Aller au contenu


Photo

Le bélier hydraulique : le pompage perpétuel


  • Veuillez vous connecter pour répondre
83 réponses à ce sujet

#21 milou

milou
  • Localisation:charentemaritime

Posté 08 novembre 2005 - 12:20

Si on utilise des béliers hydrauliques dans un circuit "fermé", on est assuré d'avoir de l'eau circulant en permanence (mais de façon irrégulière). Ca peut être sympa, entre la citerne et le système de traitement, entre celui-ci et la distribution etc etc etc
Alors oui, je suis moi-même preneur d'astuces pour l'auto-construction d'un bélier hydraulique

#22 jidoule

jidoule

    Paille à sons

  • Membres
  • 161 messages
  • Localisation:bretagne

Posté 08 novembre 2005 - 13:55

le bélier hydraulique est effectivement un bon moyen de produire son énergie couplé avec un alternateur

cela a déjà été fait avec une pompe fonctionnant au solaire, je na connais pas bien les compétences du bélier hydraulique (apparemment de l'ordre de 30%)

donc récapitulons (et ne capitulons point)

si on prends 2 citernes montées verticalement
à la sortie de la 1ere (qui récupère l'eau de pluie par exemple)on a bien un débit d'eau constant, force hydraulique pouvant produire un courant

l'eau est ensuite récupérée dans la 2de citerne en contrebaset le bélier hydraulique servirait à faire remonter l'eau dans la 1ere citerne et la boucle est bouclée

bon, ya quand même un soucis vu que le bélier nécessite une pression pour fonctionner, il faudrait sûrement une 3eme citerne :roll:

mais à part les béliers watson (ou chaipaquoi) en neuf, ça se trouve pas d'occase ces p'tits bidules (vu sur ebay, mais ça restait cher pour faire des expérimentations)???? :tss:

#23 Khumlee

Khumlee

    Aggraculteur

  • Membres
  • 266 messages
  • Localisation:bordeaux - gironde

Posté 09 novembre 2005 - 15:14

tu n'as plus qu'a en fabriquer un !

http://www.lino.com/...inl/belier.html

en plus sur ce site tu vas meme pouvoir calculer la puissance electrique produite

http://www.lino.com/~sylvainl/

#24 giyere

giyere
  • Localisation:univers impitoyable (71)

Posté 11 novembre 2005 - 00:10

Bonsoir,

Voici d'autres infos sur le Bélier trouvé grace à ce site génial:
1- une version système D : http://www.lehmans.c...&iProductID=203

2- une installation type complète: http://www.lehmans.c...=274&picindex=1

3- des données techniques: http://www.lehmans.c...03&leaderid=203

#25 heavybetail

heavybetail
  • Localisation:auvergne
  • Intérêts:pleins

Posté 01 dcembre 2005 - 13:17

Salut , l'idée de la production d'électricité par le biais du bélier hydraulique m'a paru une évidence dés que j'ai appris son existence, mais vu mon ignorance scientifique je comprends tout a fait que ce ne soit pas si simple.

Par contre !

Si un bélier à un rendement de 30%, il suffit d'en mettre 4 synchronisés pour avoir un débit régulier et pouvoir glisser une turbine entre le réservoir du haut et le réservoir du bas, non ?
et même dans l'hypothèse d'un débit alterner et d'un rendement faible, ce serait une énergie totalement propre et sans énergie fossile. Donc vu que le bénéfice est totalement positif, en multipliant la structure on doit pouvoir produire de l'électricité de façon industriel non ?

Il se peux aussi que je me plante dans les grande largeurs mais bon, les grandes idées sontn parfois très simples !

#26 _Faith_

_Faith_

Posté 01 dcembre 2005 - 18:43

Si un bélier à un rendement de 30%, il suffit d'en mettre 4 synchronisés pour avoir un débit régulier et pouvoir glisser une turbine entre le réservoir du haut et le réservoir du bas, non ?

Le problème, c'est que si le rendement de ton bélier est de 30%, ça veut dire que si tu as 100 litres qui passent par ton bélier, tu ne seras capable d'en faire remonter que 30 litres (ou 100 litres mais à une hauteur 3 fois inférieure...) et ces 30 litres te permettront de faire remonter 9 litres... et ainsi de suite...

Surtout que ta turbine prélève aussi de l'énergie à l'eau qui tombe: résultat, avec une turbine intermédiaire ce n'est pas 30 litres qui pourront remonter mais beaucoup moins...

Bref, celà peut éventuellement te permettre d'augmenter un tout petit peu l'efficacité de ta turbine, mais ce résultat sera selon moi assez peu rentable.

#27 Celiphane

Celiphane
  • Localisation:Sarthe
  • Intérêts:Très divers !

Posté 19 dcembre 2005 - 01:41

Salut à tous,

nouvellement inscrit (permier message), je m'intéresse énormément à ce système.

