Aller au contenu


Photo

[Fiche tech.] Produire son propre Biogaz


  • Veuillez vous connecter pour répondre
249 réponses à ce sujet

#241 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15372 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 16 dcembre 2013 - 23:48

Trop d'oxygène, pas assez de cellulose pour que ça produise du méthane…
… et heureusement! ;)

#242 hugues38

hugues38

Posté 24 dcembre 2013 - 16:30

ca existe quand même mais pour des fosses collectives notament en inde.

Ce serait possible pour une maison mais la production serait vraiment faible a moins d etre une famille de chieur. Il faudrait aussi comme dit brainstormeur avoir plus de cellulose donc mettre ses dechets vegetaux. En gros tu pourrais te faire chauffer 1 petit café chaque jour et encore...

 



#243 Poloche

Poloche

Posté 07 mai 2014 - 19:39

Bonjour à tous,

 

J'ai lu une bonne partie de cette discussion qui dure depuis longtemps. Je suis en mission de développement  avec une asso en Haïti et je dois construire un biodigesteur pour une école.

 

Il y'a ce qu'il faut en matière organique (nombreux animaux, déchets de cantine,...).  

 

Je me demande, après tous vos tests, si quelqu'un aurait une fiche technique plus complète que celle proposée et compréhensible par un débutant comme moi?

 

De plus, me conseilleriez vous le système avec la chambre à air ou alors avec les gallons emboités type "gazomètre" si j'ai bien compris ?

 

Merci d'avance pour votre aide.

 

PAB



#244 fredus

fredus
  • Localisation:Ardèche

Posté 08 juin 2014 - 22:26

salut,

quel est le but de ce digesteur cuisson des aliments pour l'école  ou démo?

pour un usage "réel" les futs montés en gazométre sont plus pratiques,

le réacteur peut etre seul(sans cloche) rélié aux futsgazometre (je vais les appeller comme celà,) plus loint ,cela permet que h2o se condense dans la longueur du tuyau de gaz avec un montage pour récupérer cette condensation.



#245 Shaloow

Shaloow
  • Genre: Homme
  • Localisation:Grenoble

Posté 09 juin 2014 - 23:19

Par contre j'ai lu un truc qui ne m'a pas plus : Le Co2 = réchauffement climatique  : faux, erroné (comme mon pote : eh rené ! )

 

http://fr.sott.net/a...doit-pas-mourir

 

On peut vite trouver sur le net pas mal de graph et chiffre qui monte que monté en température et CO2 ne marche pas comme on veut nous le faire croire.

 

Sur ce je file dans mon futon. J'ai du dodo sur le tatami.



#246 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15372 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 10 juin 2014 - 06:04

Les techniques solaires ont aussi le grand mérite de s'affranchir du cycle du carbone, qu'il passe par la biomasse renouvelable ou par les énergies fossiles.

… et à partir de là les supputations climatologiques et climatosceptiques n'ont plus guère d'intérêt.



#247 NicoTine

NicoTine

Posté 10 juin 2014 - 11:06

Salut.

Un filtre a souffre, ca coute dans les 35 euros et c'est un engin manufacturé sécurisé !!!!

Ca permet de purifier son méthane et de le rendre plus performant et surtout moins corrosif, soit pour la cuve soit pour la bouteille si on met sous pression.

 

On peut tout faire avec le Bio Gaz, y'a pas UNE technique y'a DES techniques de fabrication : mais la prise de tete c'est sous nos climats !!!!

Soit on enterre la cuve, Soit on l'isole a fond, on peut produire en interieur la ou c'est chauffé, comme en exterieur sous des temperatures de -20° : on utilisera seulement pas la meme technique.

 

Ensuites il faut comprendre que en amateur, y'a beaucoup d'echecs car le minimum n'est pas respecté :

Il faut beaucoup de bouses de ruminants, pour commencer, car ce sont ces bouses qui disposent des bactéries digestives.(50 kilos de bouse fraiche pour démarrer une cuve de 3-5m3).

Il faut ensuite bien BROYER la matiere premiere, donc surtout les jeunes pousses d'arbres, les copeaux verts, coquilles d'oeufs, etc.

Il faut ensuite bien DELAYER le tout avec son poids en eau.

S'assurer une temperature constante, au dessus de 20° (j'ai pas tester en dessous, mais c'est pas rentable).

Bien "laver" son méthane avec filtre indus ou filtre maison : ca a l'interet de ne pas galerer a la mise en route, lors du 1er allumage !

