Aller au contenu


Photo

Equilibre acido-basique


  • Veuillez vous connecter pour répondre
87 réponses à ce sujet

#41 Torgas

Torgas

Posté 21 avril 2008 - 14:26

verdeter ;)

Choisir le site qui est le plus séreux: pas facile :

Sur le site :

http://www.lanutriti...pral&tri1=moins

Qui semble le plus sérieux ou ils ont calculés l'indice Pral

Si on compare quelque aliment , on remarque que , les prunes , abricots , oranges , noisettes par exemple sont classé d'un coté acidifiant et sur l'autre site basifiant.

http://www.ateliersa...istaliments.htm.

Donc , je sais pas.

Ps: Pour le citrons , j'ai lus que l'acide s'évaporait avant d'arriver dans l'estomac , en gros.
:calin:

#42 Tinuviel

Tinuviel

    En route vers ailleurs

  • Membres
  • 310 messages
  • Localisation:Belgique

Posté 21 avril 2008 - 14:37

Un acide est acidifiant et une base est basique.


Ah oui ? Eh bien voilà qui serait simple ...


En ce qui concerne le citron, il est pourtant bien alcalinisant, parce que lors de son assimilation, ses acides organiques se combinent avec les minéraux (en particulier le potassium), et libèrent des restes alcalins, qui ont précisément une action anti-acide sur le milieu interne.

C'est pourtant quelque chose d'archi-connu ça ...

Suffit d'essayer le jus de citron en cas de remontées acides : loin de l'aggraver, ça calme presque aussi sec les douleurs ! Radical. S'il fallait une preuve empirique à la théorie ...

#43 coulemelle

coulemelle
  • Localisation:LIMOUSIN
  • Intérêts:ECOLOGIE MEDECINES DOUCES ALIMENTATION

Posté 21 avril 2008 - 16:03

Merci Tinuviel tu as été plus rapide que moi pour la réponse. Maintenant je ne cherche nullement à convaincre, il suffit d'essayer. L'expérience est enrichissante. :calin:

Par contre je ne recommande pas l'orange qui elle est vraiment acidifiante et pas bonne du tout pour le foie.

Abcdef..... fais confiance et essaye avec des citrons bio bien sûr et en commançant par une moitié de citron fraichement pressé dans un verre d'eau, le matin à jeün pendant un mois, ensuite un citron entier pressé toujours avec de l'eau pendant plusieurs semaines. ;)

#44 verdeter

verdeter

Posté 21 avril 2008 - 16:27

Les bases sont assez simples, un acide donne des ions H+( H2O+ H+= H3O+) et une base OH- en récupère..
L'acide citrique est un acide car il libère des ions H3O+.
il est ensuite dégradé en citrate qui est une base et entre dans le cycle de kreps
http://fr.wikipedia..../Cycle_de_Krebs

En ce qui concerne le citron, il est pourtant bien alcalinisant, parce que lors de son assimilation, ses acides organiques se combinent avec les minéraux (en particulier le potassium), et libèrent des restes alcalins, qui ont précisément une action anti-acide sur le milieu interne.

Peux tu préciser les mécanismes mis en oeuvre et les cycles de dégradation dont tu parles?


L'action ankalinisante est sans doute archiconnue mais pas des chimistes ni des biochimistes pour qui c'est une action acidifiante.

Je vais donc vous laisser à cette passionnante réinvention de la chimie car je n'ai pas envie de réapprendre toutes les bases de la nouvelle chimie

#45 _sabrinana_

_sabrinana_

Posté 21 avril 2008 - 16:45

voici ce que j'ai trouvé sur le citron :

-A la bouche, les citrons donnent une impression de forte acidité. De ce fait, on risque de les accuser d'acidifier dangereusement l'organisme. C'est une erreur. Les radicaux anioniques qu'ils renferment sont rapidement oxydés au cours du chimisme d'asssimilation et transformés en gaz carbonique, en bicarbonates ou en carbonates basiques de sodium ou de calcium. Par ce type de réactions, les citrons se comportent, en définitiven comme des alcalinisants faibles, un peu moins que le raisin ou l'orange, mais un plus que le cynorrhodon, la carotte ou la betterave.

