Aller au contenu


Photo

Règles douloureuses...


  • Veuillez vous connecter pour répondre
58 réponses à ce sujet

#1 Sortirdelhiver

Sortirdelhiver
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lorraine

Posté 18 octobre 2005 - 10:21

EDIT de Mirza: Comme ça a été noté, le sujet initial sur la contraception alternative a un peu dévié sur les règles douloureuses... alors je me suis permis de séparer les topics. J'espère que la séparation vous convient et est OK :-)

Bon, je ne vais rien apporter à ce débat passionné et passionnant que je suis avec beaucoup d'intérêt (car concernée par le sujet comme toute femme de mon âge, et d'un autre d'ailleurs!).

Mais je souhaitais une précision de Didoune concernant les infusions de camomille qui soulagent les douleurs des règles. Comment procèdes-tu? Avec de la camomille "fraîche", séchée (je ne sais même pas à quoi ça ressemble :-? )? Je suppose qu'avec les infusions en sachet, ça doit pas marcher bézef mais peux-tu me confirmer tout ça?

Je souhaite en faire profiter ma tite soeur qui, malgré la prise de la pilule (aïe! Yeye) souffre de grosses douleurs à chaque période de règle, qu'elle ne soulage que par la prise d'un médoc assez fort...

Merci d'avance! :-)

#2 Tinuviel

Tinuviel

    En route vers ailleurs

  • Membres
  • 310 messages
  • Localisation:Belgique

Posté 18 octobre 2005 - 10:47

Sortirdelhiver, (bouzouf, quel pseudo en plein mois d'octobre ;) :D ),

Pour la camomille, je ne peux pas te donner la recette exacte.

Par contre, LA plante utilisée en phyto pour régulariser les cycles, diminuer les douleurs menstruelles, harmoniser tout le fonctionnement féminin, c'est la feuille de framboisier.

Si tu fais une recherche sur Google, tu trouveras ce que tu veux à ce propos, mais la tisane de framboisier s'achète ou se commande dans n'importe quel magasin qui fait un peu de phyto, c'est très doux et bon à boire.
2 à 3 tasses par jour sont un très bon allié pour les cycles perturbés et/ou douloureux.

#3 adeline

adeline

    en pleine réflexion...

  • Membres
  • 363 messages
  • Localisation:Namur (Belgique)

Posté 18 octobre 2005 - 13:06

hello!

puisqu'on est dans les "petits trucs", j'en aurais besoin d'un. ;)

Mon problème, c'est que 2-3 jours avant le début de mes règles, je suis déprimée de manière assez importante, je pleure sans savoir pourquoi, j'en ai marre de tout, ma vie est ratée, rien ne va, etc etc. :D

Quand je prenais la pilule, ce phénomène n'apparaissait pas. Pour le moment, je n'ai plus besoin de moyen de contraception, je ne prends donc plus la pilule et je vois revenir avec horreur ces grosses déprimes!

il n'y aurait pas par hasard, une petite tisane pour ça?
Avant de commencer à prendre la pilule, je prenais des gélules avec du magnésium, du fer, de la reine des prés, de l'achillée millefeuille (et peut-être d'autres trucs, je ne sais plus) pour un "bien-être avant les règles". Je préférerais prendre quelque chose qui ne soit pas passé par l'industrie pharmaceutique et qui soit moins cher...
Peut-être que simplement les plantes qu'il y avait dans la gélule mais en infusion pourraient faire de l'effet?

merci à vous


P.S. on s'écarte peut-être un peu trop du sujet de départ, il faut ouvrir un nouveau sujet?

#4 Sortirdelhiver

Sortirdelhiver
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lorraine

Posté 18 octobre 2005 - 13:16

Merci Tinuviel ;)

J'ai effectivement commencé à regarder sur google, mais tu peux peut-être continuer à me renseigner par ton expérience...

