Aller au contenu


Photo

Faire son bois


  • Veuillez vous connecter pour répondre
273 réponses à ce sujet

#261 Corpse Grinder 666

Corpse Grinder 666

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2317 messages
  • Genre: Homme

Posté 16 avril 2011 - 14:45

Dans les années 70 les ravages de la graphiose ont fait disparaitre l'orme champêtre et dans le même temps les restes du bocage à chêne et orme que les remembrements avaient déjà mis à mal. Les jeunes générations n'ont pu voir cette catastrophe.

On peut critiquer une fois encore les efforts entrepris et les budgets consacrés à la découverte d'une solution; un arbre résistant et apte à compenser la disparition de l'orme champêtre. On peut s'offusquer de devoir payer quelques centimes par plant… pour rémunérer les détenteurs des droits.

On ferait mieux de rappeler que les ormes se bouturent aisément…

pour moi la solution est de savoir pourquoi la graphiose à réussi à envahir ces arbres alors qu'elle ne l'avait pas fait les siècles précedents : Excuse moi si je ne recherche pas :oops: ... car je tiens à dire que la myxomatose fut trouvé pour éradiquer le lapin d'australie et donc ce n'est pas le lapin le probleme ni de trouver une solution , mais de savoir pourquoi le lapin était en surnombre et en Australie : c'est juste un exemple pour expliquer mes propos concernant la solution ;)

Tu parles de quelques cents/plants et bien peut être est ce dans ton coin qu'il y a une valorisation de la plantation d'arbre car de mon côté autant dire que ce n'est pas le même prix même par le biais d'une asso (qui pourtant pratique des prix bien plus bas qu'un simple vendeur) .

Vu que tu cites la possiilité de greffer est ce a greffer sur un autre orme (si c'est le cas cela voudrait dire planter de l'orme "sauvage") ?
;)

EDIT : je suis au moins aller voir sur wikipedia pour voir la graphiose
A priori maladie asiatique qui s'en est allé aux USA.... arrivé en Europe par le biais d'importation de bois des USA ...
champignon offert par le biais du scolyte qui à priori déteriore pas mal : video de chez TF1 dans les Landes

Modifié par Corpse Grinder 666, 16 avril 2011 - 14:55 .


#262 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15369 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 16 avril 2011 - 15:47

Pour le lapin en Australie, on a simultanément importé le lapin et détruit les carnivores sauvages autochtones. La solution est le problème, en quelque sorte.

Pour la graphiose, tu auras lu qu'il s'agit des effets dévastateurs d'un champignon pathogène véhiculé par un insecte prolifique qui pond au travers de l'écorce d'une essence d'arbre très répandue et depuis longtemps. On la connait aussi sous le nom de maladie hollandaise… du genre ce n'est pas de notre faute.

Aucune des pratiques tentées ne va;
- l'arbre est sauvage, répandu, abondant: pas moyen de circonscrire un foyer d'infection comme pour le feu bactérien.
- le champignon est pathogène, une fois pénétré dans le bois, il est difficile à traiter même par injection de fongicide, sinon à quel coût…
- l'insecte est prolifique, personne ne songe à traiter à l'aide d'insecticide, personne ne connait de méthode de lutte bio.

A partir de ces constats, il s'agit de combiner des facteurs de résistance génétique pour après quelques milliers d'essais en trouver quelques-uns qui marchent. Oui c'est un hybride, et alors?
Oui il s'agit de le reproduire par bouture et donc de commercialiser un clône, et alors? Certains greffons de pommiers sont aussi destinés à produire à l'identique une variété tellement ancienne qu'on a oublié qu'elle est issue de la pollinisation d'un ovule par un grain de pollen venu d'ailleurs.

Un jeune plant racine nue d'orme résistant vaut à peine plus d'un euro ttc, après le travail du pépiniériste, la main d'œuvre, le transport, etc. les royalties ne représentent que quelques centimes sur le prix de vente, pas grand chose en somme.

Je répète: les ormes se bouturent aisément. Le problème est la solution, somme toute. ;)

#263 adok38

adok38
  • Localisation:est lyonnais
  • Intérêts:bois métal jardin train miniature

Posté 16 avril 2011 - 18:07

pourquoi certains arbres taillés en tétards dans les bois??: hauteur du tronc 1,50 à 2m
ici dans l'isère,appelés supons ou chantemerles , ce sont les limites de parcelles :
ils sont visibles de loin dans le taillis de chène , charmille et acacia
les anciens respectaient ces limites qu' ils n'abattaient pas ;
de nos jours ce savoir disparaît avec les entrepreneurs
qui rachètent les coupes sur pied et coupent à blanc ,
en débordant souvent d'ailleurs : on ne trouve plus ni chemin ,ni limites, ni son propre bois non plus:
l'expression "se faire voler comme dans un bois " est plus que jamais d'actualité ,hélas...

dans les prés à vaches, les arbres conduits en tétards ,pour tenir les berges de ruisseaux, pour le bois et pour ombrer les bêtes en été ont toujours un tronc de plus de 2m, les vaches se chargent de tailler tout le vert qui est plus bas !