Je m'aperçois que vous êtes en train d'évoquer l'élaboration d'un générateur avec ce système, en le munissant d'une turbine.
Le MP en quelques sorte :calin: .

Est-ce que ceci selon vous, est réalisable (dans le sens fonctionnerait) et générerait un courant, déjà d'eau, continue ?
Et électrique ?

Voici mon schéma :
(cliquer dessus pour agrandir)
Image IPB
(cliquer dessus pour agrandir)


(à moins que je n'ai rien compris au système !!! ce qui est fort possible ! :tss: )
Merci par avance

@+
Celiphane

Modifié par Celiphane, 19 dcembre 2005 - 01:43 .


#28 Equilibrium

Equilibrium
  • Localisation:Sud Ouest

Posté 19 dcembre 2005 - 08:06

Rendement 30%

on utilise 100 litres d'eau pour en faire monter 30 dans le réservoir, au bout d'un moment le réservoir n'aura pas assez d'eau Vu !!

#29 Celiphane

Celiphane
  • Localisation:Sarthe
  • Intérêts:Très divers !

Posté 19 dcembre 2005 - 12:56

Salut,

oui c'est vu :tss: .

je l'ai compris un peu plus tard dans la nuit d'ailleurs... c'était trop beau lol :calin: .

@+
Celiphane

#30 Equilibrium

Equilibrium
  • Localisation:Sud Ouest

Posté 19 dcembre 2005 - 13:34

Excuse moi Celiphane , je ne voulais pas dire Vu :calin: ni ;)

mais plutot :tss:

Vu :biglol:

#31 Celiphane

Celiphane
  • Localisation:Sarthe
  • Intérêts:Très divers !

Posté 19 dcembre 2005 - 22:37

Ho non ne t'inquiète pas, je n'ai pas mal interprêté... pas de lézard ! :calin:

@+
Celiphane

#32 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7516 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 20 dcembre 2005 - 10:22

D'après le dessin de Celiphane, l'eau circule en circuit fermé et donc je ne comprends pas ta remarque Equilibrium. (La taille du bélier et son débit étant bien sûr adaptés à celle du bassin et au diamètre de la conduite.)

#33 Celiphane

Celiphane
  • Localisation:Sarthe
  • Intérêts:Très divers !

Posté 20 dcembre 2005 - 11:34

Non il a parfaitement raison, car quand j'ai fait ce dessin je n'avais pas compris à 100% le fonctionnement du bélier : il a des pertes !

Regarde bien cette image :

Image IPB

Le clapet à droite laisse passer l'eau jusqu'à ce qu'elle le ferme d'elle même... l'eau qui sort par ici n'est pas récupérable... enfin pour l'instant. Je réfléchis à des astuces pour ramener ces pertes dans la cloche enfin un truc du genre qui ne changerait pas le fonctionnement du bélier. :calin:

Si quelqu'un a des suggestions.

@+
Celiphane

#34 Celiphane

Celiphane
  • Localisation:Sarthe
  • Intérêts:Très divers !

Posté 20 dcembre 2005 - 11:47

Encore moi.

Pour être sûr que je me pose les bons problèmes, j'aimerai vulgariser très très vulgairement le fonctionnement du bélier, dans mes termes d'incultes. Corrigez moi le cas échéant svp :


- l'eau arrive dans le bélier

- elle rencontre les 2 clapets, mais ne force pas pour ouvrir le premier puisqu'elle passe largement dans le second qui est ouvert

- à ce "stade", l'eau fuse par la "sortie non clochée" d'où les pertes

- mais cela pousse le clapet de cette sortie, et il vient obstrué la sortie que l'eau emprunte actuellement

- l'eau est donc stoppé brutalement, boum, bélier, surpression, onde de choc et boule de gomme

- l'eau très stressé veut s'enfuir par tous les moyens et pousse le premier clapet jusqu'à la juste fermé par son poids parce que c'est la seule issue qui s'ouvre facilement

- l'eau y parvient s'engoufre alors avec violence (surement) dans la cloche (et dans le tuyau qui monte aussi soyons logique)

- la différence entre le tuyau et la cloche c'est que dans le tuyau l'air est chassé plus haut dans le tuyau, alors que dans la cloche l'air n'a aucune issu et se fait littéralement compresser par l'eau qui monte (le tout est plus bas que la source d'origine)

- conjointement, le clapet à perte qui s'était refermé tout seul n'a plus de pression puisque l'eau se barre ailleurs, donc il se réouvre en tombant de son propre poids

-l'eau s'engouffre à nouveau par ce clapet

- le clapet de la cloche se referme (par son poids, par la pression de l'air compressé et par le poids de l'eau stagnante qu'il a sur lui) car l'eau ne le pousse plus, elle passe à nouveau par le clapet à perte

- là, bing, l'air en profite qu'il n'a plus de pression pour se décompresser et reprendre l'espace qu'il occupait en éjectant l'eau qui l'écrasait dans le conduit qui monte

->> La boucle est bouclée.