Peut-on utiliser des feuilles de framboisier qui pousse dans le jardin? (qu'il serve au moins à kek'chose, vu qu'il veut pas me donner de framboises, le paresseux!)? Dans ce que je lisais (recherche pas très poussée encore...), on en achète en herboristerie ou magasin spécialisé, mais si c'est possible de se débrouiller, c'est aussi bien :D

En ce qui me concerne, je n'ai pas à me plaindre, je n'ai pas de douleurs pendant mon cycle, enfin pseudo-cycle puisque je prends la pilule. J'avoue que je commence depuis seulement quelques mois à réfléchir à tout ça (d'où, en partie mon pseudo, que j'espère pouvoir un jour transformer en SortiEdelhiver ;) ) et que pour l'instant, c'est une solution de facilité et de tranquillité pour moi.

Je t'admire, Tinuviel, de "t'être lancée" avec succès dans l'écoute de ton corps, moi je ne m'en sens, pour l'instant, pas capable et je n'ai pas assez confiance en moi pour tenter une telle expérience (l'enjeu est quand même de tailleet je ne peux/veux pas prendre de risque!). Mais je trouve ta démarche super intéressante et ça prouve que ça marche (au moins pour une! ;) ).

PS: Adeline:
Tu parles du "syndrome pré-menstruel". J'en souffrais également il y a quelques années mais plus maintenant sans avoir rien changé ;) Je ne sais que te conseiller, désolée...

#5 Didoune

Didoune
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Poitiers

Posté 18 octobre 2005 - 15:45

Image IPB
Voila pour la gueule de la camomille.
Alors je préviens déjà : c'est de la camomille hyper concentrée qu'il faut prendre (je n'ai jamais eu le dosage précis, pour ma part je surdose par rapport à une tisane), et déjà que la camomille est plutôt amère...
A prendre en infusion, c'est pas ce qu'il y a de plus agréable. Mais c'est radical ! Avant je prenais des médocs et soit la douleur partait pas tout à fait, soit elle revenait très vite. Avec cette infusion là, j'en prends le matin, en la buvant je commence à sentir que ça me soulage, et en tout cas une heure après, je ne sens plus rien du tout... De la journée ! Cette découverte là à été pour moi une émancipation... Je n'ai pas mal à chaque fois, mais quand j'ai mal s'est clouée au lit et pour deux jours. Depuis que je prends cette tisane, je suis une autre femme ! (vive les femmes Barbara Gourde !)... Parfois je commence à ressentir des douleurs en fin de soirée, dans ce cas là je reprends une p'tite tisane avant que les douleurs deviennent trop forte et je peux dormir comme un bébé ! C'est ce genre de truc qui prouvent que la phytothérapie peut être nettement plus efficace que l'allopathie. Car à ma connaissance, il n'y a aucun médicament aussi performant...
Par contre, il faut se la boire cette tisane, moi je surdose en miel.
Et effectivement je n'ai jamais tenté en sachets, je ne pense pas que ce soit efficace. Vu que la saison de la camomille est passée, je te conseille d'aller en herboristerie (s'y en a une près de chez toi) ou en magazin bio, des sachets de fleurs de camomille (romaine) se trouvent facilement.
Séchées ou fraiche, ça ne change que le dosage (on en met plus quand les plantes sont fraiches).

Pour les coups de déprime, dans mon bouquin ("les bonnes plantes") ils conseillent :
- pour insomies, migraines, sentiments d'angoisse et mélancolie, une tige d'aspérule séchée à boire 3 fois par jours

- calme les bouffées de chaleurs dues à la ménopause et les congestions d'origines gynécologiques ; en décoction, une cuillérée à dessert de feuilles coupées d'Hammamélis dans une tasse d'eau et bouillie 2 minutes

- trouble nerveux, antispasmodiques, angoisses, états dépressifs, palpitations..., en infusion concentrée ; 10 gr de fleurs sèches de lotier pour une tasse d'eau bouillante, 3 à 4 tasses par jours, dont 1 au coucher

- les palpitations, l'émotivité, syncopes, vertiges et spasmes : 20 à 50 gr de mélisse par litre d'eau bouillante, 3 à 4 tasses par jour (j'ai appris il y a pas longtemps que la mélisse perdait ses propriété en séchant... c'est con, j'en avait fait tout une réserve...)

