Aller au contenu


Photo

Réalisation d'une Pico turbine hydroélectrique


  • Veuillez vous connecter pour répondre
87 réponses à ce sujet

#41 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15370 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 31 mai 2016 - 22:32

Bonjour,

J'ai fait un petit schéma

Il me semble voir que sur ce schéma les conducteurs issus de la turbine sont directement reliés à l'accumulateur.

Je trouve ça curieux…  ;)



#42 michmuch80

michmuch80

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1687 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 31 mai 2016 - 22:39

Il est question de 70 W maxi pour le générateur, moins de 6 A en 12 V, avec une batterie de 55 Ah, le courant maxi de charge est à 1/10 capacité, donc pas de problème.



#43 navymar

navymar
  • Genre: Homme
  • Localisation:Corse
  • Intérêts:Démerdisme décroissant

Posté 01 juin 2016 - 05:50

Bonjour, Michmuch,

Je suis comblé par la simplicité et la clarté de la solution que vous donnez, je vous remercie bien chaleureusement.

La turbine est par contre bien en production AC et je comprends que l'adjonction d'un redresseur s'imposera

Votre commentaire pour exposer pourquoi il est possible de se passer d'un régulateur de charge (pour cette capacité batterie et les 70 w produits) m'est également bien utile.

Après la mise en pratique de tout cela je vous informerai du fonctionnement et si vous passez par la Corse ne manquez pas de me contacter avant

Cordialement 


Modifié par navymar, 01 juin 2016 - 06:10 .


#44 navymar

navymar
  • Genre: Homme
  • Localisation:Corse
  • Intérêts:Démerdisme décroissant

Posté 01 juin 2016 - 07:23

Michmuch,

Juste un mot tout de même,

Vous écrivez " Le fait de régler à 13.6 V la fin de charge, empêchera le système mécanique de fin de charge de se déclencher"

Pour ce que je comprends de votre schéma il me semble établi que je dois supprimer le régulateur/redresseur de mon montage initial (C'est un Istabreeze 500 w 12 V, 150 €, faut être c.. pour l'avoir acheté et en arriver là maintenant)

C'est cet élément qui bloque actuellement la turbine par la mise en court circuit des 3 phases de la génératrice et en détectant une "fin" de charge 

En l'éliminant complètement du circuit ce rôle est reporté sur le nouveau circuit de charge (à 15 € :rolleyes: merci ) commandant l'electro vanne et le problème du déclenchement de ce système ne peut donc plus se poser

Est ce que ça colle avec ce que vous pensez  ?



#45 michmuch80

michmuch80

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1687 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 01 juin 2016 - 08:19

Istabreeze 500 w 12 V,

C'est bien d'en parler et il faudra tout de même le laisser pour la fonction redresseur.

 

Je comprends mieux, il s'agit d'un régulateur pour éolienne http://www.eurowind-...e-500-600w.html pas adapté à l'hydrolienne.

 

Je n'ai pas trouvé de notice, mais l'idéal serait de détourner le blocage de la turbine  en commande de l'électrovanne, pour effectuer la même fonction que le module conrad.

 

Que dit la notice ?

regulateur-de-charge-pour-eolienne-500-6

S'il n'y a que ces 5 bornes de connexion (turbine et batterie), il faudrait le schéma pour pouvoir modifier le circuit interne et sortir 2 fils pour commander l'électrovanne.

 

Faut s'y connaitre, le mieux est d'ajouter le module conrad comme expliqué précédemment.

cirturb.png

Comme il est prévu pour un générateur de 500 W et une batterie de 150 AH, le courant de charge n'est pas limité pour 70 W et comme on empêche sa fonction  court-circuit, l'ista brezze ne fait plus que fonction de  redresseur.

Je suis d'accord que ça fait un peu cher le redresseur ;)


Modifié par michmuch80, 01 juin 2016 - 09:37 .


#46 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 4306 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 01 juin 2016 - 18:51

Pour du bi-énergie, du chauffage ?

Tu peut détailler ? 