Ils sont donc à conseiller chaque fois qu'un individu s'acidifie par une mauvaise alimentation, par exemple par des abus de viandes d'où l'intérêt de citronner ces dernières.

Je vais donc vous laisser à cette passionnante réinvention de la chimie car je n'ai pas envie de réapprendre toutes les bases de la nouvelle chimie


representerais tu la chimie et la biochimie dans son integralité?? professeur verdeter?? ;) ;)
il ne s'agit pas de reapprendre, cela supposerait que l'on sache deja tout. cela existe-t-il ? n'apprend t on pas tout au long de sa vie, meme les plus erudit, n'est-ce pas. :calin:

Modifié par sabrinana, 21 avril 2008 - 17:09 .


#46 verdeter

verdeter

Posté 21 avril 2008 - 17:49

Je ne représente que moi même, l'acidité du citron est une réalité, il suffit d'en mesurer le Ph pour en être convaincu.
J'ai dosé à la soude des solutions d'acide citrique pendant plus de dix ans, des sacs d'acide citrique j'en ai manipulé plus d'une tonne par jour avec les mains bouffées par l'acidité .
Si vous voulez que les citrons soient basiques, je vous laisse jouer.

Vous faites trop d'amalgames réactions acide /base, oxydo réduction, cycles de dégradations .... je veux bien expliquer avec mes maigres connaissances mais pas me taper la tête contre les murs.
Il y a des trucs vrais et des gros n'importes quoi dans ce que vous dites.

Sabrinana, je parles des bases, là vous en êtes à réinventer les bases de la chimie .
On est au niveau 12 ans, mettre du citron avec de l'eau , du sucre et du citron pour faire de la limonade. http://www.cpe.fr/ceh/tp/limonade.htm

:calin:

Pour ceux qui veulent se faire une idée de l'acidité d'un produit, il suffit d'acheter des bandelettes Ph
http://shopping.kelk...elettes-ph.html
ou de faire ses indicateurs à base de légumes, mais c'est plus délicat à voir, il faut faire un témoin
http://fr.wikipedia.org/wiki/Papier_pH

Modifié par verdeter, 21 avril 2008 - 18:05 .


#47 _sabrinana_

_sabrinana_

Posté 21 avril 2008 - 18:27

en effet, ce que tu dis est vrai, le citron est acide
il n'y a aucun doute là dessus, mais il n'acidifie pas les humeurs digestives, il engendre des reactions basiques, qui sont verifiée par des "specialistes" en la matiere.
ceci n'est pas paradoxal, et ce que je t'ai ecris sur le precedent message est issu de travaux de biochimiste. et connu depuis longtemps par nos grands-mere


on peut donc dire qu'un acide n'est pas obligatoirement acidifiant, tout depends de son environnement direct, et des reactions qui en decoulent, et dans ce cas, le citron est alcalinisant

c'est tres simple cela aussi, on ne reinvente rien, cher ami :calin: ;)

#48 verdeter

verdeter

Posté 21 avril 2008 - 18:33

J'ai vu l'indice PRAL plus haut qui est la base de cette discussion

L’indice PRAL (de l’anglais Potential Renal Acid Load) est une manière d’indiquer la charge acide rénale potentielle d’un aliment, à savoir son effet acidifiant ou alcalinisant sur l’organisme. C’est dans l’urine que l’on obtient la mesure de cette charge, dont l’unité est le milliéquivalent (mEq). Tous les chiffres au-dessus de 0 révèlent un excès d’acide. Mentionnons que certains livres de nutrition utilisent l’expression « équilibre acido-basique », basique étant un synonyme d’alcalin.

http://www.passeport...=indice_pral_nu


Cet indice me semble une arnaque:

une manière d’indiquer la charge acide rénale potentielle d’un aliment, à savoir son effet acidifiant ou alcalinisant sur l’organisme

Beaucoup de gros mots qui ne veulent pas dire" grand chose.