- fortifie le système nerveux en diminuant l'excés de ses réactions : 4 à 5 gr de menthe par tasse

-états dépressifs, troubles de la ménopause, angoisses, vertiges... : 1 cuillérée à soupe de fleurs et feuilles séchées de passiflore par tasse d'eau bouillante. 2 ou 3 tasse par jour entre les repas, dont une au coucher.

- cstimulant de première force, antispasmodique, , contre faiblesses de tout ordre, état de convalescence, affections gynécologiques : 5 à 60 gr par litre d'eau de romarin (selon la concentration désirée)

-- affections gynécologiques ; décoction (de feuille, de fleur, de rameau ou d'écorce de racine) de ronce : 40 gr par litre d'eau, 2 à 3 tasses par jour entre les repas.

- remède incontesté des désordre utérins et troubles de la ménopause (contient un oestrogène naturel) : la sauge; 30 gr par litre d'eau.

- régulateur des règles et de leur douleur :1 à 2 gr de fleur de souci par tasse.

Bon, t'as déjà de quoi faire, de quoi choisir parmi tes maux... C'est en tatonnant que l'on commence à trouver les plantes qui sont réellement efficace pour soi, souvent plusieurs ont les mêmes propriétés mais selon les personnes elles sont plus ou moins efficace. Pour l'instant mon infusion de camomille s'est avérée efficace à tout ceux à qui je l'ai conseillée, si pour certaines ça ne marchait pas je pense que "leur" plante-solution se trouve dans la liste.

Sinon pour les feuilles de framboisier (et de ronce) je vous conseille de les ramasser de toute façon, on les utilise en tisane ou mélangée en un "thé" au goût de rose (bon y a une recette précise mais bon, pff... là ce sera pour plus tard...

#6 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7516 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 18 octobre 2005 - 16:12

Pour avoir testé, je confirme que la camomille en sachet (bio) est efficace en décoction : la faire bouillir 5 mn puis laisser infuser 5 à 10 mn. On peut la boire chaude ou froide, bien sucrée ou avec du miel.

A la liste de Didoune j'ajoute aussi la décoction de thym très efficace contre les infections urinaires (entre autres).

#7 adeline

adeline

    en pleine réflexion...

  • Membres
  • 363 messages
  • Localisation:Namur (Belgique)

Posté 18 octobre 2005 - 17:32

merci Didoune!

comme tu dis, je vais faire des tests et je verrai ce qui conviens le mieux à mon cas. Mais ce sera pour l'année prochaine à mon avis parce que trouver des fleurs de lotier en cette saison, c'est plutôt rapé...

sortirdelhiver:

Tu parles du "syndrome pré-menstruel". J'en souffrais également il y a quelques années mais plus maintenant sans avoir rien changé 4-spamafote.gif Je ne sais que te conseiller, désolée...


C'est donc un symptôme connu. Il n'y a pas que moi, c'est déjà ça. :D

a+

#8 Didoune

Didoune
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Poitiers

Posté 18 octobre 2005 - 17:42

C'est donc un symptôme connu. Il n'y a pas que moi, c'est déjà ça.

Ca par contre c'est sur, j'en connais d'autre qui sont dans le même cas. Une copine en l'occurence était toujours de mauvaise humeur avant ses règles, c'est comme ça qu'elle arrivait à savoir quand elle allait les avoir... Et puis cette phrase irritante qu'on entends parfois "laisse, elle à ses ragnagnas" (vous remarquez cette façon de ne jamais dire les vrais mots quand ça nous gène ?). Pour moi, règle ou pas, je suis toujours d'une humeur exécrable... Ca m'évite ce genre de phrase qui m'insuportent ! :D
Enfin bon, je me dis que ça doit s'expliquer tout connement par rapport à un changement d'hormone, ces changements d'humeur (une hyper-sensibilité?). Peut-être que tu devrais déjà tester la sauge ( et ça tu peux en trouver facilement !)
Bon courage...

#9 adeline

adeline

    en pleine réflexion...

  • Membres
  • 363 messages
  • Localisation:Namur (Belgique)

Posté 18 octobre 2005 - 17:59

petite recherche rapide sur google

Le syndrome pré-menstruel en 10 questions

La pilule est souvent prescrite pour traiter le syndrome prémenstruel. Il en est de même pour les progestatifs locaux ou oraux. Cependant l'efficacité de ces traitements hormonaux reste controversée.


