage des calories

- Il est équipé d'origine d'un vase d'expansion sur le circuit du ballon. Parfois on voit de la vapeur sortir tellement ca marche bien !

- Les calories montent directement dans le ballon, ou il y a un serpentin circuit de l'eau de ville. Original.

- J'ai bien sur installé un bloc de sécurité, et un mélangeur qui protège des brulures.

- Une dernière chose, je l'ai acheté 800, 00 euros. Installé rapidement, moins de pannes, mais un peu moins performant qu un système avec régulateur et circulateur.

Il est sur une pub de la revue ‘la maison écologique’.



#9 zen33fr

zen33fr
  • Genre: Homme
  • Localisation:Cantal

Posté 12 mai 2013 - 07:39

Depuis 3 ans, nous avons un chauffe eau solaire qui fonctionne par thermo-syphon et qui fonctionne bien. Nous sommes dans le Cantal à 1060 metres d'altitude.

Nous avons 3 panneaux, une réserve de 360 litres, pour une famille de 6 personnes.

Ce systeme satisfait nos besoins pendant plus de 6 mois. Pour l'hiver nous allons faire installer prochainement une cuisinière à bouilleur pour l'eau chaude mais aussi le chauffage. Ce sera  un circuit indépendant.du circuit solaire.

Pendant un peu plus de deux ans nous avons fonctionné avec de l'eau dans le circuit du chauffe eau solaire, mais nous sommes passés au glycol l'automne dernier.

Le glycol nous apporte la possibilité de produire de l'eau chaude solaire meme en période de gel. L'installation est devenue nettement plus efficace et moins contraignante : nous n'avons plus à nous inquiéter de vider le circuit de chauffe quand la météo annonce des risques de gel.

Le fait d'avoir choisi au final de mettre du glycol, fait qu'il devient compliqué d'utiliser ce meme circuit pour l'eau chaude produite avec la future cuisinière à bouilleur.

Pour cela, Il aurait été nécessaire de prévoir dés le départ, un ballon de réserve d'eau chaude avec double serpentins : un pour le solaire et un pour la cuisinière à bouilleur. Ce qui n'est pas le cas pour notre installation.

L'installation avec la cuisinière bouilleur fonctionnera avec un circuit de chauffe avec de l'eau et un ballon d'eau chaude moins important, probablement 100 litres, du fait que la cuisinière fonctionnera tous les jours pendant 6 mois, alors que le soleil ne permet pas tous les jours de produire de l'eau chaude.

 

 

 



#10 yellow

yellow
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Ariège

Posté 13 mai 2013 - 14:14

Merci à tous pour vos réponses, je dois vous avouer que certaines de vos réponses, un peu techniques, deviennent rapidement du chinois pour moi... Je débute vraiment dans tout ça et je ne comprends pas encore tout à fait le rôle de chaque élément en matière de sécurité (si quelqu'un peut m'éclairer?)

 

 

Difficile de faire reposer le système sur du thermosyphon uniquement, et les consomations sur pv deviennent vite très importante.

Tu as des idées de consommations d'un circulateur? Est-il en marche tout le temps ?

 

 

Un seul ballon mais 2 circuits ou alors cela implique, si l'on en fait qu'un, de laisser circuler de l'antigel y compris dans le bouilleur du poele ce qui n'aurait pas vraiment de sens.

Pourquoi?

 

Autres éléments que je n'ai pas mentionnés : Je vis en yourte et donc n'ai qu'une seule pièce à chauffer. Je n'ai pas de radiateur, le rayonnement du poêle suffit à chauffer l'ensemble. Je n'ai pas trop de place et donc je voudrais n'utiliser qu'un seul ballon d'eau chaude (avec double échangeur si nécessaire) et le moins d'éléments possibles. A quoi sert un ballon tampon? est-ce la même chose que le ballon d'eau chaude? est-il obligatoire? 