L'urine sert à évacuer des déchets du métabolisme qui sont soit acides soit basiques soit neutres mais en fait, c'est les deux et l'urine reste stable au niveau Ph proche de la neutralité. C'est hyper simplifié et je m'en escuse
Lu sur wiki
* L'acidose (pH < 7.38) est prévenue par élimination d'ions ammonium NH4+,
* L'alcalose (pH > 7.42) est prévenue par l'élimination de bicarbonates HCO3-.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pipi

Il est donc vrai que selon l'aliment, l'urine sera plus ou moins acide .
Un régime trop carné entraine de la production d'acide urique , d'urée et autres qui peuvent s'accumuler dans les articulations et donner la fameuse goutte des "bons vivants"

L'unité milliéquivalent (mEq) ne correspond à rien, comme si on vous dit "c'est équivalent".... à quoi???

Comment sont faites les mesures de ce milliéquivalent?
Reproductibilité des expériences?

Bref, à partir de quelques connaissances vraies ( principes de bases de la diététique), il y a tout un machin sans rien dedans si ce n'est un risque d'arnaque qui s'est monté.
Achetez mon bouquin pour avoir les tableaux des milliéquivalences

#49 verdeter

verdeter

Posté 21 avril 2008 - 19:04

en effet, ce que tu dis est vrai, le citron est acide
il n'y a aucun doute là dessus, mais il n'acidifie pas les humeurs digestives, il engendre des reactions basiques, qui sont verifiée par des "specialistes" en la matiere.
ceci n'est pas paradoxal, et ce que je t'ai ecris sur le precedent message est issu de travaux de biochimiste. et connu depuis longtemps par nos grands-mere


on peut donc dire qu'un acide n'est pas obligatoirement acidifiant, tout depends de son environnement direct, et des reactions qui en decoulent, et dans ce cas, le citron est alcalinisant

c'est tres simple cela aussi, on ne reinvente rien, cher ami :calin: ;)

Les humeurs digestives, quesaquoaquo????
On revient à la saignée destinée à éloignée des humeurs malignes là.

Définissons humeurs digestives.Tu parles des sucs gastriques?
Dans ce cas, oui le citron n'acidifie pas ( enfin ne modifie pas le Ph, mais apporte son acidité qui est alors négligeable par rapport à celle de l'Hcl)

Une réaction basique, ça n'existe pas, il y a des réactions qui ont lieu en milieu acide et d'autres en milieu basiques, ou encore, le ph n'a pas d'importance.... mais il n'existe pas de réactions basiques .
C'est une solution qui est acide ou basique

qui sont verifiée par des "specialistes" en la matiere.
ceci n'est pas paradoxal, et ce que je t'ai ecris sur le precedent message est issu de travaux de biochimiste. et connu depuis longtemps par nos grands-mere


En science, il y a des travaux qui sont soumis à l'avis de la communauté scientifique par le biais de revues spécialisées
Un biochimiste sera plus précis et donnera des précisions qui sont passées sous silence dans ce type de "science".
Je t'ai rapidement parlé de la dégradation du glucose qui peut emprunter plusieurs voies et donner des produits de dégradations différents.
Mais c'est le cas de tous les produits ou sous produits des cycles de dégradation.
Un petit quelque chose manque ( emzyme ou oxygène ou... par exemple) et le cycle prend une autre voie totalement différente avec des produits totalement différents .
Sur le glucose en absence d'oxygène tu as un acide en déchet qui n'est pas produit en aérobiose alors qu'au départ le glucose est neutre

J'espère avoir réussi à exprimer mes doutes et à les argumenter.

#50 Torgas

Torgas

Posté 21 avril 2008 - 19:31

Je suis extrêmement étonnée par ta réponse au sujet des citrons. C'est le seul agrume qui me soit autorisé car il n'est pas acide d'après mon nutritionniste... :calin:
Quelqu'un à fait un test de pH ?

;)

Il te conseil quoi , comme jus de fruit , alcalinisant ?
Car c'est pas facile d'en trouver.