...

je vais tester la sauge :D

a+
adeline

#10 Erin

Erin
  • Localisation:Belgique

Posté 18 octobre 2005 - 21:06

je vais tester la sauge  :D

a+
adeline

La sauge marche très bien pour moi ;)
J'essaierais la camomille aussi à l'occasion!

On peut utiliser aussi certaines huiles essentielles antispasmodique en massage (diluées dans de l'huile végétale), comme le basilic.

;)

#11 Miette

Miette

    Terrienne en période d'essai

  • Membres
  • 1174 messages
  • Localisation:vaucluse eheh

Posté 18 octobre 2005 - 22:50

Bon, je ne vais rien apporter à ce débat passionné et passionnant que je suis avec beaucoup d'intérêt (car concernée par le sujet comme toute femme de mon âge, et d'un autre d'ailleurs!).

pas pour faire râler (enfin les ceus qui veulent râler le feront quand même) mais juste pour dire que non c'est pas pour toutes les femmes pareil, moi je n'ai pas de règles douloureuses, justes un peu plus de fatigue et le bid un peu gonflé. periode privilégiée pour manger des lentilles d'ailleurs.

Et en fait, quand j'ai mes règles, je sais pas pourquoi, je suis toujours contente... peut être que ça fait la différence, le côté psychologique je veux dire...

en fait si je sais au moins un peu pourquoi, preuve d'un bon fonctionnement, d'une capacité fertile, d'un cycle, qui me permet d'être régulière quelque part malgré moi qui est une tendance au chaos, et je ressents un réel bien être à voir ce sang, sortir chaque mois de moi.

vous qui avez des règles douloureuses, comment percevez vous psychologiquement ce moment ?

Modifié par Miette, 18 octobre 2005 - 22:56 .


#12 Miette

Miette

    Terrienne en période d'essai

  • Membres
  • 1174 messages
  • Localisation:vaucluse eheh

Posté 18 octobre 2005 - 23:56

en fait je suis fondamentalement refusée à la prise de la pillule.

le fait que ses residus se retrouvent dans la rivière et changent le sexe des poissons, des grenouilles puis diminent la fertile de l'homme, sont pour moi plein de sens.

des sources et mon interprétation.

un dossier dans l'ecologiste, sur les pesticides et produits chimiques, où ils relataient le coktail medicamentaux qui peut se retrouver dans les cours d'eau via les urines (et de tous les medocs à l'interieur dedans).
précisant l'effet incompris et donc imprévisible des interractions....

article parmis le dossier exiprimant l'atteinte de la ferlité de l'homme.

proportionnellement au nombre de femmes qui prennent la pillule, et de l'intention de cette absortion, je pense refléchir logiquement...

Modifié par Miette, 18 octobre 2005 - 23:57 .


#13 capselle

capselle
  • Intérêts:jardinage,bricolage cuisine ,lecture

Posté 19 octobre 2005 - 04:04

moi je prend de l'infusion de gingembre .Les chinois disent qu'il y a douleur car le sang stagne.Avec le gingembre je saigne plus et rapide car ca active la circulation mais je controle.Deconseillee au hemoragique.
J'ai aussi essaye l'infusion de canelle chez moi ca marche et c'est delicieux.je n'en prens que quand je sent le mal au ventre arriver.

#14 Sortirdelhiver

Sortirdelhiver
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lorraine

Posté 19 octobre 2005 - 08:12

Bon, je ne vais rien apporter à ce débat passionné et passionnant que je suis avec beaucoup d'intérêt (car concernée par le sujet comme toute femme de mon âge, et d'un autre d'ailleurs!).

pas pour faire râler (enfin les ceus qui veulent râler le feront quand même) mais juste pour dire que non c'est pas pour toutes les femmes pareil, moi je n'ai pas de règles douloureuses, justes un peu plus de fatigue et le bid un peu gonflé. periode privilégiée pour manger des lentilles d'ailleurs.

Coucou Miette!

En fait, je ne parlais pas des douleurs quand je disais que toute femme était concernée, mais de la contraception en général.