 

Le bouilleur que je vais utiliser n'est pas un bouilleur dans le poêle mais sur le tuyau du poêle. Il s'agit de récupérer la chaleur perdue des fumées. Le seul hic : pour éviter le bistrage du tuyau de poêle il faut éviter que la température dans celui-ci ne descendent en dessous des 110°C. Le bouilleur capte environ 50% de la chaleur dégagée par les fumées. Quand les fumées atteignent les 220°C c'est bon, en dessous... C'est limite pour le poêle  Il serait donc nécessaire d'ajouter sur le circuit une sonde pour la température des fumées et démarrer le circulateur (ça peut se faire électriquement) quand la température désirée est atteinte ! Le bouilleur dans le poêle (ou cuisinière) aurait demandé au moins un radiateur pour disperser l'excédent de chaleur. 

 

Pour mon installation, un plombier m’a proposé ce circuit là : http://imageshack.us...teauchaude.png/
2 petites précisions : il s’agit d’un vase d’expansion fermé et d’un ballon avec un seul échangeur.

Il me dit que si notre circuit peut supporter la pression du solaire, alors ajouter le bouilleur se fera assez facilement. Pour lui la seule chose à vérifier est le matériau du bouilleur. Il faut qu’il puisse supporter le passage de glycol sans s’abîmer, l’idéal serait laiton ou inox !

Qu’en pensez-vous ? 

 

 

 



#11 surfize

surfize
  • Genre: Femme
  • Localisation:hautes pyrenees (Belgique jusque mi mai)
  • Intérêts:objectif liberté et autonomie
    arranger une grange pour y accueillir (accompagnement à la guérison)

    parapente
    permaculture
    woofing et workaway ...couchsurfing

Posté 24 avril 2017 - 20:16

bonjour à tous et specialement à FAM

 

je suis retraitée et m'installe dans une grange d'estive dans les hautes pyrénées

 

je n ai pas l 'eau courante

 

pour avoir l'eau chaude à ma douche j 'ai acheté un ancien chauffe eau au bois (en cuivre)

 

je cherche de l'aide pour le montage

 

FAM tu es en Belgique....moi aussi jusque mi mai(rencontre possible?)

 

donc merci de me venir en aide

merci à tous les autres aussi

Cécile :salut:



#12 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 4302 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 24 avril 2017 - 20:22

Bonsoir Surfize.

 

Fam ne s'est plus connecté depuis septembre dernier, pour avoir plus de chance de le joindre peut être pourrais tu lui envoyer un message privé.



#13 surfize

surfize
  • Genre: Femme
  • Localisation:hautes pyrenees (Belgique jusque mi mai)
  • Intérêts:objectif liberté et autonomie
    arranger une grange pour y accueillir (accompagnement à la guérison)

    parapente
    permaculture
    woofing et workaway ...couchsurfing

Posté 24 avril 2017 - 20:29

merci pour l info trx ...

 

j espere avoir des infos par d'autres aussi;)) MERCI



#14 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 4302 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 24 avril 2017 - 20:33

Quel est le point qui te pose problème ?

 

Si c'est le genre de chauffe eau auquel je pense il n'y a que la question du conduit des fumées à gérer.



#15 surfize

surfize
  • Genre: Femme
  • Localisation:hautes pyrenees (Belgique jusque mi mai)
  • Intérêts:objectif liberté et autonomie
    arranger une grange pour y accueillir (accompagnement à la guérison)

    parapente
    permaculture
    woofing et workaway ...couchsurfing

Posté 24 avril 2017 - 20:55

merci

ce qui me pose probleme c 'est ...comment faire arriver l 'eau, la faire circuler ? (je n ai pas l eau courante mais il y a une source pas trop loin)



#16 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 4302 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 24 avril 2017 - 21:02

Si la source est en surplomb de la grange tu la captes avec un tuyau, l'eau descendra naturellement. Si elle est plus basse, une pompe sera indispensable en y couplant de préférence une cuve qui servira de tampon.

 

Ceci pourra servir à alimenter toute la grange, pas seulement le chauffe eau.