#264 Corpse Grinder 666

Corpse Grinder 666

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2317 messages
  • Genre: Homme

Posté 16 avril 2011 - 18:09

Pour le lapin en Australie, on a simultanément importé le lapin et détruit les carnivores sauvages autochtones. La solution est le problème, en quelque sorte.

Pour la graphiose, tu auras lu qu'il s'agit des effets dévastateurs d'un champignon pathogène véhiculé par un insecte prolifique qui pond au travers de l'écorce d'une essence d'arbre très répandue et depuis longtemps. On la connait aussi sous le nom de maladie hollandaise… du genre ce n'est pas de notre faute.

Aucune des pratiques tentées ne va;
- l'arbre est sauvage, répandu, abondant: pas moyen de circonscrire un foyer d'infection comme pour le feu bactérien.
- le champignon est pathogène, une fois pénétré dans le bois, il est difficile à traiter même par injection de fongicide, sinon à quel coût…
- l'insecte est prolifique, personne ne songe à traiter à l'aide d'insecticide, personne ne connait de méthode de lutte bio.

A partir de ces constats, il s'agit de combiner des facteurs de résistance génétique pour après quelques milliers d'essais en trouver quelques-uns qui marchent. Oui c'est un hybride, et alors?
Oui il s'agit de le reproduire par bouture et donc de commercialiser un clône, et alors? Certains greffons de pommiers sont aussi destinés à produire à l'identique une variété tellement ancienne qu'on a oublié qu'elle est issue de la pollinisation d'un ovule par un grain de pollen venu d'ailleurs.

Un jeune plant racine nue d'orme résistant vaut à peine plus d'un euro ttc, après le travail du pépiniériste, la main d'œuvre, le transport, etc. les royalties ne représentent que quelques centimes sur le prix de vente, pas grand chose en somme.

Je répète: les ormes se bouturent aisément. Le problème est la solution, somme toute. ;)

Je ne voulait pas parler des hybrides mais bon ...

Concernant le tailli tes ormes ont donc une capacité à pousser ...pour te donner une 1ere prod à 7 ou 8 ans ...???? :euh:

D'ailleurs j'attends les réponses aux questions que j'ai posé à ophildelo , mais avec le temps qu'il fait l'ordinateur passe au second plan :sourire:

#265 _"Ophildelo"_

_"Ophildelo"_

Posté 16 avril 2011 - 19:57

Il te faut combien de temps pour récolter une première production après la plantation ?
Entre chaque recolte de bois il se passe combien d'années ?
combien de mètres faut-il entre chaque pied ?
à chaque récolte tu récupères combien de volume de bois ?
Quels sont les plus gros diamètre et les diamètres moyen récolté ?

Merci pour toutes ces précieuses informations :calin:

J'ai déjà répondu à la première question .
Mais je réprécise que je n'utilise pas le chataigner en priorité pour le chauffage , mais pour faire des piquets .
Donc je préléve d'abord en fonction de mes besoins ... tous les 3 ou 4 ans . Bien sur je ne coupe qu'une cépée et pas tout le bois .
Je n'ai qu'un petit bois d'une vingtaine d'ares (environ) consacré à cette production . Sur une cépée il y a en moyenne 4 branches . Je pense que chaque cépée est coupée tous les 20 ou 25 ans et doit fournir 3 à 4 stéres de bois .
La distance entre chaque cépée doit être d'une dizaine de métres (à vue de nez , je ne suis pas allé mesurer )

Pour les fruits j'ai des chataigniers non greffés en futaie ...une dizaine à divers stades de croissance qui me donnent naturellement d'excellentes chataignes (fraiches , à conserver , ou pour la farine).

J'espère avoir répondu à tes questions .

Modifié par Ophildelo, 16 avril 2011 - 19:59 .


#266 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15369 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 16 avril 2011 - 23:24

Concernant le tailli tes ormes ont donc une capacité à pousser ...pour te donner une 1ere prod à 7 ou 8 ans ...