Bon, le sujet sur la douleur fait l'objet d'un nouveauc topic séparé de celui sur la contraception alternative, ce qui fait qu'on ne s'y retrouve plus trop au début ;)

Les douleurs liées aux règles, je ne les ai plus depuis bien longtemps heureusement (mais j'ai "donné" les premières années, ouïe, tordue sur mon lit ;) ).

Il paraît que ce sont de mini contractions (comme celles que l'on ressent à l'accouchement, mais en puissance moins 10 :D ). Celles qui ont connu les deux (douleurs des règles ET contraction) confirmeront ou infirmeront...

;) à toutes

#15 Tinuviel

Tinuviel

    En route vers ailleurs

  • Membres
  • 310 messages
  • Localisation:Belgique

Posté 19 octobre 2005 - 11:46

Désolée Tinuviel pour le début qui commence un peu sec du coup ici... enfin bon l'idée c'est : ici les règles, là-bas les contraceptions icon_smile.gif J'espère que ça vous va, je me suis dit que c'étaient vraiment deux choses différentes.

Euh, je n'ai absolument aucun souci avec ça, c'est une excellente initiative d'essayer de mettre un peu d'ordre dans tout ça
;)

En ce qui concerne les douleurs de règles et les "mini-déprimes" pré-menstruelles, je connais un peu, sans pour autant en souffrir autant que certaines, loin de là.

Personnellement, l'acceptation et la connaissance de mes cycles, le fait de vivre au même rythme que mon corps, ont beaucoup aidé au fait de vivre ça beaucoup mieux.
Ca ne veut pas dire que j'ai moins de crampes utérines, ou moins de coups de déprime, mais que je les intègre comme faisant partie de mes cycles de vie, que je les accepte sans "résistance". Comme quand le sang coule, j'aime bien en fait ressentir ma féminité, et j'aime bien cette rondeur, ces rythmes, ces retours continuels et réguliers d'humeurs (dans tous les sens du terme), comme des marées.

Du coup, je ne peux pas donner de renseignements vraiment utiles sur les remèdes éventuels, vu que je ne prends rien du tout. Le jour de survenue de mes règles est pour moi un jour un peu à part, je vis mes petites contractions utérines en ralentissant un peu mes activités, en lâchant prise, en les accueillant positivement, un peu comme quand on débute un travail d'accouchement.
Parfois une bonne bouilotte quand ça pince de trop, mais c'est rare que les douleurs soient aussi fortes.

En fait, j'ai des ovulations plus douloureuses que mes règles ! ;)
Là, pendant quelques heures, parfois même jours, je morfle ... ventre gonflé, tendu, douloureux. La sensation que l'ovaire est vraiment lourd et oedématisé, comme une plaie interne.
Les quelques heures avant et après la rupture du follicule, je suis vraiment "ailleurs". Douleurs (si c'est la nuit, impossible de dormir), mais surtout un état un peu "second", comme quand on va tomber dans les vapes, c'est assez marrant :D

Je l'ai mal vécu pendant deux ou trois mois au début (après arrêt pilule), parce que je résistais, je m'inquiétais, je ne voulais pas que ça m'occasionne d'embêtements dans ma vie de tous les jours. Et puis petit à petit, ces sensations sont devenues comme de vielles connaissance qu'on aime rencontrer régulièrement pour changer un peu son quotidien ;)

Côté pratique : je ne peux pas passer à côté du moment précis d'une ovulation (sauf de très rares mois où elle est plus discrète ... du coup je me demande ce qu'il se passe), et je sais donc précisément à partir de quand je n'ai plus de risque de grossesse en deuxième partie de cycle.