S'assurer d'alimenter le digesteur avec des matieres a teneur en hautes valeurs ajoutées : autrement dit votre caca, bin ca ne donnera pas grand chose car c'est une matiere pauvre puisque provenant d'une digestion. les hautes valeurs ajoutées sont, pour les plus fortes : huile et dérivé d'huile et/ou de matiere grasse, graines dérivés de graines, et tout ce qui est vert comme les jeunes pousses, le gazon, les feuilles vertes, les legumes, etc.

ET S'ARMER DE PATIENCE : selon la taille du digesteur, sa contenance en bactéries, son alimentation, la temperature, la technique : il faudra de 15 a 6 mois.  mois etant pour un digesteur industriel style Jean Pain, mais en méthanisation amateur et simple, il faut en moyenne 3 semaines.

 

Mais on pourrait en parler des heures, Lol !!!!

Fabriquer de l'electricité a la Jean Pain est chose simple : monter un digesteur de 15m3 et le mettre en chauffe, ca l'est beaucoup moins...........

Bref, ca depend de ce qu'on cherche, de se qu'on a sous la main, de plein de trucs en fait : c'est pas la technique et le montage le plus dur, le plus dur est de savoir qu'elle sorte de fabrication energetique va etre la plus rentable dans son environnement immédiat.

 

Il est desfois plus simple et efficace de monter 5 panneaux solaires que de construire un digesteur..........

Ou il est parfois preferable d'utiliser 2 groupes gegenes fonctionnant a l'huile, si on a de l'huile en quantité..........en plus quand on recupere la chaleur, ca fait chauffage aussi, donc ca a son avantage.

Et le plus simple, l'ideal, c'est d'avoir un habitat exposé SUD, protégé des vents dominants, sur un climat méditerranéen : La, on peut directement entrevoir une maison paille 100% PASSIVE, donc on aura pas le meme rapport a l'energie qu'un gars qui habite la Picardie, dans la plaine glaciale ou il aura un plus grand besoin energetique.

 

Autre exemple : faire son pain c'est cool, oui mais, cuire son pain c'est ULTRA ENERGIVORE.

Une bouteille de gaz, celibataire, faisant beaucoup a manger (bocaux, conserves, pain, gateaux, crepes), c'est pas cher, mais ca dure pas longtemps !!!!

Mais un celibataire qui ne cuisine pas : est que ca vaut bien le coup qu'il produise son Bio Gaz ??????(je ne pense pas).

 

L'energie c'est d'abord un savant calcul qui commence par ce dont on va pouvoir se passer !!!!

Ensuite on met en adéquation avec l'environnement

Ses capacités, la force de travail a mettre en oeuvre, le coté financier.

 

 

C'est un sujet sans fin, par exemple, chez mes parents, je pourrais installer le Gaz gratuit car la ferme est a 300m..............Mais pour faire quoi finalement ????? Sa cuisson...........

Est ce que vaut le coup d'acheter une cuve de 3m3, se faire chier a l'alimenter tous les jours, pour au final, n'etre en mesure que de faire de la cuisson durant 2a3 heures/jour ???

Vu le prix du Gaz en bouteille, le choix est vite fait !!!!!!

Mouahahahaha.

 

J'voulais conclure dans le sens ou, il ne faut pas voir Big Brother partout ou le complot partout : l'energie libre existe, mais habiteriez vous dans un immeuble ou tout le monde méthaniserait en amateur dans son appartement pour cuisiner ???? Et oui, ca pose un sérieux probleme de sécurité, d'ou la cuisine a l'electricité, et ce n'est pas une punition, mais juste de l'intelligence que de se dire que au moins, c'est plus cher OUI, mais ca explose pas...................

 

C'est un probleme tres tres tres vaste...................



#248 chatelot16

chatelot16
  • Genre: Homme

Posté 21 juillet 2014 - 19:28

il n'y a pas de polution par le CO2 : de toute façon toute matiere organique qui pouri fini entierement en CO2 dans l'atmosphere

 

avec la methanisation ça fait moins de CO2 dans le methaniseur , mais le methane fera le complement de CO2 en brulant ... resultat presque le même sauf que l'utilisation du methane economise un autre combustible

 

pas d'illusion  a l'echelle d'une maison ça ne fera qu'un peu de gaz pour cuisiniere et eau chaude ... pour faire marcher une voiture il faudrait une ferme  ... et il faudrait inventer le materiel pour purifier , et comprimer pour remplir des reservoir ... pas de materiel disponible parce que pas rentable

 

j'y pense depuis longtemps très serieusement , mais au prix du materiel industriel normal , filtre , compresseur etc aucune rentabilité n'est possible : il faut inventer du materiel moins cher

 

une fosse septique normale ne methanise jamais : elle n'est pas assez etanche , il y a de l'air qui y entre  et ça ne fait que du CO2

 

attention avec une mauvaise methanisation qui fait trop de CO2 : a 50% de CO2 ça ne brule même pas , donc le methane risque d'etre rejeté a l'atmosphere , et c'est un gaz a effet de serre pire que le CO2 ... une methanisation raté peut etre pire que de laisser pourir simplement



#249 l'ombre

l'ombre

    Summum jus, summa injuria.

  • Membres
  • 2179 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Summum jus, summa injuria.

Posté 21 juillet 2014 - 19:43

il n'y a pas de polution par le CO2 : de toute façon toute matiere organique qui pouri fini entierement en CO2 dans l'atmosphere

 

avec la methanisation ça fait moins de CO2 dans le methaniseur , mais le methane fera le complement de CO2 en brulant ... resultat presque le même sauf que l'utilisation du methane economise un autre combustible

 

pas d'illusion  a l'echelle d'une maison ça ne fera qu'un peu de gaz pour cuisiniere et eau chaude ... pour faire marcher une voiture il faudrait une ferme  ... et il faudrait inventer le materiel pour purifier , et comprimer pour remplir des reservoir ... pas de materiel disponible parce que pas rentable

 

j'y pense depuis longtemps très serieusement , mais au prix du materiel industriel normal , filtre , compresseur etc aucune rentabilité n'est possible : il faut inventer du materiel moins cher

 

une fosse septique normale ne methanise jamais : elle n'est pas assez etanche , il y a de l'air qui y entre  et ça ne fait que du CO2 C'EST FAUX LA PRESSION EST ASSEZ BASSE POUR FAIRE DU GAZ  ( - DE 200 GRAMMES ) > L'EXEMPLE TESTER SUR 25 ANS >LIRE REVIVRE A LA CAMPAGNE PAGE 249 ENTRE 15 ET 35 JOURS 

DE JOHN SEYMOUR

 

attention avec une mauvaise methanisation qui fait trop de CO2 : a 50% de CO2 ça ne brule même pas , donc le methane risque d'etre rejeté a l'atmosphere , et c'est un gaz a effet de serre pire que le CO2 ... une methanisation raté peut etre pire que de laisser pourir simplement

POUR INFORMATIONS :salut:



#250 BeTa

BeTa

Posté 17 aot 2020 - 18:40

Salut à tou⋅te⋅s,

 

Merci pour ce long sujet. J'avoue ne pas avoir réussi à tenir ma patience sur 13 pages...

 

Mon idée est de convertir notre compost simple en une méthanisation + compost. Nous produisons pas mal de déchets organiques, n'ayant que des toilettes sèches, un bon jardin, etc.

Je vous passe l'idée générale de mix énergétique pour viser à un lieu de vie à énergie positive déconnectable, à base de photovoltaique, et autres. En gros dans ce mix il y a du biogaz... et quand je parle d'énergie positive, je pense au sens large, déplacements inclus (il y a longtemps j'ai pas mal roulé à l'huile végétale carburant). Par contre pour faire ça (les déplacements) et stocker de l'énergie pour l'hiver, et assurer son approvisionnement, même par grand froid, le stockage du biogaz produit est un défi et un enjeu qui simplifierait bcp de choses si cela était possible. Sur le papier c'est facile à relever, mais p-e auriez vous des idées / des ressources / des références à me proposer ?

 

Pour le moment j'en suis à l'idée suivante : plusieurs méthaniseurs (valent mieux qu'un gros), un compresseur de biogaz à haute pression, des bouteilles de gaz du marché, type Butagaz & co.

 

Mon pb est que je n'ai trouvé que des compresseurs industriels jusque là, ou des chinoiseries (en chinois), donc autant dire que je n'ai rien trouvé. Notez que cela ne pose pas de difficulté à mon modèle théorique si le compresseur est monophasé 220V. J'ai pensé aussi aux compresseurs froids/chaud (frigos, clim) mais je ne suis pas sûr qu'ils soient assez puissants pour arriver à une pression permettant la liquéfaction du méthane. Il y a aussi les pbs de condensation dans le biogaz, le retrait du CO2... mais bon déjà faisons simple, la compression ;)

 

Il est possible que je rate un truc énorme sans compresseur, ou je-ne-sais-quoi, dites-vous bien que mon objectif est d'arriver à stocker du gaz, de manière relativement massive qd mm (commençons par 13kg ça serait déjà énorme). Merci d'avance !


Modifié par BeTa, 17 aot 2020 - 18:54 .