;)
:cogite:

#51 _sabrinana_

_sabrinana_

Posté 21 avril 2008 - 20:06

Les humeurs digestives, quesaquoaquo????


humeurs : toute substance liquide d'un corps organisé, digestives : salives, oesophagienne, gastriques, intestinales....


c'est effectivement le resultat qui est basique, pas la reaction, mille escuse docteur :calin:

Dans ce cas, oui le citron n'acidifie pas ( enfin ne modifie pas le Ph, mais apporte son acidité qui est alors négligeable par rapport à celle de l'Hcl)

deja donné la reponse a cela :

Les radicaux anioniques qu'ils renferment sont rapidement oxydés au cours du chimisme d'asssimilation et transformés en gaz carbonique, en bicarbonates ou en carbonates basiques de sodium ou de calcium. Par ce type de réactions, les citrons se comportent, en définitiven comme des alcalinisants faibles,



#52 nicolasdelaréunion

nicolasdelaréunion
  • Localisation:Reunion island, the best place in the world

Posté 21 avril 2008 - 20:09

Salut verdeter.
C’est vachement instructif de vous lire. :calin:
J’aimerai vous demandé comment vous avez acquit ces connaissances en chimie et en physiologie ? Cursus universitaire ou apprentissage autodidacte ?
Pouvez vous nous donner des conseils de lecture qui nous amènerait à comprendre tous les mécanismes de la digestion ? J’entends par la des ouvrages qui expliquerai la fonction de chaque organe digestif et les processus de dégradation des aliments en leur sein ?
Ces connaissance me semble indispensables pour comprendre la nutrition sans ce laisser enfermé dans un courant de pensé qu’il soi de la naturopathie ou de la médecine « académique ».
J’attends vos conseils avec impatience.
Merci d’avance ;)

#53 verdeter

verdeter

Posté 21 avril 2008 - 21:11

Salut Nicolas
J'ai eu , il y a longtemps des cour de physio et bioch :calin: , j'en ai retenu que j'étais un ane .
Ce sont en fait des bases et une bonne dose d'esprit critique autant dans le naturel que dans le chimique.
Essaie de trouver des cours de physiologie de la digestion et d'aller chercher plus loin au fur et à mesure, il faut un niveau terminale, c'est mieux mais j'ai des copains trapus en génétique ( mais Bt) et sans diplomes .
En chimie, le programme terminale est pas mal et donne pratiquement toutes les bases.

Reste critique et compare des sources différentes.
Dans le cas présent, il y a du vrai et autours un machin qui habille, mais bon, je peux changer d'avis.
Je sais pas si je t'ai répondu, je l'espère

Ily a ça , mais ça fait appel à des notions assez pointues par moment
http://pfd.aphp.org/...medigestif.html

Modifié par verdeter, 21 avril 2008 - 21:23 .


#54 abcdefghijk

abcdefghijk

Posté 21 avril 2008 - 21:37

Il te conseil quoi , comme jus de fruit , alcalinisant ?
Car c'est pas facile d'en trouver.

:cogite:
:roi2:

Thorgas,

:calin: on a pas parlé jus, juste " fruits" (qui sont mâchés et dont la digestion commence dans la bouche, le jus n'as pas cet avantage)... avec les précisions suivante (qui s'appliquent à mon cas et pas forcément au monde entier, forcément):
- jus de citron dans la tisane au petit dej.
- aucun autre agrume, sauf après essai peut-être le pamplemousse, et surtout pas orange, clémentine ou mandarine, et en généralement pas de fruits (ni légume!) exotique, qui a poussé sur un terrain trop différent de celui où j'évolue.
- les fruits à consommer uniquement en repas exclusivement composés de fruit (tit dej ou repas du soir par ex.), jamais entre les repas, avant les repas (ah bon? et moi qui croyais que c'était idéal un fruit 30 ou 10 min avant un repas! ça ouvre l'appétit!) ou en dessert (sauf cuits), car la digestion d'une pomme requiert un enzyme qui n'est pas compatible avec celui nécessaire pour digérer la salade (ou autre chose qu'un fruit), et du coup, la salade est à coup sur pas digérée correctement. Ceci est ce que j'ai retenu, c'est certainement faux scientifiquement, simplifié à l'extrême mais c'est ce que j'ai retenu. Moi je n'ai pas étudié les processus de la digestion et 4 années de médecine pour arriver nutritionniste, ça n'est pas à ma portée. ;)

Ensuite j'ai expérimenté qu'un des mélanges les plus nocifs pour la digestion est bien le suivant:
lait de vache + céréale + sucre

et presque aussi ;) mauvais le mélange céréale + sucre.