Voilà pour mon expérience perso ... pas très utile mais bon, j'avais envie d'en parler ;)

#16 Didoune

Didoune
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Poitiers

Posté 19 octobre 2005 - 12:23

Si si, c'est marrant de parler de ça, on parle souvent des douleurs des règles, rarement de celles de l'ovulation.
Personnellement, je sens des douleurs dans une des ovaires et du coup je sais quand j'ovule, et de quels coté ! C'est pas une douleur lourde et pesante, comme pendant les règle, mais elle est très ciblée et assez forte. Je sens que l'ovaire est gonflée, d'ailleurs je peux la sentir sous mes doigts si j'appuie. Ca ne m'a jamais dérangée au point d'essayer de trouver une tisane, mais souvent j'ai l'envie de rentrer la main dans mon ventre pour arracher la coupable...
Je pense que ce genre de témoignage peut être utile, dans le sens que pour ma part en tout cas, j'ai mis du temps à associer ces douleurs là, pourtant vraiment au niveau d'une ovaire (je sens l'autre en général un peu gonflée aussi, mais nettement moins), avec le fait d'ovuler. Je me demandais ce que c'était, parfois ça m'inquiétait (keskecé maikeskecé ?) souvent j'en avait pris l'habitude. Quand j'ai compris, ça a été évident du coup, mais c'est bien sur !
C'est une des raisons qui me font penser que la pilule en plus d'être nocif fait perdre beaucoup de réceptivité et de compréhension de soi.

#17 Tinuviel

Tinuviel

    En route vers ailleurs

  • Membres
  • 310 messages
  • Localisation:Belgique

Posté 19 octobre 2005 - 13:05

C'est vrai que moi aussi au début, tout en me doutant bien que c'était lié à l'ovulation, je me suis un peu inquiétée en me demandant si c'était normal, si je n'avais pas un problème ...

Sinon, par rapport à ce que tu dis sur la pilule, c'est vrai que je ne peux même plus m'imaginer prendre un truc qui "leurre" mon corps et l'empêche d'ovuler :D
Ca me semblerait une violence insoutenable faite à moi-même, comme une main mise de force sur une bouche qui veut crier ... !

Euh, Mirza, on refait un troisième fil de discussion sur l'ovulation ? ;) ;)

Modifié par Tinuviel, 19 octobre 2005 - 13:07 .


#18 Didoune

Didoune
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Poitiers

Posté 19 octobre 2005 - 13:19

:D

Tiens d'ailleurs j'ai une copine qui n'avait jamais pris la pilule depuis 4 ans qu'elle était avec le même mec, elle avait pris l'habitude de s'écouter sans avoir jamais eu de problème...
Un jour elle a décidé de prendre la pilule parce qu'elle était avec quelqu'un d'autre et que le truc de "j'écoute mon corps" ça lui plaisait pas du tout, il était pas rassuré,alors elle s'était décidée à prendre la pilule.
Elle l'a très mal vécu, elle sentait son bide tout détraqué, ses règles étaient "bizarre", elle sentait vraiment le fait que c'était des fausses règles. Bon, leur relation à pas duré très longtemps ça lui a permis de vite reprendre ses habitudes ;)
(Mmmh, oui bon, là ça repart sur la pilule, je vais arrêter là sinon Mirza va s'arracher les cheveux...)

#19 sidi

sidi
  • Localisation:Canada

Posté 21 octobre 2005 - 18:01

Je n'ai jamais eu besoin de regarder un calendrier pour savoir quand j'allais avoir les règles. Avec le changement d'humeur 2 jours avant, le fameux SPM...
des cycles irréguliers 30 à 40 jours.
Et depuis le retour des couches, la situation la situation dégénère de plus en plus, + de douleurs et durée des règles jusqu'à 11 jours...
Et là, je n'en revient pas, sans crier gare, il y a 3 jours j'ai les règles, enfin je ne vois pas ce que cela pourrai être d'autre ? Surtout que les 2 jours qui précédaient les règles je me trouvais particulièrment en super forme à la place de la déprime.
Mais c'est trop tôt ? Et ma journée de déprime ? Je vérifie le calendrier : 28 jours ! Hé ! c'est les règles ! mais ca ne se peut pas... je n'en reviens pas... Et là depuis 3 jours toujours pas de douleurs ni de fatigue. C'est presque trop beau... j'ai encore du mal a y croire...
Est-ce que c'est normal ?

Il faut dire aussi que depuis 1 mois je bois chaque jour toute l'urine du matin...

#20 cathycat

cathycat

Posté 08 novembre 2005 - 12:06

bonjour a tous
j'a 1 soucis j'ai des regles tres abondantes (et 1peu douloureuse) y aurait il moyen de les reguler ?