Et bien oui, il s'agit d'un clône particulièrement poussant, même en sol léger. Son enracinement est traçant et rapidement étendu.
En gros c'est aussi productif qu'un acacia. Les épines en moins.

Plusieurs clônes différents sont aujourd'hui sur le marché. Tu dois en trouver facilement dans les haies bocagères plantées en campagne.
Il est facile de prélever à l'automne quelques rameaux de l'année. Les pousses jeunes font entre 1,00m et 1,50m.

#267 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7504 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 19 mai 2021 - 09:27

Moins connue que la cépée de châtaignier, voici un exemple de rejets de chêne d'Amérique que je vois assez souvent en me promenant dans les recrus naturels des forêts limousines :

 

210519100110355813.jpg

 

Dans le bois où j'ai pris cette photo, surtout riche en châtaigniers, on trouve aussi des chênes pédonculés, bouleaux, trembles, merisiers, pins sylvestres, saules, sureaux, bourdaines, aubépines, genêts, ajoncs, chèvrefeuilles, fougères, asphodèles, etc.


  • FLOYD aime ceci

#268 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15369 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 29 mai 2021 - 18:32

La sylviculture rationnelle, celle initiée par Colbert, ministre de Louis XIV, avait notamment pour règle d'éliminer les espèces non cultivées, au profit du chêne ou du hêtre.

On peut supposer que c'était pour dissuader les cervidés de se nourrir à bon compte.

 

Actuellement la notion de "végétal local" est mise en avant pour recenser et multiplier les espèces botaniques issues d'un biotope pour au besoin le restaurer, le compléter, l'aménager.  En effet, depuis que l'on introduit des espèces exotiques, résineux, Douglas et chêne d'Amérique par exemple, elles prennent la place des plantes autochtones.

 

Une certaine idée du génie écologique se met en place, pour éviter ce qu'il est convenu d'appeler la pollution génétique. Les chênes ont une certaine tendance à l'hybridation naturelle, mais ils ne sont pas les seuls.

Ainsi on peut craindre la disparition d'une part de la génétique sélectionnée au long des années par divers effets, climats, maladies, ravageurs, usages… Le chêne d'Amérique notamment produit un bois qui ne convient ni aux bateaux ni aux tonneaux, son bois est trop poreux.

 

Peut-être avons nous intérêt à intégrer ces réflexions avant de choisir telle ou telle plante pour étendre une haie, un bosquet… 



#269 pierre paul jacques

pierre paul jacques
  • Genre: Homme

Posté 09 juin 2021 - 23:57

Peut être pas au bon endroit , mais j'aimerais savoir si quelqu'un connaît suffisamment les tronçonneuses pour me dire ce qui arrive a la mienne ! depuis quelques années , le lanceur se bloque , et ne se remet en fonction  que si je la "réchauffe" (  derrière le pare brise de ma voiture au soleil , )ensuite , c'est bon ! mais cette année , elle m'a fait une crise ! le lanceur était bloqué , même en la chauffant , rien a faire , je l'ai porté chez un mécano , qui a changé filtres , et quelques bricoles , et ça ne marchait pas ,(il pensait peut être problème de carburateur, mais pas sûr )  le lanceur était débloqué , elle démarrait et ne tournait qu'en accélérant a fond , sinon , elle calait . Au bout de X passages mécano ,  (j'ai quand même a ce moment nettoyé les réservoirs et trouver des cochonneries dans celui de l'huile , mais sans doute rien a voir avec le problème)elle est repartie a son ouvrage ,   couper du bois ! Elle a tourné niquel , en plusieurs fois l'équivalent de 3/4 h, et a la dernière tentative , rebelote , le lanceur coincé !!! j'ai démonté nettoyé , et c'est repartit pour une tournée , la fois suivante , a nouveau coincé , démonter , rien ne bloque , remonter , elle démarre et s'éteint dès que j'accélère !! j'y comprends rien . :pingus:

Si quelqu'un a une idée , elle serait bienvenue ....



#270 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 4299 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 10 juin 2021 - 06:48

Il est difficile de faire un diag mécanique à distance, surtout sur des engins capricieux comme les tronçonneuses. Si c'est réellement le lanceur qui bloque, le démonter entièrement et vérifier toutes les pièces (usure) et graisser au niveau du ressort de rappel.

 

Pour le problème moteur c'est soit le carbu, soit une prise d'air.



#271 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 6490 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 10 juin 2021 - 07:27

Je dirais comme TRX, prise d'air ou membranes (panne classique).

Pour le bloquage c est bizarre. Verifier si pb au niveau du lanceur ou du cylindre.

Ton mecano a regardé l'etat du piston/segment ?
Quand elle fonctionne, la compression est comment ?

Au passage qq conseils : nettoyage regulier du filtre à air, changement de la bougie, huile melange ok (qualité et pourcentage).



#272 ezza

ezza

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2860 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Sud

Posté 10 juin 2021 - 07:35

salut

 

... peut être un serrage du cylindre ( tu fais ton mélange ??  95+huile)

 

 c pas sur!



#273 pierre paul jacques

pierre paul jacques
  • Genre: Homme

Posté 10 juin 2021 - 23:57

Merci de vos conseils ,

 

Il est difficile de faire un diag mécanique à distance, surtout sur des engins capricieux comme les tronçonneuses. Si c'est réellement le lanceur qui bloque, le démonter entièrement et vérifier toutes les pièces (usure) et graisser au niveau du ressort de rappel.

 

Pour le problème moteur c'est soit le carbu, soit une prise d'air.

Alors , au démontage je n'ai pas vu d'usure , mais je n'ai rien graisser , je vais essayer . Et pour la prise d'air éventuelle , comment vérifier , et où peut elle se produire ????

 

Je dirais comme TRX, prise d'air ou membranes (panne classique).

Pour le bloquage c est bizarre. Verifier si pb au niveau du lanceur ou du cylindre.

Ton mecano a regardé l'etat du piston/segment ?
Quand elle fonctionne, la compression est comment ?

Au passage qq conseils : nettoyage regulier du filtre à air, changement de la bougie, huile melange ok (qualité et pourcentage).

Pour DzC , je crois que le mécano a changé les membranes . Pour piston /segment , aucune idée , d'ailleurs je vais faire une recherche , car je ne sais pas où ça se trouve .

Pour la compression , quand la "bestiole "démarre , c'est bon , en général . Filtre a air neuf , mélange huile ok , bougie nickelle ......

Mystère ....

 

salut

 

... peut être un serrage du cylindre ( tu fais ton mélange ??  95+huile)

 

 c pas sur!

Oui , je fais mon mélange , et aux bons dosages !  par contre , la première fois qu'elle a eu des problèmes , j'utilisais une essence achetée depuis plus d'1 mois , et il semble que ça ne soit pas bon du tout car , l'essence d'aujourd'hui ne doit pas être conservée autant  , sinon elle produit des dépôts qui viennent boucher les petites veines de passages du carbu . mais du coup , mon mécano , m'a fait le plein avec un mélange spécial "tout prêt" (qui vaut une fortune ) et j'ai tourné avec , ce qui , aurait du la décrasser , si ça avait été le problème . C'est vrai qu'après , elle a tourné 2/3 h , bien , jusqu'à ce que .....

Bon , je vais bien me renseigner sur l'emplacement des pièces , tout redémonter , et je vous raconterais , si je trouve quelque chose ! 

Belle journée a tous et toutes ....

:salut:


 



#274 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 6490 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 15 juin 2021 - 06:17


Oui , je fais mon mélange , et aux bons dosages !  par contre , la première fois qu'elle a eu des problèmes , j'utilisais une essence achetée depuis plus d'1 mois , et il semble que ça ne soit pas bon du tout car , l'essence d'aujourd'hui ne doit pas être conservée autant  , sinon elle produit des dépôts qui viennent boucher les petites veines de passages du carbu . mais du coup , mon mécano , m'a fait le plein avec un mélange spécial "tout prêt" (qui vaut une fortune ) et j'ai tourné avec , ce qui , aurait du la décrasser , si ça avait été le problème . C'est vrai qu'après , elle a tourné 2/3 h , bien , jusqu'à ce que .....

Bon , je vais bien me renseigner sur l'emplacement des pièces , tout redémonter , et je vous raconterais , si je trouve quelque chose ! 

 

Pour ce qui est de l essence, elle a qd même une durée d efficacité plus importante (plutot 6 mois je pense).
L essence speciale motoculture (en fait essence avec additifs) ne décrasse pas vraiment mais empêche l'encrassement (gommage) du carbu (et piston mais c est moins grave).
Tu peux fabriquer toi même cette essence en achetant un additif (il y a un topic qui en parle sur OPLF), ça te coutera 10 fois moins cher.
Peut être passer le carbu dans une cuve à ultra-sons et nettoyer les gicleurs avec un brin de cable de velo.
Regarder aussi si ton guide chaine n est pas bloqué ainsi que ton système de bloquage/securité.
Si tu fais des frais et passe du temps sur cette machine il faut que ça soit sur du bon materiel (surtout pas de chinois !!!).