 

Pour celui ci, si c'est un modèle avec une cuve et un robinet en bas tu peux y adapter une vanne avec flotteur (genre un mécanisme de chiottes mais en plus costaud)

 

Ainsi il se remplira tout seul, et l'eau se coupera une fois qu'il sera plein.



#17 surfize

surfize
  • Genre: Femme
  • Localisation:hautes pyrenees (Belgique jusque mi mai)
  • Intérêts:objectif liberté et autonomie
    arranger une grange pour y accueillir (accompagnement à la guérison)

    parapente
    permaculture
    woofing et workaway ...couchsurfing

Posté 24 avril 2017 - 21:17

l'eau est en contrebas (partagée )

il y a une pompe diesel (beurk) qui était là pour amener l eau dans deux bacs ciments dans la grange prés des box moutons (soit à 20m de l 'emplacement douche ou cuisine..)

 

je vais chercher l eau sur mon terrain et y faire un puits (je n aime pas ce moteur diesel, une pompe à bras est impossible à cause de la distance , la pompe solaire idem)

ce qui me gêne c 'est  toujours"comment cette eau va t elle circuler ?" ....j ai besoin de comprendre avant de faire !;))

 

le puits: l 'eau sera plus basse donc...

 

jadis l 'eau venait du gave par des rigoles(il y avait même un moulin devant la porte de la grange .mais sans doute les rigoles se sont affaissées

la distance au gave est d'au moins un km....je ne peux financer le tuyau qui pourrait être la solution la plus logique (à amener de plus par héliportage!)

 

je cherche donc une solution (les deux"cuves actuelles sont au niveau du sol de la grange donc..pas de pression)

merci pour ton aide



#18 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 4302 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 24 avril 2017 - 21:35

Un puits en montagne, tu es sûre ? En as tu remarqué dans les environs ?

 

Ce qui peut se faire c'est de place une cuve à l'étage, le plus haut possible. Tu n'auras pas une pression phénoménale mais suffisante pour les usages courants.

 

Evidemment il faut que la structure soit prête à la supporter ( 1 litre = 1 kg + poids de la cuve...)

 

Bien entendu il faudra aussi remplir la cuve et là... il faudra toujours une pompe même si grace au réservoir, celle ci n'aura pas besoin de fonctionner en permanence.

 

Je suppose que si l'agriculteur avait mis en place cette pompe diesel c'est qu'il n'y avait pas beaucoup d'autre alternative. Dans tous les cas ce n'est pas évident de trouver la meilleure solution sans voir sur place la configuration des lieux.



#19 surfize

surfize
  • Genre: Femme
  • Localisation:hautes pyrenees (Belgique jusque mi mai)
  • Intérêts:objectif liberté et autonomie
    arranger une grange pour y accueillir (accompagnement à la guérison)

    parapente
    permaculture
    woofing et workaway ...couchsurfing

Posté 24 avril 2017 - 23:21

-heu...ce n 'est pas parcequ'il n 'y en a pas qu'on ne peut pas en faire un (la terre montre que l 'eau n'est pas loin ...)Avec des baguettes de codrier ou l 'antenne de Lecher je vais y arriver;))  ça n est pas un souci pour moi;))

 

-je n ai pas trop envie de mettre une cuve à l 'etage (et pour le moment le plancher n 'est pas encore rénové (créé même;)...quand j 'en aurai récupéré)!!! pour l 'instant c 'est du foin soutenu par des branchages

 

-le berger va vers le progrés quand moi je veux retrouver l'âme d'antan....

 

- venir sur place? pourquoi pas!!!! dans l 'esprit du woofing

 

bonne soirée



#20 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 4302 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 25 avril 2017 - 11:27

Ben écoute, tu verras... ;) A moins que nous ne nous entendions pas sur les termes exacts et que tu parles de capter une source, là je pourrais être entièrement d'accord mais un puits, en montagne... J'ai vécu 25 ans dans le 65 pourtant.

 

Après si la grange était à l'origine alimentée par une rigole il se peut aussi qu'il n'y en ait pas dans les environs. Les anciens ne se seraient peut être pas amusés à creuser 1 km s'il y avait d'autres possibilités.