En gros supprimer lait animal, sucres (tous: de canne, complet, blanc, miel, fructose en poudre, ...) et limiter les céréales. Se baser sur les crudités, les légumes et un accompagnement cuisiné. Abuser de la noisette et de l'amande au petit dej plusieurs fois par semaine...

et effectivement les brulures d'estomac se font oublier rapidement avec ses quelques conseils, pour ressurgir au bout du 4ème gâteau (bio et végétalien mais blé + sucre quand même) ingurgité.

#55 verdeter

verdeter

Posté 22 avril 2008 - 07:42

abcdefghij dit
Moi je n'ai pas étudié les processus de la digestion et 4 années de médecine pour arriver nutritionniste, ça n'est pas à ma portée. 5-euh.gif

Je ne suis pas nutritionniste :calin: , j'essaie de comprendre ce qui se passe autours de moi.
Je vous ai expliqué les limite de ces raisonnement, vous en faites ce que vous voulez.
Au moyen age aussi on brulait ceux qui essaient de comprendre et voulaient sortir de la religion.

Une petite dernière et je vous laisse , les vitamines sont détruites par la chaleur et la vitamine C diminue de 50 % en 48 h après la récolte.
Donc si tu veux profiter au max de ton citron, bois le dans de l'eau froide, voire pur ;)

#56 abcdefghijk

abcdefghijk

Posté 22 avril 2008 - 08:13

Merci Verdeter :horreur_grosyeux:

de toute façon, j'ai horreur du citron Image IPB

#57 nicolasdelaréunion

nicolasdelaréunion
  • Localisation:Reunion island, the best place in the world

Posté 22 avril 2008 - 16:06

Salut Nicolas
J'ai eu , il y a longtemps des cour de physio et bioch  :horreur_grosyeux: , j'en ai retenu que j'étais un ane .
Ce sont en fait des bases et une bonne dose d'esprit critique  autant dans le naturel que dans le chimique.
Essaie de trouver des cours de physiologie de la digestion et d'aller chercher plus loin au fur et à mesure, il faut un niveau terminale, c'est mieux mais j'ai des copains trapus en génétique ( mais Bt) et sans diplomes .
En chimie, le programme terminale est pas mal et donne pratiquement toutes les bases.

Reste critique et compare des sources différentes.
Dans le cas présent, il y a du vrai et autours un machin qui habille, mais bon, je peux changer d'avis.
Je sais pas si je t'ai répondu, je l'espère

Ily a ça , mais ça fait appel à des notions assez pointues par moment
http://pfd.aphp.org/...medigestif.html

Salut,
Oui vous m’avais aidé un peu, mai je me rends compte que pour comprendre la physiologie de la digestion il fau connaitre la chimie. Du coup je me sui achetai un traité de chimie pour apprendre les base étant donner que je n’ai pas suivie de filière scientifiques ni littéraire d’ailleurs sa ce voix par mon orthographe. :D
Merci de votre aide. ;)