->> La subtilité donc c'est que l'eau qui remonte par le tuyau ne peut plus en redescendre grâce au clapet qui est fermé par son poids... puis aussi fermé par le poids de l'eau stagnante qui repose dessus (redescendu du tuyau quand la pression est parti).

->> Aussi donc l'eau qui remonte ne redescend pas parcequ'elle ne peut qu'occuper la partie juste en dessous de la bulle d'air de la cloche : elle n'a pas assez de pression pour écraser l'air de la cloche et la remplir. Donc elle ne bouge pas dans le tuyau qui monte et la cloche reste dispo pour le prochain cycle.

C'est ça ? A peu près ? Complètement ?

Merci d'avoir lu et d'en parler !

@+
Celiphane

Modifié par Celiphane, 20 dcembre 2005 - 11:55 .


#35 Equilibrium

Equilibrium
  • Localisation:Sud Ouest

Posté 20 dcembre 2005 - 14:48

je t'envoi un document en mp car je sais pas si on peut mettre une pièce jointe

#36 Celiphane

Celiphane
  • Localisation:Sarthe
  • Intérêts:Très divers !

Posté 20 dcembre 2005 - 16:07

Merci pour cette doc !
Cela confirme donc le fonctionnement tel que je l'imaginais.

Ainsi la description juste au dessus est correct (plus "accessible" mais correct :calin: ).

Bon maintenant reste à plancher sur le problème des pertes : imaginons comment récupérer l'eau perdu qui s'écoule.
Le concept serait de trouver un moyen de la faire monter avec l'eau qui est poussée par l'air compressé.

Finalité : fermer la boucle et ne plus perdre d'eau : obtenir circuit fermé : un MP.

Une idée ? Une impossibilité ?

@+
Celiphane

#37 dédé

dédé

    Grand diseux, petit feseux, mais feseux quand même !

  • Membres
  • 718 messages
  • Localisation:Pffffffffffff !

Posté 20 dcembre 2005 - 16:57

Ayant vu un bélier en fonctionnement :calin: , il faut gaspiller (beaucoup) de l'eau pour le faire tourner...
N'en déplaise à Michel ;) et aux autres chercheurs du mouvement perpétuel il y aura toujours des pertes (ou plus juste : des transformations) d'énergie.
Donc il va falloir choisir :
- Soit on veut de l'electricité et il faut une turbine et un flux d'eau constant et +/- important.
- Soit on veux de l'eau mais pas là où elle est, et qu'on peut profiter de la gravité et de son flux important on peut y intercaler un bélier pour la jeter (et c'est le terme ! :tss: ) plus loin

Si non, on détourne l'eau courrante (ruisseau) grace au(x) bélier(s) dans un réservoir et en dessous du réservoir, on met la turbine pour avoir du jus... et l'eau du réservoir retourne au ruisseau... Mais on peut faire plus simple et mettre directement la turbine dans le ruiseau : pourquoi faire compliqué !

PS : Quand j'ai écris au(X) bélier(s) : ils doivent être en paralèlle et on en série (car à force de rendement de 30% on n'aura plus rien rapidement...)

En conculsion le bélier sert (pour moi ?!) à détourner de l'eau gratuite qui coule en abondance : bonne source, ruisseau et rivière en dénivelé !

dédé

#38 Equilibrium

Equilibrium
  • Localisation:Sud Ouest

Posté 20 dcembre 2005 - 17:05

je suis d'accord avec dédé, le MP ( pour ceux qui sont à sa recherche), va falloir le chercher ailleurs.

#39 Celiphane

Celiphane
  • Localisation:Sarthe
  • Intérêts:Très divers !

Posté 21 dcembre 2005 - 08:05

J'ai beau retourner le problème dans tous les sens, je ne trouve pas.
Je pense finalement également que c'est ailleurs.

Le bélier reste attractif pour sa fonction initiale toutefois.

@+
Celiphane

#40 dédé

dédé

    Grand diseux, petit feseux, mais feseux quand même !

  • Membres
  • 718 messages
  • Localisation:Pffffffffffff !

Posté 14 janvier 2006 - 18:59

Suite a l'adresse donné dans un sujet j'ai trouvé ceci

Pompe bellier
avec quelques rapides calculs on voit le rendement : pour 1 litre pompé il faut "gaspiller" entre 6 et 24 litres (suivant la pente à remonter...)
donc c'est bien pour pomper de l'eau courrante, c'est à dire "perdue"...

dédé

PS : le site est bien et informatif a part pour les huiles moteur qui sont dites d'une "Indice de viscosité exceptionnel ...." alors quelle sont normalisées en 15W40... ;)