Sinon des liens : http://www.leroymerl...eur-l1308216571

http://www.energiepl...ex.php?id=11486

 

Dans le cadre d'une production hydraulique également. Celle ci est juste dans mes rêves pour l'instant mais le délesteur servirait à préserver l'alimentation des équipements "prioritaires", un congélateur par exemple, en coupant l'alimentation de ceux qui ne le sont pas en cas de besoin.



#47 navymar

navymar
  • Genre: Homme
  • Localisation:Corse
  • Intérêts:Démerdisme décroissant

Posté 01 juin 2016 - 20:27

Bonsoir Michmuch,

 

Vous écrivez:

"C'est bien d'en parler et il faudra tout de même le laisser pour la fonction redresseur."
C'est pas certain, enfin pour moi, car je trouve plus simple d'installer un simple redresseur 
 
"Je comprends mieux, il s'agit d'un régulateur pour éolienne http://www.eurowind-...e-500-600w.htmlpas adapté à l'hydrolienne."
Ben oui mais à l'époque je n'avais rien trouvé d'autre
 
"Je n'ai pas trouvé de notice, mais l'idéal serait de détourner le blocage de la turbine  en commande de l'électrovanne, pour effectuer la même fonction que le module conrad.
Que dit la notice ?"
Pas de notice dans mes souvenirs, de toute manière les schémas qui accompagnent spontanément les appareils de maintenant me semble relever d'une autre époque
Sans en arriver à vraiment charcuter l'appareil, j'avais qd même pensé détourner au moins le courant de la led indiquant le blocage de la turbine ou utiliser le court circuit de freinage de turbine comme signal, mais bon, c'était retomber dans une suite de redémarrage très brefs suivant la détection de charge batterie comme je l'exposais dans mon 1 er post. Et un régulateur avec un dissipateur (délesteur) détourné aurait donné le même résultat (à mon sens).
D’où l'ambitieuse idée (pour moi) d'essayer d'équilibrer les watts produits avec les consommés avec une régulation de débit proportionnelle - mais c'est certainement plus complexe que ce sur quoi nous nous sommes arrêtés avec le module Conrad + 1 simple redresseur.
 
En attendant je suis bien partant pour essayer la solution que vous me donnez - merci


#48 michmuch80

michmuch80

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1687 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 01 juin 2016 - 22:35

D’où l'ambitieuse idée (pour moi) d'essayer d'équilibrer les watts produits avec les consommés avec une régulation de débit proportionnelle

Il faudrait un réglage de débit d'eau proportionnelle en entrée. Ça demande une technologie sophistiquée et hors de prix pour une petite installation.

De plus, une pointe  de courant pour le démarrage d'un moteur de frigo par exemple, ne pourra pas être assurée, alors que ce n'est pas un problème pour une batterie.

.

Je pense qu'il vaut mieux laisser tourner la turbine à son maximum et avoir une batterie suffisamment dimensionnée pour stocker le besoin de consommation de la journée. Ça permets de travailler en tout ou rien, ce qui est plus facile.

Par exemple, si vous avez besoin de consommer 50 W de moyenne pendant 7 heures de la journée, ça corresponds à 350 Wh et  environ 30 Ah à 12 V, mais avec les pertes inévitables, il faudra charger la batterie à 50 Ah par exemple.

Si la turbine produit bien 70 W en permanence, elle mettra environ 8 heures pour recharger une batterie et pourra aussi continuer à tourner pendant l'utilisation sans problème. 

 

Prévoir une batterie de capacité suffisante pour ne pas risquer la décharge profonde.

 

Attention à débrancher l'onduleur hors utilisation parce qu'il risque de décharger la batterie, sinon il faudrait un automatisme supplémentaire pour le gérer.

 

Trx, les délesteurs du commerce coûtent cher et sont prévus pour éviter de passer à une tranche d'abonnement supérieur en délestant des circuits non prioritaires quand le courant consommé dépasse un certain seuil.

 

Si c'est pour le même système que navymar, il faudrait déterminer un seuil supplémentaire pour qu'à 20 % de charge restante(par exemple), si la turbine n'arrive pas à compenser, un relais se décolle pour délester des circuits consommateurs non indispensables.

 

C'est possible, il faut tenir compte de la courbe de charge de la batterie qui n'est pas la même si on charge à c/10 qu'à c/20 et suivant ses caractéristiques. Donc réglage à faire à l'utilisation.

Voir explications ici http://www.mon-club-...lculChargeAVide

Ce relais pourrait être ré-enclenché quand la batterie atteindrait de nouveau 50% de charge.

Un deuxiéme module conrad ? ou un arduino à 2 € qui peut gérer 6 entrée analogiques et 14 entrées/sorties numériques, avec un peu de temps à passer, tout est possible.

 

Récapitulation (valeurs estimées) : 

  • 12.2 V le relais de délestage s'ouvre
  • 12.5 V ouverture de l'électrovanne > la turbine charge la batterie
  • 12.6 V le relais de délestage se ferme 
  • 13.6 V fermeture de l'électrovanne > la turbine s'arrête

 

On peut ajouter 11.8 V coupure de l'onduleur et 12V, son rétablissement (module supplémentaire).

Tout ce que j'avance est théorique parce que je n'ai jamais pratiqué l'hydrolienne.

 

Navymar ce serait super que vous nous fassiez un retour d'expérience.


Modifié par michmuch80, 01 juin 2016 - 23:26 .


#49 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 4306 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 02 juin 2016 - 06:44

Merci Michmuch, on en reparlera le moment venu.



#50 navymar

navymar
  • Genre: Homme
  • Localisation:Corse
  • Intérêts:Démerdisme décroissant

Posté 02 juin 2016 - 10:58

Bjr michmuch,

 

"Navymar ce serait super que vous nous fassiez un retour d'expérience."

 

Je vous l'ai déjà promis et c'est bien la moindre des correction pour l'assistanat gracieusement apporté.

Assistanat qui n'est d'ailleurs pas terminé puisque on me demandant comment redresser l'alternatif de la turbine il saute aux yeux qu'il s'agit d'abord d'un courant triphasé variant de 0 à 60 volts (turbine non reliée) et qu'il y a donc 3 fils auxquels il faut mettre quelque chose au bout... alors que les redresseurs à 3 € découverts sur le net n'ont que 2 entrées pour l'alternatif et 2 sorties pour le continu - (c'est clair, c'est un métier... :rolleyes: )

Donc là vous comprenez que je sois encore obligé de vous demander une aide sur ce que je dois installer au bout de ces 3 fils... 

Merci et à bientôt



#51 michmuch80

michmuch80

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1687 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 02 juin 2016 - 12:15

0 à 60 V ?

Le boitier ne fait pas que redresser dans ce cas, je ne vois pas pourquoi ne pas l’utiliser puisqu'on empêche son inconvénient.

Les redresseurs triphasés sont courants $_12.JPG

 

J'aimerais quand même connaitre les références de la turbine pour ne pas faire de bourde ;)


Modifié par michmuch80, 02 juin 2016 - 12:17 .


#52 navymar

navymar
  • Genre: Homme
  • Localisation:Corse
  • Intérêts:Démerdisme décroissant

Posté 02 juin 2016 - 17:24

Bjr Michmuch,

 

Pour le boitier:

Il ne fait pas que redresser c'est clair, mais je ne vois pas comment le conserver alors qu'il bloque la turbine suivant la résistance batterie alors que l'eau continue de s'écouler - c'est le problème de départ de mes recherches

 

Pour les redresseurs triphasés:

Bin oui, j'ai un peu honte, il suffisait aussi de le demander correctement à Google - "redresseur AC/DC" ne suffisait pas  :rolleyes:

 

Pour la turbine:

Pas d'inquiétude pour les bourdes, j'assumerai

Bin oui, 60 Volts mesurés en sortie des fils turbine (non raccordés) en pensant toutefois que cette tension pourrait encore augmenter si la conduite d'eau ne limitait pas le débit (pression +/- 9 bar, mais 20 litres minute (litres consommés mesurés en sortie turbine sans retaillage de la buse d'injection sur la pelton - on peut peut être optimiser en retaillant la chose mais en consommant plus d'eau sans doute - ce serait possible en hiver...

 

Mais le "toujours plus" me gave depuis longtemps et par soucis de liberté je ne souhaiterais même pas un raccordement de ma maison au réseau si c'était possible. Donc dans les faits si on a du jus, on fait. Et si on a pas de jus... on se débrouille...

En contrôlant la consommation des appareils et de l'éclairage on peut réellement faire avec "presque" rien, mais... il faut de bons conseils quand on ne sait pas encore faire.  

 

Ma turbine est donnée pour 170 Watts - Si vous voulez des photographies pas de problème, mais le vendeur fabriquant a fait sauter les étiquettes des référence (pas fou) et peint l'ensemble pour une bonne présentation à la vente, ça n'est que de l'habillage de produit.

A mon niveau je n'y vois qu' un moteur brushless de base qui doit coûter une trentaine d'euros - J'en recherche d'ailleurs un de 100 watts, mais en vain pour le moment, parce que je crois inutile de faire tourner des masses qui ne produiront jamais   

 

En attendant voici le lien, vers ce type de turbine, mais pour un modèle supérieur en watts -

http://www.ebay.de/i...E:X:AAQ:DE:1123

 

A bientôt...



#53 michmuch80

michmuch80

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1687 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 03 juin 2016 - 11:18

Bjr Michmuch,
 
Pour le boitier:
Il ne fait pas que redresser c'est clair, mais je ne vois pas comment le conserver alors qu'il bloque la turbine suivant la résistance batterie alors que l'eau continue de s'écouler - c'est le problème de départ de mes recherches

IL bloque quand la batterie atteint la tension de 14.4 V.
Elle n'atteindra jamais cette valeur, car avec le module conrad, on coupe l'arrivée d'eau dès que le tension arrive à 13.6 V, Après cela, la batterie ne pourra que se décharger.
 
Si vous voulez, on peut comparer au compresseur d'air avec réserve.
 
On résonne en bars et non en volts mais c'est presque pareil.
14.4 V serait la sécurité à 12 bars qui ne se déclenche jamais sauf sur un défaut.
 
En général il y a 2 seuils de fonctionnement :
A 10 bars le compresseur s'arrête.
Ensuite la pression descend jusqu'à 1 bar qui serait le seuil qui redémarre le compresseur.
 
 
Je pensais que c'était compris ?

Bin oui, 60 Volts mesurés en sortie des fils turbine (non raccordés)

 
Ok, entre 2 phases, c'est normal

#54 navymar

navymar
  • Genre: Homme
  • Localisation:Corse
  • Intérêts:Démerdisme décroissant

Posté 03 juin 2016 - 13:59

Bjr, Michmuch,

 

"Je pensais que c'était compris ?"

 

C'est très aimable de vous inquiéter... Même si vos schémas sont tout de même assez clairs

Pour vous rassurer dites vous que tôt ou tard, "compris" ou pas, personne n'échappe à la réalité des choses...  :rolleyes: .

Et dans ce cas rien de vital tout de même

Le kit reçu, je ferais le montage de l'ensemble et on verra 

 

Merci encore


Modifié par navymar, 03 juin 2016 - 14:01 .


#55 Salade

Salade
  • Genre: Homme
  • Localisation:Haute-Savoie (74)

Posté 06 juin 2016 - 08:56

Bonjour, 
Il y a une dizaine d'années, j'ai réalisé une pico turbine hydroélectrique (Pelton) pour recharger les batteries d'un chalet d'alpage.
J'avais alors mis en ligne un site expliquant ma démarche http://moreau-fr.net/proto/turbine (adresse désormais redirigé sur le nouveau site)
La turbine fonctionne encore (ponctuellement) et c'est toujours une joie de la mettre en route quand nous allons passer du temps au chalet. 
J'avais depuis longtemps l'idée de faire évoluer le site, c'est chose faite : https://www.hydroturbine.info.
Vous trouverez notamment une aide au calcul sous la forme de petites calculettes pour chaque formule exposée. 
J'espère que vous trouverez une réponse à vos questions.
Cordialement,
Laurent Moreau 


#56 navymar

navymar
  • Genre: Homme
  • Localisation:Corse
  • Intérêts:Démerdisme décroissant

Posté 06 juin 2016 - 14:04

Bonjour M. MOREAU,

A mon sens votre site est bien le plus intéressant de tous ceux concernant les pico centrales (y'en a t'il vraiment d'autres ?)

J'y ai trouvé beaucoup de réponses

Après l'installation d'une conduite de 350 m de longueur il me restait juste à dégoter la génératrice au couple le mieux adapté à la pauvre ressource en eau disponible (9 bar/20 L/minute)

J'ai pris le raccourcis de l'acheter mais je pense qu'on peut mieux faire en détournant un moteur brushless de quelques dizaines d'euros pour rester dans un budget volontairement limité

Tous mes remerciements.

YM


  • Salade aime ceci

#57 michmuch80

michmuch80

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1687 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 06 juin 2016 - 15:23

Bonjour,

Le MPPT solaire n'est adapté aux générateurs éoliens ou hydroliens. Il en existe mais c'est assez cher http://www.schams-so...indmppt-fr.html.

 

Quand la batterie est chargée, laisser tourner à vide, freiner en court-circuitant le générateur ou envoyer la puissance dans une résistance sont des solutions gaspillantes.

La solution qu'a choisi Navymar de couper l'arriver d'eau est la meilleure solution à mon avis.

 

On ne connais pas bien les caractéristiques de l'Ista breeze 500, mais il semble bien adapté à ce type de générateur, sauf qu'il faut stopper la charge avant 14.4 V pour que la mise en court circuit du générateur n'ai pas lieu.

 

Le wmr250d a une sortie résistance de puissance ou pourrait être branchée l'électrovanne http://www.schams-so...WMR250d_EN.pdf 


Modifié par michmuch80, 06 juin 2016 - 15:35 .


#58 navymar

navymar
  • Genre: Homme
  • Localisation:Corse
  • Intérêts:Démerdisme décroissant

Posté 08 juin 2016 - 06:13

Bjr michmuch, tjrs sur l'affaire...

Et bien si vous n'aviez pas été si généreux de vos conseils je me serais bien laissé tenter par l'achat de ce régulateur...

Maintenant ce serait un outrage de céder avant la réalisation conseillée

Cordialement



#59 Salade

Salade
  • Genre: Homme
  • Localisation:Haute-Savoie (74)

Posté 08 juin 2016 - 17:57

Bonjour,

 

Merci michmuch80 pour les liens !

 

Le MPPT solaire n'est adapté aux générateurs éoliens ou hydroliens. Il en existe mais c'est assez cher http://www.schams-so...indmppt-fr.html.

 

 

Quelqu'un a t-il déjà testé un des modèles présentés sur le site ?

 

Le wmr250d a une sortie résistance de puissance ou pourrait être branchée l'électrovanne http://www.schams-so...WMR250d_EN.pdf

 

 

Le lien est mort et le site ne présente plus le modèle sur le site.

 

Pour ce qui est des électrovannes, vous pensez à quelle modèle ?

L'idée est très bonne mais de mon côté je n'ai jamais pris le temps de rechercher les caractéristiques de ces bébêtes : quelle perte de charge occasionnée, quel courant de maintien ?

Moi j'ai pris le parti de la fermeture analogique, c'est à dire à la main et c'est à l'oreille que je reconnais le bruit que la turbine fait quand le régulateur est en phase de floating ;)

 

Laurent

 

 

 

 



#60 michmuch80

michmuch80

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1687 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 08 juin 2016 - 20:55

Bonsoir,

Le bon lien http://www.schams-so...-WMR250d_en.pdf

C'est le premier de la liste : http://www.schams-so...indmppt-fr.html

Plus d'info http://www.plaisance...ateur-MPPT-pour

 

Quel diamètre d'arrivée d'eau avez-vous pour le choix de l'électrovanne ?