#58 Torgas

Torgas

Posté 24 avril 2008 - 14:41

Bonjour , abcdefghijk

Thorgas,

:horreur_grosyeux:  on a pas parlé jus, juste " fruits" (qui sont mâchés et dont la digestion commence dans la bouche, le jus n'as pas cet avantage)... avec les précisions suivante (qui s'appliquent à mon cas et pas forcément au monde entier, forcément):
- jus de citron dans la tisane au petit dej.
- aucun autre agrume, sauf après essai peut-être le pamplemousse, et surtout pas orange, clémentine ou mandarine, et en généralement pas de fruits (ni légume!) exotique, qui a poussé sur un terrain trop différent de celui où j'évolue.
- les fruits à consommer uniquement en repas exclusivement composés de fruit (tit dej ou repas du soir par ex.), jamais entre les repas, avant les repas (ah bon? et moi qui croyais que c'était idéal un fruit 30 ou 10 min avant un repas! ça ouvre l'appétit!) ou en dessert (sauf cuits), car la digestion d'une pomme requiert un enzyme qui n'est pas compatible avec celui nécessaire pour digérer la salade (ou autre chose qu'un fruit), et du coup, la salade est à coup sur pas digérée correctement. Ceci est ce que j'ai retenu, c'est certainement faux scientifiquement, simplifié à l'extrême mais c'est ce que j'ai retenu. Moi je n'ai pas étudié les processus de la digestion et 4 années de médecine pour arriver nutritionniste, ça n'est pas à ma portée. :euh:


Et des jus de goyave , raisin , cassis , fraise , pomme , ce serait acidifiant ?
J'aime le jus de fruit :(

Ensuite j'ai expérimenté qu'un des mélanges les plus nocifs pour la digestion est bien le suivant:
lait de vache + céréale + sucre

et presque aussi  ;) mauvais le mélange céréale + sucre.

En gros supprimer lait animal, sucres (tous: de canne, complet, blanc, miel, fructose en poudre, ...) et limiter les céréales. Se baser sur les crudités, les légumes et un accompagnement cuisiné. Abuser de la noisette et de l'amande au petit dej plusieurs fois par semaine...

et effectivement les brulures d'estomac  se font oublier rapidement avec ses quelques conseils, pour ressurgir au bout du 4ème gâteau (bio et végétalien mais blé + sucre quand même) ingurgité.


En fait je suis déjà végétalien ( sans soja ) , et je mange jamais du sucre et je viens de supprimer en partie les céréales ( reste le riz ) au déjeuner et souper.

Pour les remplacer par des fruit sec : noix de cajou , graine de courge et amande puis noisette et ça a encore été pire a digérer que les céréales. :D

Donc , j'ai arrêté , mais ça m'ennuie car avec tout ça , ma quantité de protéines par jours absorbée ne dépasse plus les 30 g ( qu'en j'y arrive ).

Et dans les légumes , peu sont riche en protéines , a part les petit pois, haricot , qui ne sont pas acidifiant mais ce sont des légumineuse.

Bref , je me demande comment vous faite pour avoir suffisamment de gramme de protéines par jours.


;) ;)

Voila ;)

Modifié par Torgas, 24 avril 2008 - 15:28 .


#59 geispe

geispe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Strasbourg

Posté 24 avril 2008 - 16:20

comment arrives-tu à 30g de protéines ? car dans certains légumes verts, secs, fruits secs et oléagineux il y en a pas mal ?
nous mangeons essentiellement verdure et oléagineux... (lipides) et je ne vois pas pourquoi on manquerait de protéines : il y en a un peu partout et les besoins ne sont pas si importants ? à la place du riz nous préférons millet/sarrasin partant du principe que le riz ne pousse pas chez nous (Nord-Est)...

#60 Torgas

Torgas

Posté 24 avril 2008 - 17:50

comment arrives-tu à 30g de protéines ? car dans certains légumes verts, secs, fruits secs et oléagineux il y en a pas mal ?
nous mangeons essentiellement verdure et oléagineux... (lipides) et je ne vois pas pourquoi on manquerait de protéines : il y en a un peu partout et les besoins ne sont pas si importants ? à la place du riz nous préférons millet/sarrasin partant du principe que le riz ne pousse pas chez nous (Nord-Est)...

Car on par du principe que tout les céréales, la plupart des fruits sec, et des légumineuses sont acidifiante ( ce n'est pas moi qui le dit ( voir reste du post) .
Et que dans un régime d'équilibre acide base , 80 pourcent des aliments ingurgités doivent être basifiant.

Voila tout simplement.

:horreur_grosyeux: